Emploi, chômage, revenus du travailÉdition 2020

L’Insee et la Dares présentent dans cette cinquième édition de l’Insee Références Emploi, chômage, revenus du travail un ensemble d’analyses et d’indicateurs portant sur le marché du travail.

Insee Références
Paru le : Paru le 02/07/2020
Emploi, chômage, revenus du travail - Juillet 2020
Consulter
Sommaire

Inégalités face au chômage

Insee Références

Paru le : 02/07/2020

Toutes les catégories sociales ne présentent pas le même risque de chômage. En 2019, le taux de chômage est de 7,2 % pour l’ensemble des actifs ayant déjà travaillé. Il est plus faible pour les agriculteurs (1,2 %), les cadres (3,5 %), les artisans, commerçants et chefs d’entreprise (3,9 %) ainsi que pour les professions intermédiaires (4,7 %) (figure 1). En revanche, il est plus élevé pour les employés (9,2 %) et les ouvriers (12,4 %), en particulier non qualifiés (17,6 %).

Figure 1 - Nombre de chômeurs et taux de chômage selon la catégorie socioprofessionnelle et le diplôme en 2019

Figure 1 - Nombre de chômeurs et taux de chômage selon la catégorie socioprofessionnelle et le diplôme en 2019
Nombre de chômeurs (en milliers) Taux de chômage (en %)
Ensemble Femmes Hommes
Catégorie socioprofessionnelle
Agriculteurs exploitants 5 1,2 2,6 0,6
Artisans, commerçants et chefs d'entreprise 75 3,9 4,8 3,6
Cadres et professions intellectuelles supérieures 191 3,5 3,3 3,7
Professions intermédiaires 345 4,7 4,4 5,1
Employés¹ 738 9,2 9,0 9,9
Employés qualifiés 269 6,6 6,9 6,0
Employés non qualifiés 468 11,8 11,1 13,9
Ouvriers 753 12,4 15,2 11,6
Ouvriers qualifiés 360 9,3 11,3 9,0
Ouvriers non qualifiés 393 17,6 17,8 17,4
Non renseigné 13 ns ns ns
Ensemble des actifs ayant déjà travaillé 2 120 7,2 7,2 7,3
Diplôme
Bac+2 ou plus 623 5,1 4,9 5,3
Baccalauréat 565 9,2 9,9 8,5
CAP, BEP ou équivalent 611 9,1 9,7 8,6
Aucun diplôme, Brevet des collèges 699 15,5 15,7 15,4
Ensemble des actifs 2 506 8,4 8,4 8,5
  • ns : résultat non significatif.
  • 1. La ventilation entre employés qualifiés et non qualifiés se fonde sur la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) à 4 chiffres.
  • Note : la catégorie socioprofessionnelle des chômeurs est celle de leur dernier emploi.
  • Champ : France hors Mayotte, population des ménages, personnes actives.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2019.

La crise économique de 2008‑2009 s’est traduite par une hausse du chômage pour toutes les catégories socioprofessionnelles. La baisse du chômage au cours des dernières années a d’abord concerné les cadres (en 2015) et les professions intermédiaires (en 2016), puis les ouvriers et les employés (figure 2).

Figure 2 - Taux de chômage selon la catégorie socioprofessionnelle de 1982 à 2019

en %
Figure 2 - Taux de chômage selon la catégorie socioprofessionnelle de 1982 à 2019 (en %)
Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants et chefs d'entreprise Cadres et professions intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers
1982 0,2 1,8 3,0 3,7 6,4 7,8
1983 0,3 1,9 2,8 3,5 6,7 8,3
1984 0,2 2,4 2,9 4,0 7,8 10,1
1985 0,4 2,7 3,5 4,1 7,6 11,1
1986 0,5 2,5 3,4 4,6 8,4 11,3
1987 0,4 2,8 3,5 4,6 8,9 11,9
1988 0,5 2,5 3,4 4,2 8,9 12,0
1989 0,5 2,8 3,3 4,0 8,7 10,8
1990 0,4 2,7 3,2 3,7 8,9 10,0
1991 0,7 2,3 3,6 4,1 9,1 10,0
1992 0,3 3,0 4,0 4,8 10,3 10,9
1993 0,6 4,1 5,4 5,5 10,8 12,1
1994 0,4 3,2 5,6 6,6 11,4 12,9
1995 0,6 3,6 5,2 6,1 11,1 11,5
1996 0,4 3,7 4,9 6,3 11,2 12,5
1997 0,5 4,1 5,4 6,4 10,9 12,9
1998 0,4 3,9 4,9 6,2 11,0 11,9
1999 0,5 3,6 4,7 5,6 10,6 12,1
2000 0,4 3,5 3,9 4,9 9,3 9,9
2001 0,7 3,1 3,5 4,4 8,5 9,2
2002 0,2 3,0 4,0 5,0 8,1 9,4
2003 0,1 3,8 3,9 4,9 8,9 10,7
2004 0,6 4,2 4,1 5,4 9,0 10,9
2005 0,4 3,5 4,2 5,0 9,3 11,2
2006 0,5 4,0 3,8 4,8 9,1 11,4
2007 0,5 3,2 3,0 4,6 8,1 10,5
2008 0,4 3,4 2,9 3,9 7,2 10,1
2009 0,8 3,9 3,6 5,2 8,6 13,0
2010 0,8 4,0 3,7 4,8 9,2 13,3
2011 0,4 4,2 3,6 5,0 9,6 12,8
2012 0,5 4,1 3,5 5,3 10,1 14,2
2013 1,0 5,6 4,0 5,4 10,4 15,2
2014 0,8 5,1 4,4 5,8 10,5 14,7
2015 0,6 5,0 4,0 5,9 10,5 14,9
2016 0,6 4,8 3,5 5,3 10,6 14,9
2017 0,9 4,7 3,3 4,7 10,3 13,5
2018 1,0 4,0 3,4 5,1 9,8 12,5
2019 1,2 3,9 3,5 4,7 9,2 12,4
  • Champ : France hors Mayotte, population des ménages, personnes actives ayant déjà travaillé.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2019, séries longues sur le marché du travail.

Figure 2 - Taux de chômage selon la catégorie socioprofessionnelle de 1982 à 2019

  • Champ : France hors Mayotte, population des ménages, personnes actives ayant déjà travaillé.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2019, séries longues sur le marché du travail.

Le taux de chômage est plus élevé pour les actifs les moins diplômés. En 2019, il atteint 15,5 % pour les actifs sans diplôme ou ayant au plus le brevet des collèges, contre 5,1 % pour les diplômés du supérieur.

En 2019, parmi l’ensemble des chômeurs, 15,4 % n’ont jamais travaillé, 44,8 % sont arrivés au terme d’un emploi à durée déterminée, 12,9 % ont été licenciés, dont 6,1 % pour motif économique ; enfin, 9,2 % sont au chômage à la suite d’une rupture conventionnelle et 6,6 % du fait d’une démission (figure 3). La part importante des fins d’emploi à durée déterminée dans les entrées dans le chômage est le fait des allers‑retours fréquents entre ces emplois, notamment lorsqu’ils sont de courte durée, et le chômage.

Figure 3 - Situation précédant l'entrée au chômage des chômeurs en 2019

en %
Figure 3 - Situation précédant l'entrée au chômage des chômeurs en 2019 (en %) - Lecture : en 2019, 44,8 % de l'ensemble des chômeurs et 52,9 % des chômeurs ayant déjà travaillé sont au chômage à la suite d'une fin d'emploi à durée déterminée.
Ensemble Femmes Hommes 15-24 ans 25-49 ans 50 ans ou plus
Chômeurs n'ayant jamais travaillé 15,4 /// 15,8 15,1 45,9 8,5 2,3
Chômeurs ayant déjà travaillé 84,6 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Fin d'emploi à durée déterminée 44,8 52,9 53,7 52,2 71,8 53,0 42,5
Licenciement économique 6,1 7,2 6,1 8,2 0,9 6,0 13,4
Autre licenciement 6,8 8,1 8,3 7,9 3,0 8,2 10,7
Rupture conventionnelle 9,2 10,9 10,4 11,4 6,5 12,4 9,8
Démission 6,6 7,8 8,7 7,0 10,7 8,3 5,1
Rupture du contrat pour maladie ou invalidité 2,9 3,4 4,0 2,8 0,6 2,9 5,9
Fin d'activité non salariée 2,2 2,6 2,3 2,8 0,2 2,4 4,2
Autres cas 6,0 7,1 6,4 7,8 6,2 6,8 8,4
Ensemble 100,0 /// /// /// /// /// ///
  • /// : absence de résultat due à la nature des choses.
  • Lecture : en 2019, 44,8 % de l'ensemble des chômeurs et 52,9 % des chômeurs ayant déjà travaillé sont au chômage à la suite d'une fin d'emploi à durée déterminée.
  • Champ : France hors Mayotte, population des ménages, chômeurs.
  • Source : Insee, enquête Emploi 2019.

Un nombre important de jeunes chômeurs n’ont jamais travaillé : en 2019, 45,9 % des chômeurs de moins de 25 ans n’ont jamais travaillé, contre 8,5 % des 25‑49 ans et 2,3 % des 50 ans ou plus. Parmi les chômeurs ayant déjà travaillé, les 15‑24 ans sont plus souvent au chômage au terme d’un emploi à durée déterminée : 71,8 % des jeunes chômeurs de moins de 25 ans ayant déjà travaillé sont dans cette situation, contre 53,0 % des 25‑49 ans et 42,5 % des 50 ans ou plus. Les jeunes chômeurs ayant déjà travaillé ont également plus souvent démissionné de leur emploi (10,7 %, contre 5,1 % des 50 ans ou plus). Les autres circonstances de perte d’emploi sont d’autant plus fréquentes que l’âge augmente. En particulier, les licenciements concernent 24,1 % des chômeurs de 50 ans ou plus ayant déjà travaillé, contre 3,9 % de ceux de moins de 25 ans. Dans le cas des seniors, il s’agit plus souvent de licenciements économiques. La situation précédant l’entrée au chômage est globalement similaire entre hommes et femmes avec de légères différences. Quand ils ont travaillé, les hommes sont un peu plus souvent que les femmes au chômage à la suite d’un licenciement économique ; les femmes le sont davantage à la suite d’une démission.

Définitions


Taux de chômage : rapport entre le nombre de chômeurs et le nombre d’actifs.


Actifs : personnes en emploi ou au chômage au sens du BIT.


Chômeur (au sens du BIT) : personne âgée de 15 ans ou plus qui est sans emploi durant une semaine donnée, est disponible pour travailler dans les deux semaines à venir, a effectué au cours des quatre dernières semaines une démarche active de recherche d’emploi ou a trouvé un emploi qui commence dans les trois mois.

Pour en savoir plus

« Activité, emploi et chômage en 2019 et en séries longues », Insee Résultats, juin 2020.

« Une photographie du marché du travail en 2019 », Insee Première n° 1793, février 2020.

« Les salariés en contrat court : des allers retours plus fréquents entre emploi, chômage et inactivité », Insee Première n° 1736, février 2019.

Définitions