Les entreprises en FranceÉdition 2019

Cette nouvelle édition du numéro Les entreprises en France de la collection Insee Références offre une vue structurelle complète de notre système productif.

Insee Références
Paru le : Paru le 03/12/2019
Les entreprises en France - décembre 2019
Consulter
Sommaire

TIC et commerce électronique

Insee Références

Paru le : 03/12/2019

En France, les sociétés sont aujourd’hui largement équipées en technologies de l’information et de la communication (TIC). Toutefois, les différences sont importantes selon le type de technologie. Ainsi, en 2018, quasiment toutes les sociétés de 10 personnes ou plus sont connectées à Internet (99 % des sociétés) mais seules 69 % d’entre elles disposent d’un site web. L’usage de technologies plus spécialisées, comme l’impression 3D ou la robotique, progresse mais reste minoritaire.

En 2018, en France, 4 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont recours à l’impression 3D. Celle-ci concerne 16 % des sociétés de 250 personnes ou plus, alors qu’elle est marginale dans les sociétés de 10 à 19 personnes (2 %). Son usage est plus répandu dans l’industrie (10 % des sociétés).

Lorsqu’elles utilisent l’impression 3D, plus de la moitié des sociétés se servent de leurs propres imprimantes et plus de la moitié font appel aux services d’impression fournis par d’autres entreprises ; certaines cumulent donc l’impression 3D interne et l’impression 3D sous-traitée.

L’impression 3D est avant tout utilisée dans la conception de prototypes ou dans les processus de production des entreprises : 71 % des sociétés ayant eu recours à l’impression 3D l’ont fait pour réaliser des prototypes ou des maquettes destinés à un usage interne. 38 % l’ont utilisée pour créer des prototypes ou des maquettes destinés à la vente et 29 % pour des biens utilisés dans les procédés de production de l’entreprise. Seules 15 % ont recouru à l’impression 3D pour des biens à vendre autres que des prototypes ou des maquettes.

En 2018, 8 % des sociétés de 10 personnes ou plus implantées en France utilisent un robot : 27 % des sociétés de 250 personnes ou plus, contre 5 % des sociétés de 10 à 19 personnes. Leur utilisation est plus fréquente dans l’industrie (23 %) (figure 1).

Figure 1 - Connexion internet, sites web et technologies des sociétés selon leur secteur ou leur taille en 2018

en %
Figure 1 - Connexion internet, sites web et technologies des sociétés selon leur secteur ou leur taille en 2018 (en %) - Lecture : 99 % des sociétés de 10 à 19 personnes disposent d’une connexion à Internet, 62 % disposent d’un site web.
Proportion de sociétés...
... disposant d’une connexion internet ... ayant un site web ... utilisant l’impression 3D ... utilisant au moins un robot ... ayant envoyé des factures dans un format structuré permettant leur traitement automatique
De 10 à 19 personnes 99 62 2 5 23
De 20 à 249 personnes 100 78 5 10 26
250 personnes ou plus 100 95 16 27 53
Industrie 99 74 10 23 28
Construction 100 58 2 6 26
Commerce 99 70 2 5 27
Transports 99 51 0 4 27
Hébergement et restauration 98 70 0 1 19
Information et communication ; réparation d’ordinateurs 100 92 6 1 28
Activités de services administratifs et de soutien ; activités immobilières 100 77 7 3 21
Activités spécialisées, scientifiques et techniques 99 74 1 4 24
Ensemble 99 69 4 8 25
  • Lecture : 99 % des sociétés de 10 à 19 personnes disposent d’une connexion à Internet, 62 % disposent d’un site web.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands hors secteurs agricole, financier et d’assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC 2018.

En 2017, 14 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont reçu des commandes via un site web et 7 % en ont reçu via des réseaux de type EDI (échange de données informatisé). Au total, 19 % des sociétés ont reçu des commandes par voie électronique. Ces ventes électroniques représentent 21 % du total du chiffre d’affaires de l’ensemble des sociétés.

Bien que pratiquées par deux fois moins d’entreprises, les ventes via des réseaux de type EDI représentent un chiffre d’affaires deux fois plus important que celui des ventes web (figure 2).

Figure 2 - Ventes électroniques selon le secteur en 2017

en %
Figure 2 - Ventes électroniques selon le secteur en 2017 (en %) - Lecture : dans le secteur de l’industrie, 10 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont reçu des commandes via un site web au cours de l’année 2017.
Part des sociétés qui ont reçu des commandes via... Part des ventes dans le chiffre d'affaires total du secteur via...
... un site web ... d'autres réseaux (type EDI) ... un site web ... d'autres réseaux (type EDI)
Industrie 10 14 8 22
Construction 2 1 0 1
Commerce 23 10 6 15
Transports 8 12 21 16
Hébergement et restauration 28 2 9 1
Information et communication ; réparation d'ordinateurs 21 6 12 5
Services administratifs et de soutien ; activités immobilières 5 4 2 3
Activités spécialisées scientifiques et techniques 8 2 4 2
Ensemble 14 7 7 14
  • Lecture : dans le secteur de l’industrie, 10 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont reçu des commandes via un site web au cours de l’année 2017.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands hors secteurs agricole, financier et d'assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC 2018.

Dans l’hébergement et la restauration, 28 % des sociétés ont reçu des commandes ou des réservations via Internet. Parmi ces sociétés, 67 % l’ont notamment fait sur des places de marché contre 38 % pour l’ensemble des sociétés de 10 personnes ou plus vendant en ligne (figure 3).

Figure 3 - Ventes web en 2017 des sociétés selon la plateforme de réalisation de la vente et leur secteur

en %
Figure 3 - Ventes web en 2017 des sociétés selon la plateforme de réalisation de la vente et leur secteur (en %) - Lecture : 14 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont réalisé des ventes web au cours de l’année 2017 : 8 % uniquement sur leur site, 2 % uniquement sur des places de marché, le reste sur les deux.
Ventes uniquement sur site Ventes sur site et sur places de marché Ventes uniquement sur places de marché
Ensemble 8,4 3,4 1,8
Hébergement et restauration 9,4 15,7 3,3
Commerce 17,4 3,8 2,2
Information et communication 14,5 3,9 2,4
Transports 6,7 1,7 1,6
Industrie 5,9 1,7 0,6
Activités de services administratifs et de soutien ; activités immobilières 4,4 1,6 2,3
Activités spécialisées, scientifiques et techniques 3,3 0,9 1,2
Construction 0,5 0,2 1,4
  • Lecture : 14 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont réalisé des ventes web au cours de l’année 2017 : 8 % uniquement sur leur site, 2 % uniquement sur des places de marché, le reste sur les deux.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands hors secteurs agricole, financier et d’assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC 2018.

Figure 3 - Ventes web en 2017 des sociétés selon la plateforme de réalisation de la vente et leur secteur

  • Lecture : 14 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont réalisé des ventes web au cours de l’année 2017 : 8 % uniquement sur leur site, 2 % uniquement sur des places de marché, le reste sur les deux.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands hors secteurs agricole, financier et d’assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC 2018.

En 2017, un quart des sociétés a envoyé des factures dans un format structuré permettant leur traitement automatique. Plus de la moitié des grandes sociétés (250 personnes ou plus) en a émis, contre un tiers des sociétés de 50 à 249 personnes et moins d’un quart pour les autres. Alors qu’un tiers des sociétés du commerce de gros émet de telles factures, moins d’une société sur cinq de l’hébergement-restauration le fait.

Au sein de chaque entreprise, l’émission de factures structurées est complétée ou concurrencée par d’autres modes. Ainsi, quels que soient le secteur ou la taille, l’émission de factures papier reste répandue : deux tiers des sociétés déclarent avoir émis certaines factures uniquement au format papier. C’est un peu plus dans le commerce de gros (71 %) et un peu moins dans l’information-communication (55 %).

Au final, seules 5 % des sociétés émettent plus de la moitié de leurs factures dans un format structuré permettant un traitement automatique (figure 4).

Figure 4 - Formats d’envois de factures selon la taille des sociétés en 2017

en %
Figure 4 - Formats d’envois de factures selon la taille des sociétés en 2017 (en %) - Lecture : en 2017, 25 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont envoyé des factures dans un format électronique structuré permettant leur traitement automatique.
Format structuré permettant leur traitement automatique Format électronique ne permettant pas de traitement automatique Factures uniquement papier
Ensemble 25 62 65
250 personnes ou plus 53 75 67
De 50 à 249 personnes 33 66 67
De 20 à 49 personnes 24 64 66
De 10 à 19 personnes 23 59 64
  • Note : ce tableau ne présume rien sur les volumes de factures traités pour chaque type. La somme des formats dépasse 100 % car plusieurs formats peuvent coexister au sein d’une entreprise donnée (par exemple selon le type de client, certains recevront uniquement une facture papier quand d’autres recevront leur facture électroniquement, en plus ou à la place du papier).
  • Lecture : en 2017, 25 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont envoyé des factures dans un format électronique structuré permettant leur traitement automatique.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d'assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC 2018.

Figure 4 - Formats d’envois de factures selon la taille des sociétés en 2017

  • Note : ce graphique ne présume rien sur les volumes de factures traités pour chaque type. La somme des formats dépasse 100 % car plusieurs formats peuvent coexister au sein d’une entreprise donnée (par exemple selon le type de client, certains recevront uniquement une facture papier quand d’autres recevront leur facture électroniquement, en plus ou à la place du papier).
  • Lecture : en 2017, 25 % des sociétés de 10 personnes ou plus ont envoyé des factures dans un format électronique structuré permettant leur traitement automatique.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d'assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC 2018.

Définitions

Commandes par voie électronique: commandes via un site web ou d’autres réseaux informatiques de type EDI.

Robots : les robots peuvent être industriels ou de service. Les robots industriels sont des manipulateurs contrôlés automatiquement, programmables dans trois axes ou plus, reprogrammables, polyvalents, pouvant être soit fixés soit mobiles. Les robots de service sont des machines ayant un degré d’autonomie et capables d’opérer dans un environnement complexe et dynamique qui requiert une interaction avec des personnes, des objets ou d’autres appareils.

Échange de données informatisé (EDI) : utilisé comme un terme générique pour l’envoi ou la réception d’informations commerciales dans un format standard permettant leur traitement automatique (Edifact, XML, UBL, etc.) hors messages tapés manuellement. Il est essentiellement utilisé pour les échanges entre entreprises.

Pour en savoir plus

Définitions