Les entreprises en France Édition 2020

Cet ouvrage offre une vue structurelle complète de notre système productif. Les résultats sur l’année 2018 sont analysés dans une vue d’ensemble qui rend compte de la diversité des situations des entreprises, en se basant sur la définition de l’entreprise au sens économique. Ensuite, un premier dossier étudie les disparités territoriales d’accès aux commerces. Le second analyse les fonds propres des très petites entreprises et leur risque de défaillance en 2019.
Enfin, des fiches thématiques et sectorielles présentent les chiffres de référence sur les entreprises.

Insee Références
Paru le :Paru le10/12/2020
Les entreprises en France- Décembre 2020
Consulter

Groupes de sociétés

Insee Références

Paru le :10/12/2020

Fin 2018, 444 000 sociétés présentes sur le territoire français sont organisées sous forme de groupes de sociétés ou contrôlées par des collectivités publiques. Les 132 000  ainsi constitués emploient 10,7 millions de salariés en équivalent temps plein (ETP), soit un peu moins de la moitié de l’ensemble des salariés des secteurs privé et public.

Les groupes implantés en France sont majoritairement de moyenne et petite taille. Avec les critères de taille d’entreprise de la loi de modernisation de l’économie (LME) appliqués à la partie des groupes implantés en France, seuls 295 groupes sont considérés comme de , 5 700 sont de , 66 700 et 59 500 sont des (figure 1). Enfin, 65 % des groupes ont moins de trois sociétés sur le sol français et seuls 3 % en ont au moins dix. Par ailleurs, 85 % des groupes sont . Il s’agit majoritairement des plus petits et ils concentrent 37 % des salariés travaillant dans un groupe. Malgré la présence de nombreux petits groupes, le poids des grands groupes est prépondérant : les 295 grands groupes concentrent 41 % des salariés des groupes.

Figure 1Principales caractéristiques des groupes de sociétés en 2018

Principales caractéristiques des groupes de sociétés en 2018 - Lecture : 59 499 microgroupes (effectif inférieur à 10 personnes et chiffre d'affaires ou total du bilan annuel inférieur ou égal à 2 millions d'euros) regroupent 86 648 entreprises, 127 263 sociétés et 308 793 salariés en équivalent temps plein (ETP).
Grands groupes Groupes de taille intermédiaire Groupes moyens et petits Microgroupes Ensemble
Nombre de groupes 295 5 683 66 658 59 499 132 135
Nombre de sociétés 35 344 67 165 213 841 127 263 443 613
Nombre d’entreprises 11 240 17 574 101 957 86 648 217 419
Effectifs salariés en ETP 4 376 907 3 513 323 2 540 511 308 793 10 739 534
  • Lecture : 59 499 microgroupes (effectif inférieur à 10 personnes et chiffre d'affaires ou total du bilan annuel inférieur ou égal à 2 millions d'euros) regroupent 86 648 entreprises, 127 263 sociétés et 308 793 salariés en équivalent temps plein (ETP).
  • Champ : groupes dont une société au moins est active en France en 2018.
  • Source : Insee, Lifi 2018, Sirus.

Les groupes dont l’ sur le sol français relève de l’industrie ou du commerce emploient 4,5 millions de salariés en France, soit 42 % des salariés des groupes (dont 24 % dans les seuls groupes industriels). C’est à peu près équivalent aux groupes de l’ensemble des services (41 %) (figure 2).

Figure 2Répartition du nombre de groupes et des effectifs salariés en ETP par secteur en 2018

en %
Répartition du nombre de groupes et des effectifs salariés en ETP par secteur en 2018 (en %) - Lecture : en 2018, 14,7 % des groupes ont pour activité principale l’industrie. Ces groupes emploient 24,2 % du total des salariés en équivalent temps plein (ETP) employés dans les groupes en France.
Secteur Effectifs salariés en ETP Nombre de groupes
Agriculture 0,5 1,5
Industrie 24,2 14,7
Construction 6,1 11,6
Commerce 18,0 25,8
Transport 9,8 2,9
Services 41,3 43,5
dont hébergement et restauration 4,1 7,3
dont information et communication 5,1 4,1
dont activités financières 6,4 3,5
dont activités immobilières 1,1 8,9
dont services aux entreprises 10,8 14,1
dont secteurs principalement non marchands 12,3 3,1
dont autres services 1,5 2,5
  • Lecture : en 2018, 14,7 % des groupes ont pour activité principale l’industrie. Ces groupes emploient 24,2 % du total des salariés en équivalent temps plein (ETP) employés dans les groupes en France.
  • Champ : groupes dont une société au moins est active en France en 2018.
  • Source : Insee, Lifi 2018.

Figure 2Répartition du nombre de groupes et des effectifs salariés en ETP par secteur en 2018

  • Lecture : en 2018, 14,7 % des groupes ont pour activité principale l’industrie. Ces groupes emploient 24,2 % du total des salariés en équivalent temps plein (ETP) employés dans les groupes en France.
  • Champ : groupes dont une société au moins est active en France en 2018.
  • Source : Insee, Lifi 2018.

Les au sens économique sont construites sur la base des groupes. Par convention, les groupes constitués de plusieurs entreprises sont donc soit les plus grands groupes sur le sol français, soit des groupes dont une partie n’appartient pas au . Parmi les 132 000 groupes implantés en France, 99 000 (75 %) sont entièrement dans ce champ. 63 % des groupes sont mono‑entreprise et 96 % en ont au plus trois (figure 3). Parmi l’ensemble des groupes, 67 000 groupes comptent des (figure 4). Ces 82 000 sociétés financières se situent dans les secteurs des holdings (76 %), des fonds de placement (10 %), de la gestion de fonds (9 %) et des autres intermédiaires monétaires (4 %). Elles sont en partie dans des groupes purement financiers : 501 groupes de plus de deux sociétés ne contiennent que des sociétés financières. La partie financière des groupes non financiers est en général réduite. Ainsi, 62 % des groupes n’ont aucun de leurs salariés dans des sociétés financières et seuls 5 % en ont plus de la moitié. En revanche, ces sociétés financières enregistrent une part importante du bilan comptable des groupes puisque dans 35 % des groupes non financiers, les sociétés financières détiennent plus de la moitié du total du bilan et dans 13 %, au moins les trois quarts.

Figure 3Répartition des groupes selon le nombre d'entreprises par groupe en 2018

en %
Répartition des groupes selon le nombre d'entreprises par groupe en 2018 (en %) - Lecture : en 2018, 63,1 % des groupes de sociétés ne contiennent qu’une entreprise, 28,0 % deux entreprises.
Nombre d’entreprises par groupe Pourcentage des groupes de sociétés selon le nombre d’entreprises
1 entreprise 63,1
2 entreprises 28,0
3 entreprises 5,1
4 entreprises 1,7
5 entreprises ou plus 2,1
  • Lecture : en 2018, 63,1 % des groupes de sociétés ne contiennent qu’une entreprise, 28,0 % deux entreprises.
  • Champ : groupes dont une société au moins est active en France en 2018.
  • Source : Insee, Lifi 2018, Sirus.

Figure 3Répartition des groupes selon le nombre d'entreprises par groupe en 2018

  • Lecture : en 2018, 63,1 % des groupes de sociétés ne contiennent qu’une entreprise, 28,0 % deux entreprises.
  • Champ : groupes dont une société au moins est active en France en 2018.
  • Source : Insee, Lifi 2018, Sirus.

Dans le cas de groupes dont une partie des sociétés est dans le secteur financier, agricole ou non marchand, la partie du groupe qui appartient au champ de la statistique structurelle d’entreprises peut avoir une catégorie inférieure à celle du groupe. Ainsi, avec 295 grands groupes dans l’ensemble de l’économie française, 267 grandes entreprises sont dans ce champ. Certains grands groupes (notamment bancaires) n’ont en effet qu’une entreprise de taille intermédiaire, voire une PME dans le champ retenu.

Figure 4Répartition des groupes selon leur appartenance au champ de la statistique structurelle d’entreprises en 2018

Répartition des groupes selon leur appartenance au champ de la statistique structurelle d’entreprises en 2018 - Lecture : 30 519 groupes contiennent à la fois des sociétés dans le champ de la statistique d’entreprises (133 299 sociétés) et hors champ (51 738). Parmi eux, 18 266 contiennent au moins une société financière et en regroupent 29 823 (y compris holdings et auxiliaires financiers).
Nombre de groupes Nombre de sociétés dans le champ Nombre de sociétés hors champ Nombre de groupes contenant au moins une société financière Nombre de sociétés financières
Totalement hors champ 2 579 0 4 793 845 902
En partie dans le champ 30 519 133 299 51 738 18 266 29 823
Totalement dans le champ 99 037 253 783 0 48 372 51 274
Ensemble 132 135 387 082 56 531 67 483 81 999
  • Lecture : 30 519 groupes contiennent à la fois des sociétés dans le champ de la statistique d’entreprises (133 299 sociétés) et hors champ (51 738). Parmi eux, 18 266 contiennent au moins une société financière et en regroupent 29 823 (y compris holdings et auxiliaires financiers).
  • Champ : groupes dont une société au moins est active en France en 2018.
  • Source : Insee, Lifi 2018, Sirus.

Définitions

Groupe

Ensemble de sociétés liées entre elles par des participations au capital et parmi lesquelles l’une exerce sur les autres un pouvoir de décision.

Taille de groupe

  • les microgroupes : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères de microentreprise (voir catégorie d’entreprise) ;
  • les groupes petits ou moyens : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères de PME (voir catégorie d’entreprise) ;
  • les groupes de taille intermédiaire : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères des ETI (voir catégorie d’entreprise) ;
  • les grands groupes : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères des grandes entreprises (voir catégorie d’entreprise).

Groupe franco-français

Groupe de sociétés dont la tête de groupe (société contrôlant les autres sans être elle‑même contrôlée) est une société française et dont toutes les sociétés sont implantées en France.

Activité principale exercée (APE)

Elle est déterminée en fonction de la ventilation des différentes activités de l’entreprise. Comme la valeur ajoutée des différentes branches d’activité est souvent difficile à déterminer à partir des enquêtes statistiques, la ventilation du chiffre d’affaires ou des effectifs selon les branches est utilisée comme critère de détermination.

Entreprise

Le décret n° 2008‑1354 du 18 décembre 2008 d’application de la loi de modernisation de l’économie de 2008 (LME) définit l’entreprise comme « la plus petite combinaison d’unités légales qui constitue une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d’une certaine autonomie de décision, notamment pour l’affectation de ses ressources courantes. »

Concrètement, l’entreprise est :

  • soit une unité légale (entité juridique identifiée par son numéro Siren, qui peut être un entrepreneur individuel ou une société exerçant une fonction de production) indépendante ;
  • soit un regroupement économiquement pertinent (intervenant sur le marché, regroupant l’ensemble des facteurs de production, ayant une autonomie de décision) d’unités légales appartenant à un même groupe de sociétés.

Le décret de 2008 définit également quatre catégories d’entreprises :

  • les petites et moyennes entreprises (PME) dont les microentreprises (MIC) ;
  • les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ;
  • les grandes entreprises (GE).

Champ de la statistique structurelle d’entreprises

Ce champ comprend les sociétés et entreprises individuelles, marchandes et productives ou participant au système productif, non agricoles et non financières, excepté les holdings (classe 6420Z de la NAF rev. 2) et les auxiliaires financiers et d’assurances (division 66) qui font partie du champ.

Sociétés financières

Ensemble des sociétés et quasi‑sociétés dont la fonction principale consiste à fournir des services d’intermédiation financière (banque et assurance) ou à exercer des activités financières auxiliaires (auxiliaires financiers).

Pour en savoir plus

Définitions

Groupe

Ensemble de sociétés liées entre elles par des participations au capital et parmi lesquelles l’une exerce sur les autres un pouvoir de décision.

Taille de groupe

  • les microgroupes : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères de microentreprise (voir catégorie d’entreprise) ;
  • les groupes petits ou moyens : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères de PME (voir catégorie d’entreprise) ;
  • les groupes de taille intermédiaire : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères des ETI (voir catégorie d’entreprise) ;
  • les grands groupes : groupe dont les caractéristiques d’emploi, de chiffre d’affaires et de bilan respectent les critères des grandes entreprises (voir catégorie d’entreprise).

Groupe franco-français

Groupe de sociétés dont la tête de groupe (société contrôlant les autres sans être elle‑même contrôlée) est une société française et dont toutes les sociétés sont implantées en France.

Activité principale exercée (APE)

Elle est déterminée en fonction de la ventilation des différentes activités de l’entreprise. Comme la valeur ajoutée des différentes branches d’activité est souvent difficile à déterminer à partir des enquêtes statistiques, la ventilation du chiffre d’affaires ou des effectifs selon les branches est utilisée comme critère de détermination.

Entreprise

Le décret n° 2008‑1354 du 18 décembre 2008 d’application de la loi de modernisation de l’économie de 2008 (LME) définit l’entreprise comme « la plus petite combinaison d’unités légales qui constitue une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d’une certaine autonomie de décision, notamment pour l’affectation de ses ressources courantes. »

Concrètement, l’entreprise est :

  • soit une unité légale (entité juridique identifiée par son numéro Siren, qui peut être un entrepreneur individuel ou une société exerçant une fonction de production) indépendante ;
  • soit un regroupement économiquement pertinent (intervenant sur le marché, regroupant l’ensemble des facteurs de production, ayant une autonomie de décision) d’unités légales appartenant à un même groupe de sociétés.

Le décret de 2008 définit également quatre catégories d’entreprises :

  • les petites et moyennes entreprises (PME) dont les microentreprises (MIC) ;
  • les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ;
  • les grandes entreprises (GE).

Champ de la statistique structurelle d’entreprises

Ce champ comprend les sociétés et entreprises individuelles, marchandes et productives ou participant au système productif, non agricoles et non financières, excepté les holdings (classe 6420Z de la NAF rev. 2) et les auxiliaires financiers et d’assurances (division 66) qui font partie du champ.

Sociétés financières

Ensemble des sociétés et quasi‑sociétés dont la fonction principale consiste à fournir des services d’intermédiation financière (banque et assurance) ou à exercer des activités financières auxiliaires (auxiliaires financiers).