Les entreprises en FranceÉdition 2019

Cette nouvelle édition du numéro Les entreprises en France de la collection Insee Références offre une vue structurelle complète de notre système productif.

Insee Références
Paru le : Paru le 03/12/2019
Les entreprises en France - décembre 2019
Consulter
Sommaire

Emploi

Insee Références

Paru le : 03/12/2019

Avertissement

La présente fiche propose une ventilation de l’emploi par secteur (industrie, construction, etc.). Ces secteurs ont été déterminés à partir de l’activité principale des unités légales (vision juridique de la société) et non à partir de l’activité principale de l’entreprise telle qu’elle est définie dans le reste de l’ouvrage (vision économique de l’entreprise au sens de la loi de modernisation de l’économie (LME), tenant compte de l’organisation en groupe de sociétés).

Au 31 décembre 2017, en France (hors Mayotte), 27,9 millions de personnes sont en emploi. Près de la moitié, soit 13,6 millions, sont en emploi dans le secteur tertiaire marchand. Avec 8,6 millions d’emplois, le secteur tertiaire non marchand se situe devant l’industrie (3,3 millions), la construction (1,7 million) et l’agriculture (0,7 million). L’emploi salarié regroupe 90 % des emplois, cette part étant la plus faible dans l’agriculture (38 %) (figure 1). Dans tous les secteurs, le contrat à durée indéterminée (CDI) reste le contrat de référence pour les salariés (85 %). L’intérim est plus répandu dans la construction et l’industrie (8 %) que dans l’ensemble des secteurs (3 %). Dans l’agriculture, un contrat de travail sur quatre est un contrat à durée déterminée (CDD), contre seulement un sur dix en moyenne (figure 2). Les femmes représentent 48 % des personnes en emploi. Elles sont largement majoritaires dans le tertiaire non marchand (69 %), moins présentes dans l’agriculture et l’industrie (29 %) et moins encore dans la construction (11 %). Dans la plupart des secteurs, près de trois femmes sur dix travaillent à temps partiel à l’exception de l’industrie (15 %). Parmi les actifs en emploi, 19 % ont moins de 30 ans et 30 % ont 50 ans ou plus (figure 3).

Figure 1 - Emploi au 31 décembre 2017

en milliers
Figure 1 - Emploi au 31 décembre 2017 (en milliers)
Emploi total Emploi salarié Emploi non salarié
Agriculture 656 251 405
Industrie 3 277 3 133 144
Construction 1 666 1 349 317
Tertiaire marchand 13 641 12 200 1 442
Tertiaire non marchand¹ 8 637 8 073 564
Ensemble 27 878 25 006 2 872
  • 1. Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale.
  • Champ : France hors Mayotte, personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, estimations d'emploi.

Figure 2 - Salariés selon le secteur d'activité et le type de contrat de travail en 2017

en %
Figure 2 - Salariés selon le secteur d'activité et le type de contrat de travail en 2017 (en %)
Intérim Apprentissage CDD CDI
Tertiaire non marchand¹ n.s. n.s. 15,2 84,0
Tertiaire marchand 2,4 2,0 9,6 86,0
Construction 8,2 3,9 6,2 81,7
Industrie 7,8 2,1 4,6 85,5
Agriculture 0,7 5,0 25,6 68,7
Ensemble 3,0 1,6 10,8 84,6
  • 1. Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale.
  • Note : les données des contrats d'intérim et d'apprentissage dans le tertiaire non marchand ne sont pas significatives.
  • Champ : France hors Mayotte, population active occupée de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2017.

Figure 2 - Salariés selon le secteur d'activité et le type de contrat de travail en 2017

  • 1. Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale.
  • Note : les données des contrats d'intérim et d'apprentissage dans le tertiaire non marchand ne sont pas significatives.
  • Champ : France hors Mayotte, population active occupée de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2017.

Figure 3 - Structure des emplois selon le secteur en 2017

en %
Figure 3 - Structure des emplois selon le secteur en 2017 (en %)
Part des femmes Part de temps partiel Part des moins de 30 ans Part des plus de 50 ans
Ensemble Parmi les femmes
Agriculture 29,5 13,5 27,5 15,4 45,0
Industrie 29,2 6,3 15,2 17,9 29,3
Construction 11,2 6,9 28,8 19,4 27,0
Tertiaire marchand 46,1 19,7 30,9 21,3 27,9
Tertiaire non marchand¹ 69,0 25,9 32,2 14,5 34,2
Ensemble 48,1 18,8 30,0 18,6 30,4
  • 1. Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale.
  • Champ : France hors Mayotte, population active occupée de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2017.

En 2018, l’emploi salarié augmente de 167 000, une hausse moins importante qu’en 2017 (+ 323 000). Ce ralentissement provient principalement du tertiaire marchand (+ 126 000 emplois après + 295 000) et plus particulièrement des services aux entreprises (+ 39 000 après + 206 000) (figure 4). Dans ce secteur, l’intérim, forme d’emploi plus réactive que les autres aux fluctuations de l’activité économique, se retourne en 2018 (– 27 000 emplois après + 124 000 en 2017) (figure 5). L’hébergement restauration, le commerce et l’information communication demeurent bien orientés, tandis que les transports et l’entreposage accélèrent (+ 19 000 après + 7 000 en 2017). À l’opposé, les activités immobilières reculent de nouveau et peinent à retrouver leur niveau d’emploi d’avant la crise de 2008 2009.

L’emploi salarié dans le tertiaire non marchand diminue en 2018 (– 5 000 après – 1 000 en 2017), sous l’effet de la forte baisse du nombre de bénéficiaires de contrats aidés. Entre fin 2000 et fin 2016, l’emploi salarié du tertiaire non marchand progressait chaque année, ce secteur étant le seul à ne pas avoir perdu d’emploi pendant la crise.

Alors qu’il diminuait de manière continue depuis 2008 (– 212 000 entre fin 2008 et fin 2016), l’emploi salarié dans la construction a renoué avec la croissance en 2017 (+ 27 000) et demeure dynamique en 2018 (+ 28 000). Ce secteur avait enregistré la plus forte croissance de l’emploi salarié entre fin 2003 et fin 2007 (+ 16 % sur la période, soit 206 000 emplois créés hors intérimaires), avant d’être fortement affecté par la crise.

Dans l’industrie, l’emploi salarié augmente de 12 000 en 2018, après s’être quasiment stabilisé en 2017 (– 1 000) : il s’agit de la première hausse depuis 2000. Avant cette légère reprise, le secteur avait perdu au total 965 000 emplois salariés (hors intérimaires) entre fin 2000 et fin 2017, soit 24 % de ses effectifs. Au cours de cette période, l’emploi intérimaire (inclus dans le tertiaire marchand), dont il était le principal utilisateur (40 % de l’ensemble des intérimaires en 2017), lui a servi d’ajustement. En 2018, le tertiaire est devenu le principal secteur utilisateur d’emploi intérimaire (42 % contre 38 % dans l’industrie).

Figure 4 - Évolution de l’emploi salarié marchand

indice base 100 au 31 décembre 2010
Figure 4 - Évolution de l’emploi salarié marchand (indice base 100 au 31 décembre 2010)
Agriculture Industrie Construction Tertiaire marchand Tertaire non marchand1 Ensemble des salariés
2000 121,9 123,9 86,9 90,6 92,5 95,8
2001 117,3 123,7 88,9 92,7 93,1 97,1
2002 116,5 121,2 88,9 93,8 94,8 97,8
2003 117,7 118,3 89,7 94,0 95,1 97,6
2004 117,3 115,6 91,6 94,8 95,8 98,0
2005 114,1 112,9 95,0 96,1 96,8 98,7
2006 111,8 111,2 99,5 97,8 98,1 100,0
2007 106,3 109,9 103,7 100,2 99,0 101,4
2008 102,0 107,6 104,4 99,2 99,4 100,7
2009 101,3 102,5 101,4 98,6 100,0 99,8
2010 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2011 101,9 99,5 99,4 100,7 100,1 100,3
2012 103,5 98,9 98,2 100,0 100,6 100,0
2013 105,4 97,7 96,3 100,4 101,9 100,3
2014 106,1 96,7 93,1 100,7 102,6 100,4
2015 107,7 95,6 90,5 102,1 102,8 100,8
2016 107,8 94,8 90,0 103,8 103,2 101,6
2017 108,9 94,7 91,8 106,3 103,2 102,9
2018 111,1 95,1 93,7 107,4 103,1 103,6
  • 1. Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale.
  • Note : données arrêtées au 12 juin 2019, provisoires pour 2017 et 2018.
  • Champ : France hors Mayotte, personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, estimations d'emploi.

Figure 4 - Évolution de l’emploi salarié marchand

  • 1. Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale.
  • Note : données arrêtées au 12 juin 2019, provisoires pour 2017 et 2018.
  • Champ : France hors Mayotte, personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, estimations d'emploi.

Figure 5 - Évolution de l’emploi intérimaire par secteur utilisateur

en milliers
Figure 5 - Évolution de l’emploi intérimaire par secteur utilisateur (en milliers)
Industrie Construction Tertiaire
2000-T1 312,0 113,2 190,6
2000-T2 324,2 118,5 206,2
2000-T3 334,3 120,0 205,9
2000-T4 331,5 121,6 200,2
2001-T1 339,4 116,0 211,1
2001-T2 318,2 113,1 207,2
2001-T3 304,8 114,5 204,9
2001-T4 281,3 106,3 210,5
2002-T1 289,9 110,9 204,7
2002-T2 294,5 109,1 202,9
2002-T3 288,5 107,3 197,6
2002-T4 296,5 108,1 186,5
2003-T1 288,4 110,5 181,6
2003-T2 284,7 111,2 183,4
2003-T3 280,4 114,3 185,8
2003-T4 289,8 120,0 188,0
2004-T1 280,9 121,0 184,0
2004-T2 285,1 123,0 183,8
2004-T3 289,0 122,5 183,5
2004-T4 295,2 129,3 187,0
2005-T1 284,5 130,4 196,5
2005-T2 272,4 133,4 192,4
2005-T3 285,5 141,2 203,9
2005-T4 295,6 147,6 206,8
2006-T1 290,1 142,7 203,1
2006-T2 308,4 149,3 212,6
2006-T3 305,9 149,2 209,5
2006-T4 313,2 155,8 208,8
2007-T1 335,1 160,5 226,2
2007-T2 323,3 155,3 224,6
2007-T3 314,2 150,1 221,7
2007-T4 310,4 140,0 230,6
2008-T1 325,5 154,3 231,9
2008-T2 300,5 145,5 219,9
2008-T3 275,6 140,2 212,1
2008-T4 219,1 127,5 192,8
2009-T1 175,6 121,8 173,4
2009-T2 177,9 120,0 175,2
2009-T3 193,5 119,7 182,6
2009-T4 210,4 121,7 188,6
2010-T1 229,7 120,5 197,8
2010-T2 245,8 126,0 199,5
2010-T3 259,7 127,1 206,7
2010-T4 279,7 128,4 211,8
2011-T1 283,8 134,1 210,9
2011-T2 280,9 132,7 210,1
2011-T3 275,2 138,9 207,8
2011-T4 271,6 141,0 203,2
2012-T1 257,7 134,1 198,7
2012-T2 246,5 130,9 196,3
2012-T3 232,7 124,5 189,4
2012-T4 222,3 117,7 188,8
2013-T1 231,7 124,2 192,4
2013-T2 229,7 127,1 187,0
2013-T3 234,0 131,4 192,2
2013-T4 236,6 123,2 199,7
2014-T1 238,2 120,9 196,9
2014-T2 247,8 117,9 203,7
2014-T3 240,9 110,6 200,0
2014-T4 242,7 109,4 207,1
2015-T1 245,2 105,2 208,5
2015-T2 252,1 111,8 220,4
2015-T3 259,4 113,0 230,0
2015-T4 265,8 117,7 234,6
2016-T1 263,8 113,6 241,4
2016-T2 265,9 117,6 248,2
2016-T3 273,6 126,4 255,8
2016-T4 285,0 130,8 271,3
2017-T1 291,9 143,7 284,5
2017-T2 304,9 145,4 304,4
2017-T3 313,7 148,9 311,1
2017-T4 328,0 159,5 323,9
2018-T1 322,5 158,1 328,3
2018-T2 315,0 157,4 330,5
2018-T3 307,7 158,9 329,2
2018-T4 301,1 154,0 328,7
  • Champ : France hors Mayotte, intérimaires y compris CDI intérimaires.
  • Source : Dares, exploitation des déclarations sociales nominatives (DSN) et des fichiers Pôle emploi des déclarations mensuelles des agences d'intérim.

Figure 5 - Évolution de l’emploi intérimaire par secteur utilisateur

  • Champ : France hors Mayotte, intérimaires y compris CDI intérimaires.
  • Source : Dares, exploitation des déclarations sociales nominatives (DSN) et des fichiers Pôle emploi des déclarations mensuelles des agences d'intérim.

Définitions

Secteur tertiaire marchand :

commerce, transports, activités financières, services aux entreprises, services aux

ménages, hébergement-restauration, immobilier, information-communication.

Secteur tertiaire non marchand :

administration publique, enseignement, santé humaine, action sociale.

Définitions