France, portrait socialÉdition 2021

Cet ouvrage apporte un éclairage sur plus d’un an de crise sanitaire, aux conséquences économiques et sociales inédites : Comment ont évolué la mortalité et la santé de la population au cours des différentes vagues ? Quel a été le niveau d’adoption des mesures de prévention ? Comment le système de soin a-t-il été impacté ? Quels territoires ont été les plus touchés par la baisse des naissances observée neuf mois après le premier confinement ? Quelles sont les conséquences de la crise sur les revenus des ménages et sur le marché de l’emploi ? Comment les jeunes ont-ils vécu cette crise ?

Insee Références
Paru le : Paru le 25/11/2021
France, portrait social - Novembre 2021
Consulter
Sommaire

Population par département

Insee Références

Paru le : 25/11/2021

Entre 2013 et 2018, la population a augmenté de 1,8 % en France. En métropole, l’évolution de la population est plus dynamique sur la bordure atlantique, ainsi que dans le Sud et le Sud‑Est (figure 1). En Gironde, en Haute‑Garonne, en Loire‑Atlantique, dans l’Hérault et en Haute‑Savoie, où les hausses dépassent 6 % sur cinq ans, le solde naturel n’explique qu’une partie de la croissance démographique (figure 2). Le dynamisme de ces départements est dû aux migrations, notamment des populations plus âgées, attirées par les territoires littoraux et ensoleillés. D’autres départements, comme le Rhône, l’Isère ou les Bouches‑du‑Rhône, ont une croissance davantage soutenue par leur solde naturel que par leur solde migratoire. La plupart de ces départements étaient déjà très denses, comme le Rhône, les Bouches‑du‑Rhône, la Haute‑Garonne, la Loire‑Atlantique, l’Hérault (qui accueillent des métropoles) et la Haute‑Savoie (proche de Genève) (figure 3).

Figure 1 – Évolution de la population entre 2013 et 2018

en %
Figure 1 – Évolution de la population entre 2013 et 2018 (en %) - Lecture : entre 2013 et 2018, la population augmente de 13,1 % en Guyane.
Département Variation
Ain 4,5
Aisne – 1,3
Allier – 1,8
Alpes-de-Haute-Provence 1,3
Alpes-Maritimes 0,5
Ardèche 1,9
Ardennes – 3,2
Ariège 0,3
Aube 1,1
Aude 2,2
Aveyron 0,6
Bas-Rhin 2,2
Bouches-du-Rhône 2,1
Calvados 0,6
Cantal – 1,5
Charente – 0,5
Charente-Maritime 2,1
Cher – 2,6
Corrèze – 0,1
Corse-du-Sud 5,8
Côte-d'Or 0,7
Côtes-d'Armor 0,4
Creuse – 2,8
Deux-Sèvres 0,9
Dordogne – 0,8
Doubs 1,5
Drôme 4,1
Essonne 3,4
Eure 0,8
Eure-et-Loir – 0,2
Finistère 0,9
Gard 1,7
Gers 0,5
Gironde 6,4
Guadeloupe – 3,6
Guyane 13,1
Haut-Rhin 0,8
Haute-Corse 5,7
Haute-Garonne 6,3
Haute-Loire 0,6
Haute-Marne – 4,1
Haute-Saône – 1,2
Haute-Savoie 6,1
Haute-Vienne – 0,7
Hautes-Alpes 1,0
Hautes-Pyrénées 0,1
Hauts-de-Seine 1,7
Hérault 6,1
Ille-et-Vilaine 4,8
Indre – 3,3
Indre-et-Loire 1,3
Isère 2,3
Jura – 0,3
La Réunion 2,5
Landes 3,3
Loir-et-Cher – 0,5
Loire 0,9
Loire-Atlantique 6,3
Loiret 2,0
Lot 0,1
Lot-et-Garonne – 0,4
Lozère – 0,1
Maine-et-Loire 2,0
Manche – 0,8
Marne – 0,5
Martinique – 4,4
Mayenne – 0,1
Mayotte 20,6
Meurthe-et-Moselle 0,3
Meuse – 3,5
Morbihan 2,3
Moselle – 0,3
Nièvre – 4,4
Nord 0,4
Oise 1,4
Orne – 2,5
Paris – 2,4
Pas-de-Calais 0,1
Puy-de-Dôme 2,8
Pyrénées-Atlantiques 2,4
Pyrénées-Orientales 3,0
Rhône 4,5
Saône-et-Loire – 0,7
Sarthe – 0,5
Savoie 2,4
Seine-et-Marne 3,5
Seine-Maritime 0,1
Seine-Saint-Denis 5,2
Somme – 0,2
Tarn 1,8
Tarn-et-Garonne 3,5
Territoire de Belfort – 1,7
Val-d'Oise 3,7
Val-de-Marne 3,2
Var 3,8
Vaucluse 1,8
Vendée 3,7
Vienne 1,5
Vosges – 2,4
Yonne – 1,2
Yvelines 1,6
  • Lecture : entre 2013 et 2018, la population augmente de 13,1 % en Guyane.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensements de la population 2013 et 2018 (2012 et 2017 pour Mayotte).

Figure 1 – Évolution de la population entre 2013 et 2018

  • Lecture : entre 2013 et 2018, la population augmente de 13,1 % en Guyane.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensements de la population 2013 et 2018 (2012 et 2017 pour Mayotte).

Figure 2 – Évolution de la population entre 2013 et 2018 due au solde naturel

en %
Figure 2 – Évolution de la population entre 2013 et 2018 due au solde naturel (en %) - Lecture : entre 2013 et 2018, la différence entre le nombre de naissances et de décès entraîne une baisse de population de 4,7 % dans la Creuse.
Département Variation
Ain – 0,1
Aisne 0,2
Allier – 1,4
Alpes-de-Haute-Provence – 1,5
Alpes-Maritimes 0,3
Ardèche – 0,6
Ardennes – 0,6
Ariège – 1,3
Aube 0,5
Aude – 1,1
Aveyron – 1,4
Bas-Rhin 1,8
Bouches-du-Rhône 2,2
Calvados 0,2
Cantal – 2,8
Charente – 1,0
Charente-Maritime – 1,5
Cher – 1,1
Corrèze – 1,7
Corse-du-Sud – 0,6
Côte-d'Or 0,8
Côtes-d'Armor – 1,3
Creuse – 4,7
Deux-Sèvres – 0,7
Dordogne – 2,3
Doubs 2,1
Drôme 1,1
Essonne 3,4
Eure – 0,5
Eure-et-Loir 1,1
Finistère – 0,9
Gard 0,5
Gers – 2,9
Gironde 1,4
Guadeloupe 2,3
Guyane 12,8
Haut-Rhin 1,3
Haute-Corse 0,1
Haute-Garonne 2,8
Haute-Loire – 2,3
Haute-Marne – 0,4
Haute-Saône – 1,8
Haute-Savoie 3,5
Haute-Vienne – 0,7
Hautes-Alpes – 0,1
Hautes-Pyrénées – 1,8
Hauts-de-Seine 5,4
Hérault 1,3
Ille-et-Vilaine 2,1
Indre – 2,5
Indre-et-Loire 0,9
Isère 2,2
Jura 0,0
La Réunion 5,9
Landes – 1,7
Loir-et-Cher – 0,1
Loire 1,3
Loire-Atlantique 2,2
Loiret 1,4
Lot – 3,5
Lot-et-Garonne – 0,5
Lozère – 2,6
Maine-et-Loire 2,0
Manche – 0,4
Marne 1,5
Martinique 1,3
Mayenne 0,5
Mayotte 17,6
Meurthe-et-Moselle 1,1
Meuse – 0,9
Morbihan – 0,2
Moselle 0,6
Nièvre – 3,1
Nord 2,8
Oise 2,0
Orne 0,0
Paris 6,0
Pas-de-Calais 0,9
Puy-de-Dôme 0,4
Pyrénées-Atlantiques 0,1
Pyrénées-Orientales – 0,7
Rhône 4,4
Saône-et-Loire – 0,8
Sarthe 0,6
Savoie 1,5
Seine-et-Marne 2,5
Seine-Maritime 2,1
Seine-Saint-Denis 5,6
Somme 0,4
Tarn – 0,4
Tarn-et-Garonne – 0,3
Territoire de Belfort 3,1
Val-d'Oise 5,1
Val-de-Marne 4,3
Var – 0,5
Vaucluse 2,6
Vendée – 0,6
Vienne 0,1
Vosges – 0,5
Yonne – 0,8
Yvelines 3,3
  • Lecture : entre 2013 et 2018, la différence entre le nombre de naissances et de décès entraîne une baisse de population de 4,7 % dans la Creuse.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, statistiques de l’état civil et recensements de la population 2013 et 2018 (2012 et 2017 pour Mayotte).

Figure 2 – Évolution de la population entre 2013 et 2018 due au solde naturel

  • Lecture : entre 2013 et 2018, la différence entre le nombre de naissances et de décès entraîne une baisse de population de 4,7 % dans la Creuse.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, statistiques de l’état civil et recensements de la population 2013 et 2018 (2012 et 2017 pour Mayotte).

Figure 3 - Densité de population en 2018

habitants/km²
Figure 3 - Densité de population en 2018 (habitants/km²) - Lecture : en 2018, la densité de population est de 20 720 habitants au km² à Paris.
Département Densité
Ain 112
Aisne 72
Allier 46
Alpes-de-Haute-Provence 24
Alpes-Maritimes 253
Ardèche 59
Ardennes 52
Ariège 31
Aube 52
Aude 61
Aveyron 32
Bas-Rhin 238
Bouches-du-Rhône 400
Calvados 125
Cantal 25
Charente 59
Charente-Maritime 94
Cher 42
Corrèze 41
Corse-du-Sud 39
Côte-d'Or 61
Côtes-d'Armor 87
Creuse 21
Deux-Sèvres 62
Dordogne 46
Doubs 103
Drôme 79
Essonne 719
Eure 99
Eure-et-Loir 73
Finistère 135
Gard 127
Gers 31
Gironde 161
Guadeloupe 238
Guyane 3
Haut-Rhin 217
Haute-Corse 39
Haute-Garonne 219
Haute-Loire 46
Haute-Marne 28
Haute-Saône 44
Haute-Savoie 186
Haute-Vienne 68
Hautes-Alpes 25
Hautes-Pyrénées 51
Hauts-de-Seine 9 200
Hérault 190
Ille-et-Vilaine 158
Indre 32
Indre-et-Loire 99
Isère 170
Jura 52
La Réunion 342
Landes 44
Loir-et-Cher 52
Loire 160
Loire-Atlantique 207
Loiret 100
Lot 33
Lot-et-Garonne 62
Lozère 15
Maine-et-Loire 114
Manche 84
Marne 70
Martinique 327
Mayenne 59
Mayotte 682
Meurthe-et-Moselle 140
Meuse 30
Morbihan 111
Moselle 168
Nièvre 30
Nord 454
Oise 141
Orne 46
Paris 20 720
Pas-de-Calais 220
Puy-de-Dôme 83
Pyrénées-Atlantiques 89
Pyrénées-Orientales 116
Rhône 572
Saône-et-Loire 64
Sarthe 91
Savoie 72
Seine-et-Marne 239
Seine-Maritime 200
Seine-Saint-Denis 6 918
Somme 92
Tarn 67
Tarn-et-Garonne 70
Territoire de Belfort 233
Val-d'Oise 994
Val-de-Marne 5 702
Var 179
Vaucluse 157
Vendée 101
Vienne 63
Vosges 62
Yonne 45
Yvelines 631
  • Lecture : en 2018, la densité de population est de 20 720 habitants au km² à Paris.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

Figure 3 - Densité de population en 2018

  • Lecture : en 2018, la densité de population est de 20 720 habitants au km² à Paris.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

En Île‑de‑France, l’évolution de la population due au solde naturel est importante (de 2,5 % en Seine‑et‑Marne à 6,0 % pour Paris), ce qui explique un certain dynamisme démographique. Paris est cependant l’unique département de la région où la population diminue (– 2,4 %), du fait d’un important déficit migratoire.

Dans le reste de la France métropolitaine, la population progresse peu ou diminue. En particulier, sur la diagonale des faibles densités (allant du Nord‑Est au sud du Massif central), le cumul de soldes naturels et migratoires négatifs renforce la situation de territoires présentant déjà de faibles densités de population. Dans la Nièvre et en Haute‑Marne, la population diminue de plus de 4 %. Dans certains départements denses (Nord, Pas‑de‑Calais, Haut‑Rhin, Moselle ou Territoire de Belfort) le dynamisme démographique est également faible, ou diminue.

Parmi les départements d’outre‑mer, la population augmente fortement à Mayotte (+ 20,6 % entre 2012 et 2017) et en Guyane (+ 13,1 % entre 2013 et 2018), très majoritairement en raison du solde naturel. La hausse est légèrement supérieure à la moyenne nationale à La Réunion. Le solde naturel important y est en partie compensé par les nombreuses migrations vers la France métropolitaine. La population diminue en Guadeloupe et en Martinique d’environ 4 %, malgré un solde naturel toujours positif.

Dans les départements où le solde naturel est fort, la part des moins de 25 ans dans la population est d’autant plus importante (figure 4). Paris est une exception notable. Du fait des départs de familles avec enfants, la proportion de moins de 25 ans est inférieure à la moyenne nationale (27 % contre 30 %). En contrepartie, la proportion de jeunes est particulièrement élevée dans les autres départements franciliens, qui accueillent une partie de ces familles.

Figure 4 - Part des moins de 25 ans en 2018

en %
Figure 4 - Part des moins de 25 ans en 2018 (en %) - Lecture : à La Réunion, 36,7 % de la population a moins de 25 ans en 2018.
Département Part
Ain 30,4
Aisne 30,0
Allier 24,9
Alpes-de-Haute-Provence 24,8
Alpes-Maritimes 26,2
Ardèche 26,0
Ardennes 28,1
Ariège 24,5
Aube 29,8
Aude 25,8
Aveyron 24,5
Bas-Rhin 29,7
Bouches-du-Rhône 29,7
Calvados 29,8
Cantal 22,8
Charente 25,4
Charente-Maritime 24,7
Cher 25,5
Corrèze 24,4
Corse-du-Sud 24,1
Côte-d'Or 29,8
Côtes-d'Armor 26,5
Creuse 21,7
Deux-Sèvres 27,3
Dordogne 23,0
Doubs 30,9
Drôme 28,7
Essonne 33,6
Eure 30,1
Eure-et-Loir 29,6
Finistère 27,7
Gard 27,8
Gers 23,8
Gironde 29,9
Guadeloupe 30,2
Guyane 48,9
Haut-Rhin 28,4
Haute-Corse 25,9
Haute-Garonne 31,8
Haute-Loire 26,6
Haute-Marne 25,8
Haute-Saône 27,2
Haute-Savoie 29,6
Haute-Vienne 27,1
Hautes-Alpes 25,3
Hautes-Pyrénées 24,7
Hauts-de-Seine 31,2
Hérault 29,6
Ille-et-Vilaine 32,3
Indre 24,2
Indre-et-Loire 29,5
Isère 31,6
Jura 27,1
La Réunion 36,7
Landes 25,0
Loir-et-Cher 26,6
Loire 29,9
Loire-Atlantique 31,4
Loiret 30,6
Lot 22,2
Lot-et-Garonne 25,8
Lozère 25,2
Maine-et-Loire 31,6
Manche 26,3
Marne 30,8
Martinique 27,4
Mayenne 29,7
Mayotte 60,2
Meurthe-et-Moselle 30,7
Meuse 27,2
Morbihan 26,8
Moselle 27,8
Nièvre 23,6
Nord 33,2
Oise 31,6
Orne 26,6
Paris 27,2
Pas-de-Calais 31,2
Puy-de-Dôme 28,6
Pyrénées-Atlantiques 25,9
Pyrénées-Orientales 26,3
Rhône 33,2
Saône-et-Loire 25,8
Sarthe 29,7
Savoie 28,3
Seine-et-Marne 33,5
Seine-Maritime 30,6
Seine-Saint-Denis 35,6
Somme 30,8
Tarn 26,5
Tarn-et-Garonne 28,3
Territoire de Belfort 29,9
Val-d'Oise 34,9
Val-de-Marne 32,4
Var 25,5
Vaucluse 28,6
Vendée 27,2
Vienne 30,0
Vosges 26,6
Yonne 26,7
Yvelines 32,4
  • Lecture : à La Réunion, 36,7 % de la population a moins de 25 ans en 2018.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

Figure 4 - Part des moins de 25 ans en 2018

  • Lecture : à La Réunion, 36,7 % de la population a moins de 25 ans en 2018.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

La population est également jeune au nord, au nord‑ouest et dans une partie du sud‑est du pays, ainsi que dans les départements qui contiennent une métropole et ceux d’outre‑mer. Mayotte est le département le plus jeune de France, avec 60 % de sa population âgée de moins de 25 ans. La population est en revanche plus âgée sur la diagonale des faibles densités, notamment dans les départements sans grande agglomération, ainsi que sur une grande partie du littoral (figure 6). Les 25 à 64 ans représentent environ la moitié de la population, leur part est relativement homogène sur le territoire (figure 5). Elle est toutefois un peu plus importante à Paris (56 %), et un peu plus faible en Guyane (46 %).

Figure 5 - Part des 25 à 64 ans en 2018

en %
Figure 5 - Part des 25 à 64 ans en 2018 (en %) - Lecture : dans le Jura, 49,6 % de la population a entre 25 et 64 ans en 2018.
Département Part
Ain 52,0
Aisne 49,9
Allier 47,9
Alpes-de-Haute-Provence 49,2
Alpes-Maritimes 49,5
Ardèche 49,6
Ardennes 50,8
Ariège 49,6
Aube 49,0
Aude 48,6
Aveyron 48,4
Bas-Rhin 52,2
Bouches-du-Rhône 50,1
Calvados 48,9
Cantal 49,5
Charente 49,7
Charente-Maritime 48,1
Cher 49,1
Corrèze 48,5
Corse-du-Sud 52,3
Côte-d'Or 49,5
Côtes-d'Armor 47,9
Creuse 48,4
Deux-Sèvres 49,7
Dordogne 48,5
Doubs 49,7
Drôme 49,7
Essonne 51,5
Eure 50,9
Eure-et-Loir 50,2
Finistère 49,6
Gard 49,5
Gers 48,9
Gironde 51,1
Guadeloupe 51,0
Guyane 45,5
Haut-Rhin 52,2
Haute-Corse 51,4
Haute-Garonne 51,8
Haute-Loire 49,6
Haute-Marne 50,0
Haute-Saône 50,3
Haute-Savoie 53,6
Haute-Vienne 48,4
Hautes-Alpes 50,7
Hautes-Pyrénées 48,8
Hauts-de-Seine 53,8
Hérault 49,0
Ille-et-Vilaine 50,0
Indre 48,1
Indre-et-Loire 49,1
Isère 50,2
Jura 49,6
La Réunion 51,7
Landes 50,2
Loir-et-Cher 48,8
Loire 48,0
Loire-Atlantique 50,6
Loiret 49,7
Lot 48,5
Lot-et-Garonne 48,2
Lozère 49,5
Maine-et-Loire 48,4
Manche 49,2
Marne 50,0
Martinique 52,1
Mayenne 48,4
Mayotte 37,1
Meurthe-et-Moselle 50,2
Meuse 50,5
Morbihan 49,2
Moselle 52,9
Nièvre 47,5
Nord 50,1
Oise 51,7
Orne 47,9
Paris 56,0
Pas-de-Calais 50,4
Puy-de-Dôme 50,0
Pyrénées-Atlantiques 50,3
Pyrénées-Orientales 47,8
Rhône 49,9
Saône-et-Loire 48,8
Sarthe 48,6
Savoie 51,3
Seine-et-Marne 52,1
Seine-Maritime 49,7
Seine-Saint-Denis 52,6
Somme 49,6
Tarn 48,7
Tarn-et-Garonne 49,7
Territoire de Belfort 50,5
Val-d'Oise 51,7
Val-de-Marne 52,9
Var 48,7
Vaucluse 49,5
Vendée 48,9
Vienne 48,3
Vosges 49,8
Yonne 49,3
Yvelines 51,3
  • Lecture : dans le Jura, 49,6 % de la population a entre 25 et 64 ans en 2018.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

Figure 5 - Part des 25 à 64 ans en 2018

  • Lecture : dans le Jura, 49,6 % de la population a entre 25 et 64 ans en 2018.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

Figure 6 - Part des 65 ans ou plus en 2018

en %
Figure 6 - Part des 65 ans ou plus en 2018 (en %) - Lecture : en Dordogne, 28,5 % de la population a 65 ans ou plus en 2018.
Département Part
Ain 17,6
Aisne 20,2
Allier 27,2
Alpes-de-Haute-Provence 25,9
Alpes-Maritimes 24,3
Ardèche 24,5
Ardennes 21,1
Ariège 25,9
Aube 21,3
Aude 25,6
Aveyron 27,1
Bas-Rhin 18,1
Bouches-du-Rhône 20,2
Calvados 21,3
Cantal 27,7
Charente 24,8
Charente-Maritime 27,2
Cher 25,4
Corrèze 27,1
Corse-du-Sud 23,6
Côte-d'Or 20,7
Côtes-d'Armor 25,7
Creuse 29,9
Deux-Sèvres 23,1
Dordogne 28,5
Doubs 19,4
Drôme 21,5
Essonne 14,9
Eure 18,9
Eure-et-Loir 20,2
Finistère 22,7
Gard 22,7
Gers 27,3
Gironde 19,0
Guadeloupe 18,7
Guyane 5,6
Haut-Rhin 19,4
Haute-Corse 22,8
Haute-Garonne 16,4
Haute-Loire 23,8
Haute-Marne 24,3
Haute-Saône 22,6
Haute-Savoie 16,8
Haute-Vienne 24,5
Hautes-Alpes 24,0
Hautes-Pyrénées 26,5
Hauts-de-Seine 15,0
Hérault 21,4
Ille-et-Vilaine 17,8
Indre 27,7
Indre-et-Loire 21,3
Isère 18,1
Jura 23,2
La Réunion 11,6
Landes 24,7
Loir-et-Cher 24,5
Loire 22,1
Loire-Atlantique 18,0
Loiret 19,7
Lot 29,3
Lot-et-Garonne 26,0
Lozère 25,3
Maine-et-Loire 20,0
Manche 24,5
Marne 19,2
Martinique 20,5
Mayenne 21,9
Mayotte 2,7
Meurthe-et-Moselle 19,1
Meuse 22,3
Morbihan 24,0
Moselle 19,3
Nièvre 28,9
Nord 16,7
Oise 16,7
Orne 25,5
Paris 16,9
Pas-de-Calais 18,5
Puy-de-Dôme 21,4
Pyrénées-Atlantiques 23,7
Pyrénées-Orientales 25,9
Rhône 16,8
Saône-et-Loire 25,4
Sarthe 21,7
Savoie 20,4
Seine-et-Marne 14,4
Seine-Maritime 19,6
Seine-Saint-Denis 11,8
Somme 19,6
Tarn 24,8
Tarn-et-Garonne 21,9
Territoire de Belfort 19,6
Val-d'Oise 13,4
Val-de-Marne 14,7
Var 25,8
Vaucluse 21,9
Vendée 23,9
Vienne 21,7
Vosges 23,6
Yonne 24,0
Yvelines 16,3
  • Lecture : en Dordogne, 28,5 % de la population a 65 ans ou plus en 2018.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

Figure 6 - Part des 65 ans ou plus en 2018

  • Lecture : en Dordogne, 28,5 % de la population a 65 ans ou plus en 2018.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2018 (2017 pour Mayotte).

Définitions

Le solde naturel désigne la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès.

Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire (ici le département) et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l’année.

La densité de population correspond au nombre d’habitants du département divisé par la surface du département en km2.

Pour en savoir plus

La France et ses territoires , coll. « Insee Références », édition 2021.

« Bilan démographique 2020 », Insee Première n° 1846, mars 2021.

« Le dynamisme démographique faiblit entre 2013 et 2018, avec la dégradation du solde naturel », Insee Focus n° 221, décembre 2020.

« Une croissance démographique marquée dans les espaces peu denses », Insee Focus n° 177, décembre 2019.

Définitions

Le solde naturel désigne la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès.

Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire (ici le département) et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l’année.

La densité de population correspond au nombre d’habitants du département divisé par la surface du département en km2.