Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Monnaie - Crédit

Présentation

Dans la zone euro comme en France, les choix de portefeuille des agents économiques se traduisent par des modifications significatives de la composition des agrégats monétaires. Les ménages et les sociétés non financières (SNF) privilégient en 2012, davantage que les années précédentes, les placements les plus liquides, notamment les dépôts à vue, ce qui explique la forte croissance de l’agrégat M1 dans la zone euro. Les relèvements des plafonds du livret A et du livret de développement durable (LDD) ont entraîné une forte croissance de l’encours total des livrets, mais ces encours additionnels proviennent dans une large mesure de dépôts à vue ou de livrets bancaires non réglementés. L’encours des instruments négociables (constitué de titres d’OPCVM monétaires et de titres de créance négociables inférieurs à 2 ans) se contracte en revanche nettement. Après deux années de croissance modérée, l’agrégat monétaire M3 de la zone euro augmente sous l’influence principalement de la contribution positive de l’Allemagne. Le ralentissement de la contribution française à M3 se confirme en 2012.

Fin 2012, l’endettement des agents non financiers (ANF) résidents s’établit à 4 364 milliards d’euros. Son taux de croissance annuel diminue légèrement (+ 5,1 % après + 6,2 % en 2011). Ce ralentissement concerne l’endettement des ménages, des entrepreneurs individuels et des institutions sans but lucratif au service des ménages et celui des administrations publiques. En revanche, la progression de l’endettement des sociétés non financières (SNF) se poursuit à un rythme inchangé.

Le taux de croissance annuel des crédits aux agents privés diminue en 2012 pour les ménages, du fait notamment du ralentissement des crédits à l’habitat. De même, les sociétés non financières réduisent leurs utilisations de crédits de trésorerie, en lien avec le déstockage. Pour les grandes entreprises principalement, cette évolution est toutefois contrebalancée par la progression des encours de titres de créances émis à court terme et surtout, compte tenu des montants en cause, à long terme. L’encours des crédits aux SNF demeure toutefois environ le double de celui de leurs dettes de marché.

La croissance des encours de titres de créance émis par les agents non financiers se modère mais reste nettement plus rapide que celle des crédits obtenus des institutions financières. Les administrations publiques (APU) modèrent leurs émissions de titres de créance dont le taux de croissance de l’encours revient à + 5,1 %, après + 9,2 % en 2011. Elles privilégient les titres à long terme, mais procèdent en revanche à des remboursements nets de titres de créance à court terme.

Les ratios d’endettement rapportés au PIB continuent d’augmenter en 2012 pour les ménages, les SNF et pour les APU dont le ratio de dette au sens de Maastricht s’élève à 90,2 % en 2012.

Tableaux et graphiques

T14F121T1 – Principaux indicateurs monétaires et financiers en France et dans la zone euro

glissement annuel de déc. à déc. en %
Principaux indicateurs monétaires et financiers en France et dans la zone euro
2009 (r) 2010 (r) 2011 (r) 2012
M1
Zone euro (1) 12,3 4,4 1,9 6,4
France (contribution) 7,1 8,6 5,7 3,0
M2
Zone euro (1) 1,6 2,2 1,9 4,5
France (contribution) -0,3 5,6 7,0 5,3
M3
Zone euro (1) - 0,2 1,1 1,7 3,5
France (contribution) - 4,5 6,5 3,0 2,5
Crédits au secteur privé
Zone euro (1) - 0,1 1,7 0,9 - 0,6
France (2) - 0,6 4,7 3,1 2,5
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • (1) : Données corrigées des effets saisonniers et calendaires.
  • (2) : Crédits consentis par les institutions financières monétaires (IFM) résidant en France aux résidents de la zone euro hors IFM et hors administrations publiques.
  • Sources : Banque de France ; Banque centrale européenne.

T14F121T2 – Endettement des agents non financiers en 2012

en fin d'année en milliards d'euros
Endettement des agents non financiers en 2012
Encours brut 12/11 en %
Endettement des agents non financiers 4 313,9 2,3
Ménages et ISBLSM (1) 1 135,5 2,2
Sociétés non financières 1 344,7 2,2
Administrations publiques (2) 1 833,7 2,5
Crédits auprès des Institutions financières (3) 2 269,5 2,2
Ménages et ISBLSM (1) 1 135,5 2,2
Sociétés non financières 884,0 -2,5
Administrations publiques 250,0 15,1
Dépôts au passif du Trésor (4) 37,7 19,7
Financements de marché 2 006,7 2,9
Sociétés non financières 460,7 12,7
Titres de créance à court terme 25,7 26,2
Titres de créance à long terme 435,0 12,0
Administrations publiques 1 546,0 0,4
Titres de créance à court terme 191,6 - 18,9
Titres de créance à long terme 1 354,4 3,8
  • (1) : Institutions sans but lucratif au service des ménages.
  • (2) : Dette publique au sens de Maastricht.
  • (3) : Institutions financières monétaires et les autres intermédiaires financiers (e.g. organismes de titrisation).
  • (4) : Dépôts auprès du Trésor pour toutes les contreparties autres que les administrations publiques.
  • Sources : Banque de France ; Insee, comptes nationaux - base 2005.

T14F121T3 – Taux d'intérêt à court et à long terme par pays

taux moyen annuel en %
Taux d'intérêt à court et à long terme par pays
1999 2011 2012
France
Court terme 2,93 1,38 0,54
Long terme 4,62 3,32 2,54
Zone euro
Court terme 2,93 1,38 0,54
Long terme 4,66 4,31 3,06
Royaume-Uni
Court terme 5,46 0,94 0,86
Long terme 5,06 3,01 1,87
États-Unis
Court terme 5,37 0,43 0,39
Long terme 5,73 2,79 1,79
Japon
Court terme (r) 0,22 (r) 0,19 0,19
Long terme 1,75 1,12 0,85
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • Note : les taux interbancaires à trois mois (taux à court terme) sont identiques pour tous les pays de la zone euro. Les taux à long terme sont les taux se référant au rendement des obligations d'État.
  • Sources : Banque centrale européenne ; Banque de France.

T14F121T6 – Crédits des établissements de crédit implantés en France à des résidents français

encours fin d'année en milliards d'euros
Crédits des établissements de crédit implantés en France à des résidents français
2010 (r) 2011 (r) 2012
Crédits à la clientèle résidente
Secteur privé 1 976,4 2 053,7 2 100,0
Administrations publiques 214,8 195,1 206,8
Total 2 191,2 2 248,8 2 306,8
Évolution en % 5,2 2,2 2,8
Crédits aux sociétés non financières
Investissement 525,0 547,1 563,0
Trésorerie 179,7 187,5 174,1
Autres objets 76,1 81,2 82,0
Total 780,8 815,8 819,1
Évolution en % 1,2 4,4 1,0
Crédits aux ménages
Habitat 798,1 847,0 874,2
Trésorerie 164,4 161,1 160,4
Autres objets 88,0 92,8 92,1
Total 1 050,5 1 100,9 1 126,7
Évolution en % 6,2 5,6 2,3
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • Source : Banque de France.

T14F121T7 – Dépôts et dépôts à terme

encours fin d'année en milliards d'euros
Dépôts et dépôts à terme
2010 2011 2012
Dépôts à vue 555,1 585,1 598,0
dont : ménages (1) 278,0 284,0 278,8
sociétés non financières 182,5 203,3 214,4
Comptes sur livret 518,8 559,3 611,7
dont : livrets A et bleus 193,5 214,7 247,2
livrets soumis à l'impôt 159,8 179,7 178,7
Dépôts à terme de 2 ans ou moins 133,4 150,9 152,5
Dépôts à terme de plus de 2 ans 377,0 483,7 483,5
dont ménages (1) 248,0 259,0 269,4
dont plans d'épargne logement 182,3 186,6 188,2
  • (1) : Ménages et institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM).
  • Source : Banque de France.

T14F121G1 – Ratios de dette des agents non financiers

en % du PIB
Ratios de dette des agents non financiers
Dette des ménages et ISBLsM (1) Dette des sociétés non financières, valeur nominale Dette des administrations publiques au sens de Maastricht
2002 35,6 57,4 59,1
2003 37,1 54,9 63,3
2004 39,2 53,8 65,2
2005 42,1 54,5 66,8
2006 44,6 55,2 64,1
2007 47,1 57,0 64,2
2008 49,3 60,8 68,2
2009 53,1 64,1 79,0
2010 54,6 64,5 82,5
2011 55,6 65,8 85,8
2012 55,9 66,2 90,2
  • (1) ISBLsM : Institutions Sans But Lucratif au Service des Ménages
  • Sources : Banque de France ; Insee, comptes nationaux - base 2005.

T14F121G1 – Ratios de dette des agents non financiers

Pour en savoir plus

« Chiffres clés de la zone euro », Banque de France, septembre 2013.

« L’économie française », Insee Références, édition 2013.

Bulletin de la Banque de France, n°191, 1er trimestre 2013.