Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2014

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 19/02/2014
Consulter
Sommaire

Pêche - Aquaculture

Présentation

La France est le quatrième producteur de pêche et d’aquaculture de l’Union européenne après le Danemark, l’Espagne et le Royaume-Uni. Ce secteur produit 670 000 tonnes pour 1,7 milliard d’euros. La production des 7 000 navires français, dont 4 600 en métropole, représente 310 000 tonnes débarquées en frais et 154 000 tonnes en congelé, soit une valeur de 940 millions d’euros pour 22 000 emplois directs, dont 19 000 en métropole. Un quart de la consommation nationale de produits aquatiques provient de la pêche française. La France, avec son outremer, est le deuxième pays au monde en termes d’espace maritime.

Les débarquements ont diminué de 25 % en dix ans, tandis que les importations ont augmenté de 50 % pour un déficit annuel du commerce extérieur de la filière de 3,3 milliards d’euros en 2012. La situation de la pêche française s’améliore depuis 2009, grâce au regain des captures (sauf en Méditerranée) et à une hausse des prix. Après deux années de progression, le chiffre d’affaires global des halles à marée recule de 2 % entre 2011 et 2012. Ce repli est la conséquence de la situation économique défavorable provoquée par la baisse du prix moyen à la première vente, elle-même renforcée par une modification des captures. Dans ce contexte, la demande intérieure de pêche fraîche française ainsi que celle des pays du sud de l’Europe, gros importateurs, ont été fortement touchées. Les volumes débarqués ont, quant à eux, été plutôt stables, avec un taux de reports et retraits globalement en baisse.

En 2012, les importations françaises de produits aquatiques ont légèrement régressé en volume, mais sont restées stables en valeur. Les volumes exportés sont en croissance par rapport à 2011. Globalement, les ventes de produits aquatiques vers les marchés traditionnels (Espagne, Italie) sont en recul sur la majorité des espèces. En 2012, la demande hésitante à l’importation a impacté fortement les cours internationaux des produits aquatiques. Les espèces d’élevage ont été particulièrement touchées par des baisses de prix (majoritairement crevettes, saumon et bar). Dans le même temps, le prix moyen des captures n’a que légèrement reculé, la production ayant été limitée en réponse au déclin de la demande et à la hausse du prix du carburant. En conséquence, les cours des espèces de pêche, comme les thons et les autres pélagiques, sont restés élevés.

La production mondiale de produits aquatiques continue de progresser en 2012, même si sa croissance ralentit, elle atteint 157 millions de tonnes, soit 1,3 % de plus que l’année précédente. Cet accroissement est uniquement dû au développement de l’aquaculture, qui produit 67 millions de tonnes cette année, soit + 5,8 % par rapport à 2011. La production de la pêche, a, quant à elle, reculé de 1,8 %, à 90 millions de tonnes.

Tableaux et graphiques

T14F173T2 – Commerce extérieur des produits aquatiques en 2012

Commerce extérieur des produits aquatiques en 2012
Exportations Importations Solde
Volume (en milliers de tonnes)
Poissons de mer 202 548 -346
Poissons amphibiotiques et d'eau douce 30 202 -172
Coquillages et céphalopodes 40 128 -88
Crustacés 18 143 -126
Autres 63 87 -24
Total 353 1 108 -755
Valeur (en millions d'euros)
Poissons de mer 715 2 164 -1 448
Poissons amphibiotiques et d'eau douce 206 938 -732
Coquillages et céphalopodes 219 539 -320
Crustacés 149 977 -829
Autres 130 152 -23
Total 1 419 4 771 -3 352
  • Source : FranceAgriMer.

T14F173T3 – Production halieutique dans le Monde en 2011

en millions de tonnes
Production halieutique dans le Monde en 2011
Capture (1) Aquaculture (1) Total (1) Plantes aquatiques
Chine (2) 15,8 38,6 54,4 11,8
Inde 4,3 4,6 8,9 ns
Pérou 8,2 ns 8,2 ns
Indonésie 5,7 2,7 8,4 5,2
Europe 12,9 2,7 15,6 ns
dont France 0,4 0,2 0,6 ns
Viet Nam 2,5 2,8 5,3 0,2
États-Unis 5,2 0,4 5,6 ns
Japon 3,8 0,6 4,3 0,4
Chili 3,1 1,0 4,0 0,4
Autres pays 32,0 9,3 41,3 3,9
Total Monde 93,5 62,7 156,2 22,1
  • (1) : Poissons, crustacés, mollusques, etc.
  • (2) : Les données de la Chine ne comprennent pas Hong-Kong, Macao et Taïwan.
  • Note : données estimées.
  • Source : FAO.

T14F173T4 – Flotte de pêche

en nombre de navires actifs
Flotte de pêche
Longueur 1995 2000 2005 2012
Moins de 12 mètres 4 878 4 380 4 034 3 645
De 12 à moins de 24 mètres 1 434 1 233 1 057 741
24 mètres ou plus 281 270 269 192
Total 6 593 5 883 5 360 4 578
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : SDSIM.

T14F173T5 – Pêche et aquaculture dans l'UE

Pêche et aquaculture dans l'UE
Flotte de pêche Pêche de capture Aquaculture (1)
en navires en milliers de tonnes en milliers de tonnes
en 2012 en 2012 en 2011
Allemagne (4) 1 559 205,4 40,7
Autriche (2),(4) 0,4 2,2
Belgique 83 24,4
Bulgarie 2 352 8,2 7,1
Chypre 1 074 1,3 4,7
Danemark (4) 2 747 502,6 32,3
Espagne 10 143 757,8 274,2
Estonie 1 357 63,2 0,4
Finlande (4) 3 240 138,1 11,8
France 7 148 374,5 206,9
Grèce (3) 16 249 62,8 106,6
Hongrie (2) 6,2 15,5
Irlande 2 239 275,9 44,3
Italie 12 783 195,8 164,1
Lettonie 719 89,5 0,5
Lituanie 148 70,2
Luxembourg
Malte 1 043 2,2 4,1
Pays-Bas (4) 849 345,2 43,7
Pologne 792 179,7 36,5
Portugal 8 291 196,7 9,2
Rép. Tchèque (2) 4,0 21,0
Roumanie (3) 273 3,2 8,4
Royaume-Uni (3) 6 406 599,5 199,0
Slovaquie (2),(4) 1,6 0,9
Slovénie 177 0,3 0,8
Suède 1 401 150,1 13,4
UE à 27 (2) 81 073 4 943,8
  • … : Donnée non disponible
  • (1) : À l'exception des écloseries et nurseries.
  • (2) : Données 2010 pour la pêche de capture.
  • (3) : Données 2011 pour la pêche de capture.
  • (4) : Données 2010 pour l'aquaculture.
  • Source : Eurostat.

T14F172T6 – Ventes de produits de la pêche fraîche dans les halles à marée françaises en 2012

Ventes de produits de la pêche fraîche dans les halles à marée françaises en 2012
Ventes en 2012 12/11 en %
en milliers de tonnes en millions d'euros quantités valeurs
Poissons 152 446 2 – 1
dont : pélagiques 37 45 3 14
autres poissons 115 400 2 – 2
Céphalopodes 19 71 10 – 3
Coquillages et invertébrés 26 54 – 6 – 2
Crustacés 7 46 – 14 – 15
Total 204 617 1 – 2
  • Champ : ventes déclarées en halle à marée par les bateaux français.
  • Source : FranceAgrimer.

T14F173G1 – Marins pêcheurs embarqués sur les navires français

en nombre d'emplois
Marins pêcheurs embarqués sur les navires français
En 2011 En 2012
Petite pêche 7 306 7 210
Pêche côtière 2 531 2 559
Pêche au large 3 050 3 069
Grande pêche 858 819
  • Champ : France métropolitaine ; marins de toutes nationalités hors navires de cultures marines - petite pêche.
  • Sources : DPMA ; DSI.

T14F173G1 – Marins pêcheurs embarqués sur les navires français

Pour en savoir plus

« Le marché mondial des petits pélagiques, production et échanges – zoom sur le marché français », les synthèses de FranceAgrimer, novembre 2013.

« Commerce extérieur des produits de la pêche et aquaculture 2012 », Données et bilans, FranceAgrimer, octobre 2013.

« Données de vente déclarées en halles à marée en 2012 », Données et bilans, FranceAgrimer, avril 2013.

« Les filières pêche et aquaculture en France », les cahiers de FranceAgrimer, avril 2013.

« La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture 2012 », FAO.