Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Construction

Présentation

En 2012, l’activité dans la construction, mesurée par l’évolution de la valeur ajoutée, baisse de 0,6 %, après + 1,5 % en 2011. Comme en 2011, l’emploi en équivalent-temps plein enregistre une quasi-stabilité (– 3 000 personnes soit – 0,1 %). L’investissement en construction, mesuré en volume, se replie sensiblement, notamment celui des entreprises non financières (– 2,1 %) et des administrations publiques (– 0,8 %).

En 2012, après deux années de croissance, les autorisations de construire baissent. Les mises en chantier diminuent également. Le nombre de logements terminés connaît, lui aussi, une évolution négative. Il s’élève, sur l’ensemble de l’année, à 352 000 unités. La construction individuelle achevée ralentit fortement (+ 0,9 % après + 11,8 % en 2011). Ce net ralentissement est le résultat de l’individuel pur, qui représente les trois quarts des logements individuels : le nombre de maisons individuelles terminées en 2012 reste identique à celui de 2011, proche de 140 000. Il reste donc en dessous du niveau des années 2000, mais il fait suite au point bas de 2010 consécutif à la crise. À l’inverse, la construction collective achevée continue de se replier pour s’établir à 160 000 unités (– 11,2 %). Cette baisse est la plus forte depuis le point haut de 2008. Compte tenu des délais de réalisation des travaux sur ce segment, proche de deux ans, cette chute continue de traduire l’effondrement des nouveaux programmes intervenus en 2009.

En 2012, 118 221 logements neufs (appartements et maisons individuelles) sont mis sur le marché par des promoteurs immobiliers, soit 5,8 % de moins qu’en 2011. Fin 2012, l’encours de logements proposés à la vente est supérieur de 31,5 % à celui de fin décembre 2011 : il atteint 95 771 logements. En un an, le délai moyen d’écoulement passe de 7 mois à 12 mois pour le collectif, et de 9 mois et demi à 15 mois pour l’individuel. Le prix moyen au mètre carré des logements augmente : pour les appartements, il atteint 3 861 euros. Le prix moyen des maisons progresse lui aussi et s’établit à 250 400 euros. Le nombre de ventes annuelles s’élève à 88 684 logements, soit 15,5 % de moins qu’en 2011. Les ventes concernent 80 161 appartements (– 15,4 %) et 8 523 maisons individuelles (– 17,0 %).

En 2011, les mises en chantier de bâtiments non résidentiels progressent : les mètres carrés mis en chantier augmentent de 10,3 % après avoir baissé de 11,2 % en 2010. Les bureaux (+ 18 % après – 9 %), les bâtiments industriels et les entrepôts (+ 14 % après – 20 %) et les services publics ou d’intérêt collectif (+ 9 % après – 5 %) enregistrent les rebonds les plus prononcés.

Entre 2011 et 2012, l’indice moyen de la production dans le secteur de la construction baisse de 5,8 % dans l’UE et de 5,4 % dans la zone euro.

Tableaux et graphiques

T14F184T1 – Production de la construction

Production de la construction
2011 (r) Évolution 2012/11 2012
en Mds d'euros en volume en % en prix en % en Mds d'euros
Production au prix de base 270,6 – 0,6 1,9 275,8
TVA 21,3 – 1,2 3,4 22,0
Autres impôts sur production 1,3 – 1,5 – 0,9 1,3
Total 293,2 – 0,7 2,0 299,1
Investissement 210,5 – 0,8 1,9 214,5
dont : sociétés non financières 64,5 – 2,1 0,6 64,9
adm. publiques 51,7 – 0,8 1,9 52,7
ménages 84,9 0,1 3,0 87,4
Consommation finale 13,1 – 0,4 3,6 13,5
Consommations intermédiaires 69,6 – 1,0 1,1 70,5
Variations de stock 0,1 n.s. n.s. 0,6
  • n.s. : Résultat non significatif.
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • Note : en base 2005, la construction comprend la promotion immobilière (services immobiliers en base 2000).
  • Source : Insee, comptes de la construction-base 2005.

T14F184T3 – Mises en chantier de bâtiments non résidentiels

en millions de m²
Mises en chantier de bâtiments non résidentiels
2000 2005 2011 11/10 en %
Hébergement hôtelier 0,4 0,5 0,7 – 1,0
Bureaux 4,0 3,8 3,3 17,8
Commerce et artisanat 4,1 5,1 5,1 7,3
Industrie et entrepôts 13,4 11,1 6,8 13,6
Expl. agricoles ou forestières 11,8 9,3 1,4 1,2
Serv. public ou d'intérêt collectif (1) 6,8 7,7 6,6 9,3
Total 40,5 37,5 23,9 10,3
  • (1). Transport, enseignement-recherche, action sociale, ouvrage spécial, santé, culture-loisirs.
  • Note : données en date réelle.
  • Source : SOeS.

T14F184T6 – Permis de construire de bâtiments résidentiels dans l'UE

indice base 100 en 2010
Permis de construire de bâtiments résidentiels dans l'UE
2000 (r) 2005 (r) 2011 (r) 2012
Allemagne 188,0 130,2 121,6 125,5
Autriche 94,9 117,5 102,9
Belgique 84,1 117,7 90,1 93,9
Bulgarie 39,3 256,6 85,5 82,8
Chypre 42,5 131,1 61,7 41,0
Croatie 91,5 175,5 101,0 73,4
Danemark 110,3 234,9 99,9 75,2
Espagne 480,3 659,2 85,2 62,8
Estonie 41,6 355,4 109,4 117,6
Finlande 110,6 113,3 101,8 94,4
France 87,9 120,8 118,0 109,3
Grèce 179,2 427,2 54,8 30,0
Hongrie 237,9 287,6 67,9 57,3
Irlande 493,9 537,4 62,9 33,9
Italie 154,5 233,4 94,1 70,6
Lettonie 361,9 95,0 116,8
Lituanie 45,6 141,3 87,8 121,1
Luxembourg 90,9 127,1 119,1 117,8
Malte 89,2 204,3 89,0 69,1
Pays-Bas 128,7 136,6 91,5 61,3
Pologne 88,0 70,2 106,1 94,7
Portugal 481,1 295,0 70,3 47,0
Rép. tchèque 106,1 142,0 98,8 83,4
Roumanie 74,7 103,5 93,6 89,9
Royaume-Uni 144,4 173,4 94,1 94,0
Slovaquie 120,9 80,5 80,3
Slovénie 103,1 148,3 78,6 66,0
Suède 58,8 113,1 99,9 85,5
UE 180,2 229,5 100,3 88,6
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • … : Donnée non disponible
  • Note : données brutes estimées.
  • Champ : bâtiments résidentiels, sauf bâtiments pour collectivités.
  • Source : Eurostat.

T14F184T7 – Logements mis en chantier

en milliers
Logements mis en chantier
2000 2005 2011 11/10 en %
Logements individuels 207,1 247,0 181,6 0,9
Logements collectifs (1) 122,4 205,1 173,7 0,0
Total 329,5 452,1 355,3 0,4
  • (1). Y c. les logements en résidence (résidence pour personnes âgées, pour étudiants, pour touristes, etc.).
  • Note : données en date réelle.
  • Source : SOeS.

T14F184G1 – Emploi intérieur total dans la construction

en milliers de salariés et de non salariés
Emploi intérieur total dans la construction
emploi intérieur
1950 1 089,0
1951 1 144,0
1952 1 205,0
1953 1 248,5
1954 1 326,2
1955 1 401,9
1956 1 452,5
1957 1 509,3
1958 1 505,1
1959 1 521,8
1960 1 540,2
1961 1 567,6
1962 1 606,2
1963 1 691,3
1964 1 790,3
1965 1 863,5
1966 1 901,0
1967 1 921,1
1968 1 929,3
1969 1 983,7
1970 2 012,9
1971 1 999,1
1972 1 998,9
1973 2 028,8
1974 2 030,1
1975 1 955,7
1976 1 956,6
1977 1 963,7
1978 1 935,8
1979 1 936,4
1980 1 949,8
1981 1 923,7
1982 1 880,6
1983 1 806,7
1984 1 693,5
1985 1 641,8
1986 1 646,7
1987 1 659,8
1988 1 686,3
1989 1 726,1
1990 1 739,9
1991 1 718,0
1992 1 636,5
1993 1 541,4
1994 1 496,0
1995 1 490,5
1996 1 453,9
1997 1 416,5
1998 1 407,3
1999 1 433,0
2000 1 493,2
2001 1 535,6
2002 1 570,4
2003 1 580,0
2004 1 606,6
2005 1 673,0
2006 1 746,6
2007 1 825,3
2008 1 877,0
2009 1 880,7
2010 1 856,8
2011 1 847,6
2012 1 842,0
  • Source : Insee, comptes nationaux - base 2005.

T14F184G1 – Emploi intérieur total dans la construction

T14F184G3 – Investissement en construction de 1999 à 2012

en milliards d'euros courants
Investissement en construction de 1999 à 2012
Construction Construction de bâtiments (1) Génie civil Travaux de construction spécialisés
1999 121,5 27,1 18,5 75,9
2000 134,2 29,2 21,7 83,2
2001 139,8 30,6 22,6 86,5
2002 142,1 32,4 20,9 88,8
2003 149,9 34,0 22,4 93,5
2004 162,7 37,0 24,7 101,1
2005 175,7 40,4 26,8 108,4
2006 194,1 45,3 29,3 119,5
2007 212,8 52,5 31,6 128,6
2008 223,5 54,7 32,5 136,2
2009 209,6 47,4 30,4 131,8
2010 199,8 44,2 30,0 125,6
2011 210,5 47,4 31,5 131,5
2012 214,5
  • (1). Y c. la promotion immobilière
  • Source : Comptes nationaux - Base 2005, Insee.

T14F184G3 – Investissement en construction de 1999 à 2012

T14F184G4 – Prix moyens des appartements et maisons neufs et indice du coût de la construction

Prix moyens des appartements et maisons neufs et indice du coût de la construction
Prix des maisons (en milliers d'euros) Prix des appartements(en euros par m2) Indice du coût de la construction (moyenne au 4e trimestre)
1985 81,3 1 268,1 847,00
1986 82,5 1 278,7 881,00
1987 87,0 1 359,5 890,00
1988 97,0 1 507,7 919,00
1989 103,4 1 656,5 927,00
1990 115,7 1 816,0 952,00
1991 123,3 1 872,1 1 002,00
1992 126,5 1 916,3 1 005,00
1993 130,2 1 882,0 1 016,00
1994 120,9 1 851,3 1 019,00
1995 120,9 1 872,0 1 013,00
1996 123,6 1 880,0 1 046,00
1997 125,9 1 900,0 1 068,00
1998 131,9 1 948,3 1 074,00
1999 136,7 1 972,0 1 065,00
2000 154,3 2 030,0 1 127,00
2001 161,0 2 115,0 1 140,00
2002 171,8 2 242,0 1 172,00
2003 190,0 2 354,0 1 214,00
2004 200,0 2 563,0 1 269,00
2005 219,0 2 852,0 1 332,00
2006 243,0 3 071,0 1 406,00
2007 247,0 3 276,0 1 474,00
2008 250,0 3 344,0 1 523,00
2009 242,0 3 368,0 1 507,00
2010 239,5 3 571,0 1 533,00
2011 247,5 3 773,0 1 638,00
2012 250,4 3 861,0 1 639,00
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : Insee ; SOeS.

T14F184G4 – Prix moyens des appartements et maisons neufs et indice du coût de la construction

Pour en savoir plus

« L’économie française », Insee Références, juin 2013.

« La production dans le secteur de la construction en baisse de 1,7 % dans la zone euro », communiqué de presse n°26, Eurostat, février 2013.

« Commercialisation des logements neufs », Chiffres & statistiques n°395, SOeS, février 2013.

« Le compte du logement, édition 2013 », SOeS, décembre 2012.