Revenus et patrimoine des ménagesÉdition 2021

L'Insee présente avec Revenus et patrimoine des ménages les principaux indicateurs et des analyses sur les inégalités monétaires, la pauvreté et le patrimoine des ménages.

Insee Références
Paru le : Paru le 27/05/2021
Les revenus et le patrimoine des ménages - Mai 2021
Consulter
Sommaire

Patrimoine brut des ménages

Insee Références

Paru le : 27/05/2021

Le patrimoine brut des ménages est très inégalement réparti dans la population. Début 2018, les ménages français déclarent posséder en moyenne 276 000 euros de patrimoine brut (figure 1), mais seulement la moitié d’entre eux a un patrimoine supérieur à 163 100 euros (patrimoine médian).

Figure 1 - Montants de patrimoine brut début 2018

en euros
Figure 1 - Montants de patrimoine brut début 2018 (en euros) - Lecture : début 2018, les ménages dont la personne de référence est âgée de moins de 30 ans détiennent en moyenne 69 900 euros de patrimoine brut.
Moyenne 1er décile Médiane 9e décile
Revenu disponible1
Inférieur au 1er quartile 107 200 1 300 24 100 269 100
Du 1er au 2e quartile 181 200 5 200 132 900 397 400
Du 2e au 3e quartile 269 700 16 400 220 400 516 900
Supérieur au 3e quartile 631 100 137 300 409 600 1 164 000
Âge de la personne de référence
Moins de 30 ans 69 900 2 200 17 300 220 900
30 à 39 ans 210 500 3 700 137 100 475 000
40 à 49 ans 283 500 3 400 181 500 627 200
50 à 59 ans 337 500 3 800 204 200 746 100
60 à 69 ans 327 000 4 600 200 300 700 700
70 ans ou plus 308 000 6 700 183 500 630 300
Catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence
Agriculteur 920 500 152 300 613 700 1 791 000
Artisan, commerçant, chef d'entreprise 597 400 7 400 301 900 1 212 000
Profession libérale 768 800 27 700 515 300 1 626 000
Cadre 448 100 21 700 331 500 917 200
Profession intermédiaire 237 500 7 700 186 200 476 700
Employé 129 700 2 200 35 100 341 700
Ouvrier qualifié 135 600 3 000 89 000 319 500
Ouvrier non qualifié 86 600 2 100 14 600 244 100
Retraité ancien agriculteur 324 600 24 600 190 200 760 500
Retraité ancien artisan, commerçant, chef d'entreprise 466 900 6 900 279 900 896 300
Retraité ancien cadre ou profession libérale 568 400 79 000 402 800 1 001 000
Retraité ancien autre salarié 201 000 3 200 147 600 445 500
Autre inactif n’ayant jamais travaillé 101 600 900 6 100 170 900
Taille de l'unité urbaine de résidence (zonage 2010)
Unité urbaine de Paris 361 100 2 300 124 400 821 400
Plus de 200 000 habitants (hors Paris) 242 700 2 500 98 500 566 500
100 000 à 200 000 habitants 227 300 2 400 96 800 503 600
20 000 à 100 000 habitants 225 400 3 300 146 600 498 500
Moins de 20 000 habitants 262 300 5 800 179 300 540 700
Commune hors unité urbaine 312 300 15 600 217 900 637 700
Ensemble 276 000 3 800 163 100 607 700
  • 1. Parmi les ménages dont le revenu disponible est connu et le revenu déclaré à l’administration fiscale est positif ou nul.
  • Lecture : début 2018, les ménages dont la personne de référence est âgée de moins de 30 ans détiennent en moyenne 69 900 euros de patrimoine brut.
  • Champ : France hors Mayotte, population des ménages.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Le revenu disponible conditionne directement les capacités d’épargne des ménages. Plus les revenus sont élevés, plus le niveau du patrimoine augmente. Ainsi, le quart des ménages ayant les revenus disponibles les plus faibles détient en moyenne 107 200 euros de patrimoine, contre 631 100 euros pour le quart des ménages ayant les revenus les plus élevés (soit 2,3 fois plus que le patrimoine moyen). Parmi ces derniers, 10 % possèdent un patrimoine brut supérieur à 1 164 000 euros.

L’âge est également un déterminant majeur du patrimoine. D’une part, les décisions d’épargne ou de désépargne évoluent au cours du cycle de vie (un ménage s’endette plutôt au début de la vie, puis épargne en vue de la retraite). D’autre part, cela se combine avec des effets générationnels, les contextes économiques et la fiscalité liée au patrimoine ayant varié d’une génération à l’autre. Le patrimoine médian augmente jusqu’à atteindre un plateau pour les 50-69 ans et diminue ensuite : la moitié des ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans dispose de moins de 17 300 euros de patrimoine, contre 204 200 euros pour les ménages quinquagénaires et 183 500 euros pour les ménages dont la personne de référence a atteint 70 ans ou plus.

Le patrimoine varie aussi en fonction de la catégorie socioprofessionnelle et du fait d’être actif ou retraité. Pour un ménage d’agriculteurs exploitants en activité sur deux, le patrimoine est supérieur à 613 700 euros, et pour un sur dix, il dépasse 1,8 million d’euros. Le patrimoine d’un ménage d’indépendants (hors professions libérales) en activité sur deux est supérieur à 301 900 euros, et pour un sur dix, il s’élève à plus de 1,2 million d’euros. Le patrimoine d’un ménage de professionnels libéraux sur deux est supérieur à 515 300 euros et à 1,6 million d’euros pour un sur dix. Parmi les salariés actifs, les cadres disposent d’un patrimoine assez élevé, mais sont moins nombreux à atteindre les montants de capital les plus élevés : un cadre en activité sur dix possède un patrimoine supérieur à 917 200 euros. Les agriculteurs et les indépendants accumulent des biens indispensables à leur activité : leur patrimoine professionnel représente 64 % de leur patrimoine total pour les agriculteurs (figure 2) et 32 % pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprise. Les différences en leur sein sont néanmoins importantes puisque 19 % des ménages dont la personne de référence est indépendante ou agricultrice ne possèdent pas de patrimoine professionnel.

Figure 2 - Composition du patrimoine brut selon la catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence du ménage, début 2018

en %
Figure 2 - Composition du patrimoine brut selon la catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence du ménage, début 2018 (en %) - Lecture : début 2018, le patrimoine brut détenu par les ménages dont la personne de référence est agricultrice est composé en moyenne à 64 % d’actifs professionnels.
Patrimoine financier Patrimoine immobilier Patrimoine professionnel Patrimoine résiduel1 Ensemble
Autre inactif n'ayant jamais travaillé 36 45 10 9 100
Retraité ancien autre salarié 21 69 2 8 100
Retraité ancien cadre ou profession libérale 29 60 2 9 100
Retraité ancien artisan, commerçant, chef d'entreprise 28 59 5 8 100
Retraité ancien agriculteur 23 51 21 5 100
Autre salarié 14 68 7 11 100
Cadre, profession libérale 23 65 6 6 100
Artisan, commerçant, chef d'entreprise 18 45 32 5 100
Agriculteur 10 23 64 3 100
Ensemble des ménages 20 61 11 8 100
  • 1. Patrimoine brut hors reste.
  • Lecture : début 2018, le patrimoine brut détenu par les ménages dont la personne de référence est agricultrice est composé en moyenne à 64 % d’actifs professionnels.
  • Champ : France hors Mayotte, population des ménages.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Figure 2 - Composition du patrimoine brut selon la catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence du ménage, début 2018

  • 1. Patrimoine brut hors reste.
  • Lecture : début 2018, le patrimoine brut détenu par les ménages dont la personne de référence est agricultrice est composé en moyenne à 64 % d’actifs professionnels.
  • Champ : France hors Mayotte, population des ménages.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Les communes hors unité urbaine et les unités urbaines de moins de 20 000 habitants accueillent une part plus élevée d’agriculteurs et d’indépendants (hors professions libérales) que les zones plus peuplées, des exploitants agricoles en particulier. Les ménages habitant ces territoires ont donc des patrimoines moyens et médians significativement plus élevés que les ménages résidant dans les unités urbaines de 20 000 habitants ou plus, hors Paris. Ce sont cependant les ménages de l’unité urbaine de Paris qui détiennent les patrimoines les plus élevés. En outre les disparités y sont fortes : Paris accueille à la fois des ménages très fortunés (10 % possèdent plus de 821 400 euros de patrimoine brut) et des ménages très modestes (10 % possèdent moins de 2 300 euros).

Définitions


Patrimoine brut : montant total des actifs détenus par un ménage, c’est-à-dire l’ensemble des biens lui permettant de disposer de ressources futures. Il inclut son patrimoine financier, son patrimoine immobilier et son patrimoine professionnel, mais aussi, depuis 2010, les biens durables (voiture, équipement de la maison, etc.), les bijoux, les oeuvres d’art et autres objets de valeur, soit tout ce qui relève du patrimoine matériel, négociable et transmissible. Les droits à la retraite et le capital humain des membres du ménage (leurs connaissances et savoir-faire acquis) en sont exclus. Il est évalué avant déduction des éventuels remboursements d’emprunts en cours.


Revenu disponible : revenu à la disposition du ménage pour consommer et épargner. Il comprend les revenus d’activité nets des cotisations sociales, les indemnités de chômage, les retraites et pensions, les revenus du patrimoine (fonciers et financiers) et les autres prestations sociales perçues, nets des impôts directs (impôt sur le revenu, taxe d’habitation, contribution sociale généralisée – CSG –, contribution à la réduction de la dette sociale – CRDS – et prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine). Il comprend de façon plus ou moins large selon les sources le solde des transferts interménages. Cette mesure correspond au concept microéconomique. En parallèle, l’Insee publie des données macroéconomiques relatives au revenu disponible brut dans la comptabilité nationale, qui font référence pour les évolutions globales. Ces évaluations ne sont pas directement comparables, ni en niveau ni en évolution (voir Sources et méthodes).

Pour en savoir plus

« 10 % des ménages détiennent près de la moitié du patrimoine total », Insee Focus n° 176, décembre 2019.

Définitions