Tableaux de l'économie françaiseÉdition 2017

Les Tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 02/03/2017
Consulter
Sommaire

Production des branches

Insee Références
Paru le : 02/03/2017

Présentation

Après une croissance de 1,0 % en 2014, la valeur ajoutée (VA) de l’ensemble des branches de l’économie progresse de 1,7 % en valeur en 2015. Elle est évaluée à 1 950 milliards d’euros. En volume, la valeur ajoutée augmente de 1,1 % en 2015, après + 0,8 % en 2014. La production de l’ensemble des branches d’activité s’établit à 3 824,1 milliards d’euros courants. Elle s’accroit de 1,4 % par rapport à 2014, déduction faite de la hausse des prix.

En 2015, la production industrielle en volume se redresse nettement (+ 1,7 %, après – 0,3 % l’année précédente). Elle demeure cependant inférieure de 8,5 % à son plus haut niveau atteint en 2007. Après s’être redressée en 2014, la production dans l’ industrie manufacturière poursuit sur son élan en 2015 (+ 1,7 % en volume, après + 0,6 % en 2014). Les différentes composantes de la demande y contribuent, notamment les dépenses des ménages en produits manufacturés qui renouent pour la première fois depuis 2008 avec leur rythme de croissance d’avant crise. De plus, l’investissement des entreprises en produits manufacturés et surtout les exportations de produits manufacturés accélèrent. Au sein de la branche manufacturière, la production en cokéfaction-raffinage progresse fortement en 2015 (+ 5,0 %) après trois années de repli marqué (– 2,4 % en 2014). La production de biens d’équipement se redresse également (+ 1,3 %). La production de matériels de transport et celle d’« autres produits manufacturés » accélèrent nettement (respectivement + 3,5 % et + 1,2 %). À l’inverse, la production de biens alimentaires ralentit (+ 0,9 %). En outre, le rebond de la production manufacturière se conjugue au retour à des températures plus proches de la normale en hiver pour susciter la reprise de la production d’énergie-eau-déchets : + 1,9 %, après – 4,9 % en 2014. Dans la construction, la production continue de reculer en 2015 (– 2,1 %, après – 2,7 %). La production agricole, quant à elle, se replie en volume (– 2,2 %, après + 6,5 %).

La production des branches de services marchands accélère en 2015 , augmentant de 1,9 % en volume, après + 1,4 % en 2014. L’investissement en services gagne en dynamisme, tout particulièrement dans les activités de recherche et développement ainsi que dans les services informatiques. En revanche, la consommation des ménages en services marchands croît au même rythme qu’en 2014. La production se raffermit en particulier dans les branches du commerce (+ 3,2 %), de l’hébergement-restauration (+ 1,5 %) et dans les services aux entreprises (+ 2,4 %). La production de la branche transport reste atone (+ 0,3 %). En revanche, la production de services financiers stagne, après + 2,5 % en 2014. La production dans les services non marchands progresse de nouveau en 2015 (+ 1,1 %, après + 0,9 % en 2014).

Tableaux et graphiques

Production par branche d'activité

Production par branche d'activité
Production en milliards d'euros courants Évolution en volume en %3
1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2015 13/12 (r) 14/13 (r) 15/14
Agriculture, sylviculture et pêche 4,2 9,0 15,1 38,8 68,4 72,0 78,8 86,8 -0,6 6,5 -2,2
Ind. manufacturière, ind. extractives et autres 14,2 38,1 86,9 304,4 562,4 760,0 853,8 889,1 -1,0 -0,3 1,7
Ind. extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 1,0 3,0 6,6 27,7 54,7 74,2 143,8 149,4 0,2 -4,9 1,9
Fabr. de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 4,4 8,9 17,1 52,1 104,7 121,6 141,2 158,4 -0,5 1,3 0,9
Cokéfaction et raffinage 0,4 1,3 3,4 24,7 20,6 36,0 46,7 40,8 -2,5 -2,4 5,0
Fabr. de machines et d'équip. électriques1 1,3 4,3 11,8 39,2 71,7 104,9 80,6 80,6 -0,6 -0,3 1,3
Fabrication de matériels de transport 0,7 2,6 6,5 25,2 59,7 100,3 103,1 116,2 -0,1 2,0 3,5
Fabrication d'autres produits industriels 6,4 17,9 41,5 135,4 251,1 323,0 338,3 343,7 -1,7 0,5 1,2
Construction 1,8 7,0 22,4 74,3 142,4 171,2 265,0 267,2 0,4 -2,7 -2,1
Services principalement marchands 9,3 29,2 84,3 326,6 811,8 1 250,8 1 820,3 1 996,6 0,5 1,4 1,9
Commerce, transports, héb. et restauration 5,3 15,6 38,2 136,2 313,6 456,5 631,8 691,9 0,6 1,1 2,1
Information et communication 0,7 1,9 5,8 25,9 69,3 124,4 182,5 185,7 -0,7 3,0 3,1
Activités financières et d'assurance 0,6 2,2 8,1 38,4 105,6 135,1 200,5 216,6 0,5 2,5 0,0
Activités immobilières 0,6 2,5 10,7 41,3 116,6 187,2 281,7 306,8 0,9 0,9 1,4
Act. scient. et tech. ; serv. adm. et de soutien 1,6 5,3 17,4 69,6 171,4 286,9 434,0 497,2 0,6 1,3 2,4
Autres services 0,5 1,7 4,2 15,4 35,3 60,7 89,8 98,3 1,5 1,0 1,8
Services principalement non marchands2 2,7 8,0 23,5 102,8 242,5 360,6 524,9 584,3 1,5 0,9 1,1
Total des branches 32,2 91,4 232,3 847,0 1 827,5 2 614,5 3 542,8 3 824,1 0,3 0,7 1,4
  • r : données révisées.
  • 1. Y c. fabrication d'équipements électroniques et informatiques.
  • 2. Regroupement Administration publique, Enseignement, Santé humaine et action sociale.
  • 3. Aux prix de l'année précédente.
  • Source : Insee, comptes nationaux - base 2010.

Valeur ajoutée brute par branche d'activité

Valeur ajoutée brute par branche d'activité
Valeur ajoutée en milliards d'euros courants Évolution en volume en %3
1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2015 13/12 (r) 14/13 (r) 15/14
Agriculture, sylviculture et pêche 2,4 5,0 8,4 16,4 33,3 31,2 32,1 33,9 -1,9 13,2 -4,4
Ind. manufacturière, ind. extractives et autres 3,8 11,3 27,4 93,9 195,7 245,7 243,8 274,1 1,0 -0,4 2,4
Ind. extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 0,3 0,9 2,5 12,0 27,8 36,0 41,2 55,2 4,9 -0,9 1,5
Fabr. de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 0,8 1,6 4,0 14,3 30,7 36,3 39,1 44,7 0,0 0,8 2,2
Cokéfaction et raffinage 0,0 0,2 0,4 1,8 1,1 2,0 1,6 0,3 -5,3 80,6 7,0
Fabr. de machines et d'équip. électriques1 0,5 1,6 4,3 13,9 27,9 35,8 29,0 30,2 2,8 -0,4 1,0
Fabrication de matériels de transport 0,2 0,8 1,9 6,6 14,5 20,7 21,7 22,3 -4,0 -11,2 10,2
Fabrication d'autres produits industriels 2,0 6,2 14,4 45,2 93,6 115,0 111,3 121,6 0,4 0,1 1,8
Construction 0,7 2,7 8,8 30,3 59,6 65,4 109,2 106,2 0,5 -2,3 -2,9
Services principalement marchands 5,0 16,3 49,3 184,9 476,1 713,6 1 010,2 1 087,6 0,4 1,0 1,5
Commerce, transports, héb. et restauration 2,9 8,4 21,1 73,2 175,6 240,8 322,4 345,5 0,1 0,6 2,2
Information et communication 0,3 1,1 3,6 15,7 43,9 69,1 93,0 96,8 -0,5 2,7 2,6
Activités financières et d'assurance 0,3 1,1 3,8 16,0 45,3 54,8 81,8 87,4 0,0 1,8 -1,2
Activités immobilières 0,5 2,2 8,7 31,3 91,2 152,4 230,5 248,8 1,6 1,0 1,4
Act. scient. et tech. ; serv. adm. et de soutien 0,7 2,6 9,6 39,6 98,5 158,0 227,7 250,3 0,3 0,9 1,4
Autres services 0,3 1,0 2,5 9,3 21,5 38,3 54,8 58,7 0,0 -0,1 0,8
Services principalement non marchands2 1,8 5,9 17,5 79,0 184,2 277,1 405,7 448,1 1,1 1,0 0,9
Total des branches 13,7 41,2 111,4 404,5 948,9 1 333,1 1 801,0 1 949,8 0,6 0,8 1,1
  • r : données révisées.
  • 1. Y c. fabr. d'équipements électroniques et informatiques.
  • 2. Regroupement Administration publique, Enseignement, Santé humaine et action sociale.
  • 3. Aux prix de l'année précédente.
  • Source : Insee, comptes nationaux - base 2010.

Contribution des principales branches d'activité à l'évolution de la valeur ajoutée

en points
Contribution des principales branches d'activité à l'évolution de la valeur ajoutée
Agriculture, sylviculture et pêche Industrie Construction Services principalement marchands Services principalement non marchands
2007 -0,01 0,30 0,26 1,73 0,21
2008 0,08 -0,54 -0,10 0,78 0,22
2009 0,11 -0,86 -0,38 -1,83 0,27
2010 -0,05 0,27 -0,15 1,48 0,21
2011 0,07 0,37 -0,12 1,48 0,31
2012 -0,16 0,08 -0,32 0,51 0,31
2013 -0,03 0,14 0,03 0,24 0,25
2014 0,22 -0,05 -0,14 0,56 0,24
2015 -0,08 0,33 -0,17 0,84 0,20
  • Note : valeur ajoutée brute par branche en volume aux prix de l'année précédente chaînés.
  • Source : Insee, comptes nationaux - base 2010.

Contribution des principales branches d'activité à l'évolution de la valeur ajoutée

Définitions

Branche d’activité : regroupe des unités de production homogènes, c'est-à-dire qui fabriquent des produits (ou rendent des services) qui appartiennent au même item de la nomenclature d'activité économique considérée. Au contraire, un secteur regroupe des entreprises classées selon leur activité principale.

Contribution à l'évolution d'un agrégat : l'évolution d'un agrégat (PIB ou valeur ajoutée par exemple) peut être décomposée en la somme des contributions de ses différentes composantes. Dans les cas simples (agrégats en valeur notamment) la contribution d'une composante à l'évolution de l'agrégat est égale au produit du taux de croissance de cette composante par son poids dans l'agrégat à la période précédente.

Industrie manufacturière : regroupe toutes les industries de transformation de biens. À ce titre, elle représente la majeure partie des industries : n’en sont exclues que les industries extractives, la production et la distribution de l’énergie et de l’eau, la gestion des déchets et la dépollution.

Production (au sens de la comptabilité nationale) : activité exercée sous le contrôle et la responsabilité d'une unité institutionnelle qui combine des ressources en main-d’œuvre, capital et biens et services pour fabriquer des biens ou fournir des services, et résultat de cette activité. Les processus purement naturels sans intervention ou contrôle humain ne font pas partie de la production.

Production marchande : comprend principalement les produits vendus à des prix « économiquement significatifs ». Elle est évaluée au prix de base. Ce prix correspond au montant que le producteur reçoit de l’acheteur diminué, le cas échéant, des impôts sur les produits (TVA, droits sur les alcools et les tabacs, taxe intérieure sur les produits pétroliers, etc.) et augmenté des subventions sur les produits (principalement sur les transports et les produits agricoles). Le prix de base exclut les frais de transport facturés séparément par le producteur, mais il inclut les frais de transport non isolés.

Production non marchande : désigne une production livrée gratuitement ou à des prix sans signification économique. Elle est évaluée aux coûts de production, c’est à dire comme la somme des consommations intermédiaires, de la rémunération des salariés, de la consommation de capital fixe et des autres impôts sur la production.

Services marchands : services vendus, par une unité, à des prix économiquement significatifs (en grande partie ou en totalité). En toute rigueur, il faudrait parler de services principalement marchands car pour certaines activités coexistent des parties marchandes et non-marchandes ; certains services sont considérés comme toujours marchands (les transports par exemple), d'autres comme toujours non marchands (l’administration générale par exemple). Les services marchands sont définis par l’Insee à partir de la NAF rév.2. Leur champ exclut le commerce, le transport et les services financiers.

Services non marchands : services fournis par une unité, gratuitement ou à des prix qui ne sont pas économiquement significatifs.

Valeur ajoutée : solde du compte de production de la comptabilité nationale. Elle est égale à la valeur de la production diminuée de la consommation intermédiaire.