Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2015

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 20/02/2015
Consulter
Sommaire

Niveaux de vie - Pauvreté

Insee Références
Paru le : 20/02/2015

Présentation

En 2012, le niveau de vie annuel moyen des individus s'établit à 23 270 euros. La moitié des individus a un niveau de vie inférieur à 1 645 euros par mois. Les revenus sont inégalement répartis : les 20 % des individus aux niveaux de vie les plus faibles détiennent 8,6 % de la masse des revenus par équivalent adulte, contre 39,2 % pour les 20 % des individus les plus aisés.

Entre 2011 et 2012, le niveau de vie médian baisse de 1,0 % en euros constants. La situation se détériore pour tous les échelons de la distribution. La baisse est toutefois plus accentuée pour le premier (D1) et le dernier (D9) déciles. En effet, le premier décile baisse de 1,2 % en euros constants poursuivant la baisse entamée à partir de 2009 et le neuvième décile diminue de 2,0 %. En revanche, le repli est plus modéré pour les déciles intermédiaires : de 0,6 % à 0,5 % entre le deuxième et le quatrième décile, et de 0,9 % à 1,0 % entre le cinquième et le huitième décile. Les inégalités se réduisent légèrement, le rapport interdécile (D9/D1) passant notamment de 3,6 à 3,5.

Parmi les personnes de 18 ans ou plus, le niveau de vie annuel médian des chômeurs (13 690 euros) est inférieur de 38 % à celui des personnes en emploi (22 040 euros). Il est également inférieur de 27 % à celui des inactifs (18 720 euros). En 2012, parmi les inactifs, ce sont les retraités qui ont le niveau de vie annuel médian le plus élevé avec 19 950 euros.

Le seuil de pauvreté est calculé par rapport à la médiane de la distribution des niveaux de vie. Le seuil officiel en France et dans l'Union Européenne correspond à 60 % du niveau de vie médian. Cependant, un seuil à 50 % du niveau de vie médian est aussi régulièrement publié par l'Insee et l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes). Le taux de pauvreté au seuil de 60 % de la médiane est de 13,9 % en 2012, soit une baisse de 0,4 point par rapport à 2011. Ce sont donc 8,5 millions de personnes qui vivent ainsi avec moins de 987 euros par mois.

En 2012, 2,7 millions d'enfants vivent dans des ménages dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté à 60 % de la médiane des niveaux de vie, soit un taux de pauvreté de 19,6 %. Les enfants pauvres vivent plus fréquemment dans des familles monoparentales. Le taux de pauvreté des enfants dépend également de la situation de leurs parents vis-à-vis du marché de l'emploi. C'est dans les ménages exposés au chômage ou à l'inactivité que la pauvreté des enfants est la plus fréquente.

Au sein de l'Union européenne, en 2012, la République tchèque et les Pays-Bas affichent les taux de pauvreté les plus faibles (respectivement 8,6 % et 10,4 %). À l'opposé, la Grèce, la Roumanie, la Bulgarie, la Lituanie, la Croatie et l'Espagne ont les taux de pauvreté les plus élevés, supérieurs à 20 %.

Tableaux et graphiques

T15F055T1 – Niveau de vie annuel moyen des individus selon le type de ménage en 2012

Niveau de vie annuel moyen des individus selon le type de ménage en 2012
Type de ménage Nombre total d'individus en milliers Niveau de vie en euros
Ménages dont la personne de référence a moins de 65 ans 49 560 22 970
Personnes seules 5 711 20 890
dont : hommes actifs 2 504 22 460
femmes actives 1 974 21 610
Familles monoparentales 5 302 15 680
dont : mères inactives 986 11 450
mères actives 3 404 15 750
Couples 36 762 24 560
dont : homme actif - femme inactive sans enfant 1 184 29 390
homme actif - femme inactive avec trois enfants ou plus 2 360 15 630
couples d'actifs sans enfant 4 740 30 050
couples d'actifs avec trois enfants ou plus 4 930 22 520
Ménages complexes 1 785 18 630
Ménages dont la personne de référence a 65 ans ou plus 11 864 24 500
Total des individus 61 424 23 270
  • Note : sont considérés comme enfants, les enfants célibataires de la personne de référence ou de son conjoint sans limite d'âge.
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquête ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T15F055T2 – Taux de pauvreté selon le seuil

Taux de pauvreté selon le seuil
Seuil à 50 % Seuil à 60 %
Nombre en milliers Taux en % Nombre en milliers Taux en %
1970 5 785 12,0 8 649 17,9
1990 3 751 6,6 7 848 13,8
2000 4 165 7,2 7 838 13,6
2005 4 270 7,2 7 766 13,1
2006 4 188 7,0 7 828 13,1
2007 4 281 7,2 8 035 13,4
2008 4 272 7,1 7 836 13,0
2009 4 507 7,5 8 173 13,5
20101 4 677 7,7 8 520 14,0
20111 4 856 7,9 8 729 14,3
20121 4 977 8,1 8 540 13,9
  • 1. À partir de 2010, les estimations de revenus financiers mobilisent l'enquête Patrimoine 2010.
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquêtes ERF et ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T15F055T3 – Taux de pauvreté selon l'âge et le sexe en 2012

en %
Taux de pauvreté selon l'âge et le sexe en 2012
Âge au 31 décembre Seuil à 50 % Seuil à 60 %
Femmes Hommes Femmes Hommes
Moins de 18 ans 11,2 11,8 19,4 19,8
18 à 29 ans 13,7 12,3 20,5 18,7
30 à 49 ans 8,0 6,7 13,8 11,2
50 à 59 ans 7,2 7,1 11,9 10,9
60 à 74 ans 3,1 3,4 7,4 7,5
75 ans ou plus 4,4 3,0 11,0 7,7
Ensemble 8,2 8,0 14,3 13,4
Pers. pauvres (en milliers) 2 596 2 381 4 540 3 999
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquête ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T15F055T4 – Pauvreté des enfants selon l'activité des parents en 2012

en %
Pauvreté des enfants selon l'activité des parents en 2012
Structure de la population
des enfants pauvres des enfants non pauvres
Un couple 60,5 85,9
Deux actifs occupés 12,0 63,5
Un actif occupé, un chômeur 6,2 6,1
Un actif occupé, un inactif 22,5 14,7
Deux chômeurs 2,3 0,3
Un chômeur, un inactif 10,8 0,8
Deux inactifs 6,7 0,5
Une personne seule 34,3 11,7
Un actif occupé 12,4 10,2
Un chômeur 8,0 0,8
Un inactif 13,8 0,8
Autres1 5,2 2,4
Total 100,0 100,0
  • 1. Enfants ne vivant pas dans un ménage de type parent(s) et enfant(s).
  • Note : pauvreté au seuil de 60 % des personnes de moins de 18 ans.
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquête ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T15F055T5 – Niveau de vie et indicateurs d'inégalité

Niveau de vie et indicateurs d'inégalité
2010 2011 2012
Niveaux de vie annuel en euros1
1er décile (D1) 10 830 10 740 10 610
Médiane (D5) 19 930 19 940 19 740
9e décile (D9) 37 380 38 200 37 430
Rapports interdéciles
D9/D1 3,5 3,6 3,5
D9/D5 1,9 1,9 1,9
D5/D1 1,8 1,9 1,9
Masses de niveau de vie détenues
S20 (en %) 8,7 8,6 8,6
S50 (en %) 30,1 29,8 30,0
S80 (en %) 60,7 60,5 60,8
Indice de Gini 0,303 0,306 0,303
  • 1. En euros constants de 2012.
  • Note : à partir de 2010, les estimations de revenus financiers mobilisent l'enquête Patrimoine 2010.
  • Lecture : les 20 % les plus modestes disposent en 2012 de 8,6 % de la somme des revenus disponibles par UC (S20) ; les 20 % les plus aisés perçoivent 39,2 % de la somme des revenus disponibles par UC (complément à 100 de S80), soit 4,6 fois plus.
  • Champ : personnes vivant en France métropolitaine dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : Insee, enquêtes ERFS ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA.

T15F055G3 – Taux de pauvreté après transferts sociaux dans l'Union européenne en 2012

en %
Taux de pauvreté après transferts sociaux dans l'Union européenne en 2012
Taux de pauvreté après transferts sociaux
Grèce (1) 23,1
Roumanie 22,4
Bulgarie 21,0
Lituanie 20,6
Croatie (1) 20,5
Espagne 20,4
Lettonie 19,4
Italie 19,1
Portugal 18,7
Estonie 18,6
Pologne 17,3
Union européenne 16,7
Allemagne 16,1
Royaume-Uni 15,9
Irlande (1) 15,7
Malte 15,7
Chypre 15,3
Luxembourg (1) 15,1
Belgique (1) 15,0
Suède 14,8
Slovénie 14,5
Autriche 14,4
Hongrie 14,3
France 13,7
Slovaquie 12,8
Danemark 12,3
Finlande 11,8
Pays-Bas 10,4
République tchèque 8,6
  • (1) : données 2011.
  • Note : taux de pauvreté fixé à 60 % du revenu disponible équivalent médian national.
  • Source : Eurostat

T15F055G3 – Taux de pauvreté après transferts sociaux dans l'Union européenne en 2012

Pour en savoir plus

« Les niveaux de vie en 2012 », Insee Première n° 1513, septembre 2014.

« Le positionnement sur l'échelle des niveaux de vie », Insee Première n° 1515, septembre 2014.

« Une décomposition des différences de niveaux de vie des actifs et des retraités en Europe », document de travail n° 130, Drees, juillet 2014.