La France et ses territoiresÉdition 2021

Cet ouvrage offre un panorama des questions économiques, sociales et environnementales au niveau territorial. En utilisant les zonages d’études actualisés en 2020, l’ouvrage fait le point sur les disparités géographiques en France, sur les forces et faiblesses des divers territoires ainsi que sur les conditions de vie de la population.

Insee Références
Paru le : Paru le 29/04/2021
La France et ses territoires - Avril 2021
Consulter
Sommaire

Emploi public

Insee Références

Paru le : 29/04/2021

En 2018, le taux d’administration civile est en moyenne de 73,1 équivalents temps plein pour 1 000 habitants (figure 1). Il oscille entre 80 et 100 dans les DOM et atteint 144 à Paris. Il est particulièrement élevé dans les départements moins peuplés et moins denses du centre de la France ainsi que dans les départements des chefs lieux de régions (Côte-d’Or, Ille-et-Vilaine, Haute-Garonne, etc.), principalement en raison de la répartition des agents de la fonction publique de l’État (FPE).

Figure 1 – Taux d'administration civile au 31 décembre 2018

en ETP pour 1 000 habitants
Figure 1 – Taux d'administration civile au 31 décembre 2018 (en ETP pour 1 000 habitants)
Ain 46
Aisne 67
Allier 75
Alpes-de-Haute-Provence 76
Hautes-Alpes 79
Alpes-Maritimes 75
Ardèche 60
Ardennes 67
Ariège 75
Aube 62
Aude 67
Aveyron 63
Bouches-du-Rhône 79
Calvados 75
Cantal 78
Charente 65
Charente-Maritime 66
Cher 72
Corrèze 75
Côte-d'Or 83
Côtes d'Armor 67
Creuse 81
Dordogne 70
Doubs 75
Drôme 59
Eure 56
Eure-et-Loir 60
Finistère 72
Corse-du-Sud 103
Haute-Corse 63
Gard 64
Haute-Garonne 82
Gers 70
Gironde 78
Hérault 78
Ille-et-Vilaine 81
Indre 71
Indre-et-Loire 69
Isère 70
Jura 65
Landes 72
Loir-et-Cher 63
Loire 66
Haute-Loire 59
Loire-Atlantique 69
Loiret 74
Lot 65
Lot-et-Garonne 71
Lozère 87
Maine-et-Loire 63
Manche 67
Marne 76
Haute-Marne 70
Mayenne 67
Meurthe-et-Moselle 78
Meuse 72
Morbihan 64
Moselle 61
Nièvre 76
Nord 77
Oise 57
Orne 67
Pas-de-Calais 63
Puy-de-Dôme 82
Pyrénées-Atlantiques 64
Hautes-Pyrénées 78
Pyrénées-Orientales 65
Bas-Rhin 70
Haut-Rhin 60
Rhône 78
Haute-Saône 49
Saône-et-Loire 65
Sarthe 63
Savoie 76
Haute-Savoie 57
Paris 144
Seine-Maritime 79
Seine-et-Marne 59
Yvelines 64
Deux-Sèvres 68
Somme 77
Tarn 60
Tarn-et-Garonne 62
Var 66
Vaucluse 71
Vendée 56
Vienne 90
Haute-Vienne 93
Vosges 69
Yonne 68
Territoire-de-Belfort 79
Essonne 69
Hauts-de-Seine 65
Seine-Saint-Denis 73
Val-de-Marne 84
Val-d'Oise 63
Martinique 100
Guadeloupe 93
Guyane 84
La Réunion 81
  • Champ : ensemble de la fonction publique ; emplois principaux, agents civils, situés en métropole et DOM (hors Mayotte), hors collectivités d'outre-mer (COM) et étranger, hors bénéficiaires de contrats aidés.
  • Source : Insee ; Siasp et estimations de population.

Figure 1 – Taux d'administration civile au 31 décembre 2018

  • Champ : ensemble de la fonction publique ; emplois principaux, agents civils, situés en métropole et DOM (hors Mayotte), hors collectivités d'outre-mer (COM) et étranger, hors bénéficiaires de contrats aidés.
  • Source : Insee ; Siasp et estimations de population.

Le taux d’administration civile est supérieur à 77 dans les aires d’attraction de plus de 200 000 habitants (figure 3). À l’opposé, dans les aires de moins de 50 000 habitants (62) et les communes hors d’attraction des villes (35), ces taux sont inférieurs à la moyenne nationale.

Le taux d’administration civile de la FPE augmente avec le nombre d’habitants (de 11 en moyenne dans les communes hors d’attraction des villes à 39 pour l’aire de Paris). Celui de la fonction publique territoriale (FPT) est maximal pour les aires de taille moyenne (50 000 à 700 000 habitants ; 28) et celui de la fonction publique hospitalière (FPH) pour les aires de plus petite taille (de moins 200 000 habitants ; 19). Finalement, le taux d’administration civile est le plus élevé dans les aires de préfectures peu peuplées (Privas (178), Foix (174)) et dans celles d’anciennes préfectures régionales de taille modeste (Poitiers (115), Besançon (103) et Limoges (97)). Il est plus faible dans des sous préfectures très peuplées : Lens Liévin (55), Mulhouse (57) et Le Havre (63). Quelle que soit la taille des aires, les taux d’administration civile sont toujours nettement supérieurs dans la commune-centre que dans la couronne, notamment pour des raisons d’implantation historique et de facilité d’accès pour les employés comme pour les usagers.

Entre 2011 et 2018, le taux d’administration civile augmente dans 77 départements (figure 2), en particulier, dans les DOM (+ 1 ETP en moyenne par an pour 1 000 habitants en Guadeloupe et en Martinique). À l’inverse, il baisse dans plusieurs départements du bassin parisien, notamment la Somme (– 0,4 chaque année). Ces évolutions résultent d’une hausse générale pour la FPT et la FPH et d’une baisse pour la FPE dans 48 départements.

Figure 2 – Évolution annuelle moyenne du taux d’administration civile entre 2011 et 2018

en ETP pour 1 000 habitants par an
Figure 2 – Évolution annuelle moyenne du taux d’administration civile entre 2011 et 2018 (en ETP pour 1 000 habitants par an)
Ain 0,03
Aisne 0,50
Allier 0,14
Alpes-de-Haute-Provence 0,53
Hautes-Alpes -0,12
Alpes-Maritimes 0,43
Ardèche 0,28
Ardennes 0,27
Ariège 0,54
Aube 0,19
Aude 0,51
Aveyron 0,25
Bouches-du-Rhône 0,16
Calvados 0,13
Cantal 0,29
Charente 0,29
Charente-Maritime 0,26
Cher 0,26
Corrèze 0,24
Côte-d'Or -0,01
Côtes d'Armor 0,37
Creuse 0,77
Dordogne 0,36
Doubs -0,15
Drôme 0,09
Eure -0,01
Eure-et-Loir 0,02
Finistère 0,11
Corse-du-Sud 1,53
Haute-Corse -0,56
Gard 0,67
Haute-Garonne -0,07
Gers 0,47
Gironde -0,14
Hérault -0,16
Ille-et-Vilaine 0,22
Indre 0,61
Indre-et-Loire 0,08
Isère 0,18
Jura 0,11
Landes 0,28
Loir-et-Cher 0,21
Loire -0,03
Haute-Loire 0,16
Loire-Atlantique -0,16
Loiret 0,29
Lot 0,49
Lot-et-Garonne 1,32
Lozère 0,73
Maine-et-Loire 0,17
Manche 0,36
Marne 0,13
Haute-Marne 0,13
Mayenne 0,40
Meurthe-et-Moselle 0,05
Meuse 0,49
Morbihan 0,02
Moselle 0,13
Nièvre 0,59
Nord 0,25
Oise -0,04
Orne 0,66
Pas-de-Calais 0,34
Puy-de-Dôme -0,15
Pyrénées-Atlantiques 0,26
Hautes-Pyrénées 0,45
Pyrénées-Orientales -0,08
Bas-Rhin 0,11
Haut-Rhin 0,16
Rhône -0,04
Haute-Saône 0,16
Saône-et-Loire 0,30
Sarthe 0,22
Savoie 0,32
Haute-Savoie 0,00
Paris 0,98
Seine-Maritime 0,32
Seine-et-Marne -0,11
Yvelines 0,08
Deux-Sèvres 0,27
Somme -0,38
Tarn 0,24
Tarn-et-Garonne 0,24
Var -0,36
Vaucluse 0,11
Vendée 0,65
Vienne -0,02
Haute-Vienne 0,55
Vosges 0,33
Yonne 0,38
Territoire-de-Belfort 1,07
Essonne -0,21
Hauts-de-Seine -0,13
Seine-Saint-Denis -0,14
Val-de-Marne -0,09
Val-d'Oise 0,04
Martinique 1,11
Guadeloupe 1,15
Guyane 0,49
La Réunion 0,69
  • Champ : ensemble de la fonction publique ; emplois principaux, agents civils, situés en métropole et DOM (hors Mayotte), hors COM et étranger, hors bénéficiaires de contrats aidés.
  • Source : Insee ; Siasp et estimations de population.

Figure 2 – Évolution annuelle moyenne du taux d’administration civile entre 2011 et 2018

  • Champ : ensemble de la fonction publique ; emplois principaux, agents civils, situés en métropole et DOM (hors Mayotte), hors COM et étranger, hors bénéficiaires de contrats aidés.
  • Source : Insee ; Siasp et estimations de population.

Figure 3 – Taux d'administration civile en 2018 et évolution entre 2011 et 2018 par taille d'aire d'attraction des villes

en ETP pour 1000 habitants
Figure 3 – Taux d'administration civile en 2018 et évolution entre 2011 et 2018 par taille d'aire d'attraction des villes (en ETP pour 1000 habitants)
Fonction publique de l'État Fonction publique territoriale Fonction publique hospitalière Ensemble de la fonction publique
Aire de Paris
Taux d'administration 39 26 14 79
Évolution annuelle moyenne – 0,02 – 0,05 – 0,03 – 0,11
Autres aires de 700 000 habitants ou plus
Taux d'administration 35 28 15 77
Évolution annuelle moyenne – 0,03 0,00 – 0,04 – 0,07
Aires de 200 à 700 000 habitants
Taux d'administration 32 28 18 79
Évolution annuelle moyenne – 0,01 0,03 0,10 0,12
Aires de 50 à 200 000 habitants
Taux d'administration 27 28 19 75
Évolution annuelle moyenne 0,00 0,14 0,10 0,24
Aires de moins de 50 000 habitants
Taux d'administration 22 21 19 62
Évolution annuelle moyenne 0,00 0,23 0,16 0,39
Communes hors attraction des villes
Taux d'administration 11 15 9 35
Évolution annuelle moyenne – 0,03 0,01 0,07 0,06
Ensemble
Taux d'administration 31 26 16 73
Évolution annuelle moyenne 0,00 0,06 0,05 0,11
  • Champ : ensemble de la fonction publique ; emplois principaux, agents civils, situés en métropole et DOM (hors Mayotte), hors collectivités d'outre-mer (COM) et étranger, hors bénéficiaires de contrats aidés.
  • Source : Insee, Siasp et recensement de la population.

Par ailleurs, le taux d’administration civile a baissé entre 2011 et 2018 dans l’aire de Paris et dans sept des aires de 700 000 habitants ou plus. Dans l’aire de Paris, l’emploi public a augmenté, mais à un rythme moins rapide qu’au niveau national et que la population locale. Dans les autres grandes aires, l’emploi public a augmenté plus vite qu’en moyenne mais moins vite que la population. Le recul du taux d’administration civile est le plus sensible dans les aires à la croissance démographique dynamique (Nantes, Bordeaux, Toulouse et Montpellier), du fait de l’inertie des dotations en services et emplois publics. Pour les autres aires, le taux d’administration civile augmente. Cette hausse est plus marquée dans les moyennes et petites aires (moins de 200 000 habitants), qui ont une dynamique démographique inférieure à la moyenne nationale.

Le taux d’administration civile de l’État diminue quel que soit le type d’aire, particulièrement dans les communes de la couronne. Le taux d’administration de la FPT décroît dans l’aire d’attraction de Paris, mais il est stable dans les autres grandes aires et augmente d’autant plus que l’aire est petite. À l’instar de la FPT, le taux d’administration hospitalier diminue dans les grandes aires et augmente dans les petites et moyennes.

Définitions

Le taux d’administration civile, c’est à dire hors militaires, est défini comme le nombre d’équivalents temps plein (ETP) civils au 31 décembre (un agent à mi temps compte pour un demi ETP), rapporté à 1 000 habitants. Ce taux n’intègre pas les personnels militaires de la gendarmerie, or ils ont en charge les fonctions de police dans les zones rurales et périurbaines ; dans ces zones, le taux d’administration est minimisé en moyenne de 2,8 pour 1 000 habitants.

Pour en savoir plus

Définitions

Le taux d’administration civile, c’est à dire hors militaires, est défini comme le nombre d’équivalents temps plein (ETP) civils au 31 décembre (un agent à mi temps compte pour un demi ETP), rapporté à 1 000 habitants. Ce taux n’intègre pas les personnels militaires de la gendarmerie, or ils ont en charge les fonctions de police dans les zones rurales et périurbaines ; dans ces zones, le taux d’administration est minimisé en moyenne de 2,8 pour 1 000 habitants.