Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Niveaux de vie - Pauvreté

Insee Références
Paru le : 19/02/2014

Présentation

En 2011, le niveau de vie annuel moyen des individus s’établit à 23 130 euros. La moitié des individus a un niveau de vie inférieur à 1 629 euros par mois. Les revenus sont inégalement répartis : les 20 % des individus aux niveaux de vie les plus faibles détiennent 8,6 % de la masse des revenus par équivalent adulte, contre 39,5 % pour les 20 % des individus les plus aisés.

Entre 2010 et 2011, le niveau de vie médian est resté stable en euros constants. Les déciles supérieurs à la médiane progressent tous, contrairement à l’année passée, alors que ceux situés en dessous de la médiane poursuivent leur baisse. Le 9(e)décile progresse de 2,1 % en euros constants, plus fortement que les trois précédents. À l’inverse, les quatre premiers déciles de niveau de vie continuent à diminuer en 2011 en euros constants (entre – 0,2 % et – 0,8 % selon le décile), mais à un rythme moins élevé que les deux années précédentes. De ce fait, la hausse des inégalités se poursuit, le rapport interdécile (D9/D1) passant notamment de 3,5 à 3,6.

Parmi les personnes de 18 ans ou plus, le niveau de vie médian des chômeurs (13 500 euros) est inférieur de 38 % à celui des personnes en emploi (21 820 euros). Il est également inférieur de 27 % à celui des inactifs (18 370 euros). En 2011, parmi les inactifs, ce sont les retraités qui ont le niveau de vie médian le plus élevé avec 19 500 euros.

Le seuil de pauvreté est calculé par rapport à la médiane de la distribution des niveaux de vie. Les seuils traditionnellement retenus par l’Insee et l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes) sont fixés à 60 % ou à 50 % du niveau de vie médian, le seuil à 60 % étant le seuil officiel en France et dans l’Union européenne. Le taux de pauvreté au seuil de 60 % de la médiane est de 14,3 % en 2011 et il s’accroît de 0,3 point entre 2010 et 2011. Ce sont donc 8,7 millions de personnes qui vivent ainsi avec moins de 977 euros par mois.

En 2011, 2,7 millions d’enfants vivent dans des ménages dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté à 60 % de la médiane des niveaux de vie, soit un taux de pauvreté de 19,5 %. Les enfants pauvres vivent plus fréquemment dans des familles monoparentales. Le taux de pauvreté des enfants dépend également de la situation de leurs parents vis-à-vis du marché de l’emploi. C’est dans les ménages exposés au chômage ou à l’inactivité que la pauvreté des enfants est la plus fréquente. Au contraire, vivre avec deux parents actifs occupés préserve les enfants de la pauvreté.

Au sein de l’Union européenne, en 2011, la République tchèque et les Pays-Bas affichent les taux de pauvreté les plus faibles (respectivement 9,6 % et 10,1 %). À l’opposé, les taux de pauvreté sont particulièrement élevés (supérieurs à 20 %) en Grèce, Roumanie, Espagne, Bulgarie et Croatie.

Tableaux et graphiques

T14F055T1 – Niveau de vie annuel moyen des individus selon le type de ménage en 2011

Niveau de vie annuel moyen des individus selon le type de ménage en 2011
Type de ménage Nombre total d'individus Niveau de vie
en milliers en euros
Ménages dont la personne de référence a moins de 65 ans 49 749 22 930
Personnes seules 5 712 20 740
dont : hommes actifs 2 483 22 440
femmes actives 1 961 20 990
Familles monoparentales 5 202 16 120
dont : mères inactives 923 11 790
mères actives 3 491 16 500
Couples 37 038 24 420
dont : homme actif - femme inactive sans enfant 1 215 28 970
homme actif - femme inactive avec trois enfants ou plus 2 414 16 680
couples d'actifs sans enfant 4 730 30 440
couples d'actifs avec trois enfants ou plus 4 994 23 000
Ménages complexes 1 796 18 900
Ménages dont la personne de référence a 65 ans ou plus 11 461 23 970
Ensemble des individus 61 210 23 130
  • Note : sont considérés comme enfants, les enfants célibataires de la personne de référence ou de son conjoint sans limite d'âge.
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquête ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T14F055T2 – Taux de pauvreté selon le seuil

Taux de pauvreté selon le seuil
Seuil à 50 % Seuil à 60 %
Nombre Taux Nombre Taux
en milliers en % en milliers en %
1970 5 785 12,0 8 649 17,9
1990 3 751 6,6 7 848 13,8
2000 4 165 7,2 7 838 13,6
2005 4 270 7,2 7 766 13,1
2006 4 188 7,0 7 828 13,1
2007 4 281 7,2 8 035 13,4
2008 4 272 7,1 7 836 13,0
2009 4 507 7,5 8 173 13,5
2010 (1) 4 677 7,7 8 520 14,0
2011 (1) 4 856 7,9 8 729 14,3
  • (1) : À partir de 2010, les estimations de revenus financiers mobilisent l'enquête Patrimoine 2010.
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquêtes RF et ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T14F055T3 – Taux de pauvreté selon l'âge et le sexe en 2011

en %
Taux de pauvreté selon l'âge et le sexe en 2011
Âge au 31 décembre Seuil à 50 % Seuil à 60 %
Femmes Hommes Femmes Hommes
Moins de 18 ans 11,1 11,1 19,8 19,2
18 à 29 ans 13,0 10,8 21,0 17,7
30 à 49 ans 8,0 6,7 14,2 11,7
50 à 59 ans 7,1 7,2 11,8 11,5
60 à 74 ans 3,3 3,5 8,3 7,9
75 ans ou plus 4,6 3,1 12,5 8,5
Ensemble 8,2 7,7 14,9 13,6
Pers. pauvres (en milliers) 2 580 2 275 4 708 4 022
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquête ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T14F055T4 – Pauvreté des enfants selon l'activité des parents en 2011

en %
Pauvreté des enfants selon l'activité des parents en 2011
Structure de la population
des enfants pauvres des enfants non pauvres
Un couple 60,7 85,8
Deux actifs occupés 12,0 63,1
Un actif occupé, un chômeur 7,0 5,4
Un actif occupé, un inactif 25,0 15,5
Deux chômeurs 2,5 0,4
Un chômeur, un inactif 9,0 0,7
Deux inactifs 5,2 0,7
Une personne seule 34,4 11,8
Un actif occupé 12,6 10,3
Un chômeur 8,3 0,8
Un inactif 13,5 0,7
Autres1 4,9 2,4
Total 100,0 100,0
  • 1. Enfants ne vivant pas dans un ménage de type parent(s) et enfant(s).
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante ; pauvreté au seuil de 60 % des personnes de moins de 18 ans.
  • Sources : Insee, enquête ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T14F055T5 – Niveau de vie et indicateurs d'inégalité

Niveau de vie et indicateurs d'inégalité
2009 2010 (1) 2011 (1)
Niveau de vie annuel en euros
1er décile (D1) 10 800 10 620 10 530
Médiane (D5) 19 780 19 550 19 550
9e décile (D9) 37 170 36 670 37 450
Indicateurs d'inégalité
D9/D1 3,44 3,50 3,60
D9/D5 1,88 1,90 1,90
D5/D1 1,83 1,80 1,90
S20 (en %) 8,9 8,7 8,6
S50 (en %) 30,7 30,1 29,8
S80 (en %) 61,8 60,7 60,5
Indice de Gini 0,290 0,303 0,306
  • (1) : À partir de 2010, les estimations de revenus financiers mobilisent l'enquête Patrimoine 2010.
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquêtes ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T14F055G3 – Taux de pauvreté après transferts sociaux dans l'Union européenne en 2011

en %
Taux de pauvreté après transferts sociaux dans l'Union européenne en 2011
Taux de pauvreté après transferts sociaux
Rép. tchèque 9,6
Pays-Bas 10,1
Autriche (1) 12,6
Danemark 13,1
Slovaquie 13,2
Finlande 13,2
Slovénie 13,5
Hongrie 14,0
France 14,1
Suède 14,2
Chypre 14,7
Malte 15,0
Luxembourg 15,1
Irlande (1) 15,2
Belgique (1) 15,3
Allemagne 16,1
Royaume-Uni (1) 16,2
UE 17,1
Pologne 17,1
Estonie 17,5
Portugal 17,9
Lituanie 18,6
Lettonie 19,4
Italie 19,8
Croatie 20,5
Bulgarie 21,2
Espagne 22,2
Roumanie 22,6
Grèce 23,1
  • (1) : données 2010.
  • Note : taux de pauvreté fixé à 60 % du revenu disponible équivalent médian national.
  • Source : Eurostat

T14F055G3 – Taux de pauvreté après transferts sociaux dans l'Union européenne en 2011

Pour en savoir plus

« Les niveaux de vie en 2011 », Insee Première n°1464, septembre 2013.

« Les revenus et le patrimoine des ménages », Insee Références, édition 2013.

« Rapport du gouvernement sur la pauvreté en France », La documentation française, décembre 2012.