Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2016

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 01/03/2016
Consulter
Sommaire

Pétrole - Charbon

Présentation

La production de pétrole brut en France se replie progressivement depuis le milieu des années 1980. Comme ces dix dernières années, cette production ne satisfait plus qu'environ 1 % de la consommation nationale. Les quantités de pétrole brut importées continuent de décroître en 2013 et 2014, à un rythme toutefois moins soutenu (- 2,2 % puis - 3,4 %), pour s'établir à 53,6 millions de tonnes en 2014. Le poids des pays de l'ex-URSS et de l'Afrique du Nord dans les importations françaises recule de nouveau, conséquence notamment de la deuxième guerre civile en Libye. A contrario, la part des pays du Moyen-Orient continue de progresser, et les importations en provenance d'Afrique subsaharienne ont largement augmenté. L'Arabie Saoudite et le Kazakhstan restent les premiers fournisseurs de la France.

En moyenne sur l'année 2014, le Brent s'établit en dessous de la barre symbolique des 100 dollars. Les prix se maintiennent à un niveau élevé jusqu'au mois de juin 2014, avant de décrocher à partir de juillet. La forte baisse observée au cours du second semestre s'explique notamment par une faible demande mondiale face à une offre excédentaire, alimentée par l'afflux de pétrole de schiste américain, et par la décision des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), de maintenir inchangés les quotas de production de l'organisation.

Entre 2013 et 2014, les importations de produits finis sont en très faible hausse, alors que les exportations sont quasiment stables. Ainsi, en 2014, le déficit des échanges augmente (+ 1,3 %). Comme en 2013, ce déficit est surtout imputable à l'ensemble gazole / fioul domestique qui représente 54 % des importations. La consommation finale énergétique de pétrole recule de 0,5 % en 2014, pour s'établir à 60,7 millions de tonnes-équivalent pétrole (tep). Dans le même temps, les usages énergétiques du pétrole par l'industrie se réduisent et continuent de chuter (- 8,2 %).

En moyenne, sur l'année 2014, le prix du charbon vapeur s'établit à 75,2 dollars la tonne, en recul de 8 % par rapport à 2013. Cette baisse du prix du charbon est liée à l'abondance de l'offre, liée au recul des importations de la Chine, et au développement concurrentiel du gaz de schiste aux États-Unis. En France, l'extraction du charbon s'est arrêtée en 2004. Cependant, le charbon contenu dans les terrils du Nord et du Gard et les schlamms de Moselle continue d'être valorisé par les centrales thermiques du groupe E.ON. Mesurées en équivalent énergétique, les importations de combustibles minéraux solides (CMS) représentent, en 2014, 8,8 Mtep contre 11,2 Mtep en 2013. La houille représente 92 % des CMS importés.

Après deux années consécutives de forte hausse, la consommation primaire de charbon corrigée des variations climatiques chute fortement (- 25,7 %) par rapport à 2013. Cette évolution renoue avec la tendance de long terme, orientée à la baisse, en raison du recul de la demande dans le secteur industriel ainsi que de la fermeture d'unités de production électrique à partir de charbon.

Tableaux et graphiques

Consommation de produits pétroliers

en millions de tonnes
Consommation de produits pétroliers
1973 1985 2014 14/13 en %
Gazole 6,5 10,9 34,4 0,4
Fioul domestique 37,2 20,7 6,4 -18,2
Supercarburants 15,8 18,0 7,1 0,1
Bases pétrochimie 5,4 7,1 (e) 8,3 (e) 3,0
Carburéacteurs 1,8 2,6 6,2 -0,3
Fiouls lourds 34,1 8,2 0,8 -29,5
Gaz (GPL) 2,7 2,9 1,8 -13,1
Autres produits 8,3 4,7 8,7 -2,6
Consommation intérieure 111,8 75,1 73,7 -2,5
  • e : donnée estimée.
  • Source : CPDP.

Provenances du pétrole brut importé en France

en millions de tonnes
Provenances du pétrole brut importé en France
1973 1990 2014 2014 en %
Afrique 33,3 21,0 19,6 36,4
dont
Nigeria 12,6 3,1 6,1 11,4
Libye 6,5 2,9 3,0 5,6
Algérie 11,1 3,0 3,7 6,9
URSS/ex-URSS 3,4 6,2 15,0 27,9
dont Russie /// /// 5,2 9,8
Moyen-Orient 96,4 31,7 12,8 23,8
dont Arabie Saoudite 30,2 15,2 11,1 20,7
Mer du Nord 0,2 10,4 5,9 11,0
Importations totales 134,9 73,4 53,6 100,0
dont Opep 127,8 41,7 28,7 53,6
  • /// : absence de résultat due à la nature des choses.
  • Note : le pétrole est classé ici en fonction du pays d'où il a été extrait.
  • Champ : y c. condensats et autres produits à distiller.
  • Source : SOeS.

Consommation de pétrole dans le monde

en millions de tonnes
Consommation de pétrole dans le monde
1973 1985 2014 2014 en %
États-Unis 818 720 836 19,9
Chine 54 90 520 12,4
Japon 269 206 197 4,7
Inde nd 43 181 4,3
Ex-URSS 303 421 207 4,9
Russie nd 247 148 3,5
Allemagne1 150 126 112 2,6
Canada 84 69 103 2,4
France 127 84 77 1,8
Italie 104 84 57 1,3
Royaume-Uni 113 77 69 1,6
Total monde 2 798 2 803 4 211 100,0
  • nd : donnée non disponible.
  • 1. Ex-RFA pour 1973.
  • Sources : CPDP ; BP Statistical Rewiew of World Energy.

Production et réserves de pétrole brut dans le monde

en millions de tonnes
Production et réserves de pétrole brut dans le monde
Production en 2014 Réserves prouvées au 1er janvier 2015
en % en %
Amérique du Nord 657 16,0 28 703 12,7
Canada 141 3,4 23 531 10,4
États-Unis 516 12,6 5 172 2,3
Amérique latine 512 12,5 46 281 20,5
dont :
Mexique 131 3,2 1 339 0,6
Venezuela 140 3,4 40 703 18,0
Afrique 394 9,6 17 258 7,6
dont :
Algérie 66 1,6 1 664 0,7
Libye 23 0,6 6 598 2,9
Nigeria 114 2,8 5 057 2,2
Europe 821 20,0 17 818 7,9
dont :
Norvège 86 2,1 750 0,3
Royaume-Uni 40 1,0 407 0,2
CEI1 665 16,2 16 217 7,2
dont Russie 522 12,7 10 914 4,8
Proche-Orient 1 331 32,4 109 568 48,5
dont :
Arabie saoudite 543 13,2 36 260 16,1
Irak 160 3,9 19 674 8,7
Iran 169 4,1 21 528 9,5
Koweït 151 3,7 13 847 6,1
Extrême-Orient et Océanie 395 9,6 6 282 2,8
dont Chine 211 5,1 3 363 1,5
Total monde 4 109 100,0 225 911 100,0
dont OPEP 1 730 42,1 164 553 72,8
  • 1. Communauté des États indépendants (10 des 15 anciennes républiques soviétiques).
  • Sources : CPDP ; Oil and Gas Journal.

Consommation de charbon par secteur

en millions de tep
Consommation de charbon par secteur
1973 1990 2010 2014 14/13 en %
Branche énergie 10,0 8,7 5,8 3,1 -49,9
Consommation finale 17,7 10,2 5,7 5,5 1,6
Sidérurgie 9,5 5,5 4,0 4,1 4,9
Industrie (hors sidérurgie) 2,6 2,9 1,4 1,1 -10,5
Résidentiel-tertiaire 5,6 1,8 0,3 0,3 10,2
Non énergétique 0,2 0,2 0,1 0,1 8,4
Total consommation primaire 27,8 19,2 11,5 8,8 -25,7
  • Note : données corrigées des variations climatiques.
  • Source : SOeS.

Prix moyens des énergies importées

en euros courants CAF par tonne
Prix moyens des énergies importées
1973 1985 2000 2014
Charbon1 22 80 49 96
Pétrole brut 18 281 228 570
Produits pétroliers raffinés 31 295 278 627
  • 1. Houille, lignite, coke et agglomérés.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : SOeS ; DGDDI.

Provenance des importations de charbon en 2014

en %
Provenance des importations de charbon en 2014
Australie 20,6
Afrique du Sud 19,4
Russie 19,2
États-Unis 15,7
Colombie 12,6
Union européenne 7,9
Autres 4,7
  • Sources : SOeS ; DGDDI.

Provenance des importations de charbon en 2014

Pour en savoir plus

« Bilan énergétique de la France pour 2014 », Références, SOeS, juillet 2015.

« Bilan énergétique de la France en 2014 : pic de production, plancher de consommation », Le Point sur n° 207, SOeS, juillet 2015.

« Chiffres clés de l'énergie », Repères, SOeS, février 2015.

Pour en savoir plus