Tableaux de l'Économie FrançaiseInsee Références - Édition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Publications grand public
Tableaux de l'Économie Française
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Durée et conditions de travail

Publications grand public
Paru le : 19/02/2014

Présentation

Entre 1950 et 2012, la durée annuelle du travail de l’ensemble des salariés a baissé en France de 25 %. Jusqu’au milieu des années 1960, cette durée a peu varié, et c’est à partir de 1965 et jusqu’en 1982 qu’une part importante de la baisse intervient, en grande partie en raison de réductions collectives 4e semaine de congés payés en 1968, 5e semaine et 39 h en 1981). La durée du travail s’est à nouveau repliée à partir de 1992 avec l’accroissement du temps partiel puis avec le passage à 35 h à partir de 1998, avant de se stabiliser à partir de 2002.

Alors qu’il avait beaucoup augmenté dans les années 1980 et 1990 et légèrement baissé de 1999 à 2002, le travail à temps partiel n’a progressé que faiblement au cours de la dernière décennie. En 2012, le recours au temps partiel en France est de 18 %, chiffre proche de la moyenne des pays de l’UE. Le recours au temps partiel est particulièrement développé aux Pays-Bas : il y concerne près de la moitié des personnes en emploi en 2012. Comme ailleurs dans l’UE, le temps partiel concerne en France surtout les femmes. Les jeunes, les seniors et les salariés faiblement diplômés sont également plus fréquemment à temps partiel. Près du tiers des salariés à temps partiel le sont faute d’avoir trouvé un emploi à temps plein : on parle alors de temps partiel « subi », situation qui concerne plus souvent les jeunes et les salariés faiblement diplômés. Neuf salariés sur dix à temps partiel travaillent dans le secteur tertiaire.

Certains salariés ont occasionnellement ou régulièrement des horaires de travail atypiques. C’est le travail du samedi qui concerne le plus de salariés, suivi du travail du soir, puis de celui du dimanche. La catégorie socioprofessionnelle des employés connaît en forte proportion le travail du samedi (53 %) et à un degré moindre celui du dimanche (33 %). Au sein de cette catégorie, les policiers et militaires ainsi que les employés du commerce sont les plus nombreux à travailler le weekend. Les cadres déclarent travailler le soir plus souvent que la moyenne. Les ouvriers sont, quant à eux, beaucoup plus concernés par le travail de nuit (20 %). Les salariés travaillant la nuit habituellement ou occasionnellement sont 15 % en 2012 (contre 14 % dix ans auparavant). L’augmentation du travail de nuit est particulièrement forte pour les femmes qui représentent un salarié sur trois travaillant la nuit, contre un sur cinq il y a une vingtaine d’années. Les catégories professionnelles qui comportent le plus grand nombre de travailleurs de nuit restent cependant majoritairement masculines. En 2012, 6,5 millions de salariés travaillent le dimanche. La moitié de ces salariés exercent leur activité dans les professions qui concourent à la continuité de la vie sociale, à la permanence des soins, ainsi qu’à la protection et la sécurité des personnes et des biens. Une grande partie de ces professions relève du secteur public.

Tableaux et graphiques

T14F044T7 – Temps partiel selon le sexe en 2012

en %
Temps partiel selon le sexe en 2012
Hommes Femmes Ensemble
Actifs occupés (en milliers) 13 476 12 278 25 754
Actifs à temps complet 93,1 69,8 82
Actifs à temps partiel (1) 6,9 30,2 18
dont : moins de 15 heures 1,1 4,5 2,7
de 15 à 29 heures 3,6 15,8 9,5
30 heures ou plus 1,5 9 5,1
non renseigné 0,7 0,9 0,7
  • (1) : Y c. les personnes n'ayant pas déclaré d'horaires habituels.
  • Note : taux calculés par rapport à l'ensemble des actifs occupés.
  • Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes en emploi de 15 ans ou plus (âge courant).
  • Source : Insee, enquêtes Emploi.

T14F044t9 – Durée du travail hebdomadaire et temps partiel dans l'Union européenne en 2012

Durée du travail hebdomadaire et temps partiel dans l'Union européenne en 2012
Durée hebdomadaire en heures (1) Travailleurs à temps partiel en % de l'emploi total
Non salariés Salariés Hommes Femmes Ensemble
Allemagne 50,4 40,7 10,5 45,6 26,7
Autriche 54,3 41,8 9,0 44,9 25,7
Belgique 55,7 39,2 9,7 43,6 25,1
Bulgarie 44,6 40,8 2,2 2,7 2,4
Chypre 47,2 41,3 8,0 13,7 10,7
Croatie 44,6 40,9 7,0 10,0 8,4
Danemark 48,6 37,6 16,0 36,4 25,7
Espagne 48,2 40,2 6,6 24,5 14,7
Estonie 43,5 40,7 5,8 14,9 10,4
Finlande 47,7 39,0 10,3 20,1 15,1
France 52,9 39,4 6,9 30,2 18,0
Grèce 49,6 40,5 4,9 11,9 7,7
Hongrie 42,4 40,4 4,7 9,7 7,0
Irlande 47,4 38,7 14,1 35,4 24,0
Italie 44,8 38,7 7,2 31,1 17,1
Lettonie 41,9 40,3 7,1 11,6 9,4
Lituanie 40,7 39,5 7,5 11,3 9,5
Luxembourg 49,9 40,1 5,4 36,3 19,0
Malte 46,5 40,7 6,9 26,3 14,0
Pays-Bas (2) 49,6 39,0 26,4 77,0 49,8
Pologne 47,1 41,0 5,2 11,3 7,9
Portugal 50,0 41,3 12,1 16,8 14,3
Rép. tchèque 47,3 47,3 2,9 9,5 5,8
Roumanie 39,9 41,0 9,5 11,1 10,2
Royaume-Uni 45,9 42,3 13,3 43,3 27,2
Slovaquie 45,5 40,9 2,9 5,7 4,1
Slovénie 47,2 41,0 7,0 13,1 9,8
Suède 48,6 39,9 14,6 39,6 26,5
UE 47,6 40,4 9,4 32,5 19,9
  • (1). Personnes travaillant à temps complet.
  • (2). Données 2009 pour la durée hebdomadaire.
  • Champ : population de 15 ans ou plus.
  • Source : Eurostat.

T14F044T11 – Horaires atypiques habituels et occasionnels des salariés en 2012

en %
Horaires atypiques habituels et occasionnels des salariés en 2012
Travail occasionnel ou habituel Horaires de travail irréguliers
au domicile le soir (1) la nuit (2) le samedi le dimanche alternés variables
Catégorie socioprofessionnelle
Cadres et prof. intellect. sup 43 49 14 48 32 1 26
Professions intermédiaires 19 35 15 47 30 5 23
Employés 9 26 13 53 33 5 25
Ouvriers 2 28 20 42 18 15 17
Durée du travail
Temps complet 17 35 17 49 29 8 22
Temps partiel 14 23 7 44 27 3 27
Ensemble 16 33 15 48 29 7 23
  • (1). Entre 20 heures et minuit.
  • (2). Entre minuit et 5 heures.
  • Note : la proportion de salariés concernés ici comprend ceux qui ont habituellement des horaires de travail atypiques plus ceux qui ont occasionnellement connu ces situations.
  • Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes en emploi de 15 ans ou plus (âge au 31 décembre).
  • Source : Insee, enquêtes Emploi.

T14F044T12 – Le travail du dimanche en 2012

en %
Le travail du dimanche en 2012
Salariés travaillant le dimanche
habituellement occasionnellement jamais
Hommes 11,7 17,3 71,0
Femmes 15,0 13,1 71,9
Diplôme
Supérieur au bac 10,7 21,8 67,6
Baccalauréat ou équivalent 14,5 15,2 70,3
CAP, BEP 14,7 13,3 72,1
Brevet des collèges, aucun diplôme 12,6 11,4 75,9
Employeur
État et collectivités locales 22,3 21,1 56,6
Autre 10,9 13,5 75,6
Effectif salariés (en milliers) 3 051,3 3 467,5 16 280,0
  • Champ : France métropolitaine, actifs occupés au sens du BIT.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi ; calculs Dares.

T14F044G3 – Durée annuelle du travail des salariés entre 1950 et 2012

en heures annuelles par salarié
Durée annuelle du travail des salariés entre 1950 et 2012
1950 1876,318
1951 1912,196
1952 1890,761
1953 1876,139
1954 1896,034
1955 1894,966
1956 1865,75
1957 1857,73
1958 1850,571
1959 1854,351
1960 1873,465
1961 1864,162
1962 1884,139
1963 1879,592
1964 1895,599
1965 1890,335
1966 1891,253
1967 1866,009
1968 1845,452
1969 1793,151
1970 1783,786
1971 1787,475
1972 1746,115
1973 1737,778
1974 1713,684
1975 1691,616
1976 1720,9
1977 1689,344
1978 1662,341
1979 1662,443
1980 1657,719
1981 1640,807
1982 1567,12
1983 1550,351
1984 1544,48
1985 1517,792
1986 1516,246
1987 1530,977
1988 1542,623
1989 1531,001
1990 1532,965
1991 1520,135
1992 1527,017
1993 1516,717
1994 1508,043
1995 1488,076
1996 1489,876
1997 1481,214
1998 1470,818
1999 1464,754
2000 1427,285
2001 1421,283
2002 1387,966
2003 1385,715
2004 1412,63
2005 1408,694
2006 1387,678
2007 1400,989
2008 1409,435
2009 1390,513
2010 1398,219
2011 1404,129
2012 1401,756
  • Source : Comptes nationaux - Base 2005, Insee.

T14F044G3 – Durée annuelle du travail des salariés entre 1950 et 2012

T14F044G4 – Heures supplémentaires déclarées par salarié

en nombre moyen d'heures par trimestre
Heures supplémentaires déclarées par salarié
Ensemble des salariés à temps complet Salariés avec durée du travail à 35 heures Salariés avec durée du travail supérieure à 35 heures
T1 2002 4,7 2,7 11,0
T2 2002 4,8 2,8 11,8
T3 2002 4,7 2,8 12,0
T4 2002 5,2 3,2 12,8
T1 2003 4,9 2,9 12,7
T2 2003 4,8 2,9 12,2
T3 2003 5,1 3,1 12,7
T4 2003 5,4 3,2 13,4
T1 2004 5,1 3,0 12,8
T2 2004 5,2 3,1 13,0
T3 2004 5,2 3,1 13,0
T4 2004 6,2 3,7 14,8
T1 2005 5,6 3,4 13,6
T2 2005 6,0 3,5 14,6
T3 2005 6,0 3,6 14,5
T4 2005 6,5 4,1 16,1
T1 2006 5,9 3,5 15,6
T2 2006 6,2 3,7 16,5
T3 2006 6,1 3,7 16,1
T4 2006 6,9 4,4 16,8
T1 2007 6,3 3,8 16,7
T2 2007 6,9 4,2 18,0
T3 2007 7,0 4,2 18,3
T4 2007 9,1 5,3 24,6
T1 2008 9,0 5,2 25,1
T2 2008 9,5 5,6 26,0
T3 2008 9,6 5,7 26,2
T4 2008 10,4 6,2 28,3
T1 2009 9,2 5,4 25,6
T2 2009 9,4 5,5 26,4
T3 2009 9,4 5,5 26,9
T4 2009 10,5 6,5 28,7
T1 2010 9,6 5,8 27,1
T2 2010 10,2 6,4 28,0
T3 2010 10,2 6,4 28,0
T4 2010 11,3 7,0 30,2
T1 2011 10,6 6,5 28,6
T2 2011 11,0 7,0 29,0
T3 2011 10,7 6,7 28,2
T4 2011 11,3 7,2 29,5
T1 2012 10,5 6,6 27,7
T2 2012 10,8 6,7 28,7
T3 2012 10,2 6,3 27,8
T4 2012 10,6 6,4 27,8
  • Champ : salariés à temps complet dans des entreprises de dix salariés ou plus des secteurs concurrentiels en France métropolitaine.
  • Source : Dares.

T14F044G4 – Heures supplémentaires déclarées par salarié

Pour en savoir plus

« La durée du travail des salariés à temps complet », Dares Analyses n°047, juillet 2013.

« Le travail à temps partiel », Synthèse.Stat’ n°04, Dares, juin 2013.

« La proportion de travailleurs à temps partiel en situation de sous-emploi en hausse à 21,4 % dans l’UE27 en 2012 », Communiqué de presse n°63, Eurostat, avril 2013.

« En 2011, 29 % des salariés ont travaillé le dimanche de manière habituelle ou occasionnelle », Dares Analyses n°075, octobre 2012.