Revenus et patrimoine des ménagesÉdition 2021

L'Insee présente avec Revenus et patrimoine des ménages les principaux indicateurs et des analyses sur les inégalités monétaires, la pauvreté et le patrimoine des ménages.

Insee Références
Paru le : Paru le 27/05/2021
Les revenus et le patrimoine des ménages - Mai 2021
Consulter
Sommaire

Taux de détention de patrimoine

Insee Références

Paru le : 27/05/2021

Début 2018, en France, 83,4 % des ménages possèdent au moins un livret d’épargne (figure 1) : c’est le produit financier le plus fréquemment détenu. Après une augmentation entre 2010 et 2015, la part des ménages détenant un livret défiscalisé (livret A par exemple) diminue en 2018 par rapport à 2015 (– 2,3 points). Ce recul concerne tous les livrets défiscalisés, particulièrement les livrets A (ou Bleu) et les livrets de développement durable et solidaire (LDDS). Il peut notamment s’expliquer par la baisse des taux d’intérêt : après avoir atteint 2,25 % entre août 2011 et février 2013, le taux d’intérêt du livret A n’a cessé de diminuer, s’établissant à 0,75 % entre août 2015 et février 2020 et à 0,5 % depuis février 2020.

Figure 1 - Taux de détention par grand type d'actifs entre 1998 et 2018

en %
Figure 1 - Taux de détention par grand type d'actifs entre 1998 et 2018 (en %) - Lecture : début 2018, 83,9 % des ménages résidant en France métropolitaine détiennent au moins un livret d'épargne.
Livrets d'épargne Épargne-logement Valeurs mobilières Assurance-vie1 Épargne retraite2 Épargne salariale Résidence principale3 Autres logements4
France hors Mayotte
2018 83,4 32,7 15,4 38,6 14,9 13,6 57,9 17,6
2015 85,6 31,9 16,2 36,2 16,3 14,2 58,7 17,9
2010 84,8 30,9 18,9 34,5 15,5 14,8 57,9 18,5
France métropolitaine
2018 83,9 33,2 15,7 39,0 15,1 13,9 57,8 17,8
2015 85,9 32,2 16,5 36,5 16,4 14,5 58,9 18,0
2010 85,0 31,2 19,3 34,7 15,7 15,1 58,0 18,7
2004 83,2 41,3 24,2 26,2 17,4 16,7 55,7 17,7
1998 83,5 40,9 21,2 28,9 nd 12,7 53,3 18,1
  • nd : non disponible.
  • 1. Hors bons de capitalisation.
  • 2. Comprend l'épargne retraite complémentaire volontaire et surcomplémentaire, ainsi que les plans d’épargne retraite populaire (PERP) et les plans d’épargne populaire (PEP).
  • 3. Ménages propriétaires de leur résidence principale (non accédants et accédants à la propriété), y compris usufruitiers pour 2010, 2015 et 2018.
  • 4. Résidence secondaire, logement donné en location, logement vacant, etc.
  • Note : des changements méthodologiques dans les redressements (pondérations) expliquent les écarts avec les chiffres publiés précédemment.
  • Lecture : début 2018, 83,9 % des ménages résidant en France métropolitaine détiennent au moins un livret d'épargne.
  • Champ : ménages résidant en France hors Mayotte.
  • Source : Insee, enquêtes Patrimoine 1997-1998, 2003-2004, 2009-2010, 2014-2015 et enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Début 2018, environ un ménage sur trois détient un produit d’épargne logement, une part en hausse depuis 2010 (+ 1,8 point). Toutefois, cette hausse masque des évolutions contrastées selon les produits qui la composent. La détention de comptes d’épargne logement (CEL) est en baisse constante depuis 2010 (– 1,3 point entre 2010 et 2015, puis – 1,6 point entre 2015 et 2018), alors que celle de plans d’épargne logement (PEL), dont la rémunération est supérieure au livret A, repart à la hausse (+ 4,8 points entre 2010 et 2018). Au total, début 2018, plus d’un ménage sur quatre détient un PEL.

En 2010, 18,9 % des ménages détenaient des valeurs mobilières (actions, obligations, etc.) ; ils ne sont plus que 15,4 % début 2018 (– 3,5 points). À partir de 2008, les crises financière et économique ont probablement conduit les ménages à délaisser les valeurs risquées. De fait, la détention de comptes-titres ordinaires continue de diminuer : moins de 9 % des ménages en possèdent contre plus de 11 % en 2010. Malgré les avantages fiscaux qu’il offre, le plan d’épargne en actions (PEA) n’attire pas plus de ménages.

Après les livrets d’épargne, l’assurance-vie reste le placement financier privilégié des ménages : 38,6 % des ménages en possèdent au moins une. Sa progression est de 4,1 points entre 2010 et 2018. Ce produit offre aux épargnants un cadre fiscal attractif et la possibilité de sécuriser au moins une partie de leur épargne. Deux tiers des assurances-vie sont ainsi des contrats dits « mono-support », ne permettant l’investissement que sur des fonds sécurisés et garantis.

Début 2018, 14,9 % des ménages détiennent de l’épargne retraite. Les détenteurs se répartissent presque également entre trois types de produits : l’épargne retraite complémentaire volontaire et la surcomplémentaire, proposées par l’employeur, ainsi que le plan d’épargne retraite populaire (PERP), produit financier accessible aux particuliers dans les établissements bancaires.

L’immobilier conserve quant à lui une place importante dans le patrimoine des ménages : début 2018, 61,8 % d’entre eux possèdent un patrimoine immobilier, qu’il s’agisse de leur résidence principale ou d’un autre logement. 57,9 % des ménages sont propriétaires de leur résidence principale ou accédants, une proportion stable depuis 2010. Par ailleurs, 17,6 % des ménages possèdent un autre logement (résidence secondaire, logement vacant, loué ou mis à disposition gratuitement), taux en légère baisse depuis 2010 (– 0,9 point).

Ces taux de détention par type d’actifs dépendent également de la structure et des caractéristiques du ménage. La détention d’une assurance-vie et celle d’une résidence principale croissent avec l’âge de la personne de référence, et sont plus élevées pour les agriculteurs et pour les couples sans enfants (figure 2). Les valeurs mobilières sont davantage détenues par les plus de 40 ans et par les couples avec ou sans enfants.

Figure 2 - Taux de détention par grand type d'actifs début 2018

en %
Figure 2 - Taux de détention par grand type d'actifs début 2018 (en %) - Lecture : début 2018, 87,0 % des ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans détiennent au moins un livret d'épargne.
Répartition des ménages Livrets d'épargne Épargne-logement Valeurs mobilières Assurance-vie1 Épargne retraite2 Épargne salariale Résidence principale3 Autres logements4
Âge de la personne de référence du ménage
Moins de 30 ans 9,3 87,0 36,2 9,2 23,1 6,0 14,1 18,3 5,1
30 à 39 ans 14,3 86,9 32,5 12,0 34,5 14,5 21,0 49,2 13,5
40 à 49 ans 19,0 86,0 36,2 16,7 37,8 20,6 21,2 56,0 18,0
50 à 59 ans 17,9 82,3 37,2 16,8 38,0 23,7 19,0 62,6 21,4
60 à 69 ans 18,0 80,1 31,9 16,7 42,3 13,9 8,5 65,9 22,5
70 ans ou plus 21,5 81,0 25,1 17,2 46,0 7,2 1,4 71,5 18,3
Catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence5
Agriculteur 1,2 83,7 64,2 31,5 57,6 29,0 8,5 89,4 27,4
Artisan, commerçant, chef d'entreprise 5,3 79,1 37,6 21,8 38,3 27,0 11,6 66,0 32,5
Profession libérale 1,3 81,7 47,5 32,6 53,7 38,9 17,6 69,7 42,6
Cadre 10,4 94,5 52,3 27,7 50,3 32,1 39,1 69,3 31,5
Profession intermédiaire 14,1 89,8 43,3 15,6 37,2 20,4 24,3 58,7 14,5
Employé 13,4 85,6 27,1 9,4 30,2 11,7 10,9 38,4 10,4
Ouvrier qualifié 9,4 81,4 30,5 9,0 31,4 11,9 19,6 49,5 8,8
Ouvrier non qualifié 4,0 76,2 18,9 6,0 22,6 8,0 9,6 32,4 7,0
Retraité ancien agriculteur 1,3 87,8 28,5 20,5 42,4 10,9 0,0 83,9 24,0
Retraité ancien artisan, commerçant, chef d'entreprise 3,1 78,5 25,5 20,2 52,0 10,0 0,4 78,8 26,5
Retraité ancien cadre ou profession libérale 5,7 89,0 43,7 35,8 65,0 16,2 8,7 87,2 30,5
Retraité ancien autre salarié 26,7 78,5 23,2 10,9 37,7 7,0 3,2 61,5 14,8
Autre inactif 3,5 71,3 14,1 5,4 18,2 1,7 0,2 16,7 7,5
Type de ménage
Personne seule 35,3 78,1 27,1 11,9 32,8 7,9 6,1 43,2 11,6
Famille monoparentale 9,2 81,0 22,9 9,8 30,8 11,7 9,6 30,9 9,5
Couple sans enfant 26,2 86,9 37,3 20,0 47,7 17,1 13,1 77,0 25,6
Couple avec enfants 26,8 88,6 39,4 18,4 40,3 23,4 25,7 69,2 21,1
Autre type de ménage 2,5 77,0 26,3 6,6 34,3 9,5 8,7 42,3 10,1
Ensemble 100,0 83,4 32,7 15,4 38,6 14,9 13,6 57,9 17,6
  • 1. Hors bons de capitalisation.
  • 2. Comprend l'épargne retraite complémentaire volontaire et surcomplémentaire, ainsi que les plans d’épargne retraite populaire (PERP) et les plans d’épargne populaire (PEP).
  • 3. Ménages propriétaires de leur résidence principale (non accédants et accédants à la propriété), y compris usufruitiers pour 2010, 2015 et 2018.
  • 4. Résidence secondaire, logement donné en location, logement vacant, etc.
  • 5. Hors catégorie socioprofessionnelle impossible à coder (0,6 %).
  • Note : des changements méthodologiques dans les redressements (pondérations) expliquent les écarts avec les chiffres publiés précédemment.
  • Lecture : début 2018, 87,0 % des ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans détiennent au moins un livret d'épargne.
  • Champ : ménages résidant en France hors Mayotte.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Définitions


Taux de détention : on appelle taux de détention d’une catégorie d’actifs patrimoniaux la proportion de ménages qui détiennent au moins un produit de cette catégorie (que le ménage en possède un ou plusieurs dans la catégorie).


Livrets non imposables ou défiscalisés : les sommes qui sont placées sur ces livrets (dans la limite d’un plafond variant selon les produits) et les intérêts qu’elles dégagent sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Font partie de cette catégorie le livret A, le livret Bleu, le livret Jeune, le livret de développement durable et solidaire (LDDS – ex-LDD ou Codevi) et le livret d’épargne populaire (LEP).


Compte-titres : outil qui permet de détenir des valeurs mobilières. Il est dit ordinaire quand il ne bénéficie pas de l’enveloppe fiscale privilégiée du plan d’épargne en actions (PEA).


Plan d’épargne en actions (PEA) : produit d’épargne réglementé (notamment son montant est plafonné), construit sur la base d’un compte-titres, mais bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

Pour en savoir plus

« En France, la détention d’actifs risqués a baissé continuellement entre 2004 et 2015, avant de se stabiliser » in Les revenus et le patrimoine des ménages, coll. « Insee Références », édition 2021.

Voir fiche 2.1 Performance des placements à rendements réglementés .

Rapport annuel 2018 , Observatoire de l’épargne réglementée, juillet 2019.

« Le patrimoine des ménages en 2018 – Repli de la détention de patrimoine financier », Insee Première n° 1722, décembre 2018.

Définitions