Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2016

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 01/03/2016
Consulter
Sommaire

Personnels et équipements de santé

Insee Références
Paru le : 01/03/2016

Présentation

En France, depuis le début des années 2000, le nombre de lits d'hospitalisation à temps complet dans les établissements de santé diminue régulièrement. Leur fermeture concerne la quasi-totalité des disciplines. C'est surtout l'accueil en long séjour qui diminue, en raison de la transformation de certaines unités en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Cette baisse ralentit nettement depuis 2010. Seules les capacités en moyen séjour (soins de suite et de réadaptation) poursuivent l'augmentation du nombre de lits. Ce mouvement résulte de la volonté de supprimer des lits excédentaires et de réorganiser l'offre. Il traduit l'évolution structurelle des formes de prise en charge, qui se tournent de plus en plus vers des alternatives à l'hospitalisation à temps complet.

En contrepartie, les capacités en hospitalisation à temps partiel se développent. Depuis la seconde moitié des années 1980, des innovations en matière de technologies médicales et médicamenteuses, notamment en anesthésie, ont transformé les modes de prise en charge à la faveur de l'hospitalisation à temps partiel. Un nombre croissant de procédures (interventions chirurgicales, explorations endoscopiques, etc.) ont pu être effectuées en dehors du cadre traditionnel de l'hospitalisation à temps complet.

Au 1er janvier 2015, 222 150 médecins (omnipraticiens et spécialistes) sont en activité en France, soit une augmentation de 0,7 % par rapport à l'année 2014. Cette légère hausse est surtout due au nombre de spécialistes en augmentation de 1,2 % sur la période, tandis que le nombre des omnipraticiens se stabilise à 102 500 médecins. Parmi les spécialistes, le nombre de médecins en biologie médicale, en gynécologie obstétrique et en pédiatrie s'accroît fortement.

Dans le même temps, leur densité est en hausse de 0,4 %, pour atteindre 337 médecins pour 100 000 habitants. Près d'un médecin sur deux est une femme, tandis qu'elles sont moins d'une femme sur trois à pratiquer la chirurgie. Moins d'un tiers (29,4 %) des médecins mixtes sont des généralistes exerçant, en parallèle, une activité salariée hospitalière ou non. La pédiatrie reste toujours une spécialité féminine avec 67 % de femmes médecins, suivie par la biologie médicale (50 %).

La profession d'infirmier reste la première profession de santé en France avant les médecins, les sages-femmes et les masseurs-kinésithérapeutes. Les femmes y sont fortement représentées avec un effectif de 554 330, soit 87 % de la profession. Le nombre des professionnels de la rééducation poursuit l'augmentation amorcée à la fin des années 1990. Certaines professions sont majoritairement pratiquées en tant que salariés, dans les hôpitaux ou autres structures de santé, c'est le cas des diététiciens, des psychomotriciens ou encore des ergothérapeutes.

Tableaux et graphiques

T16F092T2 – Médecins suivant le statut et la spécialité en 2015

Médecins suivant le statut et la spécialité en 2015
Au 1er janvier Nombre de médecins Densité1 Part des femmes en % Médecins libéraux et mixtes en %
Omnipraticiens 102 485 155 43,5 67,3
Spécialistes 119 665 181 43,4 51,4
Spécialités médicales 68 101 103 45,5 52,0
dont :
anesthésiologie réanimation 11 149 17 35,8 39,8
pédiatrie 7 861 64 66,8 39,7
radiodiag. et imag. médicale 8 558 13 34,0 74,2
Spécialités chirurgicales 26 279 40 26,9 69,4
dont :
gynécologie obstétrique 4 577 16 45,6 60,1
ophtalmologie 5 907 9 44,2 86,9
Biologie médicale 2 934 4 51,2 40,5
Psychiatrie 15 048 23 49,3 43,8
Santé publ. et médecine du travail 7 303 11 67,8 1,5
Total des médecins 222 150 337 43,5 58,8
  • 1. Nombre de médecins pour 100 000 habitants, sauf pour la gynécologie obstétrique (femmes de 15 ans ou plus) et pour la pédiatrie (enfants de moins de 15 ans).
  • Source : Drees.

T16F092T3 – Pharmacies et laboratoires d'analyses médicales

Pharmacies et laboratoires d'analyses médicales
Au 31 décembre 2000 2005 2013 2014
Pharmacies 22 698 22 610 21 915 21 772
Laboratoires 4 084 3 876 3 961 3 876
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : Ordre national des pharmaciens ; CNAMTS.

T16F092T4 – Professions de santé

Professions de santé
Au 1er janvier Effectifs Densité1 en 2015
2013 2014 2015
Infirmiers 595 594 616 796 638 248 967
Médecins 218 296 220 474 222 150 337
Sages-femmes 20 235 20 991 21 632 148
Masseurs-kinésithérapeutes 77 778 80 759 83 619 127
Pharmaciens 73 670 73 598 74 345 113
Chirurgiens-dentistes 40 833 41 186 41 495 63
Manipulateurs ERM 31 242 32 316 33 464 51
Opticiens-lunetiers 27 340 29 071 32 245 49
Orthophonistes 21 902 22 744 23 521 36
Pédicures-podologues 12 430 12 850 13 250 20
Psychomotriciens 8 891 9 516 10 252 16
Ergothérapeutes 8 539 9 122 9 691 15
Orthoptistes 3 826 4 016 4 185 6
Audio-prothésistes 2 768 2 920 3 090 5
  • 1. Nombre de professionnels en activité pour 100 000 habitants ; pour les sages-femmes : nombre pour 100 000 femmes de 15 à 49 ans.
  • Sources : Drees ; Insee.

T16F092T5 – Établissements de santé en 2013

Établissements de santé en 2013
Au 31 décembre Nombre d'établissements Nombre de lits Nombre de places
Centres hospitaliers régionaux (CHR/CHU) 183 73 656 9 808
Centres hospitaliers (CH) dont anciens hôpitaux locaux 982 145 407 16 890
Centres hospitaliers spécialisés en psychiatrie 98 25 904 14 648
Autres établissements publics 195 11 990 448
Secteur public1 1 458 256 957 41 794
Centres de lutte contre le cancer (CLCC)1 21 2 887 891
Autres établissements privés à but non lucratif 691 55 354 12 012
Établissements privés à but non lucratif 712 58 241 12 903
Établissements de soins de suite et de réadaptation 334 26 954 2 661
Établissements de soins de courte durée2 532 58 105 13 387
Établissements de lutte contre les maladies mentales 144 12 447 1 197
Établissements de soins de longue durée 12 502 0
Secteur privé (établissements) 1 022 98 008 17 245
Total 3 192 413 206 71 942
  • 1. À partir de 2013, chacun des sites géographiques des entités juridiques multi sites comme l'APHP est comptabilisé comme un établissement.
  • 2. Y c. établissements pluridisciplinaires.
  • Champ : y c. service de santé des armées, hors Mayotte avant 2012, y c. Mayotte à partir de 2012.
  • Source : Drees.

T16F092T6 – Lits installés en hospitalisation complète

Lits installés en hospitalisation complète
Au 31 décembre 1998 2003 2012 2013
Secteur public 313 315 305 297 258 158 256 957
Secteur privé 175 395 160 405 156 682 156 249
Total 488 710 465 702 414 840 413 206
  • Champ : y c. service de santé des armées et y c. Mayotte à partir de 2012.
  • Source : Drees.

T16F092T9 – Personnels non médicaux salariés et sages-femmes dans les établissements en 2013

en milliers d'équivalent-temps plein
Personnels non médicaux salariés et sages-femmes dans les établissements en 2013
Publics Privés Total
à but non lucratif à but lucratif
Personnels administratifs 95,5 18,7 18,8 133,1
Personnels soignants 523,3 81,8 100,0 705,0
Sages-femmes 11,1 1,0 2,3 14,5
Pers. d'encad. du pers. soignant 18,0 3,5 3,2 24,6
Infirmiers1 229,0 34,4 44,1 307,5
Aides-soignants2 173,6 23,4 29,0 225,9
Agents de services hospitaliers et autres pers. des serv. médicaux 66,9 12,0 17,3 96,2
Rééducateurs 14,8 5,7 3,4 23,9
Psychologues 9,9 1,7 0,8 12,4
Pers. éducatifs et sociaux 11,3 3,4 0,9 15,5
Pers. médico-techniques 40,9 6,1 3,6 50,6
Personnels techniques 94,2 9,7 6,8 110,6
Total 765,1 119,7 130,1 1 014,9
  • 1. Y c. infirmiers spécialisés et de secteur psychiatrique. 2. Non compris élèves.
  • Note : en raison de la refonte de l'enquête SAE, les données 2013 ne sont pas comparables avec les années antérieures.
  • Source : Drees.

T16F092T10 – Médecins, infirmiers et lits d'hôpital dans quelques pays du monde

densité pour 1000 habitants
Médecins, infirmiers et lits d'hôpital dans quelques pays du monde
Médecins Infirmiers Lits d'hôpital
2000 2013 2000 2013 2000 2013
Allemagne 3,3 4,1 10,5 13,0 9,1 8,3
Australie1 2,5 3,4 10,1 11,5 4,0 3,8
Autriche2 3,9 5,0 7,2 7,8 8,0 7,7
Canada1 3 2,1 2,6 7,6 9,5 3,8 2,7
Corée 1,3 2,2 3,0 5,2 4,7 11,0
Espagne 3,2 3,8 3,6 5,1 3,7 3,0
Estonie 3,1 3,3 5,8 6,2 7,0 5,0
États-Unis1 2,3 2,6 10,2 11,1 3,5 2,9
Finlande2 2,5 3,0 10,7 14,1 7,5 4,9
France3 3,3 3,3 6,7 9,4 8,0 6,3
Hongrie 2,7 3,2 5,3 6,4 8,2 7,0
Mexique 1,6 2,2 2,2 2,6 1,8 1,6
Rép. tchèque 3,4 3,7 7,6 8,0 7,8 6,5
Slovaquie3 3,4 3,4 7,4 5,8 7,9 5,8
Slovénie 2,2 2,6 6,9 8,3 5,4 4,6
Turquie3 1,3 1,8 1,0 1,8 2,0 2,7
  • 1. Données 2012 au lieu de 2013 pour les lits d'hôpital.
  • 2. Données 2012 au lieu de 2013 pour les infirmiers.
  • 3. Y c. médecins travaillant dans le secteur médical (directeurs, enseignants, chercheurs etc...).
  • Note : médecins pratiquant la médecine et infirmiers professionnellement actifs sauf précision contraire.
  • Source : OCDE.

Pour en savoir plus

« Hospitalisation de court séjour : quels motifs de recours en 2013 », Études et Résultats n° 928, Drees,août 2015.

« Pharmaciens - panorama au 1er janvier 2015 », éléments démographiques, Ordre national des pharmaciens, juin 2015.

« La démographie des médecins (RPPS) au 1er janvier 2015 » données issues de l'exploitation statistique du RPPS, (data drees.sante.gouv.fr) Drees, avril 2015.

« Le panorama des établissements de santé », Collection Études et Statistiques, Drees, mars 2015.

Pour en savoir plus