Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2015

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 20/02/2015
Consulter
Sommaire

Audiovisuel

Insee Références
Paru le : 20/02/2015

Présentation

La fréquentation des salles de cinéma recule de 4,9 % entre 2012 et 2013. Néanmoins, elle reste proche de la moyenne des dix dernières années. La diminution des entrées à 193,6 millions de spectateurs est en partie liée à l'absence de très gros succès commerciaux, et ce, quelle que soit la nationalité des films. Pour la première fois depuis plus de dix ans, aucun film ne réalise plus de 5  millions d'entrées, contre trois en 2012. Le premier film français, la comédie Les Profs, occupe la 5e place au box-office à la fin 2012 avec 3,9 millions d'entrées. En 2013, les films français ont généré en France 65 millions d'entrées. Leur part de marché se réduit fortement (- 6,7 points) à 33,8 %, soit le niveau le plus bas de la décennie. Signe positif toutefois, la fréquentation en France s'appuie désormais sur un parc de salles numérisé à plus de 97 %, avec près de 5 600 écrans équipés pour ce nouveau mode de projection.

Le marché de la vidéo à la demande (VàD) ralentit pour la première fois en 2013. Pour autant, le nombre de plates-formes continue de se développer et l'offre de programmes ne cesse de s'enrichir. Ainsi, en 2013, près de 12 000 films ont été téléchargés au moins une fois au cours de l'année sur l'une des principales plates-formes de VàD (+ 10,8 % en un an). Le chiffre d'affaires total de la VàD, paiements à l'acte et abonnements, est estimé à 245 millions d'euros en 2013. Le marché de la vidéo physique, dont le chiffre d'affaires a diminué de moitié en dix ans représente encore environ 79 % du marché global en 2013. Les recettes des format DVD et Blu-ray passent pour la première fois sous le seuil du milliard d'euros. Bien que l'équipement des foyers français en lecteur haute définition continue de croître, en 2013 le chiffre d'affaires du Blu-ray diminue pour la première fois depuis son lancement : à 204 millions d'euros, soit 13 millions de disques vendus, il baisse de 8,5 %.

Le déploiement des services de télévision de rattrapage (TVR) se poursuit en 2013. L'offre des chaînes nationales gratuites disponibles sur Internet représente 14 000 heures de programmes disponibles chaque mois (+ 6,0 % par rapport à 2012). La consommation de télévision en ligne, qui inclut la TVR ainsi que les bonus et la consommation des chaînes en direct sur les autres supports que la télévision, représente 3,1 milliards de vidéos visionnées en 2013.

Le marché physique de la musique enregistrée s'élève à 367 millions d'euros en 2013. Il progresse de 1,0 % en un an, pour la première fois depuis 2002, grâce aux ventes d'albums. Les ventes numériques représentent 26 % des ventes de musique enregistrée en 2013 et progressent légèrement à 126 millions d'euros. Les modèles de streaming dont les revenus croient de 4 %, fidélisent aujourd'hui 1,4 million d'utilisateurs. Le téléchargement par internet représente encore la moitié des revenus numériques en 2013.

Tableaux et graphiques

T15F205T1 – Production audiovisuelle aidée

Production audiovisuelle aidée
Volume Devis
2013 en heures 13/12 en % 2013 en millions d'euros 13/12 en %
Animation 326 9,1 213,0 17,2
Documentaire 3 092 5,8 489,5 11,8
Fiction 782 1,8 710,9 6,5
Magazine 434 -7,0 35,8 5,2
Spectacle vivant 793 13,8 103,1 12,2
Total 5 427 5,4 1 552,2 9,9
  • Source : Centre national du cinéma et de l'image animée.

T15F205T2 – Panorama du cinéma dans quelques pays du Monde en 2013

Panorama du cinéma dans quelques pays du Monde en 2013
Allemagne Australie Espagne États-Unis5 Italie Japon Royaume-Uni
Longs métrages produits1 150 39 230 818 167 1 117 239
Nombre d'écrans2 4 610 1 995 3 894 39 641 3 936 3 318 3 867
Recettes guichet (en millions d'euros3) 1 023,0 685,0 510,7 10 200,0 646,3 194,2 1 083,0
Part du cinéma national (en % des recettes)4 26,2 3,5 13,9 nd 31,0 60,6 21,5
  • nd : donnée non disponible.
  • 1. Films nationaux sortis en Allemagne ; films distribués au Japon ; y c. films étrangers tournés dans le pays pour l'Australie et films entièrement financés et tournés par des sociétés américaines au Royaume-Uni.
  • 2. Données 2012 pour l'Australie.
  • 3. En millions de livres sterling au Royaume-Uni, de dollars australiens en Australie, de dollars aux États-Unis (y compris Canada) et en milliards de yens au Japon.
  • 4. En termes d'entrées en Allemagne, en Espagne et en Italie ; y c. les films produits à l'aide d'investissements américains pour le Royaume-Uni.
  • 5. Données 2011.
  • Source : Centre national du cinéma et de l'image animée.

T15F205T3 – Chiffre d'affaires des éditeurs vidéo

en millions d'euros
Chiffre d'affaires des éditeurs vidéo
Vidéo à la demande1 Vente
Total dont DVD dont Blu-ray
2008 53,2 1 382,4 1 331,0 51,5
2009 (r) 97,1 1 384,4 1 277,1 107,3
2010 152,0 1 385,4 1 211,7 173,7
2011 219,5 1 222,9 1 018,2 204,7
2012 (r) 251,7 1 116,0 891,9 224,1
2013 245,0 929,1 724,2 204,9
  • r : données révisées.
  • 1. Sur les plates-formes généralistes.
  • Source : Centre national du cinéma et de l'image animée.

T15F205T5 – Production et exploitation cinématographiques

Production et exploitation cinématographiques
1990 1995 2000 2011 2012 (r) 2013 (p)
Production
Nombre de films agréés par le CNC 146 141 171 272 279 270
dont films d'initiative française 106 97 144 207 209 209
Investissements totaux (en millions d'euros) 501 548 803 1 389 1 342 1 255
dont investissements français 350 406 665 1 063 1 026 983
Coût médian des films d'initiative française (en millions d'euros) 2,4 3,2 3,2 3,7 3,2 2,5
Exploitation
Nombre d'établissements 2 300 2 119 2 172 2 033 2 035 2 025
Nombre d'écrans actifs 4 518 4 377 5 142 5 467 5 508 5 587
Entrées (en millions) 122 130 166 217 204 194
Recettes totales guichets (en millions d'euros) 583 690 894 1 374 1 306 1 250
Part de marché des films français (en % des recettes) 37,4 35,2 28,5 41,0 40,5 33,8
  • p : données provisoires.
  • r : données révisées.
  • Source : Centre national du cinéma et de l'image animée.

T15F205T8 – Marché de la musique

Marché de la musique
2011 2012 (r) 2013
Ventes au détail (en millions d'unités)1
Albums 54,1 51,7 48,5
Singles 43,9 44,6 40,7
Vidéo 2,9 2,0 1,8
Total 100,9 98,3 91,0
Marché physique (en millions d'euros)2
Albums 380,7 340,7 346,2
Singles 2,5 1,4 0,6
DVD 28,9 21,4 20,6
Autres 0,5 0,2 0,0
Total 412,6 363,7 367,4
Marché numérique (en millions d'euros)
Téléchargement internet 56,4 63,4 62,7
Sonneries, téléphonie mobile 14,4 9,5 9,0
Streaming et abonnements 39,8 52,1 54,1
Total 110,6 125,0 125,8
  • r : données révisées.
  • 1. Y c. les ventes sur les plates-formes de téléchargement.
  • 2. Ventes en gros H.T. nettes de remises.
  • Source : Syndicat national de l'édition phonographique.

T15F205G7 – Parts de marché selon la nationalité des films en 2013

en %
Parts de marché selon la nationalité des films en 2013
Parts de marché
Films américains 54,2
Films 100 % français 22,6
Autres films français 11,1
Films d'autres nationalités 4,7
Films britanniques 4,4
Autres films européens 2,9
  • Note : parts de marché établies sur le nombre des entrées.
  • Source : Centre national du cinéma et de l'image animée.

T15F205G7 – Parts de marché selon la nationalité des films en 2013

Pour en savoir plus

« L'économie de la production musicale », Snep, édition 2014.

« Bilan 2013 », Centre national du cinéma et de l'image animée, mai 2014.

« La production audiovisuelle aidée en 2013 », Centre national du cinéma et de l'image animée, avril 2014.