Tableaux de l'économie françaiseÉdition 2017

Les Tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 02/03/2017
Consulter
Sommaire

Enseignement supérieur

Insee Références
Paru le : 02/03/2017

Présentation

À la rentrée 2015, on recense 2 551 100 inscriptions d’étudiants dans l’ enseignement supérieur , soit une hausse de 3,2 % par rapport à la rentrée 2014. Celle-ci est en partie liée à la mise en place progressive de conventions entre les lycées possédant des classes préparatoires aux grandes écoles et les universités, qui entraîne la double inscription des étudiants en classe préparatoire et à l’université. En neutralisant cet effet, la progression est de 2,5 %. Les effectifs d’inscrits dans l’enseignement supérieur en France augmentent pour la septième année consécutive, atteignant un niveau jamais atteint. Le nombre d’étudiants étrangers augmente dans les mêmes proportions (+ 3,3 %).

Entre 2014 et 2015, le nombre d’étudiants à l’université (hors préparations au diplôme universitaire de technologie (DUT) et formations d’ingénieurs) augmente de 4,3 %, pour partie du fait de la double inscription à l’université des étudiants de CPGE. Le nombre d’étudiants est stable en sections de techniciens supérieurs (STS) et assimilés ainsi qu’en préparation au DUT. Les effectifs progressent dans la filière CPGE et préparations intégrées ainsi que dans les écoles de commerce, gestion et vente (hors STS) et les formations d’ingénieurs (y compris en partenariat) (respectivement + 3,1 %, + 1,4 % et + 3,5 %). Comme les formations d’ingénieurs, les écoles de commerce et de gestion ont connu un essor important depuis les années 1990 (+ 4 % par an en moyenne entre 1990 et 2015).

En 2014, 138 800 jeunes ont préparé un diplôme d’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage, soit une hausse de 0,6 % par rapport à l’année précédente. Tous les niveaux enregistrent une augmentation. Le brevet de technicien supérieur (BTS) occupe toujours une place prépondérante, puisqu’il regroupe 42,2 % des apprentis du supérieur. Leurs effectifs continuent cependant de diminuer. À l’inverse, le nombre d’apprentis préparant une licence ou un master professionnels progresse toujours. Les effectifs préparant un diplôme d’ingénieur par apprentissage augmentent (+ 7,3 %) ; les spécialités préparées concernent principalement la mécanique, les technologies industrielles, l’électricité et l’électronique.

Dans l’enseignement supérieur, à la session 2014, le nombre de diplômes délivrés augmente par rapport à la session 2013 pour tous les diplômes excepté pour les doctorats (– 0,5 %). Encore en forte progression ces dernières années, le nombre de licences professionnelles ralentit (+ 0,9 % entre 2014 et 2013). Le nombre total de masters délivrés est en hausse (+ 0,9 %).

La part des jeunes adultes de 30 à 34 ans diplômés de l’enseignement supérieur au sein de l’Union européenne est en augmentation constante, passant de 24 % en 2002 à 39 % en 2015. La proportion la plus élevée de 30-34 ans diplômés de l’enseignement supérieur est observée en Lituanie (58 %), la plus faible en Italie (25 %). Elle s’élève à 45 % en France.

Tableaux et graphiques

Étudiants inscrits dans l'enseignement supérieur

en milliers
Étudiants inscrits dans l'enseignement supérieur
1980 1990 2000 2005 2010 2015 (p)
Universités1 796,1 1 075,1 1 256,4 1 284,3 1 299,3 1 445,6
CPGE2 et prépas intégrées des écoles d'ingénieurs 42,9 68,4 76,2 80,2 87,6 98,0
Sections de techniciens supérieurs (STS) 67,9 199,3 238,9 230,4 242,2 256,1
Préparation DUT 53,7 74,3 116,9 111,3 115,7 116,2
Formations d'ingénieurs (y c. en partenariat) 40,0 57,7 96,6 104,4 122,0 146,4
Écoles de commerce, gestion, comptabilité et vente (hors STS) 15,8 46,1 63,4 88,4 121,3 136,2
Écoles paramédicales et sociales 91,7 74,4 93,4 131,7 137,4 135,4
Autres établissements d'enseignement supérieur3 76,0 121,7 218,5 252,6 194,1 217,2
Total 1 184,1 1 717,1 2 160,3 2 283,3 2 319,6 2 551,1
  • p : données provisoires.
  • 1. Hors préparations DUT, CPGE, préparations intégrées et formations d'ingénieurs ; y c. Université de Lorraine.
  • 2. Classes préparatoires aux grandes écoles.
  • 3. Écoles vétérinaires, écoles normales supérieures, écoles dépendant d'autres ministères que le MENESR, établissements universitaires privés et grands établissements dispensant des formations de type universitaire ; y c. les effectifs des IUFM avant leur rattachement à une université (2008 à 2010).
  • Note : les millésimes correspondent à la rentrée scolaire.
  • Champ : France hors Mayotte avant 2011.
  • Source : SIES.

Principaux diplômes délivrés dans l'enseignement supérieur

en milliers
Principaux diplômes délivrés dans l'enseignement supérieur
1990 2000 2010 2014
BTS1 53,0 94,2 113,5 126,7
DUT 27,8 47,5 47,3 46,7
DEUG, DEUST 88,4 124,7 1,4 1,0
Licence 71,3 135,0 /// ///
Licence LMD /// /// 161,2 172,9
   Licence générale /// /// 117,0 125,2
   Licence professionnelle /// /// 44,2 47,7
Maîtrise 51,2 93,3 /// ///
Master professionnel / DESS 12,6 32,6 60,1 57,7
Master recherche / DEA 20,0 23,4 18,9 16,5
Master indifférencié /// /// 24,5 48,2
Diplôme d'ingénieur 16,1 24,6 28,9 32,8
Diplôme d'écoles de commerce 12,2 18,3 28,9 35,4
Doctorat (hors HDR2) 7,2 10,0 11,1 11,7
Diplôme de docteur (santé) 8,8 6,7 7,4 9,5
Capacité en médecine nd 1,6 1,4 1,2
DES, DIS, DESC3 nd 3,2 4,8 7,4
  • nd : donnée non disponible.
  • /// : absence de résultat due à la nature des choses.
  • 1. Hors Mayotte avant 2012.
  • 2. Habilitation à diriger des recherches.
  • 3. DES, DESC : diplôme d'études spécialisées (complémentaires) ; DIS : diplôme interdisciplinaire de spécialisation.
  • Source : SIES.

Origine sociale des étudiants de nationalité française à l'université à la rentrée 2015

en %
Origine sociale des étudiants de nationalité française à l'université à la rentrée 2015
Université1 dont
lettres, sciences humaines sciences2
Agriculteurs 1,6 1,4 1,9
Artisans, comm., chefs d'entrep. 7,4 6,3 7,2
Prof. libérales, cadres sup. 30,0 24,6 31,1
Professions intermédiaires 12,7 13,0 14,1
Employés 12,9 14,0 13,4
Ouvriers 10,7 11,2 11,9
Retraités, inactifs 13,2 16,5 11,3
Non renseigné 11,5 12,9 9,1
Effectifs (en milliers) 1 367,8 424,9 293,1
  • 1. Y c. DUT ; y c. Université de Lorraine.
  • 2. Y compris les formations d'ingénieurs universitaires.
  • Source : SIES.

Étudiants inscrits en université par discipline à la rentrée 2015

Étudiants inscrits en université par discipline à la rentrée 2015
Effectifs en milliers dont femmes en %
Droit, sciences politiques 209,9 65,0
Sciences économiques, gestion 202,8 52,6
AES (filière adm. économique et sociale) 35,6 58,3
Pluridroit, sciences économiques, AES 1,1 63,1
Arts, lettres, sciences du langage 97,0 69,8
Langues 111,1 73,6
Sciences humaines et sociales 289,4 67,8
Plurilettres, langues, sciences humaines 9,8 74,8
Sciences fondamentales et applications 232,4 25,3
Sciences de la nature et de la vie 92,5 59,8
Sciences et tech. des activités phys. et sportives 53,5 28,9
Pluri-sciences 34,3 43,7
Médecine-odontologie 143,0 62,3
Pharmacie 22,7 63,7
Plurisanté1 57,8 67,8
Total 1 593,2 56,8
Cursus licence 967,0 56,1
Cursus master 566,5 59,0
Cursus doctorat 59,7 48,0
  • 1. La première année commune des études de santé est comptabilisée en plurisanté.
  • Note : y c. préparation DUT et formations d'ingénieurs ; y c. Université de Lorraine.
  • Source : SIES.

Diplômés du supérieur dans l'UE en 2015

en % de la population
Diplômés du supérieur dans l'UE en 2015
25 à 64 ans dont 30 à 34 ans
Hommes Femmes Hommes Femmes
Allemagne 30,8 24,4 32,2 32,4
Autriche 32,0 29,1 37,5 40,0
Belgique 33,6 40,1 36,7 48,7
Bulgarie 21,4 33,6 24,8 39,9
Chypre 37,3 43,6 46,7 61,6
Croatie 20,0 25,4 23,8 38,3
Danemark 31,7 42,6 39,6 55,9
Espagne 32,7 37,5 34,8 47,1
Estonie 28,4 47,5 34,5 56,7
Finlande 36,0 49,6 38,1 53,4
France 31,5 36,5 40,3 49,6
Grèce 28,0 30,1 35,3 45,5
Hongrie 21,0 27,3 27,6 41,0
Irlande 38,9 46,5 45,1 58,6
Italie 15,3 19,8 20,0 30,8
Lettonie 22,3 40,1 26,8 56,5
Lituanie 31,5 45,3 47,2 68,4
Luxembourg 41,1 41,1 46,8 57,7
Malte 18,9 20,2 23,6 32,2
Pays-Bas 35,7 35,0 43,0 49,6
Pologne 22,8 32,6 35,1 52,0
Portugal 18,4 26,9 23,3 40,1
Rép. tchèque 21,0 23,4 24,7 35,9
Roumanie 16,4 17,9 24,2 27,2
Royaume-Uni 40,0 43,1 44,4 51,1
Slovaquie 18,4 23,9 22,8 34,4
Slovénie 24,0 36,7 32,0 56,4
Suède 33,0 46,7 43,2 57,7
UE 28,4 31,7 34,0 43,4
  • Champ : enseignement supérieur (CITE 2011 niveaux 5-8).
  • Source : Eurostat, enquêtes sur les forces de travail.

Définitions

Brevet de technicien supérieur (BTS) : diplôme délivré après deux ans d’études en section de technicien supérieur (STS).

Diplôme universitaire de technologie (DUT) : diplôme délivré après deux années d’études dans un institut universitaire de technologie (IUT) à l’université.

Doctorat : diplôme universitaire préparé en six semestres après le master. Ce troisième niveau est consacré à un travail de recherche. Le diplôme de doctorat est obtenu après soutenance d'une thèse.

Enseignement supérieur : regroupe l'enseignement dispensé dans les universités, les instituts universitaires de technologie (IUT), les sections de techniciens supérieurs (STS), les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), les écoles d'ingénieurs, les écoles de commerce, gestion, vente et comptabilité, les écoles paramédicales et sociales, etc.

Grande école : établissement d’enseignement supérieur qui assure des formations de haut niveau. La tutelle d’une grande école est assurée par un ministère qui n’est pas obligatoirement l’Éducation nationale (exemple : l’École polytechnique sous la tutelle du ministère de la Défense).

Institut universitaire de technologie (IUT) : les instituts universitaires de technologie, rattachés aux universités, ont été créés en 1965. Les IUT préparent aux diplômes universitaires de technologie (DUT), aux diplômes post-DUT et aux licences professionnelles.

Licence : diplôme universitaire préparé en six semestres. Le cursus LMD correspond aux normes européennes de l’enseignement supérieur. Les licences LMD comprennent les licences générales et les licences professionnelles.

Master : diplôme universitaire préparé en quatre semestres après la licence. Deux filières sont possibles : le master recherche, qui permet de suivre ensuite un doctorat, et le master professionnel, qui prépare à un métier précis et permet une entrée immédiate sur le marché du travail.