Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Criminalité - Délinquance

Présentation

Le déploiement en janvier 2012 d’un nouvel outil d’enregistrement pour les statistiques relatives à la Gendarmerie nationale rend délicates les analyses d’évolution portant sur 2011 et 2012 et conduit désormais à distinguer les statistiques enregistrées par la Police nationale de celles enregistrées par la Gendarmerie.

En 2012, en France métropolitaine, la Police nationale enregistre 1 511 000 faits constatés d’atteintes aux biens, soit une pause dans le mouvement de baisse observé depuis plusieurs années. Sur la même période, la Gendarmerie en comptabilise 654 800. Le nombre d’atteintes à l’intégrité physique relevé par la Police (371 000), en augmentation depuis 2007, baisse très légèrement. Dans le même temps, 113 600 atteintes à l’intégrité physique sont relevées par la Gendarmerie nationale, dont plus d’une sur deux concerne les violences non crapuleuses. En 2012, les escroqueries et infractions économiques et financières représentent 104 700 faits constatés par la Gendarmerie nationale et 203 900 faits constatés par la Police nationale.

En France métropolitaine, en 2012, 756 400 personnes mises en cause pour des crimes et délits non routiers sont comptabilisées par les services de la Police nationale (– 5,0 % en un an). Plus de 40 % de cette baisse s’explique par de moindres infractions aux conditions générales d’entrée et de séjour des étrangers. Après deux années de hausse, le nombre de personnes mises en cause par la Police nationale, hors infractions aux conditions générales d’entrée et de séjour des étrangers, diminue de 5,6 % entre 2009 et 2012. Il avait diminué de 1,5 % entre 2007 et 2012. Le nombre de mineurs mis en cause par la Police nationale diminue fortement, particulièrement en regard des escroqueries et infractions économiques et financières. En revanche, il augmente pour les infractions révélées par l’action des services. En 2012, la Gendarmerie enregistre 395 700 personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers, dont 72 600 femmes. Les mineurs, au nombre de 65 000, sont plus nombreux pour les atteintes aux biens et peu concernés par les escroqueries et infractions économiques et financières.

Mesurée par l’enquête Cadre de vie et sécurité 2012, la part des victimes d’actes de violences physiques est comparable chez les femmes et chez les hommes (respectivement 4,7 % et 4,3 %). Les vols avec violence ou menaces sont subis par 0,8 % des femmes et 0,9 % des hommes. En revanche, les femmes sont trois fois plus souvent victimes de violences sexuelles que les hommes. Alors que pour un homme sur deux victime de violence, l’auteur est un inconnu, trois quarts des femmes victimes de violence connaissent leur agresseur. Les violences conjugales à l’encontre des femmes touchent tous les milieux sociaux et sont rarement suivies de plaintes, en particulier lorsqu’il s’agit d’agressions à caractère sexuel.

Tableaux et graphiques

T14F081T5 – Faits constatés en France métropolitaine

en milliers
Faits constatés en France métropolitaine
2012
Police nationale Gendarmerie nationale
Atteintes aux biens 1 510,9 654,8
Vols 1 227,0 600,6
Vols sans violence 1 113,7 590,1
Vols avec violence 113,3 10,5
Destructions et dégradations 283,9 54,3
Att. volontaires à l'intégrité physique 371,0 113,6
Violences crapuleuses 113,5 10,5
Violences non crapuleuses 176,9 70,6
Violences sexuelles 15,8 11,0
Menaces ou chantages 64,9 21,4
Escroq. et infractions écon. et financ. 203,9 104,7
Infr. révélées par l'action des services 278,4 90,6
dont : infr. à la législation des stupéfiants 136,0 51,8
infractions à la police des étrangers 69,6 8,7
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : ONDRP.

T14F081T6 – Nombre de personnes mises en cause en 2012

en milliers
Nombre de personnes mises en cause en 2012
dont
Crimes et délits non routiers Atteintes aux biens Att. Vol. à l'inté. phys. Escro. et infra. Éco.et fin. Infr. révélées par l'act. des serv.
Police nationale 756,4 194,5 158,4 50,8 268,6
dont : femmes 126,4 40,6 24,8 14,7 24,1
mineurs 136,4 61,9 28,7 2,1 35,4
Gendarmerie nationale 395,7 105,1 88,6 39,0 91,4
dont : femmes 72,6 16,4 11,5 13,0 11,2
mineurs 65,0 30,6 15,4 1,2 12,7
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : ONDRP ; DCPJ.

T14F081T8 – Ménages victimes d'actes de vandalisme contre la voiture ou la résidence principale

en milliers
Ménages victimes d'actes de vandalisme contre la voiture ou la résidence principale
2011 (r) 2012
Ménages s'étant déclarés victimes 1 991 2 044
Part des ménages victimes (en %) 7,2 7,3
Nombre d'actes de vandalisme déclarés 3 167 3 002
Nombre d'actes pour 100 ménages 11,4 10,8
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : ONDRP ; Insee, enquêtes Cadre de vie et sécurité.

T14F081T9 – Atteintes volontaires à l'intégrité physique

en milliers de faits constatés
Atteintes volontaires à l'intégrité physique
2012
Police nationale Gendarmerie nationale
Violences physiques non crapuleuses 176,9 70,6
Taux pour 1 000 habitants 2,8 1,1
Violences physiques crapuleuses 113,5 10,5
Taux pour 1 000 habitants 1,8 0,2
Menaces et chantages 64,9 21,4
Taux pour 1 000 habitants 1,0 0,3
Violences sexuelles 15,8 11,0
Taux pour 10 000 habitants 2,5 1,7
dont viols 6,4 4,5
Taux pour 10 000 habitants 1,0 0,7
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : ONDRP ; Insee, estimations de population au 1er janvier.

T14F081T10 – Infractions enregistrées par la police au sein de l'Union européenne en 2010

Infractions enregistrées par la police au sein de l'Union européenne en 2010
Crimes et délits violents Homicides
Nombre en milliers Indice base 100 en 2007 Nombre Taux moyen (1) 2008-2010
Allemagne 201,2 92 690 0,86
Autriche 44,6 97 56 0,58
Belgique 122,5 106 184 1,77
Bulgarie 9,1 104 147 2,06
Chypre 7 1,33
Croatie 11,0 85 73 1,53
Danemark 26,4 128 62 1,33
Espagne 106,5 401 0,89
Estonie 5,3 70 5,57
Finlande 39,6 112 2,14
France 351,1 108 675 1,14
Grèce 12,3 113 176 1,36
Hongrie 38,4 130 132 1,39
Irlande 12,1 119 58 1,30
Italie 127,7 83 567 1,03
Lettonie 1,4 74 82
Lituanie 3,7 78 217 7,7
Luxembourg 3,3 103 8 1,35
Malte 0,4 88 4 1,13
Pays-Bas 112,7 90 144 0,91
Pologne 49,2 90 436 1,21
Portugal 24,3 112 124 1,19
Rép. tchèque 18,7 93 103 1,05
Roumanie 5,5 98 404 1,97
Angleterre et Pays de Galles 953,0 87 642 1,17
Écosse 21,5 85 88 1,74
Irlande du Nord 33,0 100 28 1,42
Slovaquie 8,1 79 89 1,64
Slovénie 2,8 90 10 0,56
Suède 113,3 108 91 0,94
  • … : Donnée non disponible
  • (1) : Taux moyen pour 100 000 habitants.
  • Note : au Royaume-Uni, il existe trois juridictions distinctes : l'Angleterre et le Pays de Galles, l'Écosse et l'Irlande du Nord.
  • Source : Eurostat.

T14F081G4 – Faits constatés pour 1 000 habitants en 2012

Faits constatés pour 1 000 habitants en 2012
Police nationale Gendarmerie nationale
Atteintes aux biens 23,8 10,3
Atteintes volontaires à l'intégrité physique 5,9 1,8
Escroqueries et infractions économiques et financières 3,2 1,7
Infractions révélées par l'action des services 4,4 1,4
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : ONDRP ; DCPJ ; Insee, estimations de population au 1er janvier.

T14F081G4 – Faits constatés pour 1 000 habitants en 2012

Pour en savoir plus

« Femmes et hommes face à la violence – les femmes sont plus souvent victimes d’un proche ou de leur conjoint », Insee Première n°1473, novembre 2013.

« La criminalité en France », Rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, novembre 2013.

« Le profil des personnes de 14 ans et plus ayant déclaré se sentir en insécurité à leur domicile lors des enquêtes “Cadre de vie et sécurité” INSEE-ONDRP de 2007 à 2012 », Repères n°22, INHESJ, septembre 2013.

« Les débits frauduleux sur compte bancaire déclarés par les ménages au cours des enquêtes “Cadre de vie et sécurité” », Repères n°20, INHESJ, janvier 2013.