Les entreprises en France Édition 2020

Cet ouvrage offre une vue structurelle complète de notre système productif. Les résultats sur l’année 2018 sont analysés dans une vue d’ensemble qui rend compte de la diversité des situations des entreprises, en se basant sur la définition de l’entreprise au sens économique. Ensuite, un premier dossier étudie les disparités territoriales d’accès aux commerces. Le second analyse les fonds propres des très petites entreprises et leur risque de défaillance en 2019.
Enfin, des fiches thématiques et sectorielles présentent les chiffres de référence sur les entreprises.

Insee Références
Paru le :Paru le10/12/2020
Les entreprises en France- Décembre 2020
Consulter

ETI en France

Insee Références

Paru le :10/12/2020

En 2018, la France compte 5 400  (ETI) dans les secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers. Elles emploient 3 millions de salariés en équivalent temps plein (ETP), réalisent 30 % du chiffre d’affaires, 29 % des investissements et 26 % de la valeur ajoutée de l’ensemble des entreprises (figure 1). En moyenne, elles emploient 560 salariés et comptent 10 unités légales. La quasi‑totalité des ETI appartient à un groupe : seules 6 % des ETI sont indépendantes.

Figure 1Principales caractéristiques des entreprises de taille intermédiaire (ETI) en 2018

Principales caractéristiques des entreprises de taille intermédiaire (ETI) en 2018
Nombre d'entreprises Nombre d'unités légales en France Effectifs salariés en ETP¹ Chiffre d'affaires Chiffre d'affaires à l'export Valeur ajoutée hors taxes Immobilisations corporelles Investissements corporels bruts hors apports Total de bilan
(en milliers) (en milliards d'euros)
ETI 5 412 55 174 3 018 1 151 251 288 719 60 2 121
Part dans l'ensemble des entreprises (en %) 0,2 2,2 24,7 29,9 33,1 26,4 27,4 28,7 29,5
  • 1. ETP : équivalent temps plein
  • Champ : France, entreprises des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers, hors régime fiscal de la micro-entreprise et micro-entrepreneurs.
  • Source : Insee, Ésane 2018 (données individuelles).

Les ETI se distinguent des autres catégories d’entreprises par leur orientation vers l’industrie, en particulier l’industrie manufacturière, et par le poids des implantations étrangères. 35 % des salariés (en ETP) des ETI travaillent dans l’industrie manufacturière (36 % dans l’industrie) (figure 2), contre seulement 18 % dans les autres catégories d’entreprises (22 % dans l’industrie). Parmi les 2,7 millions de salariés (en ETP) de l’industrie manufacturière, 38 % sont employés par des ETI.

Figure 2Salariés en ETP des entreprises de taille intermédiaire (ETI) selon le secteur d’activité et le type de contrôle en 2018

en %
Salariés en ETP des entreprises de taille intermédiaire (ETI) selon le secteur d’activité et le type de contrôle en 2018 (en %)
Industrie Construction Commerce Transports Services marchands
Non multinationales 15 7 30 12 36
Multinationales sous contrôle français 41 5 16 6 32
Multinationales sous contrôle étranger 51 2 21 4 22
Ensemble des ETI 36 5 22 7 30
  • Champ : France, (ETI) des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers.
  • Source : Insee, Ésane 2018 (données individuelles).

Figure 2Salariés en ETP des entreprises de taille intermédiaire (ETI) selon le secteur d’activité et le type de contrôle en 2018

  • Champ : France, entreprises de taille intermédiaire (ETI) des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers.
  • Source : Insee, Ésane 2018 (données individuelles).

Compte tenu de leur orientation industrielle, les ETI jouent un rôle essentiel dans le commerce extérieur, réalisant 33 % du chiffre d’affaires à l’export (figure 3). Sur les 5 400 ETI non agricoles et non financières présentes en France, 26 % sont des (30 % des grandes entreprises et 5 % des PME non microentreprises). Ces dernières emploient 841 000 salariés en ETP, soit 28 % des salariés des ETI, et représentent la moitié de l’emploi des implantations étrangères en France. À titre de comparaison, les emploient 1,3 million de salariés en ETP, soit 42 % des salariés des ETI. La moitié des salariés des ETI multinationales sous contrôle étranger travaillent dans l’industrie contre 41 % pour les ETI multinationales sous contrôle français. Les n’emploient que 15 % de leurs salariés dans l’industrie.

Figure 3Répartition des exportations françaises selon la catégorie d'entreprises et le type de contrôle en 2018

en %
Répartition des exportations françaises selon la catégorie d'entreprises et le type de contrôle en 2018 (en %)
Non multinationales Multinationales sous contrôle français Multinationales sous contrôle étranger
Grandes entreprises (GE) 0 45 8
Entreprises de taille intermédiaire (ETI) 2 13 18
Petites et moyennes entreprises (PME) 8 2 4
  • Champ : France, entreprises des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers, hors régime fiscal de la micro-entreprise et micro-entrepreneurs.
  • Source : Insee, Ésane 2018 (données individuelles).

Figure 3Répartition des exportations françaises selon la catégorie d'entreprises et le type de contrôle en 2018

  • Champ : France, entreprises des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers, hors régime fiscal de la micro-entreprise et micro-entrepreneurs.
  • Source : Insee, Ésane 2018 (données individuelles).

Non seulement les ETI multinationales sous contrôle étranger sont surreprésentées dans l’industrie, mais au sein de celle‑ci, elles n’ont pas les mêmes activités que celles sous contrôle français. Elles sont particulièrement présentes dans l’automobile, ainsi que dans la fabrication de machines et d’équipements, d’équipements électriques et dans l’industrie du papier et du carton, où les effectifs sont plus élevés que dans les ETI multinationales sous contrôle français. Dans les industries de la chimie, de la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique et de la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques, les effectifs des ETI multinationales sous contrôle étranger sont proches de celles sous contrôle français. Par ailleurs, les ETI multinationales sous contrôle français sont présentes dans les secteurs industriels traditionnels : l’agroalimentaire, le textile, l’habillement et le cuir, le travail du bois, mais aussi la pharmacie et la fabrication de produits métalliques.

Les ETI multinationales sont plus grandes et plus capitalistiques. Hors secteurs financier et immobilier, les ETI multinationales sous contrôle français emploient en moyenne 757 salariés (en ETP) sur le territoire national, et celles sous contrôle étranger 612 (figure 4). Les ETI françaises en emploient 393 en moyenne. Les ETI multinationales sous contrôle étranger ont davantage d’immobilisations corporelles par salarié que celles sous contrôle français (en excluant les entreprises de l’immobilier, atypiques par la nature de leurs actifs). Elles dégagent également une plus forte valeur ajoutée par salarié. Les ETI sous contrôle étranger versent aussi des salaires plus élevés, avec un écart de 13 % par rapport à ceux des ETI multinationales sous contrôle français et de 46 % par rapport à ceux des ETI françaises.

Figure 4Ratios sur les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises (GE) selon le type de contrôle en 2018

Ratios sur les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises (GE) selon le type de contrôle en 2018
Nombre Effectifs salariés en ETP (en milliers) Effectifs salariés en ETP moyen par entreprise Productivité apparente du travail (VAHT par salarié) Immobilisations corporelles par salarié Total des ressources par salarié Salaire annuel moyen Taux de marge (EBE/VAHT) Taux d'exportation
(en milliers d'euros par ETP) (en %)
Ensemble
ETI françaises 2 183 858 393 70 160 342 37 23 6
ETI multinationales sous contrôle français 1 663 1 258 757 95 148 767 48 23 23
ETI multinationales sous contrôle étranger 1 371 839 612 114 211 684 54 24 33
GE françaises 5 32 6 435 126 82 209 51 33 1
GE multinationales sous contrôle français 170 2 792 16 422 104 372 1 043 46 26 32
GE multinationales sous contrôle étranger 78 524 6 717 119 186 669 60 17 25
Industrie manufacturière
ETI françaises 330 114 344 75 146 334 37 25 20
ETI multinationales sous contrôle français 671 505 753 90 152 689 44 25 35
ETI multinationales sous contrôle étranger 633 428 676 107 234 614 50 25 45
GE multinationales sous contrôle français 55 589 10 716 125 306 1 558 58 26 60
GE multinationales sous contrôle étranger 25 139 5 550 137 326 1 348 58 18 49
  • Note : les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises (GE) de l'immobilier sont exclues car elles sont nombreuses et très atypiques par les actifs immobiliers qu'elles détiennent, ce qui biaise les ratios au regard du capital productif des autres activités. VAHT : valeur ajoutée hors taxes, EBE : excédent brut d'exploitation.
  • Champ : France, GE et ETI des secteurs principalement marchands non agricoles, non financiers et non immobiliers, hors régime fiscal de la micro-entreprise et micro-entrepreneurs.
  • Source : Insee, Ésane 2018 (données individuelles).

Définitions

Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont celles qui occupent 250 à 4 999 salariés et qui comptabilisent un bilan inférieur à 2 milliards d’euros. Sont également ETI, des entreprises occupant entre 1 et 249 salariés et ayant : soit un chiffre d’affaires compris entre 50 millions et 1 500 millions d’euros et un total de bilan de plus de 43 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires de plus de 1 500 millions d’euros et un total bilan compris entre 43 et 2 000 millions d’euros.

ETI multinationale sous contrôle étranger

Entreprise composée sur le plan juridique d’une seule unité légale, c’est-à-dire qu’elle correspond à une société ou une entreprise individuelle, indépendante d’un groupe.

ETI multinationale sous contrôle français

Entreprise de taille intermédiaire constituée en groupe ayant au moins une société à l’étranger et une en France et dont la tête de groupe est une société française. Sa catégorie d’entreprise est déterminée sur son périmètre observé en France.

ETI française

Entreprise de taille intermédiaire constituée d’une unité n’appartenant pas à un groupe et de nationalité française ou d’un groupe franco‑français (groupe de sociétés dont la tête de groupe est une société française et dont toutes les sociétés sont implantées en France).

Définitions

Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont celles qui occupent 250 à 4 999 salariés et qui comptabilisent un bilan inférieur à 2 milliards d’euros. Sont également ETI, des entreprises occupant entre 1 et 249 salariés et ayant : soit un chiffre d’affaires compris entre 50 millions et 1 500 millions d’euros et un total de bilan de plus de 43 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires de plus de 1 500 millions d’euros et un total bilan compris entre 43 et 2 000 millions d’euros.

ETI multinationale sous contrôle étranger

Entreprise composée sur le plan juridique d’une seule unité légale, c’est-à-dire qu’elle correspond à une société ou une entreprise individuelle, indépendante d’un groupe.

ETI multinationale sous contrôle français

Entreprise de taille intermédiaire constituée en groupe ayant au moins une société à l’étranger et une en France et dont la tête de groupe est une société française. Sa catégorie d’entreprise est déterminée sur son périmètre observé en France.

ETI française

Entreprise de taille intermédiaire constituée d’une unité n’appartenant pas à un groupe et de nationalité française ou d’un groupe franco‑français (groupe de sociétés dont la tête de groupe est une société française et dont toutes les sociétés sont implantées en France).