Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Niveaux de formation

Présentation

Jusqu’au début des années 2000, un enfant sur trois âgé de 2 ans était scolarisé. À la rentrée 2011, le taux de scolarisation des enfants de 2 ans s’établit à 11,6 %, en recul pour la dixième année consécutive. La scolarisation des enfants dans le premier degré est relativement stable. Le second degré comprend des élèves en moyenne plus jeunes. Dans l’enseignement supérieur, la scolarisation est en hausse chez les jeunes de 17 à 25 ans et plus particulièrement chez ceux de 18 ans. Les effectifs d’apprentis sont à nouveau en progression à la rentrée 2011, excepté pour les jeunes âgés de 17 ans et 18 ans. En revanche, c’est chez les jeunes de 20 à 23 ans que l’apprentissage progresse le plus.

L’espérance de scolarisation est stable par rapport aux deux années précédentes. Les taux de scolarisation par âge constatés pendant l’année 2011-2012 permettent d’espérer, pour un jeune âgé de 15 ans, une formation initiale de 6,2 années dont 2,6 dans l’enseignement supérieur. Un des objectifs de Lisbonne est de réduire la part des sorties précoces du système éducatif à 10 %. En 2012, 11,6 % des français âgés de 18 à 24 ans ont quitté leurs études initiales sans diplôme ou avec seulement le brevet et ne sont pas en situation de formation.

À la session 2012, la proportion de bacheliers dans une génération culmine à 76,7 % tandis qu’elle s’établissait à 25,9 % à la session 1980 (+ 51 points durant cette période). Cette forte progression résulte essentiellement de la croissance du nombre de bacheliers généraux et de l’important essor du baccalauréat professionnel depuis sa création au milieu des années 80.

En vingt ans, le nombre total d’apprentis a presque doublé pour atteindre 436 300 en 2011-2012, soit une progression de 2,4 % (en tenant compte de l’intégration de Mayotte). Suite à la rénovation de la voie professionnelle dans les lycées déployée en 2008, les effectifs du baccalauréat professionnel bénéficient du report des effectifs du brevet d’études professionnelles (BEP) (le circuit de formation BEP est désormais supprimé) et passent ainsi de 200 000 élèves en 2007 à 530 000 en 2012. Le niveau de formation V accueille désormais 189 600 apprentis, en recul de 1,2 %. Aujourd’hui le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) domine encore, mais regroupe 41 % de l’ensemble des apprentis, contre 50 % en 2000. Le niveau IV accueille presque trois apprentis sur dix et progresse cette année encore suite à la réforme de la voie professionnelle qui a conduit à une augmentation mécanique du nombre de candidats au baccalauréat professionnel. L’apprentissage dans l’enseignement supérieur progresse, pour sa part, de 10 % en un an. Le brevet de technicien supérieur (BTS) occupe toujours une place prépondérante, cependant les autres formations du supérieur attirent également plus de 15 % des apprentis contre moins de 3 % il y a quinze ans.

Tableaux et graphiques

T14F104T2 – Niveau de diplôme selon l'âge en 2012

en %
Niveau de diplôme selon l'âge en 2012
Ensemble dont
25 à 49 ans 65 ans ou plus
Aucun diplôme, CEP 25,8 14,8 56,4
Brevet des collèges 6,6 6,0 7,2
CAP, BEP 20,3 22,4 16,4
Bac, brevet professionnel ou équivalent 14,4 19,4 9,3
Supérieur court 9,9 15,7 3,7
Supérieur long 12,9 20,6 7,0
En cours d'études initiales 10,1 1,1 0,0
Total 100,0 100,0 100,0
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus en France métropolitaine.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi.

T14F104T3 – Niveau d'éducation dans l'Union européenne en 2012

en %
Niveau d'éducation dans l'Union européenne en 2012
Jeunes ayant quitté prématurément l'école (1) Population de 25 à 64 ans ayant terminé au moins le 2nd cycle du secondaire
Filles Garçons Total
Allemagne 9,9 11,3 10,6 86,3
Autriche 7,3 7,9 7,6 83,1
Belgique 9,5 14,4 12,0 71,6
Bulgarie 13,0 12,1 12,5 81,0
Chypre 7,0 16,5 11,4 77,4
Croatie 3,6 4,6 4,2 79,3
Danemark 7,4 10,8 9,1 77,9
Espagne 20,8 28,8 24,9 54,4
Estonie 7,1 14,0 10,5 89,8
Finlande 8,1 9,8 8,9 84,8
France 9,8 13,4 11,6 72,5
Grèce 9,1 13,7 11,4 65,7
Hongrie 10,7 12,2 11,5 82,1
Irlande 8,2 11,2 9,7 74,6
Italie 14,5 20,5 17,6 57,2
Lettonie 6,3 14,7 10,6 89,1
Lituanie 4,6 8,1 6,5 93,3
Luxembourg 5,5 10,7 8,1 78,3
Malte 17,6 27,5 22,6 38,1
Pays-Bas 7,3 10,2 8,8 73,4
Pologne 3,5 7,8 5,7 89,6
Portugal 14,3 27,1 20,8 37,6
Rép. tchèque 4,9 6,1 5,5 92,5
Roumanie 16,7 18,0 17,4 75,9
Royaume-Uni 12,4 14,7 13,6 77,9
Slovaquie 4,6 6,0 5,3 91,7
Slovénie 3,2 5,4 4,4 85,0
Suède 6,3 8,5 7,5 82,4
UE 10,9 14,4 12,7 74,2
  • (1) : Personnes de 18 à 24 ans dont le niveau d'études ne dépasse pas le 1er cycle du secondaire et qui ne suivent aucune formation.
  • Source : Eurostat.

T14F104T4 – Taux de scolarisation par âge

en %
Taux de scolarisation par âge
2000 2005 2010 2011
2 ans 34,6 24,5 13,6 11,6
3 ans 100,0 100,0 98,0 98,2
4 ans 100,0 100,0 99,5 100,0
5 ans à 8 ans 100,0 100,0 100,0 99,9
9 ans 100,0 100,0 99,4 98,8
10 ans 100,0 100,0 98,6 99,0
11 ans 100,0 100,0 99,2 99,3
12 ans 100,0 100,0 98,4 98,3
13 ans 100,0 100,0 98,4 98,0
14 ans 99,3 99,6 98,1 98,1
15 ans 98,4 97,5 97,4 97,5
16 ans 96,5 96,6 94,2 92,7
17 ans 91,6 92,0 90,2 88,3
18 ans 79,6 78,8 77,0 76,5
19 ans 65,7 65,0 64,5 63,1
20 ans 51,4 51,9 51,9 52,3
21 ans 40,5 40,6 41,3 42,2
22 ans 33,3 32,8 33,1 34,6
23 ans 24,7 23,5 24,3 25,8
24 ans 17,2 15,8 16,3 17,0
25 ans 11,4 11,1 10,5 11,0
  • Note : les millésimes correspondent à la rentrée scolaire.
  • Champ : public et privé, y c. scolarisation en apprentissage, en France (hors Mayotte).
  • Source : Depp.

T14F104T5 – Dépense pour la formation continue

en milliards d'euros
Dépense pour la formation continue
Public bénéficiaire 2009 (r) 2010 (r) 2011
en %
Jeunes (moins de 26 ans en général) 7,8 8,1 8,0 25
Apprentissage 5,4 5,5 5,7 18
Alternance, professionnalisation 1,2 1,2 1,1 3
Formation et accomp. des jeunes 1,2 1,5 1,3 4
Demandeurs d'emploi 3,8 4,0 4,0 12
Agents du secteur public 6,1 6,0 6,0 19
Actifs occupés du secteur privé 13,3 13,1 13,6 43
Investissement 0,3 0,3 0,3 1
Total 31,4 31,5 32,0 100
  • (r) : Donnée révisée par rapport à l'édition précédente
  • Source : Dares.

T14F104T7 – Apprentis selon le diplôme préparé

Apprentis selon le diplôme préparé
2000 2011
CAP 183 997 177 298
BEP 52 974 1 763
Autres diplômes de niveau V 8 362 10 499
Brevet professionnel 31 195 46 250
Baccalauréat professionnel 33 404 68 636
Autres diplômes de niveau IV 4 756 9 002
Diplômes du supérieur 51 186 122 886
dont : BTS 27 800 55 136
licences 692 13 515
diplômes ingénieurs 4 644 14 083
Total des apprentis 365 874 436 334
Pré-apprentis (1) 10 184 6 919
  • (1) : Classe préparatoire à l'apprentissage (CPA), classe d'initiation préprofessionnelle par alternance (CLIPA), dispositif d'initiation aux métiers en alternance (DIMA).
  • Note : les millésimes correspondent à la rentrée scolaire.
  • Champ : France y c. Mayotte pour les CAP et bacs professionnels en 2011.
  • Source : Depp.

T14F104G2 – Proportion de bacheliers dans une génération entre 1980 et 2012

en %
Proportion de bacheliers dans une génération entre 1980 et 2012
Bac général Bac technologique Bac professionnel Ensemble
1980 18,6 7,3 25,9
1981 18,7 7,3 0,0 26,0
1982 19,4 7,8 0,0 27,2
1983 19,7 8,4 0,0 28,1
1984 19,5 9,1 0,0 28,6
1985 19,8 9,6 0,0 29,4
1986 21,1 10,1 0,0 31,2
1987 21,7 10,8 0,1 32,6
1988 24,0 11,5 0,8 36,3
1989 25,8 12,3 1,7 39,8
1990 27,9 12,8 2,8 43,5
1991 30,6 13,0 3,9 47,5
1992 32,4 13,6 5,1 51,1
1993 34,9 13,9 5,9 54,7
1994 36,1 16,0 7,1 59,2
1995 37,2 17,6 7,9 62,7
1996 34,5 17,7 9,5 61,7
1997 34,4 17,6 9,9 61,9
1998 33,8 18,3 10,5 62,6
1999 32,2 18,3 11,1 61,6
2000 32,9 18,5 11,4 62,8
2001 32,5 18,2 11,2 61,9
2002 32,6 17,8 11,5 61,8
2003 33,6 17,9 11,3 62,8
2004 32,3 17,8 11,7 61,8
2005 32,8 17,0 11,4 61,2
2006 33,7 16,8 12,1 62,6
2007 33,7 16,4 12,6 62,7
2008 33,6 16,3 12,4 62,3
2009 34,8 15,9 14,6 65,2
2010 34,3 16,3 14,4 65,0
2011 35,8 16,1 19,1 71,0
2012 37,1 15,7 23,9 76,7
  • Note : indicateur calculé à partir des différents recensements de la population.
  • Lecture : en 2012, 76,7 % des jeunes en âge de passer le baccalauréat sont bacheliers.
  • Champ : France métropolitaine jusqu'en 2000, puis France (hors Mayotte) à partir de 2001.
  • Sources : Depp ; Insee, recensements de la population.

T14F104G2 – Proportion de bacheliers dans une génération entre 1980 et 2012

Pour en savoir plus

« Formations et emploi », Insee Références, édition 2013.

« Le supérieur : moteur de la croissance de l ’apprentissage en 2010 et 2011 », note d’information n°13.22, Depp, octobre 2013.

« Repères et références statistiques 2013 », Depp, septembre 2013.

« L’apprentissage : un impact positif sur la réussite scolaire des niveaux V », Économie et Statistique n°454, mars 2013.

« Évaluer un dispositif de lutte contre la rupture scolaire », Bref n°307, Céreq, mars 2013.