Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2016

Les tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 01/03/2016
Consulter
Sommaire

Niveaux de vie

Insee Références
Paru le : 01/03/2016

Présentation

En 2013, le niveau de vie annuel moyen des individus s'établit à 23 150 euros. La moitié des individus a un niveau de vie inférieur à 1 667 euros par mois. Pour une famille composée d'un couple avec deux enfants de moins de quatorze ans, cela correspond à un revenu disponible de 48 615 euros par an (soit 4 051 euros par mois). Les revenus sont inégalement répartis : les 20 % des individus aux niveaux de vie les plus faibles détiennent 8,8 % de la masse des revenus par équivalent adulte, contre 38,2 % pour les 20 % des individus les plus aisés.

Entre 2012 et 2013, le niveau de vie médian est quasiment stable (- 0,1 %) en euros constants. Les trois premiers déciles de niveaux de vie augmentent légèrement, le premier décile (D1) progressant de façon plus marquée (+ 1,1 %). C'est la première fois depuis le début de la crise qu'il augmente. Au contraire, comme en 2012, les niveaux de vie tendent à diminuer dans le reste de la distribution : plutôt faible du quatrième au huitième décile (entre - 0,1 % pour les quatrième et cinquième déciles et - 0,8 % pour le septième décile), la baisse est plus forte pour le neuvième décile (- 1,8 %), en recul pour la deuxième année consécutive. Les inégalités se réduisent, le rapport interdécile (D9/D1) passant notamment de 3,6 à 3,5.

Parmi les personnes de 18 ans ou plus, le niveau de vie annuel médian des chômeurs (14 050 euros) est inférieur de 37 % à celui des personnes en emploi (22 210 euros). Il est également inférieur de 27 % à celui des inactifs. En 2013, parmi les inactifs, ce sont les retraités qui ont le niveau de vie médian le plus élevé avec 20 590 euros. Les autres inactifs (femmes au foyer, étudiants, personnes dans l'incapacité de travailler, etc.) ont le niveau de vie médian le plus faible parmi les inactifs : 15 570 euros, soit 24 % de moins que les retraités.

Le seuil de pauvreté est calculé par rapport à la médiane de la distribution des niveaux de vie. Le seuil officiel en France et dans l'Union européenne correspond à 60 % du niveau de vie médian. Cependant, un seuil à 50 % du niveau de vie médian est aussi régulièrement publié par l'Insee et l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes). Le taux de pauvreté au seuil de 60 % de la médiane est de 14,0 % en 2013, soit une baisse légère de 0,3 point par rapport à 2012. Ce sont donc 8,6 millions de personnes qui vivent ainsi avec moins de 1 000 euros par mois.

Au sein de l'Union européenne, en 2013, la République tchèque et les Pays-Bas affichent les taux de pauvreté les plus faibles (respectivement 9,7 % et 11,6 %). À l'opposé, la Roumanie l'Espagne, la Grèce, la Bulgarie et la Lettonie ont les taux de pauvreté les plus élevés, supérieurs à 20 %.

Tableaux et graphiques

T16F055T1 – Niveau de vie annuel moyen des individus selon le type de ménage en 2013

Niveau de vie annuel moyen des individus selon le type de ménage en 2013
Type de ménage Nombre total d'individus en milliers Niveau de vie en euros
Ménages dont la personne de référence a moins de 65 ans 49 787 22 670
Personnes seules 5 759 20 820
dont :
hommes actifs 2 548 22 440
femmes actives 1 892 21 680
Familles monoparentales 5 477 15 640
dont :
mères inactives 967 11 580
mères actives 3 539 15 970
Couples 36 441 24 170
dont :
homme actif - femme inactive sans enfant 1 175 30 440
homme actif - femme inactive avec trois enfants ou plus 2 316 15 500
couples d'actifs sans enfant 4 647 30 030
couples d'actifs avec trois enfants ou plus 5 041 22 340
Ménages complexes 2 110 19 900
Ménages dont la personne de référence a 65 ans ou plus 12 162 25 120
Total des individus 61 949 23 150
  • Note : sont considérés comme enfants, les enfants célibataires de la personne de référence ou de son conjoint sans limite d'âge.
  • Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : CCMSA ; Cnaf ; Cnav ; DGFiP ; Insee, enquête ERFS.

T16F055T2 – Taux de pauvreté selon le seuil

Taux de pauvreté selon le seuil
Seuil à 50 % Seuil à 60 %
Nombre en milliers Taux en % Nombre en milliers Taux en %
1970 5 785 12,0 8 649 17,9
1990 3 751 6,6 7 848 13,8
2000 4 165 7,2 7 838 13,6
2005 4 270 7,2 7 766 13,1
2006 4 188 7,0 7 828 13,1
2007 4 281 7,2 8 035 13,4
2008 4 272 7,1 7 836 13,0
2009 4 507 7,5 8 173 13,5
20101 4 677 7,7 8 520 14,0
2011 4 856 7,9 8 729 14,3
20122 5 245 8,5 8 824 14,3
2013 4 953 8,0 8 648 14,0
  • 1. À partir de 2010, les estimations de revenus financiers mobilisent l'enquête Patrimoine 2010.
  • 2. L'enquête a été rénovée en 2012 (voir définition).
  • Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : CCMSA ; Cnaf ; Cnav ; DGFiP ; Insee, enquêtes ERF et ERFS.

T16F055T3 – Taux de pauvreté selon l'âge et le sexe en 2013

en %
Taux de pauvreté selon l'âge et le sexe en 2013
Âge au 31 décembre Seuil à 50 % Seuil à 60 %
Femmes Hommes Femmes Hommes
Moins de 18 ans 11,4 11,3 19,6 19,6
18 à 29 ans 12,8 10,9 20,0 17,3
30 à 49 ans 8,2 7,2 14,1 11,9
50 à 59 ans 7,3 7,6 12,3 11,9
60 à 74 ans 3,2 3,6 7,4 7,8
75 ans ou plus 3,8 2,6 9,8 7,6
Ensemble 8,1 7,9 14,3 13,6
Pers. pauvres (en milliers) 2 591 2 362 4 576 4 072
  • Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : CCMSA ; Cnaf ; Cnav ; DGFiP ; Insee, enquête ERFS.

T16F055T4 – Pauvreté des enfants selon l'activité des parents en 2013

en %
Pauvreté des enfants selon l'activité des parents en 2013
Structure de la population
des enfants pauvres des enfants non pauvres
Un couple 60,2 84,4
Deux actifs occupés 12,7 61,9
Un actif occupé, un chômeur 6,4 5,8
Un actif occupé, un inactif 21,4 15,0
Deux chômeurs 2,9 0,3
Un chômeur, un inactif 10,0 0,7
Deux inactifs 6,7 0,6
Une personne seule 33,3 12,4
Un actif occupé 12,1 10,9
Un chômeur 7,8 0,6
Un inactif 13,4 0,8
Autres1 6,5 3,2
Total 100,0 100,0
  • 1. Enfants ne vivant pas dans un ménage de type parent(s) et enfant(s).
  • Note : pauvreté au seuil de 60 % des personnes de moins de 18 ans.
  • Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : CCMSA ; Cnaf ; Cnav ; DGFiP ; Insee, enquête ERFS.

T16F055T5 – Niveau de vie et indicateurs d'inégalité

Niveau de vie et indicateurs d'inégalité
2011 20121 2013
Niveaux de vie annuel en euros2
1er décile (D1) 10 820 10 620 10 730
Médiane (D5) 20 100 20 020 20 000
9e décile (D9) 38 500 37 890 37 200
Rapports interdéciles
D9/D1 3,6 3,6 3,5
D9/D5 1,9 1,9 1,9
D5/D1 1,9 1,9 1,9
Masses de niveau de vie détenues
S20 (en %) 8,6 8,5 8,8
S50 (en %) 29,8 29,9 30,6
S80 (en %) 60,5 60,7 61,8
Indice de Gini 0,306 0,305 0,291
  • 1. L'enquête a été rénovée en 2012 (voir définition).
  • 2. En euros constants de 2013.
  • Lecture : les 20 % les plus modestes disposent en 2013 de 8,8 % de la somme des revenus disponibles par UC (S20) ; les 20 % les plus aisés perçoivent 38,2 % de la somme des revenus disponibles par UC (complément à 100 de S80), soit 4,3 fois plus.
  • Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu déclaré au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : CCMSA ; Cnaf ; Cnav ; DGFiP ; Insee, enquêtes ERFS.

T16F055G3 – Taux de pauvreté après transferts sociaux dans quelques pays de l'Union européenne en 2013

en %
Taux de pauvreté après transferts sociaux dans quelques pays de l'Union européenne en 2013
Taux de pauvreté après transferts sociaux
Roumanie 25,4
Espagne 22,2
Grèce 22,1
Bulgarie 21,8
Lettonie 21,2
Italie 19,6
Croatie (1) 19,5
Portugal 19,5
Union européenne 17,2
Pologne 17,0
Allemagne 16,7
Royaume-Uni (1) 15,9
Luxembourg (1) 15,9
Belgique 15,5
Suède 15,1
Hongrie 14,6
Irlande (1) 14,1
Autriche 14,1
France 13,3
Finlande 12,8
Slovaquie 12,6
Danemark 11,9
Pays-Bas 11,6
Rép. tchèque 9,7
  • (1) : données 2012.
  • Note : taux de pauvreté fixé à 60 % du revenu disponible équivalent médian national.
  • Source : Eurostat.

T16F055G3 – Taux de pauvreté après transferts sociaux dans quelques pays de l'Union européenne en 2013

Pour en savoir plus

« Les niveaux de vie en 2013 », Insee Première n° 1566, septembre 2015.

« L'évolution de la pauvreté en France : les nouvelles formes de l'aggravation », rapport annuel, ONPES, juillet 2015

« Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale en 2013 », Communiqué de presse n° 168, Eurostat, novembre 2014.

Pour en savoir plus