Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2016

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 01/03/2016
Consulter
Sommaire

Changement climatique et effet de serre

Insee Références
Paru le : 01/03/2016

Présentation

À l'échelle de la planète (océan et continent), l'année 2014 a battu, dans un contexte de tendance continue au réchauffement, le record de l'année la plus chaude depuis 1850. La température moyenne de l'air à la surface du globe a dépassé de 0,57 °C la moyenne calculée pour la période de référence 1961-1990. La plupart des zones continentales ont connu des températures supérieures à la moyenne et plusieurs régions ont battu des records : l'Europe, l'Afrique du Nord, le Moyen Orient, l'est de la Russie, l'Alaska et la côte ouest de l'Amérique du Nord, mais aussi une partie de l'Amérique du Sud et de l'Australie. Le bilan des précipitations à l'échelle globale est en revanche proche des normales mais avec une situation très différente dans des régions parfois très proches. Ainsi, le centre et le sud-est de l'Europe ont battu des records de cumul de précipitations tandis que certaines zones comme le sud-ouest des États-Unis, le nord-est de la Chine ou l'est du Brésil connaissaient une sécheresse record. En France, la température moyenne annuelle en 2014 a dépassé de 1,9 °C la « normale » (référence 1961-1990), positionnant l'année au premier rang des années les plus chaudes depuis 1900.

Sur la période 1990-2013, en France, les émissions des gaz à effet de serre (GES) hors UTCF ont baissé d'environ 11 % avec de fortes disparités selon les secteurs. Celles des transports et du résidentiel/tertiaire ont augmenté respectivement de 12 % et 11 %. Ces fortes croissances ont néanmoins été compensées par la réduction des émissions de l'industrie (- 40 %), des branches de l'énergie (- 27 %) et de l'agriculture (- 6 %). Depuis 2007, la tendance des émissions des GES de l'ensemble des secteurs est à la baisse. L'objectif pour l'horizon 2030 est une réduction des émissions de 40 % par rapport à leur niveau de 1990, et pour l'horizon 2050 une division par quatre (loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015).

Les émissions des GES pris en compte dans le Protocole de Kyoto diminuent entre 1990 et 2013, à l'exception des HFC (hydrofluorocarbone) dont les rejets sont en très forte progression (+ 348 %). Ces produits sont de plus en plus utilisés comme fluide frigorigène et dans les aérosols, en remplacement des CFC (chlorofluorocarbone) interdits d'utilisation et de production par le Protocole de Montréal depuis 1993.

En 2012, l'empreinte carbone de la demande finale des Français s'élève à 666 millions de tonnes équivalent CO2, niveau quasi identique à celui de 1990. Toutefois, ramenée à l'habitant, l'empreinte a diminué de 10 % à 10,5 tonnes équivalent CO2. Le maintien du niveau de l'empreinte carbone résulte de la stabilisation des émissions directes des ménages (chauffage, véhicules personnels), et de la réduction des émissions des entreprises en France, en lien avec la production destinée à la demande intérieure, et de la forte progression des émissions en quelque sorte cachées, associées aux importations. Ces dernières ont augmenté de 54 % entre 1990 et 2012, représentant désormais la moitié de l'empreinte carbone.

Tableaux et graphiques

T16F023T2 – Émissions de gaz à effet de serre dans l'UE

en millions de tonnes d'équivalent CO2
Émissions de gaz à effet de serre dans l'UE
1990 (r) 2000 (r) 2013
Total dont énergie dont agriculture dont process. Industriels
Allemagne 1 260 1 064 976 813 64 61
Autriche 80 82 82 55 7 16
Belgique 150 154 123 88 10 20
Bulgarie 110 60 56 41 6 4
Chypre 6 9 9 6 1 1
Croatie 35 27 25 18 2 3
Danemark 71 72 57 41 10 2
Espagne 296 400 335 240 39 27
Estonie 40 17 22 19 1 1
Finlande 72 71 65 48 6 6
France 558 569 506 351 79 40
Grèce 107 130 108 79 9 12
Hongrie 95 74 58 41 6 6
Irlande 58 71 61 36 19 3
Italie 525 562 447 357 31 31
Lettonie 26 10 11 7 2 1
Lituanie 48 20 20 11 4 3
Luxembourg 13 11 12 10 1 1
Malte 2 3 3 2 0 0
Pays-Bas 224 229 206 162 18 11
Pologne 475 394 396 323 30 30
Portugal 62 86 68 44 7 6
Rép. tchèque 194 147 128 101 7 14
Roumanie 254 142 111 77 18 10
Royaume-Uni 819 750 604 466 49 34
Slovaquie 76 50 44 30 4 9
Slovénie 19 19 18 15 2 1
Suède 73 71 58 41 7 7
Union européenne 5 750 5 293 4 611 3 524 441 360
  • r : données révisées.
  • Source : Agence européenne de l'environnement.

T16F023T4 – Émissions de CO2 dues à l'énergie dans le monde

Émissions de CO2 dues à l'énergie dans le monde
en millions de t CO2 en t CO2 par habitant
2013 13/90 en % 2013 13/90 en %
Amérique du Nord 6 108 11,4 13,0 -13,5
dont :
Canada 536 28,0 15,3 0,8
États-Unis 5 120 6,6 16,2 -15,7
Amérique latine 1 210 107,6 2,5 50,7
dont Brésil 452 145,5 2,3 84,1
Europe et ex-URSS 6 126 -21,9 6,8 -26,9
dont : Russie 1 543 -28,7 10,8 -26,2
Union européenne 3 340 -17,0 6,6 -22,0
dont France 316 -8,7 4,8 -19,3
Afrique 1 075 103,2 1,0 15,7
Moyen-Orient 1 716 202,2 7,6 76,0
Extrême-Orient 13 999 197,2 3,6 124,3
dont
Chine 8 585 287,3 6,3 224,5
Corée du Sud 572 147,0 11,4 110,8
Inde 1 869 249,9 1,5 143,2
Japon 1 235 17,7 9,7 14,3
Océanie 419 49,1 15,1 10,4
Soutes internationales maritimes et aériennes 1 103 75,0 /// ///
Émissions mondiales de CO2 dues à l'énergie 31 755 54,0 4,5 14,4
  • /// : absence de résultat due à la nature des choses.
  • Champ : émissions issues de la combustion d'énergie fossile pour un usage final (transport, chauffage, etc.) ou pour, par exemple, produire de l'électricité ou raffiner du pétrole.
  • Source : Agence internationale de l'énergie.

T16F023G2 – Évolution des émisions de gaz à effet de serre au titre du Protocole de Kyoto de 1990 à 2013

en % par rapport à 1990
Évolution des émisions de gaz à effet de serre au titre du Protocole de Kyoto de 1990 à 2013
Taux d'évolution
1990 0,0
1991 4,9
1992 3,2
1993 -1,6
1994 -1,6
1995 -0,2
1996 2,5
1997 1,6
1998 4,3
1999 1,6
2000 1,1
2001 0,9
2002 -0,2
2003 0,9
2004 0,9
2005 1,3
2006 -0,5
2007 -2,2
2008 -3,4
2009 -7,0
2010 -5,6
2011 -10,5
2012 -10,3
2013 -10,1
2014
  • Note : évolution du pouvoir de réchauffement global (PRG).
  • Champ : France y c. Saint-Martin et Saint-Barthélemy.
  • Source : Citepa.

T16F023G2 – Évolution des émisions de gaz à effet de serre au titre du Protocole de Kyoto de 1990 à 2013

T16F023G3 – Écart à la moyenne des températures de la période 1961-1990

en degrés celsius (C°)
Écart à la moyenne des températures de la période 1961-1990
Écart de température
1900 0,3
1901 -0,7
1902 -0,6
1903 -0,3
1904 0,1
1905 -0,6
1906 0,0
1907 -0,4
1908 -0,4
1909 -1,0
1910 -0,4
1911 0,5
1912 -0,4
1913 0,1
1914 -0,3
1915 -0,4
1916 -0,2
1917 -1,2
1918 -0,2
1919 -0,7
1920 0,0
1921 0,6
1922 -0,7
1923 -0,1
1924 -0,4
1925 -0,6
1926 0,3
1927 -0,1
1928 0,5
1929 -0,2
1930 0,4
1931 -0,6
1932 -0,3
1933 -0,2
1934 0,4
1935 -0,1
1936 0,0
1937 0,5
1938 -0,1
1939 -0,3
1940 -0,9
1941 -0,9
1942 -0,4
1943 0,7
1944 -0,4
1945 0,6
1946 -0,3
1947 0,8
1948 0,3
1949 0,8
1950 0,2
1951 -0,1
1952 0,1
1953 0,1
1954 -0,5
1955 0,0
1956 -1,2
1957 0,0
1958 0,0
1959 0,8
1960 0,0
1961 0,8
1962 -0,8
1963 -1,1
1964 -0,1
1965 -0,5
1966 0,2
1967 0,1
1968 -0,2
1969 -0,2
1970 -0,1
1971 -0,2
1972 -0,5
1973 -0,2
1974 0,1
1975 0,0
1976 0,3
1977 0,1
1978 -0,4
1979 -0,2
1980 -0,6
1981 0,1
1982 0,8
1983 0,6
1984 -0,2
1985 -0,5
1986 -0,2
1987 -0,1
1988 0,7
1989 1,2
1990 1,2
1991 0,2
1992 0,5
1993 0,2
1994 1,5
1995 1,0
1996 0,1
1997 1,3
1998 0,7
1999 1,2
2000 1,3
2001 1,0
2002 1,3
2003 1,7
2004 0,8
2005 0,8
2006 1,4
2007 1,1
2008 0,7
2009 1,2
2010 0,1
2011 1,8
2012 1,0
2013 0,6
2014 1,9
  • Note : le dernier point affiché correspond à l'année 2014.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Source : Météo-France.

T16F023G3 – Écart à la moyenne des températures de la période 1961-1990

T16F023G4 – Empreinte carbone de la demande finale intérieure

millions de tonnes équivalent CO²
Empreinte carbone de la demande finale intérieure
Empreinte carbone Empreinte par habitant Empreinte CO² Empreinte CH4 Empreinte N2O
1990 11,6 468 95 96
2000 11,6 505 99 81
2010 11,0 535 90 65
2012 (p) 10,5 516 89 61
  • Note : l'empreinte carbone de la demande finale intérieure représente les émissions de gaz à effet de serre induites, en France et à l'étranger, par la consommation de la population résidant en France.
  • Sources : AIE ; Citepa ; Douanes ; Eurostat ; Insee ; SOeS.

T16F023G4 – Empreinte carbone de la demande finale intérieure

T16F023G4b – Empreinte carbone de la demande finale intérieure

millions de tonnes équivalent CO²
Empreinte carbone de la demande finale intérieure
Émissions sur le territoire Total émis par habitant Émissions de CO2 Émissions de CH4 Émissions de N2O
1990 9,6 391 59 91
2000 9,2 404 59 78
2010 7,8 376 52 60
2012 7,3 353 50 57
  • Note : l'empreinte carbone de la demande finale intérieure représente les émissions de gaz à effet de serre induites, en France et à l'étranger, par la consommation de la population résidant en France.
  • Sources : AIE ; Citepa ; Douanes ; Eurostat ; Insee ; SOeS.

T16F023G4b – Empreinte carbone de la demande finale intérieure

Pour en savoir plus

« Chiffres clés du climat - France et Monde », Repères, SOeS, édition 2016, octobre 2015.

« Chiffres clés de l'environnement », Repères, SOeS, édition 2015, octobre 2015.

« Rapport climat 2014 », Météo France.

21e Conférence des parties (COP21) : http://www.cop21.gouv.fr.

Pour en savoir plus