France, portrait socialÉdition 2020

Dans cette édition, la vue d’ensemble porte sur l’impact social de la crise sanitaire de la Covid-19 et du confinement, dans des domaines tels que la santé, l’emploi, les inégalités femmes-hommes, la scolarité des enfants, les pratiques culturelles, etc. Un éclairage est ensuite apporté sur les enfants, sous l’angle des inégalités sociales.

Insee Références
Paru le : Paru le 03/12/2020
France, portrait social - Décembre 2020
Consulter
Sommaire

Satisfaction dans la vie en Europe

Insee Références

Paru le : 03/12/2020

Les mesures de satisfaction dans la vie en général et du bonheur sont deux approches du bien‑être subjectif. En complément des mesures objectives, elles apportent une information utile à l’appréciation de la qualité de vie des individus.

En 2018, les résidents de l’Union européenne (UE) âgés de 16 ans ou plus attribuent une note moyenne de 7,3 sur 10 à la vie qu’ils mènent actuellement, contre 7,0 en 2013 (figure 1). Les habitants des pays du nord de l’Europe sont les plus satisfaits dans la vie en général : la Finlande et l’Irlande arrivent en tête avec une moyenne générale de 8,1, suivis de l’Autriche (8,0), puis du Danemark, de la Pologne et de la Suède (7,8 chacun). Ces pays présentent ainsi les plus fortes proportions de personnes ayant une satisfaction élevée dans la vie (figure 2). À l’inverse, les résidents de Bulgarie (5,4) sont de loin les moins satisfaits des 28 États membres de l’UE ; viennent ensuite les habitants de Croatie (6,3), de Lituanie et de Grèce (6,4 chacun). Avec une note moyenne de 7,3, la France se situe dans la moyenne européenne.

Figure 1 - Satisfaction dans la vie en général en 2013 et 2018

note moyenne sur 10
Figure 1 - Satisfaction dans la vie en général en 2013 et 2018 (note moyenne sur 10)
2013 2018
Bulgarie 4,8 5,4
Croatie 6,3 6,3
Grèce 6,2 6,4
Lituanie 6,7 6,4
Hongrie 6,1 6,5
Portugal 6,2 6,7
Lettonie 6,5 6,7
Estonie 6,5 7,0
Chypre 6,2 7,1
Italie 6,7 7,1
Slovaquie 7,0 7,1
Espagne 6,9 7,3
UE 7,0 7,3
Slovénie 7,0 7,3
France 7,1 7,3
Roumanie 7,1 7,3
Rép. tchèque 6,9 7,4
Allemagne 7,3 7,4
Malte 7,1 7,5
Royaume-Uni 7,3 7,6
Luxembourg 7,5 7,6
Belgique 7,6 7,6
Pays-Bas 7,8 7,7
Pologne 7,3 7,8
Suède 7,9 7,8
Danemark 8,0 7,8
Autriche 7,8 8,0
Irlande 7,4 8,1
Finlande 8,0 8,1
  • Champ : personnes âgées de 16 ans ou plus.
  • Source : Eurostat, EU-SILC 2014 et 2019 (extraction des données en juin 2020).

Figure 1 - Satisfaction dans la vie en général en 2013 et 2018

  • Champ : personnes âgées de 16 ans ou plus.
  • Source : Eurostat, EU-SILC 2014 et 2019 (extraction des données en juin 2020).

Figure 2a - Satisfaction élevée dans la vie en 2018

en %
Figure 2a - Satisfaction élevée dans la vie en 2018 (en %)
Allemagne 28,3
Autriche 39,7
Belgique 21,2
Bulgarie 9,5
Chypre 22,4
Croatie 16,5
Danemark 41,3
Espagne 24,4
Estonie 19,4
Finlande 41,1
France 18,3
Grèce 13,5
Hongrie 13,1
Irlande 43,2
Italie 18,0
Lettonie 15,3
Lituanie 17,6
Luxembourg 26,3
Malte 26,6
Pays-Bas 23,9
Pologne 35,9
Portugal 18,6
Rép. tchèque 29,5
Roumanie 24,7
Royaume-Uni 31,7
Slovaquie 27,5
Slovénie 24,6
Suède 35,0
UE 25,4
  • Note : la satisfaction élevée dans la vie correspond aux notes 9 ou 10 sur l’échelle allant jusqu’à 10.
  • Champ : personnes âgées de 16 ans ou plus.
  • Source : Eurostat, EU-SILC 2019 (extraction des données en juin 2020).

Figure 2a - Satisfaction élevée dans la vie en 2018

  • Note : la satisfaction élevée dans la vie correspond aux notes 9 ou 10 sur l’échelle allant jusqu’à 10.
  • Champ : personnes âgées de 16 ans ou plus.
  • Source : Eurostat, EU-SILC 2019 (extraction des données en juin 2020).

Par rapport à 2013, le niveau de satisfaction a progressé dans 22 pays de l’UE sur 28. Les plus fortes augmentations ont été enregistrées à Chypre (+ 0,9), en Irlande (+ 0,7) et en Bulgarie (+ 0,6). Suivent l’Estonie, la Pologne, le Portugal et la République tchèque (+ 0,5 chacun). La France enregistre une augmentation plus modérée de 0,2 entre 2013 et 2018. La satisfaction moyenne dans la vie est restée inchangée en Belgique et en Croatie. En revanche, elle a baissé aux Pays‑Bas et en Suède (– 0,1), au Danemark (– 0,2), et en Lituanie (– 0,3).

En 2018, dans l’UE, la satisfaction dans la vie des femmes est sensiblement équivalente à celle des hommes. Elle culmine parmi les jeunes et décroît avec l’âge (de 7,8 pour les 16‑24 ans à 6,9 pour les 75 ans ou plus). Toutefois dans une douzaine de pays, mais pas en France, la satisfaction dans la vie progresse à nouveau à 65‑74 ans, âges qui coïncident en général avec le départ en retraite. En 2013, ce regain de satisfaction à la retraite était observé dans davantage de pays (15 sur 28).

La mesure du bonheur apporte une seconde information subjective du bien‑être. En 2018, 63 % des résidents de l’UE déclarent s’être sentis heureux tout le temps ou la plupart du temps au cours des quatre semaines précédant l’enquête (+ 3 points par rapport à 2013). À l’inverse, 10 % d’entre eux ne se sont que rarement ou jamais sentis heureux (– 3 points). En France, la part des adultes déclarant se sentir heureux tout le temps ou presque augmente également entre 2013 et 2018 (68 % contre 62 % en 2013), alors que celle des adultes se sentant rarement ou jamais heureux diminue légèrement (8 % contre 10 %).

La satisfaction dans la vie en général et le bonheur sont deux indicateurs de bien‑être subjectifs fortement corrélés. Néanmoins, quelques pays se distinguent par une proportion élevée de personnes insatisfaites dans la vie, malgré une proportion réduite de personnes se déclarant rarement ou jamais heureuses. C’est le cas en particulier de la Slovaquie (figure 3). En France, les personnes se déclarant rarement ou jamais heureuses (8 %) et les personnes faiblement satisfaites de la vie qu’elles mènent actuellement (15 %) sont moins nombreuses qu’en moyenne dans l’UE (10 % et 16 %). Toutefois, les adultes déclarant une note de satisfaction élevée (9 ou 10) n’y sont que 18 % contre 25 % en moyenne en Europe.

Figure 3 - Faible satisfaction dans la vie et faible bonheur en 2018

en %
Figure 3 - Faible satisfaction dans la vie et faible bonheur en 2018 (en %)
Faible satisfaction dans la vie Faible bonheur
Allemagne 17,2 10,2
Autriche 9,6 6,7
Belgique 8,6 6,0
Bulgarie 54,0 24,4
Chypre 20,0 13,1
Croatie 36,8 15,5
Danemark 14,1 10,3
Espagne 15,8 8,0
Estonie 22,2 13,8
Finlande 5,2 5,4
France 15,0 7,8
Grèce 26,9 20,8
Hongrie 30,3 13,8
Irlande 9,4 4,7
Italie 15,7 12,2
Lettonie 26,4 28,0
Lituanie 36,2 15,1
Luxembourg 12,0 6,7
Malte 13,8 12,6
Pays-Bas 6,3 4,8
Pologne 12,4 8,1
Portugal 30,1 17,0
Rép. tchèque 18,0 10,2
Roumanie 15,3 15,2
Royaume-Uni 13,2 7,4
Slovaquie 25,3 7,4
Slovénie 17,7 9,0
Suède 11,4 10,0
UE 16,2 9,9
  • Note : la faible satisfaction dans la vie correspond aux notes de 0 à 5 sur l’échelle allant jusqu’à 10. Le faible bonheur agrège les modalités « rarement » ou « jamais » heureux.
  • Champ : personnes âgées de 16 ans ou plus.
  • Source : Eurostat, EU-SILC 2019 (extraction des données en juin 2020).

Figure 3 - Faible satisfaction dans la vie et faible bonheur en 2018

  • Note : la faible satisfaction dans la vie correspond aux notes de 0 à 5 sur l’échelle allant jusqu’à 10. Le faible bonheur agrège les modalités « rarement » ou « jamais » heureux.
  • Champ : personnes âgées de 16 ans ou plus.
  • Source : Eurostat, EU-SILC 2019 (extraction des données en juin 2020).

Définitions


La satisfaction dans l’enquête européenne EU‑SILC est mesurée pour la vie en général à partir de la question « sur une échelle allant de 0 (« pas du tout satisfait ») à 10 (« entièrement satisfait »), indiquez votre satisfaction concernant la vie que vous menez actuellement ». Par convention, un faible niveau de satisfaction correspond aux notes de 0 à 5.


Le bonheur est mesuré à partir de la question « au cours des quatre dernières semaines, vous êtes‑vous senti(e) heureux(se) ? ». Les personnes interrogées ont le choix entre les 5 modalités « tout le temps », « la plupart du temps », « parfois », « rarement » et « jamais ». Par convention, l’indicateur de faible bonheur est construit à partir des deux dernières modalités.

Pour en savoir plus

« À quel point les gens sont‑ils satisfaits de leur vie ? », Communiqué de presse n° 172/2019, Eurostat, novembre 2019.

Quality of life: facts and views”, Statistical books, Eurostat, édition 2015.

Définitions