Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Production des branches

Insee Références
Paru le : 19/02/2014

Présentation

La valeur ajoutée (VA) de l’ensemble des branches de l’économie augmente en valeur de 1,5 % en 2012. Elle s’établit ainsi à 1 821 milliards d’euros. Corrigée de la hausse des prix, la valeur ajoutée stagne, en net ralentissement par rapport à 2011 (+ 0,1 % après + 2,2 %). La production de l’ensemble des secteurs de l’économie s’élève en 2012 à 3 699,4 milliards d’euros, en baisse de 0,3 % par rapport à 2011, correction faite de la hausse des prix.

En 2012, la production industrielle recule (– 2,2 %) après deux années de hausse (+ 4,8 % en 2010 et + 2,0 % en 2011). L’industrie manufacturière, après avoir subi de plein fouet les effets de la crise financière en 2009, avait en effet amorcé un rebond en 2010 et 2011. Cependant, depuis le deuxième trimestre 2011, ce mouvement s’est inversé : la production manufacturière recule en 2012 (– 2,8 %). Si la production tire parti des bonnes performances des exportations de biens manufacturés, elle pâtit du recul de la consommation des ménages, du repli de l’investissement des entreprises du secteur et de la réduction massive de leurs stocks en lien avec la dégradation des perspectives d’activité. Au sein de la branche manufacturière, la production de produits agroalimentaires résiste (+ 0,3 % après + 2,4 %), tandis que la branche cokéfaction et raffinage, tendanciellement orientée à la baisse, recule fortement (– 11,4 % après + 0,1 %). Le repli est également marqué pour la branche du matériel de transport (– 3,9 % après + 5,8 %) dont le retournement est imputable à la très forte baisse de la production automobile. En revanche, la production d’énergie-eau-déchets progresse en 2012, en lien avec une consommation particulièrement importante d’énergie de chauffage par les ménages en février et avril.

L’activité dans la construction baisse de 0,6 % après + 1,5 %. Ce retournement intervient au début de 2012, plus tardivement que dans l’industrie. Les services marchands, qui représentent 50 % de la production de l’ensemble des branches, résistent mieux. Ils ralentissent néanmoins nettement, en progression de 0,3 % après + 2,8 % en 2011. L’activité dans les services pâtit en effet du retournement de l’activité dans les autres branches marchandes. Elle souffre également du franc ralentissement de la consommation, des investissements et des exportations de services marchands. L’activité recule dans les services d’hébergement-restauration (– 1,4 % après + 0,5 %), de transport (– 0,6 % après + 3,2 %) et les services financiers (– 0,5 % après + 2,5 %).

Du fait du retour à un niveau normal des livraisons militaires qui avaient été particulièrement faibles en 2011, la production de services principalement non marchands accélère en 2012 (+ 1,2 % après + 0,1 %). Elle reste soutenue par les dépenses individualisables des administrations publiques, notamment les services de santé à la charge des administrations.

Tableaux et graphiques

T14F113T2 – Production par branche d'activité

Production par branche d'activité
Production en milliards d'euros courants Évolution en volume (1) en %
1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 (r) 2012 10/09 (r) 11/10 (r) 12/11
Agriculture, sylviculture et pêche 4,3 9,1 15,3 39,4 71,9 75,9 80,3 91,0 – 2,2 2,5 – 1,6
Ind. manufacturière, ind. extractives et autres 14,3 38,5 87,6 307,0 569,9 772,5 872,9 931,1 4,8 2,0 – 2,2
Ind. extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 1,0 3,0 6,6 28,0 55,6 76,1 144,7 156,6 5,5 – 3,9 1,6
Fabr. de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 4,5 9,1 17,4 52,8 105,9 122,4 141,9 159,3 0,5 2,4 0,3
Cokéfaction et raffinage 0,4 1,2 3,2 23,6 19,5 34,5 40,8 49,2 – 7,9 0,1 – 11,4
Fabr. de machines et d'équip. Électriques (2) 1,3 4,4 11,9 39,9 73,2 107,2 86,2 89,5 8,8 4,2 – 1,9
Fabrication de matériels de transport 0,8 2,9 7,2 27,5 65,3 110,2 117,5 122,0 11,9 5,8 – 3,9
Fabrication d'autres produits industriels 6,4 17,9 41,4 135,1 250,5 322,3 341,7 354,5 4,4 2,7 – 3,0
Construction 1,8 7,0 22,2 73,6 142,2 169,2 256,3 275,2 – 5,3 1,5 – 0,6
Services principalement marchands 9,2 28,9 83,0 323,0 800,9 1 228,2 1 767,0 1 853,9 2,2 2,8 0,3
Commerce, transports, héb. et restauration 5,2 15,3 37,3 133,4 305,2 442,2 611,8 642,7 3,0 2,9 – 0,3
Information et communication 0,7 2,0 6,0 26,3 69,5 123,3 179,3 180,0 3,3 3,0 1,4
Activités financières et d'assurance 0,6 2,3 8,5 39,1 107,9 133,5 188,1 193,1 – 1,3 2,5 – 0,5
Activités immobilières 0,6 2,5 10,6 41,0 115,9 186,3 282,9 295,5 1,3 0,9 0,7
Act. scient. et tech. ; serv. adm. et de soutien 1,5 5,0 16,4 67,4 165,8 279,9 410,8 445,0 3,1 4,6 0,7
Autres services 0,6 1,7 4,3 15,9 36,7 63,0 94,2 97,7 1,8 – 0,3 0,1
Services principalement non marchands (3) 2,7 8,1 23,8 103,0 242,5 358,9 525,3 548,2 1,7 0,1 1,2
Total des branches 32,3 91,5 232,0 846,1 1 827,4 2 604,8 3 501,7 3 699,4 2,1 2,1 – 0,3
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • (1). Au prix de l'année précédente.
  • (2). Y c. fabr. d'équipements électroniques et informatiques.
  • (3). Regroupement Administration publique, Enseignement, Santé humaine et action sociale.
  • Source : Insee, comptes nationaux - base 2005.

T14F113T3 – Valeur ajoutée brute par branche d'activité

Valeur ajoutée brute par branche d'activité
Valeur ajoutée en milliards d'euros courants Évolution en volume (1) en %
1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 (r) 2012 10/09 (r) 11/10 (r) 12/11
Agriculture, sylviculture et pêche 2,5 5,1 8,6 17,0 34,4 31,8 31,8 35,8 – 5,8 6,3 – 5,8
Ind. manufacturière, ind. extractives et autres 3,7 11,3 27,4 94,4 190,2 229,7 222,7 228,3 3,7 1,3 – 1,1
Ind. extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 0,3 1,0 2,8 12,7 27,3 33,5 43,4 46,8 2,2 – 1,9 2,9
Fabr. de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 0,6 1,4 3,4 12,4 26,8 30,7 30,4 34,3 – 2,4 3,6 3,0
Cokéfaction et raffinage 0,1 0,3 0,5 2,4 1,6 2,2 2,3 1,9 51,8 – 2,7 – 41,2
Fabr. de machines et d'équip. Électriques (2) 0,5 1,6 4,2 13,6 26,0 32,5 23,8 24,9 6,4 1,9 0,7
Fabrication de matériels de transport 0,2 0,7 1,9 6,7 13,9 19,1 17,4 16,0 19,3 1,8 – 4,8
Fabrication d'autres produits industriels 2,0 6,3 14,7 46,7 94,6 111,6 105,4 104,4 2,8 1,9 – 3,0
Construction 0,7 2,7 8,8 30,2 59,8 64,5 106,2 114,1 – 5,0 – 0,4 – 0,7
Services principalement marchands 5,0 16,1 48,5 181,8 462,0 693,3 987,0 1 030,6 2,2 2,9 0,5
Commerce, transports, héb. et restauration 2,8 8,3 21,0 73,3 172,9 234,1 320,2 332,7 3,0 3,2 0,6
Information et communication 0,3 1,0 3,4 15,0 40,7 63,5 86,7 82,5 3,3 2,3 1,1
Activités financières et d'assurance 0,3 1,2 4,1 15,7 43,7 57,7 84,0 87,5 – 1,4 7,3 – 1,4
Activités immobilières 0,5 2,2 8,8 31,8 90,9 150,9 229,0 239,9 1,2 0,5 0,7
Act. scient. et tech. ; serv. adm. et de soutien 0,6 2,3 8,6 36,1 90,6 146,0 208,0 226,0 3,4 4,4 0,6
Autres services 0,3 1,0 2,6 9,8 23,3 41,0 59,1 61,9 0,5 0,2 0,7
Services principalement non marchands (3) 1,7 5,4 16,0 72,8 177,6 269,8 393,3 412,1 0,9 1,1 0,6
Total des branches 13,5 40,6 109,3 396,2 924,0 1 289,1 1 741,0 1 820,9 1,5 2,2 0,1
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • (1). Au prix de l'année précédente.
  • (2). Y c. fabr. d'équipements électroniques et informatiques.
  • (3). Regroupement Administration publique, Enseignement, Santé humaine et action sociale.
  • Source : Insee, comptes nationaux - base 2005.

T14F113G2 – Contribution des principales branches d'activité à l'évolution de la valeur ajoutée

en points
Contribution des principales branches d'activité à l'évolution de la valeur ajoutée
Agriculture, sylviculture et pêche Industrie Construction Services principalement marchands Services principalement non marchands
2007 -0,01 0,29 0,27 1,64 0,21
2008 0,08 -0,62 -0,10 0,58 0,19
2009 0,11 -1,02 -0,39 -1,90 0,24
2010 -0,12 0,45 -0,27 1,25 0,20
2011 0,12 0,18 -0,02 1,65 0,24
2012 -0,12 -0,15 -0,03 0,29 0,14
  • Note : valeur ajoutée brute par branche en volume aux prix de l'année précédente chaînés.
  • Source : Insee, comptes nationaux - base 2005.

T14F113G2 – Contribution des principales branches d'activité à l'évolution de la valeur ajoutée

Pour en savoir plus

« Le commerce en 2012 », Insee Première n°1457, juillet 2013. « L’économie française », Insee Références, édition 2013.

« La production dans le secteur de la construction en baisse de 1,7 % dans la zone euro », communiqué de presse n°77, Eurostat, mai 2013.

« Baisse de la production industrielle française au 4e trimestre 2012 », Le 4 pages trimestriel de conjoncture industrielle, DGCIS, mars 2013.