France, portrait socialÉdition 2021

Cet ouvrage apporte un éclairage sur plus d’un an de crise sanitaire, aux conséquences économiques et sociales inédites : Comment ont évolué la mortalité et la santé de la population au cours des différentes vagues ? Quel a été le niveau d’adoption des mesures de prévention ? Comment le système de soin a-t-il été impacté ? Quels territoires ont été les plus touchés par la baisse des naissances observée neuf mois après le premier confinement ? Quelles sont les conséquences de la crise sur les revenus des ménages et sur le marché de l’emploi ? Comment les jeunes ont-ils vécu cette crise ?

Insee Références
Paru le : Paru le 25/11/2021
France, portrait social - Novembre 2021
Consulter
Sommaire

Immigrés et descendants d’immigrés

Insee Références

Paru le : 25/11/2021

En 2020, 6,7 millions d’immigrés vivent en France hors Mayotte, soit 10,1 % de la population (figure 1). L’immigration en France est un phénomène ancien : en 1911, les immigrés sont 1,1 million en France métropolitaine, puis 2,3 millions en 1954 et 3,9 millions en 1975. Leur nombre croît modérément de 1975 à 1999, leur part dans la population restant stable (7,3 % en 1999), mais augmente à nouveau depuis 1999. En 2020, 36 % des immigrés possèdent la nationalité française.

Figure 1 - Effectif des immigrés et part dans la population depuis 1911

Figure 1 - Effectif des immigrés et part dans la population depuis 1911 - Lecture : en 2020, 6,7 millions d'immigrés vivent en France hors Mayotte, ils représentent 10,1 % de la population.
Effectif
(en milliers)
Part dans la population
(en %)
1911 1 110 2,8
1921 1 429 3,7
1926 2 288 5,7
1931 2 729 6,6
1936 2 326 5,6
1946 1 986 5,0
1954 2 293 5,4
1962 2 861 6,2
1968 3 238 6,5
1975 3 887 7,4
1982 4 037 7,4
1990 4 222 7,3
1999 4 374 7,3
2006 5 136 8,1
2010 5 514 8,5
2011 5 605 8,6
2012 5 714 8,8
2013 5 835 8,9
2014 5 967 9,1
2015 6 107 9,2
2016 6 227 9,4
2017 6 362 9,6
2018 6 489 9,7
2019 6 629 9,9
2020 6 735 10,1
  • Note : données provisoires pour 2019 et 2020.
  • Lecture : en 2020, 6,7 millions d'immigrés vivent en France hors Mayotte, ils représentent 10,1 % de la population.
  • Champ : France métropolitaine jusqu’en 1982, France hors Mayotte à partir de 1990.
  • Source : Insee, recensements de la population et estimations de population.

Figure 1 - Effectif des immigrés et part dans la population depuis 1911

  • Note : données provisoires pour 2019 et 2020.
  • Lecture : en 2020, 6,7 millions d'immigrés vivent en France hors Mayotte, ils représentent 10,1 % de la population.
  • Champ : France métropolitaine jusqu’en 1982, France hors Mayotte à partir de 1990.
  • Source : Insee, recensements de la population et estimations de population.

En 2020, 52 % des immigrés sont des femmes, contre 44 % en 1968. Jusqu’au milieu des années 1970, l’immigration est majoritairement masculine, comblant les besoins de main-d’œuvre de l’après guerre puis des Trente Glorieuses. Depuis, la part des femmes est croissante et celles-ci migrent de plus en plus souvent pour d’autres raisons que le regroupement familial (suivre des études, trouver un emploi en adéquation avec leur diplôme, etc.). Parmi les immigrés arrivés en 2019, les femmes sont majoritaires (52 %), en particulier parmi ceux originaires du Cambodge, du Laos et du Vietnam (64 %), de la Chine (61 %), d’Amérique et d'Océanie (56 %) et du Maghreb (54 %).

En 2020, 47 % des immigrés sont nés en Afrique (figure 2). 30 % sont originaires du Maghreb, une proportion stable depuis les années 1980. En dix ans, le nombre d’immigrés originaires d’Afrique a progressé de 2,9 % par an en moyenne (4,8 % pour l’Afrique hors Maghreb). 33 % des immigrés viennent d’Europe, contre 66 % en 1975. Les origines européennes sont de plus en plus variées : les immigrés venus d’Espagne, d’Italie et du Portugal sont moins nombreux, en raison des décès et des retours au pays, tandis que les effectifs venus des autres pays d’Europe continuent de croître, en particulier hors Union européenne (+ 2,5 % par an en moyenne). Enfin, 15 % des immigrés sont originaires d’Asie. La migration en provenance de Chine, ainsi que des pays du Moyen-Orient s’est accrue au cours des dix dernières années.

Figure 2 - Origine géographique des immigrés en 2020 et évolution entre 2010 et 2020

Figure 2 - Origine géographique des immigrés en 2020 et évolution entre 2010 et 2020 - Lecture : entre 2010 et 2020, l'effectif d’immigrés originaires d’Europe a augmenté de 0,7 % en moyenne annuelle, tandis que la part d’immigrés âgés de moins de trente ans originaires d’Europe a augmenté de 3,9 points.
2020 Évolution entre 2010 et 2020
Effectifs
(en milliers)
Répartition
(en %)
Part des moins de 30 ans
(en %)
Part des 60 ans ou plus
(en %)
Effectif
(moyenne annuelle en %)
Part des moins de 30 ans
(en points)
Part des 60 ans ou plus
(en points)
Europe 2 203 32,7 18,6 38,1 0,7 3,9 0,0
Espagne 239 3,5 19,6 55,3 – 0,4 13,7 – 1,2
Italie 282 4,2 20,4 56,4 – 0,7 15,3 – 10,2
Portugal 587 8,7 10,5 41,0 0,0 0,4 12,0
Autres pays de l’UE27 601 8,9 19,4 29,4 1,2 – 1,8 – 2,0
Autres pays d’Europe 493 7,3 25,9 26,6 2,5 – 0,3 – 0,4
Afrique 3 150 46,8 18,6 22,6 2,9 – 1,6 3,0
Algérie 870 12,9 13,7 28,7 1,8 – 1,9 0,6
Maroc 819 12,2 13,6 26,5 2,0 – 5,0 6,5
Tunisie 310 4,6 14,6 28,5 2,5 – 0,9 2,2
Autres pays d’Afrique 1 151 17,1 27,0 13,6 4,8 – 0,8 5,2
Asie 985 14,6 20,4 19,8 2,2 – 4,1 6,7
Turquie 246 3,7 11,4 19,2 0,0 – 11,7 7,0
Cambodge, Laos, Vietnam 160 2,4 10,2 40,9 – 0,1 – 2,7 18,3
Chine 108 1,6 27,4 11,1 1,9 – 16,1 5,6
Autres pays d’Asie 472 7,0 27,0 14,9 4,8 0,7 3,9
Amérique, Océanie 396 5,9 27,5 15,6 2,9 – 6,2 5,0
Ensemble 6 734 100,0 19,4 26,9 2,0 – 0,1 1,8
  • Lecture : entre 2010 et 2020, l'effectif d’immigrés originaires d’Europe a augmenté de 0,7 % en moyenne annuelle, tandis que la part d’immigrés âgés de moins de trente ans originaires d’Europe a augmenté de 3,9 points.
  • Champ : France hors Mayotte.
  • Source : Insee, recensement de la population de 2010, estimations de population 2020 (données provisoires).

Nés en France, les 7,6 millions de descendants d’immigrés définitions en 2020 (11,4 % de la population) n’ont pas connu eux mêmes la migration (figure 3). La moitié d’entre eux sont nés de deux parents immigrés. Dans 8 cas sur 10, les deux parents immigrés ont le même pays d’origine. En 2020, 54 % des descendants d’immigrés ont moins de 30 ans.

L’origine des descendants d’immigrés, comme leur âge, est liée à l’ancienneté des différentes vagues de migration. 40 % des descendants d’immigrés ont une origine européenne. Ceux ayant un parent venu d’Espagne ou d’Italie (17 %) sont nettement plus âgés compte tenu de l’ancienneté de l’immigration en provenance de ces deux pays. Un tiers des descendants d’immigrés sont originaires du Maghreb ; parmi ceux ci, deux sur trois ont moins de 30 ans. Entre 2010 et 2020, le nombre de descendants d’immigrés originaires d’Afrique a progressé de 3,6 % en rythme annuel (4,7 % pour l’Afrique hors Maghreb) pour atteindre, en 2020, 45 % de l’ensemble des descendants. L’immigration plus récente en provenance d’Afrique explique que 70 % de leurs descendants aient moins de 30 ans.

Figure 3 - Origine géographique des descendants d’immigrés en 2020 et évolution entre 2010 et 2020

Figure 3 - Origine géographique des descendants d’immigrés en 2020 et évolution entre 2010 et 2020 - Lecture : en 2020, 3,06 millions de descendants d’immigrés sont originaires d’Europe, parmi lesquels 37,8 % ont leurs deux parents immigrés. Depuis 2010, leur nombre a diminué de 0,5 % par an en moyenne.
2020 Évolution des effectifs entre 2010 et 2020
(moyenne annuelle en %)
Effectifs
(en milliers)
Répartition des descendants
(en %)
Part des moins de 30 ans
(en %)
Part des descendants de deux parents immigrés
(en %)
Europe 3 061 40,2 25,9 37,8 – 0,5
Espagne 507 6,7 9,8 35,1 – 0,1
Italie 805 10,6 6,9 37,5 – 0,9
Portugal 642 8,4 47,2 52,9 – 0,8
Autres pays de l’UE27 804 10,6 26,9 28,0 – 0,9
Autres pays d’Europe 303 4,0 54,9 37,1 1,6
Afrique 3 447 45,2 70,4 60,6 3,6
Algérie 1 150 15,1 59,9 56,5 2,7
Maroc 979 12,8 73,1 60,8 3,3
Tunisie 391 5,1 62,1 55,2 4,5
Autres pays d’Afrique 928 12,2 83,9 67,8 4,7
Asie 828 10,9 75,4 58,3 2,9
Turquie 348 4,6 80,4 70,2 2,2
Cambodge, Laos, Vietnam 171 2,2 56,1 48,8 2,2
Chine 54 0,7 79,4 50,4 5,9
Autres pays d’Asie 255 3,4 80,8 50,0 3,8
Amérique, Océanie 283 3,7 83,4 47,0 4,7
Ensemble 7 619 100,0 53,5 50,7 1,7
  • Note : le pays d’origine est le pays de naissance du parent immigré s’il n’y en a qu’un. Lorsque les deux parents sont immigrés, on retient l’origine du père.
  • Lecture : en 2020, 3,06 millions de descendants d’immigrés sont originaires d’Europe, parmi lesquels 37,8 % ont leurs deux parents immigrés. Depuis 2010, leur nombre a diminué de 0,5 % par an en moyenne.
  • Champ : France hors Mayotte, descendants d’immigrés vivant en ménage ordinaire.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi 2010 et 2020.

Définitions

Un immigré est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France. Cela inclut les personnes ayant acquis la nationalité française, mais exclut les Français de naissance nés à l’étranger et résidant en France et les étrangers nés en France.

Un descendant d’immigrés est une personne née et résidant en France ayant au moins un parent immigré. Cette définition ne comprend pas les personnes elles mêmes immigrées (notamment ayant migré avec leurs parents).

Pour en savoir plus

Définitions

Un immigré est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France. Cela inclut les personnes ayant acquis la nationalité française, mais exclut les Français de naissance nés à l’étranger et résidant en France et les étrangers nés en France.

Un descendant d’immigrés est une personne née et résidant en France ayant au moins un parent immigré. Cette définition ne comprend pas les personnes elles mêmes immigrées (notamment ayant migré avec leurs parents).