Revenus et patrimoine des ménagesÉdition 2021

L'Insee présente avec Revenus et patrimoine des ménages les principaux indicateurs et des analyses sur les inégalités monétaires, la pauvreté et le patrimoine des ménages.

Insee Références
Paru le : Paru le 27/05/2021
Les revenus et le patrimoine des ménages - Mai 2021
Consulter
Sommaire

Prix des logements anciens et loyers

Insee Références

Paru le : 27/05/2021

Les prix des logements anciens augmentent continûment depuis le milieu de l’année 2015 (figure 1). Ils ont même accéléré du 4e trimestre 2019 au 2e trimestre 2020 (+ 1,5 % en moyenne par trimestre, contre + 0,6 % en moyenne par trimestre du 3e trimestre 2015 au 3e trimestre 2019). Cette hausse reste cependant nettement moins forte que celle des années 2000, notamment en 2004 et 2005 (+ 3,6 % en moyenne par trimestre). La baisse liée à la crise économique en 2008-2009 a été de courte durée (cinq trimestres) et la reprise en 2010-2011 a été forte, notamment en Île-de-France. Elle a été suivie d’une baisse de 0,1 % à 1,2 % par trimestre du 4e trimestre 2011 au 2e trimestre 2015. Entre le 1er trimestre 2001 et le 2e trimestre 2020, les prix dans l’ancien ont été multipliés par 2,3 en métropole et par 2,6 en Île-de-France, contre 1,3 à 1,4 pour l’indice des prix à la consommation, les loyers ou le revenu disponible brut par ménage.

Figure 1 - Indice des prix des logements anciens, des loyers et des prix à la consommation (inflation), et revenu disponible brut par ménage

base 100 au 1er trimestre 2001
Figure 1 - Indice des prix des logements anciens, des loyers et des prix à la consommation (inflation), et revenu disponible brut par ménage (base 100 au 1er trimestre 2001) - Lecture : les prix des logements anciens ont donc été multipliés par 2,3 entre le 1er trimestre 2001 et le 2e trimestre 2020.
Trimestre Prix des logements anciens en France métropolitaine (données CVS) Prix des logements anciens en Île-de-France (données CVS) Inflation Loyers d’habitation Revenu disponible brut par ménage (données CVS-CJO)
T1 2001 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
T2 2001 102,1 101,9 101,2 100,4 100,3
T3 2001 103,7 103,7 101,1 100,9 101,8
T4 2001 105,6 105,2 101,0 101,9 102,6
T1 2002 107,4 106,3 102,1 102,6 102,8
T2 2002 110,1 108,9 102,6 103,3 103,2
T3 2002 113,2 111,9 103,0 103,9 103,5
T4 2002 116,3 114,3 103,3 105,0 105,8
T1 2003 119,4 117,5 104,7 105,4 104,1
T2 2003 123,1 121,0 104,6 106,1 104,5
T3 2003 126,6 124,2 105,2 106,6 105,3
T4 2003 131,1 128,7 105,6 107,6 106,1
T1 2004 136,3 133,5 106,5 108,1 106,8
T2 2004 141,0 138,0 107,2 109,1 108,0
T3 2004 146,2 143,0 107,3 109,9 108,7
T4 2004 151,8 148,2 107,8 111,3 109,0
T1 2005 157,5 153,6 108,5 111,9 108,9
T2 2005 163,3 159,4 108,9 112,9 109,8
T3 2005 169,1 165,7 109,6 114,0 110,6
T4 2005 174,4 171,1 109,5 115,3 111,6
T1 2006 179,8 176,5 110,1 116,0 112,2
T2 2006 184,5 181,4 111,1 116,8 114,2
T3 2006 188,3 185,1 111,0 117,6 115,2
T4 2006 191,7 188,1 111,1 118,9 116,5
T1 2007 194,6 192,4 111,4 119,8 117,4
T2 2007 196,9 195,0 112,4 120,6 118,8
T3 2007 199,2 197,4 112,7 121,3 119,8
T4 2007 202,1 201,5 114,0 122,3 121,2
T1 2008 203,1 202,6 115,0 122,7 122,5
T2 2008 202,3 203,7 116,4 123,3 122,5
T3 2008 200,2 202,6 116,0 123,7 121,8
T4 2008 194,6 198,1 115,1 124,8 121,3
T1 2009 188,2 190,5 115,3 125,4 120,6
T2 2009 184,1 184,9 115,8 126,1 120,8
T3 2009 184,5 185,5 115,6 126,3 121,2
T4 2009 186,6 188,1 116,2 127,1 121,5
T1 2010 190,3 194,4 117,2 127,5 122,2
T2 2010 193,6 199,4 117,6 127,8 123,0
T3 2010 196,5 204,1 117,4 128,1 123,7
T4 2010 200,8 210,8 118,2 128,5 124,1
T1 2011 203,7 217,5 119,5 128,8 124,4
T2 2011 207,2 225,1 120,0 128,8 124,7
T3 2011 208,5 228,1 120,0 129,2 124,5
T4 2011 208,2 228,9 121,1 130,3 124,6
T1 2012 207,4 228,3 122,2 130,7 125,4
T2 2012 206,4 228,1 122,4 130,9 125,7
T3 2012 205,2 227,0 122,3 131,3 125,1
T4 2012 204,1 226,6 122,8 132,4 122,9
T1 2013 203,3 226,1 123,4 132,7 123,6
T2 2013 201,9 225,3 123,5 133,1 123,3
T3 2013 200,6 223,5 123,4 133,2 122,8
T4 2013 200,4 222,7 123,6 133,9 122,4
T1 2014 199,4 222,0 124,2 134,2 123,4
T2 2014 199,2 221,0 124,1 134,3 123,5
T3 2014 197,7 219,2 123,8 134,6 124,0
T4 2014 195,3 217,9 123,7 134,9 123,6
T1 2015 194,6 216,4 124,1 135,1 123,7
T2 2015 193,8 215,6 124,4 135,3 123,7
T3 2015 194,0 216,0 123,8 135,1 124,1
T4 2015 194,4 216,0 123,9 135,3 124,3
T1 2016 195,0 216,8 123,9 135,4 124,7
T2 2016 195,1 218,6 124,7 135,5 124,7
T3 2016 196,5 220,1 124,3 135,5 125,6
T4 2016 197,3 221,6 124,7 135,5 125,6
T1 2017 199,8 224,4 125,3 135,7 126,5
T2 2017 201,2 227,2 125,5 135,7 127,0
T3 2017 202,9 230,2 125,6 135,8 127,4
T4 2017 203,7 232,0 126,2 136,1 128,4
T1 2018 205,8 233,9 127,3 136,4 128,5
T2 2018 207,0 236,3 128,1 134,6 129,7
T3 2018 208,9 238,7 128,3 134,9 130,3
T4 2018 210,3 240,8 128,2 135,7 131,7
T1 2019 211,8 242,5 128,7 136,0 132,4
T2 2019 213,8 245,4 129,6 136,1 132,4
T3 2019 215,7 247,9 129,5 136,2 133,1
T4 2019 218,4 251,2 130,1 136,4 133,8
T1 2020 222,5 256,4 129,6 136,4 132,5
T2 2020 225,6 260,9 129,9 136,5 128,8
  • Lecture : les prix des logements anciens ont donc été multipliés par 2,3 entre le 1er trimestre 2001 et le 2e trimestre 2020.
  • Champ : France métropolitaine, France pour le revenu disponible brut par ménage.
  • Sources : Insee ; Notaires du Grand Paris, ADSN-BIEN ; Notaires de France, Perval.

Figure 1 - Indice des prix des logements anciens, des loyers et des prix à la consommation (inflation), et revenu disponible brut par ménage

  • Lecture : les prix des logements anciens ont donc été multipliés par 2,3 entre le 1er trimestre 2001 et le 2e trimestre 2020.
  • Champ : France métropolitaine, France pour le revenu disponible brut par ménage.
  • Sources : Insee ; Notaires du Grand Paris, ADSN-BIEN ; Notaires de France, Perval.

Les prix des logements neufs ont augmenté de manière quasi continue du 3e trimestre 2014 au 2e trimestre 2020 (+ 0,7 % par trimestre en moyenne) (figure 2). La hausse des années 2000, puis le repli en 2008, la reprise entre 2009 et 2011 et le nouveau repli en 2012 et 2013 ont été de moindre ampleur que pour l’ancien. En revanche, depuis le milieu des années 2010, les prix des logements neufs et anciens progressent globalement au même rythme.

Figure 2 - Indices des prix des logements neufs et anciens

base 100 en moyenne en 2015
Figure 2 - Indices des prix des logements neufs et anciens (base 100 en moyenne en 2015) - Lecture : au 2e trimestre 2020, les prix des logements neufs ont augmenté de 14,5 % par rapport à la moyenne 2015.
Trimestre Ancien Neuf
T1 2001 51,5 54,0
T2 2001 52,6 54,6
T3 2001 53,4 55,0
T4 2001 54,4 57,1
T1 2002 55,3 57,6
T2 2002 56,7 58,8
T3 2002 58,3 59,8
T4 2002 59,9 60,9
T1 2003 61,5 62,2
T2 2003 63,4 63,4
T3 2003 65,2 64,9
T4 2003 67,5 66,1
T1 2004 70,2 67,8
T2 2004 72,6 69,5
T3 2004 75,3 71,2
T4 2004 78,2 72,8
T1 2005 81,1 76,0
T2 2005 84,1 77,8
T3 2005 87,1 79,9
T4 2005 89,8 82,3
T1 2006 92,6 83,7
T2 2006 95,0 85,4
T3 2006 97,0 86,5
T4 2006 98,7 88,1
T1 2007 100,2 89,2
T2 2007 101,4 89,8
T3 2007 102,6 91,4
T4 2007 104,1 91,7
T1 2008 104,6 91,6
T2 2008 104,2 92,8
T3 2008 103,1 92,1
T4 2008 100,2 91,0
T1 2009 96,9 91,5
T2 2009 94,8 91,7
T3 2009 95,0 92,1
T4 2009 96,1 93,1
T1 2010 98,0 93,1
T2 2010 99,7 94,0
T3 2010 101,2 94,8
T4 2010 103,4 96,2
T1 2011 104,9 98,3
T2 2011 106,7 98,8
T3 2011 107,4 99,5
T4 2011 107,2 99,9
T1 2012 106,8 99,3
T2 2012 106,3 99,1
T3 2012 105,7 98,0
T4 2012 105,1 97,9
T1 2013 104,7 97,5
T2 2013 104,0 97,7
T3 2013 103,3 99,0
T4 2013 103,2 98,6
T1 2014 102,7 98,4
T2 2014 102,6 97,7
T3 2014 101,8 98,6
T4 2014 100,6 98,7
T1 2015 100,2 99,5
T2 2015 99,8 100,1
T3 2015 99,9 100,2
T4 2015 100,1 100,3
T1 2016 100,4 100,3
T2 2016 100,5 101,1
T3 2016 101,2 102,4
T4 2016 101,6 103,1
T1 2017 102,9 104,8
T2 2017 103,6 105,4
T3 2017 104,5 105,8
T4 2017 104,9 106,9
T1 2018 106,0 107,5
T2 2018 106,6 108,0
T3 2018 107,6 108,2
T4 2018 108,3 109,8
T1 2019 109,1 109,9
T2 2019 110,1 112,0
T3 2019 111,1 113,2
T4 2019 112,5 114,2
T1 2020 114,6 115,0
T2 2020 116,2 114,5
  • Note : données corrigées des variations saisonnières.
  • Lecture : au 2e trimestre 2020, les prix des logements neufs ont augmenté de 14,5 % par rapport à la moyenne 2015.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : Insee ; SDES ; Notaires du Grand Paris, ADSN, BIEN ; Notaires de France, Perval.

Figure 2 - Indices des prix des logements neufs et anciens

  • Note : données corrigées des variations saisonnières.
  • Lecture : au 2e trimestre 2020, les prix des logements neufs ont augmenté de 14,5 % par rapport à la moyenne 2015.
  • Champ : France métropolitaine.
  • Sources : Insee ; SDES ; Notaires du Grand Paris, ADSN, BIEN ; Notaires de France, Perval.

Le volume annuel de transactions dans l’ancien atteint des sommets sur la période récente : il dépasse le million de transactions depuis le 2e trimestre 2019 (figure 3). L’évolution du volume annuel de transactions suit, en général, celle des prix, car les acheteurs, qui sont souvent aussi des vendeurs, s’ajustent selon leurs anticipations de prix.

Figure 3 - Transactions de logements anciens et de logements neufs réservés cumulés sur un an

en milliers
Figure 3 - Transactions de logements anciens et de logements neufs réservés cumulés sur un an (en milliers) - Lecture : du 3e trimestre 2019 au 2e trimestre 2020, 1 008 000 transactions de logements anciens ont eu lieu et 111 000 logements neufs ont été réservés.
Trimestre Ancien Neuf
T1 2001 785 76
T2 2001 789 77
T3 2001 791 78
T4 2001 784 78
T1 2002 793 79
T2 2002 799 80
T3 2002 802 81
T4 2002 811 83
T1 2003 797 87
T2 2003 793 91
T3 2003 805 98
T4 2003 813 100
T1 2004 823 104
T2 2004 835 107
T3 2004 827 108
T4 2004 822 109
T1 2005 825 111
T2 2005 815 113
T3 2005 820 115
T4 2005 828 118
T1 2006 833 121
T2 2006 835 118
T3 2006 831 121
T4 2006 820 123
T1 2007 812 126
T2 2007 821 130
T3 2007 821 128
T4 2007 810 124
T1 2008 796 113
T2 2008 758 102
T3 2008 717 89
T4 2008 674 76
T1 2009 610 74
T2 2009 578 81
T3 2009 568 91
T4 2009 595 102
T1 2010 657 103
T2 2010 701 105
T3 2010 740 108
T4 2010 782 109
T1 2011 803 105
T2 2011 813 100
T3 2011 827 97
T4 2011 804 99
T1 2012 818 97
T2 2012 782 95
T3 2012 734 90
T4 2012 708 84
T1 2013 661 85
T2 2013 677 87
T3 2013 691 86
T4 2013 721 85
T1 2014 738 85
T2 2014 737 82
T3 2014 727 81
T4 2014 696 83
T1 2015 699 87
T2 2015 717 93
T3 2015 756 97
T4 2015 800 100
T1 2016 812 105
T2 2016 822 112
T3 2016 829 118
T4 2016 849 127
T1 2017 881 130
T2 2017 923 130
T3 2017 954 131
T4 2017 970 131
T1 2018 967 130
T2 2018 964 132
T3 2018 967 130
T4 2018 973 130
T1 2019 988 131
T2 2019 1015 130
T3 2019 1042 131
T4 2019 1067 131
T1 2020 1039 125
T2 2020 1008 111
  • Lecture : du 3e trimestre 2019 au 2e trimestre 2020, 1 008 000 transactions de logements anciens ont eu lieu et 111 000 logements neufs ont été réservés.
  • Champ : France hors Mayotte pour l’ancien ; France métropolitaine pour les programmes immobiliers et permis de construire de cinq logements ou plus destinés à la vente aux particuliers pour le neuf.
  • Sources : Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) d'après DGFiP (MEDOC) et bases notariales ; SDES, enquête sur la commercialisation des logements neufs (ECLN).

Figure 3 - Transactions de logements anciens et de logements neufs réservés cumulés sur un an

  • Lecture : du 3e trimestre 2019 au 2e trimestre 2020, 1 008 000 transactions de logements anciens ont eu lieu et 111 000 logements neufs ont été réservés.
  • Champ : France hors Mayotte pour l’ancien ; France métropolitaine pour les programmes immobiliers et permis de construire de cinq logements ou plus destinés à la vente aux particuliers pour le neuf.
  • Sources : Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) d'après DGFiP (MEDOC) et bases notariales ; SDES, enquête sur la commercialisation des logements neufs (ECLN).

De même, le volume cumulé sur un an de logements neufs réservés a augmenté entre fin 2014 et fin 2016, puis s’est stabilisé autour d’un niveau d’environ 130 000 entre fin 2016 et fin 2019.

Les variations des loyers sont moindres que celles des prix de l’immobilier. Entre le milieu des années 2000 et 2017, les loyers ont ralenti pour atteindre une quasi-stabilité (+ 0,3 % par an en moyenne) entre 2015 et 2017 (figure 4). Cela pouvait s’expliquer, entre autres, par le ralentissement de l’inflation, et donc de l’indice de référence des loyers (IRL) qui limite les revalorisations des baux en cours, et par l’évolution de la législation. Depuis 2012, la hausse du loyer est en effet limitée à l’IRL en cas de relocation dans certaines zones tendues et les loyers ont été encadrés à partir de 2015 (avec une interruption à Paris et Lille entre 2017 et 2019). Depuis 2018, le secteur social et le secteur libre suivent des évolutions différentes. La progression des loyers du secteur libre s’est de nouveau accentuée. Dans le même temps, les loyers dans le secteur social ont baissé au 2e trimestre 2018 à la suite de la mise en place de la réduction de loyer de solidarité (RLS), et sont relativement stables depuis.

Figure 4 - Indice des loyers d’habitation par secteur

base 100 au 1er trimestre 2001
Figure 4 - Indice des loyers d’habitation par secteur (base 100 au 1er trimestre 2001) - Lecture : au 2e trimestre 2020, les loyers d’habitation ont augmenté de 37,3 % par rapport au 1er trimestre 2001.
Trimestre Secteur libre Secteur social Ensemble
T1 2001 100,0 100,0 100,0
T2 2001 100,5 100,3 100,4
T3 2001 101,1 100,5 100,9
T4 2001 101,8 101,8 101,9
T1 2002 102,7 102,0 102,6
T2 2002 103,3 103,1 103,3
T3 2002 104,2 103,4 103,9
T4 2002 104,9 105,1 105,0
T1 2003 105,3 105,3 105,4
T2 2003 105,8 106,4 106,1
T3 2003 106,6 106,5 106,6
T4 2003 107,3 108,0 107,6
T1 2004 108,0 108,2 108,1
T2 2004 108,8 109,5 109,1
T3 2004 110,0 109,5 109,9
T4 2004 111,3 111,2 111,3
T1 2005 112,1 111,4 111,9
T2 2005 113,0 112,4 112,9
T3 2005 114,2 112,8 114,0
T4 2005 115,5 114,7 115,3
T1 2006 116,4 114,9 116,0
T2 2006 117,1 116,2 116,8
T3 2006 117,9 116,8 117,6
T4 2006 119,0 118,2 118,9
T1 2007 120,4 118,5 119,8
T2 2007 121,0 119,5 120,6
T3 2007 122,0 119,7 121,3
T4 2007 122,5 121,2 122,3
T1 2008 123,1 121,6 122,7
T2 2008 123,5 122,6 123,3
T3 2008 124,2 122,7 123,7
T4 2008 124,6 124,9 124,8
T1 2009 125,2 125,3 125,4
T2 2009 125,6 126,2 126,1
T3 2009 126,1 126,5 126,3
T4 2009 126,6 127,7 127,1
T1 2010 127,0 128,1 127,5
T2 2010 127,3 128,4 127,8
T3 2010 127,7 128,4 128,1
T4 2010 128,0 129,5 128,5
T1 2011 128,1 129,5 128,8
T2 2011 128,2 129,6 128,8
T3 2011 128,6 129,6 129,2
T4 2011 129,3 131,8 130,3
T1 2012 129,9 131,8 130,7
T2 2012 130,3 131,9 130,9
T3 2012 130,9 131,9 131,3
T4 2012 131,3 134,3 132,4
T1 2013 131,6 134,5 132,7
T2 2013 132,2 134,7 133,1
T3 2013 132,3 134,6 133,2
T4 2013 132,7 136,1 133,9
T1 2014 132,8 136,4 134,2
T2 2014 133,1 136,4 134,3
T3 2014 133,4 136,5 134,6
T4 2014 133,6 136,9 134,9
T1 2015 133,9 137,2 135,1
T2 2015 133,9 137,6 135,3
T3 2015 133,9 137,2 135,1
T4 2015 133,9 137,4 135,3
T1 2016 134,1 137,7 135,4
T2 2016 134,2 137,7 135,5
T3 2016 134,2 137,8 135,5
T4 2016 134,2 137,8 135,5
T1 2017 134,3 138,0 135,7
T2 2017 134,5 138,0 135,7
T3 2017 134,6 138,0 135,8
T4 2017 134,7 138,5 136,1
T1 2018 134,9 138,8 136,4
T2 2018 135,0 133,2 134,6
T3 2018 135,4 133,1 134,9
T4 2018 135,7 135,1 135,7
T1 2019 136,1 135,0 136,0
T2 2019 136,4 135,0 136,1
T3 2019 136,6 134,9 136,2
T4 2019 137,0 134,6 136,4
T1 2020 137,2 134,1 136,4
T2 2020 137,3 134,1 136,5
  • Lecture : au 2e trimestre 2020, les loyers d’habitation ont augmenté de 37,3 % par rapport au 1er trimestre 2001.
  • Champ : France métropolitaine, ménages locataires de leur résidence principale louée vide.
  • Source : Insee, enquêtes Loyers et charges et enquêtes sur les Loyers auprès des bailleurs sociaux (ELBS).

Figure 4 - Indice des loyers d’habitation par secteur

  • Lecture : au 2e trimestre 2020, les loyers d’habitation ont augmenté de 37,3 % par rapport au 1er trimestre 2001.
  • Champ : France métropolitaine, ménages locataires de leur résidence principale louée vide.
  • Source : Insee, enquêtes Loyers et charges et enquêtes sur les Loyers auprès des bailleurs sociaux (ELBS).

Définitions


L’Indice de référence des loyers (IRL) correspond à la moyenne, sur les douze derniers mois, de l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers. L'IRL fixe les plafonds des augmentations annuelles des loyers que peuvent exiger les propriétaires. Créé en janvier 2006 et prenant la suite de l’indice du coût de la construction (ICC), l’IRL a été modifié en février 2008 et correspond désormais à la moyenne, sur les douze derniers mois, de l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers.


Logements neufs réservés : réservations à la vente avec dépôts d’arrhes ; ces statistiques sont établies à partir de l’enquête sur la Commercialisation de logements neufs (ECLN), soit les permis de cinq logements ou plus destinés à la vente aux particuliers.


Indice des prix à la consommation (IPC) : instrument de mesure de l’inflation, à travers une mesure synthétique de l’évolution des prix des produits, à qualité constante.


Revenu disponible brut (RDB) : revenu dont disposent les ménages pour consommer ou investir, après opérations de redistribution. Il comprend l’ensemble des revenus d’activité (rémunérations salariales y compris cotisations légalement à la charge des employeurs, revenu mixte des non-salariés), des revenus de la propriété (intérêts, dividendes, revenus d’assurance vie,etc.) et des revenus fonciers (y compris les revenus locatifs imputés aux ménages propriétaires du logement qu’ils occupent). On y ajoute principalement les prestations sociales en espèces reçues par les ménages et on en retranche les cotisations sociales et les impôts versés. Le revenu disponible est dit « brut » lorsque la consommation de capital fixe (usure du capital fixe) ne lui est pas soustraite. Le RDB diffère sur certains points du revenu disponible évalué à partir des enquêtes auprès des ménages.

Pour en savoir plus

« Indices Notaires-Insee des prix des logements anciens », Informations rapides, publication trimestrielle, Insee.

« Indice des prix des logements neufs et anciens », Informations rapides, publication trimestrielle, Insee.

« Indices des loyers d’habitation (ILH) », Informations rapides, publication trimestrielle, Insee.

« Commercialisation des logements neufs », St@tinfo, publication trimestrielle, Commissariat général au développement durable, SDES.

Définitions