Revenus et patrimoine des ménagesÉdition 2021

L'Insee présente avec Revenus et patrimoine des ménages les principaux indicateurs et des analyses sur les inégalités monétaires, la pauvreté et le patrimoine des ménages.

Insee Références
Paru le : Paru le 27/05/2021
Les revenus et le patrimoine des ménages - Mai 2021
Consulter
Sommaire

Niveau de vie et pauvreté des personnes âgées

Insee Références

Paru le : 27/05/2021

En 2018, le niveau de vie des personnes de 65 ans ou plus (hors personnes vivant en institution, Ehpad, maisons de retraite, hôpitaux de long séjour, etc.) est de 25 530 euros en moyenne, soit 2 128 euros par mois (figure 1). Leur taux de pauvreté est de 8,6 % (soit 1 067 000 personnes pauvres). Cette proportion est plus faible que pour l’ensemble de la population (14,8 %), car ces ménages sont souvent plus petits et des allocations garantissent le minimum vieillesse.

Figure 1 - Niveau de vie et pauvreté des personnes âgées vivant à domicile en 2018

Figure 1 - Niveau de vie et pauvreté des personnes âgées vivant à domicile en 2018
Niveau de vie moyen
(en euros par an)
Nombre de personnes (en milliers) Répartition des personnes (en %) Taux de pauvreté (en %) Personnes pauvres (en milliers)
Moyenne Médiane
65 à 69 ans 26 660 22 750 3 774 6,0 9,5 359
70 à 74 ans 26 130 22 340 3 113 4,9 7,3 226
75 à 79 ans 25 600 22 200 2 063 3,3 7,0 145
80 ans ou plus 23 730 20 210 3 466 5,5 9,7 337
Ensemble des personnes âgées 25 530 21 830 12 416 19,7 8,6 1 067
Ensemble de la population 24 650 21 250 63 140 100,0 14,8 9 327
  • Champ : France métropolitaine, personnes âgées de 65 ans ou plus vivant dans un ménage dont le revenu déclaré est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante ; hors personnes vivant en communauté (Ehpad, maisons de retraite, etc.).
  • Sources : Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA, enquête Revenus fiscaux et sociaux 2018.

Le niveau de vie est plus faible aux grands âges : avec 23 730 euros par an en moyenne, soit 1 978 euros par mois, les personnes de 80 ans ou plus disposent de 156 euros de moins par mois que les 75-79 ans, 200 euros de moins que les 70-74 ans et 244 euros de moins que les 65-69 ans. Le taux de pauvreté est plus élevé à partir de 80 ans (9,7 %) qu’entre 70 et 79 ans (compris entre 7,0 % et 7,3 %). Cela traduit la situation relativement plus défavorable des personnes de 80 ans ou plus vivant hors institution : 55 % ont un niveau de vie inférieur à la médiane, contre 45 % pour les personnes de 70 à 79 ans. Les retraites des personnes les plus âgées sont plus faibles, notamment en raison d’une proportion plus importante de veuves ayant eu des carrières incomplètes, voire ne bénéficiant que d’une pension de réversion. De fait, 51 % des personnes de 80 ans ou plus vivent seules et près de 79 % de ces personnes seules sont des femmes, qui font partie de générations pour lesquelles l’activité féminine était moins répandue. Bien que disposant du niveau de vie médian le plus élevé, les personnes de 65 à 69 ans sont un peu plus touchées par la pauvreté (9,5 %) que l’ensemble des personnes âgées. Les personnes de 65 à 69 ans se situant en deçà du 2ᵉ décile de niveau de vie ont en effet des niveaux de vie inférieurs aux plus modestes des 70-79 ans (figure 2).

Figure 2 - Répartition des niveaux de vie des personnes âgées vivant à domicile en 2018

en euros
Figure 2 - Répartition des niveaux de vie des personnes âgées vivant à domicile en 2018 (en euros) - Lecture : en 2018, la moitié des personnes de 70 à 79 ans ont un niveau de vie annuel inférieur à 22 260 euros.
Pourcentage cumulé d’individus, classés selon le niveau de vie croissant (centiles de niveau de vie) 65 à 69 ans 70 à 79 ans 80 ans ou plus
1 7 400 8 490 8 330
2 9 380 10 040 9 740
3 10 120 10 900 10 440
4 10 750 11 360 10 970
5 11 240 11 850 11 320
6 11 570 12 300 11 710
7 12 020 12 680 11 950
8 12 410 13 000 12 230
9 12 640 13 290 12 550
10 12 920 13 720 12 790
11 13 240 14 050 12 980
12 13 600 14 330 13 180
13 13 880 14 560 13 340
14 14 190 14 790 13 680
15 14 460 15 060 13 930
16 14 740 15 330 14 110
17 15 040 15 580 14 300
18 15 340 15 820 14 470
19 15 620 16 100 14 640
20 15 910 16 310 14 840
21 16 160 16 540 14 990
22 16 350 16 700 15 160
23 16 650 16 900 15 290
24 16 930 17 090 15 430
25 17 190 17 320 15 640
26 17 420 17 480 15 810
27 17 640 17 690 16 030
28 17 840 17 850 16 240
29 18 060 18 030 16 390
30 18 300 18 220 16 550
31 18 550 18 390 16 710
32 18 780 18 610 16 900
33 19 050 18 800 17 030
34 19 320 19 000 17 160
35 19 560 19 210 17 300
36 19 760 19 440 17 450
37 20 010 19 640 17 650
38 20 210 19 820 17 830
39 20 430 20 040 18 020
40 20 650 20 240 18 210
41 20 870 20 410 18 380
42 21 030 20 620 18 580
43 21 220 20 840 18 790
44 21 430 21 020 19 020
45 21 650 21 180 19 180
46 21 820 21 360 19 350
47 22 030 21 590 19 580
48 22 280 21 800 19 780
49 22 570 22 020 20 000
50 (médiane) 22 750 22 260 20 210
51 22 940 22 520 20 440
52 23 190 22 770 20 640
53 23 450 22 990 20 840
54 23 710 23 240 21 080
55 23 950 23 480 21 300
56 24 210 23 760 21 530
57 24 440 24 030 21 810
58 24 690 24 300 22 040
59 24 950 24 510 22 260
60 25 160 24 770 22 500
61 25 390 24 940 22 750
62 25 630 25 170 22 970
63 25 870 25 340 23 220
64 26 170 25 640 23 480
65 26 550 25 950 23 710
66 26 740 26 290 23 910
67 27 140 26 660 24 150
68 27 440 27 020 24 410
69 27 800 27 330 24 610
70 28 130 27 630 24 890
71 28 460 27 900 25 210
72 28 820 28 260 25 470
73 29 260 28 670 25 770
74 29 740 29 010 26 140
75 30 080 29 270 26 560
76 30 530 29 670 26 900
77 30 940 30 220 27 350
78 31 460 30 680 27 860
79 31 900 31 040 28 280
80 32 470 31 600 28 890
81 32 900 32 310 29 290
82 33 550 32 920 29 870
83 34 450 33 540 30 490
84 35 050 34 200 31 130
85 35 970 34 900 31 710
86 36 590 35 720 32 700
87 37 520 36 390 33 370
88 38 650 37 250 34 290
89 39 770 38 010 35 280
90 41 240 39 060 36 300
91 42 500 40 500 37 290
92 44 470 41 980 38 540
93 46 400 43 690 40 450
94 49 040 46 060 42 790
95 51 960 49 130 45 540
  • Lecture : en 2018, la moitié des personnes de 70 à 79 ans ont un niveau de vie annuel inférieur à 22 260 euros.
  • Champ : France métropolitaine, personnes âgées de 65 ou plus vivant dans un ménage dont le revenu déclaré est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante ; hors personnes vivant en communauté (Ehpad, maisons de retraite, etc.).
  • Sources : Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA, enquête Revenus fiscaux et sociaux 2018.

Figure 2 - Répartition des niveaux de vie des personnes âgées vivant à domicile en 2018

  • Lecture : en 2018, la moitié des personnes de 70 à 79 ans ont un niveau de vie annuel inférieur à 22 260 euros.
  • Champ : France métropolitaine, personnes âgées de 65 ou plus vivant dans un ménage dont le revenu déclaré est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante ; hors personnes vivant en communauté (Ehpad, maisons de retraite, etc.).
  • Sources : Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA, enquête Revenus fiscaux et sociaux 2018.

Les 65 ans ou plus sont sous-représentés parmi les 10 % des personnes les plus modestes : ils en constituent 8,6 % alors qu’ils représentent 19,7 % des personnes vivant hors institution. Cette sous-représentation s’explique par l’existence du minimum vieillesse ou de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) qui a remplacé en 2007 les diverses allocations constitutives du minimum vieillesse. Cette allocation peut être associée aux allocations logement et permet dans la plupart des cas de disposer d’un niveau de vie supérieur au seuil de pauvreté. La part des personnes âgées vivant dans les ménages les plus pauvres est ainsi moindre que pour le reste de la population. En 2018, l’Aspa a été portée à 833 euros par mois pour une personne seule (1 294 euros pour un couple), du fait d’une revalorisation exceptionnelle reconduite les deux années suivantes et visant à atteindre, au 1ᵉʳ janvier 2020, 900 euros pour une personne seule (précisément 903 euros). 4,1 % des personnes âgées de 65 ans ou plus vivent dans un ménage dont au moins l’un des membres bénéficie du minimum vieillesse ou de l’Aspa. Cette part est particulièrement élevée parmi les 20 % les plus modestes (environ 20 %) (figure 3).

Figure 3 - Part de personnes âgées vivant à domicile dans chaque tranche de niveau de vie en 2018

en %
Figure 3 - Part de personnes âgées vivant à domicile dans chaque tranche de niveau de vie en 2018 (en %) - Lecture : parmi les 10 % des personnes ayant le plus faible niveau de vie, 8,6 % sont âgées de 65 ans ou plus. 19,2 % d'entre elles vivent dans un ménage bénéficiaire du minimum vieillesse ou de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).
Tranche de niveau de vie¹ Part de personnes de 65 ans ou plus Part des bénéficiaires du minimum vieillesse ou de l'Aspa parmi les 65 ans ou plus
Inférieur à D1 8,6 19,2
D1 à D2 17,9 20,9
D2 à D3 22,2 5,2
D3 à D4 22,8 2,4
D4 à D5 21,7 1,4
D5 à D6 21,0 0,6
D6 à D7 21,6 1,1
D7 à D8 20,3 0,7
D8 à D9 21,3 0,3
D9 à C95 19,0 0,1
Supérieur à C95 19,7 0,1
Ensemble 19,7 4,1
  • 1. D1 à D9 sont les déciles et C95 est le 95ᵉ centile de la distribution des niveaux de vie de l'ensemble de la population de tous âges.
  • Lecture : parmi les 10 % des personnes ayant le plus faible niveau de vie, 8,6 % sont âgées de 65 ans ou plus. 19,2 % d'entre elles vivent dans un ménage bénéficiaire du minimum vieillesse ou de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).
  • Champ : France métropolitaine, personnes âgées de 65 ou plus vivant dans un ménage dont le revenu déclaré est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante ; hors personnes vivant en communauté (Ehpad, maisons de retraite, etc.).
  • Sources : Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA, enquête Revenus fiscaux et sociaux 2018.

Définitions


Niveau de vie : revenu disponible du ménage rapporté au nombre d’unités de consommation (UC). Le niveau de vie est donc le même pour toutes les personnes d’un même ménage.


Minimum vieillesse : voir Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).


Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) : allocation différentielle unique versée aux personnes âgées de 65 ans ou plus (ou à l’âge minimal de départ à la retraite en cas d’inaptitude au travail) disposant de faibles ressources, quel que soit le nombre de trimestres validés auprès de régimes de retraite. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2007, elle remplace pour les nouveaux bénéficiaires les anciennes prestations du minimum vieillesse (premier et second étages).

Pour en savoir plus

« Inégalités de niveau de vie et pauvreté entre 2008 et 2018 », in Les revenus et le patrimoine des ménages, coll. « Insee Références », présent ouvrage.

« Environ 2 millions de personnes en situation de grande pauvreté en France en 2018 », in Les revenus et le patrimoine des ménages, coll. « Insee Références », présent ouvrage.

« Niveau de vie par âge et génération entre 1996 et 2005 », in Les revenus et le patrimoine des ménages, coll. « Insee Références », édition 2010.

« Niveau de vie et patrimoine des seniors : la progression au fil des générations semble s’interrompre pour les générations de seniors les plus récentes », in France, portrait social, coll. « Insee Références », édition 2018.

Définitions