Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Industrie automobile

Insee Références
Paru le : 19/02/2014

Présentation

La production mondiale de véhicules progresse de 5 % en 2012. L’industrie automobile atteint ainsi un nouveau record de production avec plus de 84 millions de véhicules produits. Cette hausse représente en volume 4,3 millions de véhicules. Les résultats apparaissent très contrastés selon les zones géographiques. Ainsi, en Europe, la crise pèse sur la production alors que de nouveaux acteurs de l’automobile, tels la Chine, la Russie, l’Inde et l’Amérique latine, produisent des volumes jamais atteints.

En 2012, en France, la production de la branche des matériels de transport enregistre un repli marqué (– 3,9 %), imputable à la très forte baisse de la production automobile. La production des constructeurs français PSA Peugeot-Citroën et Renault, qui représente encore 7 % de la production mondiale tous véhicules confondus, fléchit en lien avec une conjoncture européenne dégradée. En 2012, les échanges extérieurs en produits automobiles baissent plus fortement à l’importation (– 8,1 %) qu’à l’exportation (– 5 %), de sorte que le solde annuel des échanges, déficitaire depuis 2008, se réduit à – 3,8 milliards d’euros, après – 5,5 milliards en 2011.

Les immatriculations de voitures particulières neuves sont en repli pour la troisième année consécutive. Si elles s’étaient maintenues à un niveau élevé en 2010 et en 2011 grâce aux effets de la prime à la casse et un bonus-malus plus favorable, elles atteignent en 2012 leur plus bas niveau depuis 1997, avec 1,9 million d’immatriculations. Le marché des petites et moyennes cylindrées recule plus nettement que celui des grosses cylindrées. Ainsi, les grosses cylindrées voient leur part dans les immatriculations croître légèrement alors que celle des petites cylindrées perd 0,8 point en un an. Cependant, les petites cylindrées représentent toujours la majorité des immatriculations (51,7 %). La part des voitures diesel continue de croître avec 72,9 % des immatriculations neuves. Celle des motorisations électriques et hybrides progresse encore et représente en 2012 1,8 % des immatriculations. La part des voitures particulières de marque française dans les immatriculations neuves en France métropolitaine recule de 3,6 point pour s’établir à 52,6 % en 2012.

Entre 2011 et 2012, les immatriculations de voitures neuves baissent de 8,2 % dans l’Union européenne à 27. Les évolutions par pays sont contrastées, dans un contexte économique difficile. Le marché allemand, au premier rang européen, se replie de près de 3 %. En France, le marché baisse fortement (– 14 %). Après avoir occupé le deuxième rang de 2009 à 2011, il devient ainsi le troisième marché européen, toujours devant l’Italie (1,4 million de véhicules neufs immatriculés en 2012) mais désormais derrière le Royaume-Uni (2,0 millions).

Tableaux et graphiques

T14F183T1 – Production des constructeurs français

en milliers
Production des constructeurs français
2012 12/11 en % dont production en France
Voitures particulières 4 863 – 13,2 1 377
PSA Peugeot Citroën 2 554 – 19,2 1 041
Renault-Dacia-Samsung 2 309 – 5,5 336
Véhicules utilitaires légers (– de 5 tonnes) 714 – 11,1 270
PSA Peugeot Citroën 358 – 14,9 73
Renault-Dacia 356 – 6,8 197
  • Champ : hors véhicules industriels de plus de 5 tonnes.
  • Source : CCFA.

T14F183T3 – Immatriculations de voitures particulières neuves en France selon le constructeur

en milliers
Immatriculations de voitures particulières neuves en France selon le constructeur
2011 2012
en milliers en %
Voitures de marques françaises 1 238 998 52,6
dont : PSA 693 572 30,1
Peugeot 370 305 16,1
Citroën 323 266 14,0
Renault 456 343 18,1
Voitures de marques étrangères 966 901 47,4
Total des immatriculations 2 204 1 899 100,0
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : CCFA.

T14F183T4 – Immatriculations de voitures particulières neuves par type d'énergie

en milliers
Immatriculations de voitures particulières neuves par type d'énergie
2011 (r) 2012
en milliers en %
Diesel 1 596 1 385 72,9
Essence 574 471 24,8
Bicarburation (essence ; GPL) 12 2 0,1
Hybride (1) 14 28 1,5
Autres (2) 9 13 0,7
Total 2 204 1 899 100,0
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • (1). Électricité + essence et électricité + gazole.
  • (2). Superéthanol, gaz naturel pour véhicule (GNV), bicarburation (essence ; GNV), électricité, GPL.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : CCFA.

T14F183T5 – Principaux ratios du secteur automobile

en %
Principaux ratios du secteur automobile
Ratios 2011
Taux de valeur ajoutée (VAHT/CAHT) 14,0
Taux d’exportation (exportations/CAHT) 55,0
Taux de marge 9,0
Taux d’investissement 19,0
Taux d’autofinancement 73,0
Intensité capitalistique (1) en milliers d'euros 273,2
Frais de personnel par salarié en milliers d'euros par EQTP (2) 58,2
  • 1. Immobilisations corporelles/effectifs salariés en EQTP.
  • 2. En équivalent-temps plein.
  • Source : Insee, Esane.

T14F183T6 – Immatriculations de voitures particulières neuves dans l'Union Européenne en 2012

Immatriculations de voitures particulières neuves dans l'Union Européenne en 2012
2012 12/11 Part du diesel
en milliers en % en % en %
Allemagne 3 083 25,6 – 2,9 48,1
Autriche 336 2,8 – 5,7 56,4
Belgique 487 4,0 – 14,9 68,7
Bulgarie 19 0,2 1,6
Chypre 11 0,1 – 24,6
Danemark 171 1,4 0,4 40,0
Espagne 700 5,8 – 13,4 68,9
Estonie 17 0,1 12,5
Finlande 111 0,9 – 11,8 38,5
France (1) 1 899 15,8 – 13,9 72,9
Grèce 58 0,5 – 40,1 40,0
Hongrie 53 0,4 17,6
Irlande 79 0,7 – 11,5 73,1
Italie 1 402 11,6 – 19,9 53,1
Lettonie 11 0,1 – 2,9
Lituanie 12 0,1 – 8,0
Luxembourg 50 0,4 1,0 76,1
Pays-Bas 503 4,2 – 9,6 28,4
Pologne 274 2,3 – 1,4
Portugal 95 0,8 – 37,9 70,5
Rép. tchèque 174 1,4 0,4
Roumanie 66 0,6 – 18,7
Royaume-Uni 2 045 17,0 5,3 50,8
Slovaquie 69 0,6 1,6
Slovénie 49 0,4 – 16,7
Suède 280 2,3 – 8,2 66,8
UE à 27 12 054 100,0 – 8,2
  • … : Donnée non disponible
  • Note : données non disponibles pour Malte.
  • (1). France métropolitaine.
  • Source : ACEA.

T14F183G2 – Exportations et importations des produits automobiles de 2002 à 2012

en milliards d'euros
Exportations et importations des produits automobiles de 2002 à 2012
Exportations en valeur Importations en valeur
2002 48,3 36,4
2003 49,4 36,8
2004 53,5 40,4
2005 52,1 42,5
2006 50,9 44,5
2007 51,1 49,1
2008 45,7 48,5
2009 33,5 38,5
2010 39,3 43,0
2011 42,0 47,6
2012 39,9 43,7
  • Source : Insee, comptes nationaux base 2005.

T14F183G2 – Exportations et importations des produits automobiles de 2002 à 2012

T14F183G3 – Répartition du chiffre d'affaires hors taxes du secteur automobile par branche d'activités en 2011

en %
Répartition du chiffre d'affaires hors taxes du secteur automobile par branche d'activités en 2011
Activités des sièges sociaux ; conseil de gestion 3
Autres 4
Com, réparation auto et moto 38
Industrie automobile 56
  • Source : Insee, Esane

T14F183G3 – Répartition du chiffre d'affaires hors taxes du secteur automobile par branche d'activités en 2011

Pour en savoir plus

« L’industrie automobile française », Analyse et statistiques, édition 2013, CCFA, septembre 2013.

« Les comptes des transports en 2012 », rapport de la commission des Comptes des transports de la Nation, SOeS, juillet 2013.

« L’économie française », Insee Références, juin 2013.

« Tableau de bord automobile », n°33, CCFA, décembre 2012.