La France et ses territoiresÉdition 2021

Cet ouvrage offre un panorama des questions économiques, sociales et environnementales au niveau territorial. En utilisant les zonages d’études actualisés en 2020, l’ouvrage fait le point sur les disparités géographiques en France, sur les forces et faiblesses des divers territoires ainsi que sur les conditions de vie de la population.

Insee Références
Paru le : Paru le 29/04/2021
La France et ses territoires - Avril 2021
Consulter
Sommaire

Niveaux de diplômes des jeunes

Insee Références

Paru le : 29/04/2021

Le niveau de diplôme acquis en fin d’étude est déterminant dans l’insertion professionnelle des jeunes. En 2017, 45 % des jeunes de 25 à 34 ans, qui ne sont pas en études, ont un diplôme de l’enseignement supérieur. Cette proportion est très variable selon les départements, signalant les différences d’attractivité des territoires pour les jeunes diplômés (figure 1a). Ils sont fortement surreprésentés à Paris (81 %) et dans les Hauts-de-Seine (71 %). Dans six autres départements, ils représentent également plus de la moitié des 25 à 34 ans, qui ne sont pas en études : deux départements d’Île-de-France, les Yvelines et le Val-de-Marne, ainsi que des départements dotés de grandes métropoles régionales (Haute-Garonne, Rhône, Loire-Atlantique et Ille-et-Vilaine). Dans ces départements, l’offre de formation dans l’enseignement supérieur est importante et le marché du travail offre des possibilités d’emploi pour les jeunes diplômés.

Entre 2007 et 2017, la part de jeunes diplômés du supérieur a progressé dans l’ensemble des départements, passant de 40 à 45 % en France hors Mayotte, mais de façon hétérogène. Cette progression est forte dans des départements où la part des diplômés était peu élevée en 2007 (figure 1b) : Guadeloupe, Seine-Saint-Denis, Martinique et La Réunion. Mais c’est aussi le cas à Paris et dans les Hauts-de-Seine.

Figure 1a – Part des diplômés du supérieur parmi les 25-34 ans qui ne sont pas en études en 2017

en %
Figure 1a – Part des diplômés du supérieur parmi les 25-34 ans qui ne sont pas en études en 2017 (en %)
Ain 41,4
Aisne 29,7
Allier 33,4
Alpes-de-Haute-Provence 37,2
Hautes-Alpes 41,7
Alpes-Maritimes 45,7
Ardèche 37,8
Ardennes 33,3
Ariège 34,2
Aube 35,1
Aude 32,7
Aveyron 41,9
Bouches-du-Rhône 45,4
Calvados 39,8
Cantal 37,2
Charente 35,5
Charente-Maritime 36,0
Cher 35,5
Corrèze 38,0
Côte-d'Or 45,0
Côtes-d'Armor 38,9
Creuse 34,1
Dordogne 32,3
Doubs 42,1
Drôme 40,5
Eure 33,3
Eure-et-Loir 36,1
Finistère 44,5
Corse-du-Sud 33,0
Haute-Corse 33,1
Gard 37,4
Haute-Garonne 57,4
Gers 39,3
Gironde 48,1
Hérault 45,5
Ille-et-Vilaine 51,4
Indre 32,5
Indre-et-Loire 45,3
Isère 47,5
Jura 37,3
Landes 37,7
Loir-et-Cher 35,8
Loire 40,4
Haute-Loire 38,9
Loire-Atlantique 52,5
Loiret 42,2
Lot 38,5
Lot-et-Garonne 33,7
Lozère 42,9
Maine-et-Loire 42,0
Manche 35,9
Marne 41,1
Haute-Marne 31,0
Mayenne 37,5
Meurthe-et-Moselle 42,1
Meuse 32,4
Morbihan 40,6
Moselle 41,0
Nièvre 32,2
Nord 43,8
Oise 37,6
Orne 30,8
Pas-de-Calais 33,2
Puy-de-Dôme 45,7
Pyrénées-Atlantiques 47,4
Hautes-Pyrénées 37,0
Pyrénées-Orientales 34,5
Bas-Rhin 47,2
Haut-Rhin 39,9
Rhône 56,7
Haute-Saône 33,0
Saône-et-Loire 35,6
Sarthe 36,7
Savoie 45,6
Haute-Savoie 47,7
Paris 81,1
Seine-Maritime 39,4
Seine-et-Marne 43,0
Yvelines 56,2
Deux-Sèvres 38,1
Somme 37,3
Tarn 39,0
Tarn-et-Garonne 33,7
Var 37,2
Vaucluse 35,5
Vendée 36,1
Vienne 42,7
Haute-Vienne 42,5
Vosges 33,4
Yonne 32,0
Territoire de Belfort 43,3
Essonne 47,5
Hauts-de-Seine 71,1
Seine-Saint-Denis 41,0
Val-de-Marne 56,1
Val-d'Oise 45,2
Guadeloupe 34,4
Martinique 36,8
Guyane 21,0
Réunion 30,2
Mayotte 16,7
  • Champ : jeunes de 25 à 34 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Figure 1a – Part des diplômés du supérieur parmi les 25-34 ans qui ne sont pas en études en 2017

  • Champ : jeunes de 25 à 34 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Quant aux sorties précoces de formation initiale, elles révèlent les difficultés des jeunes, et sont elles aussi plus ou moins fréquentes selon les territoires. Parmi les jeunes de 16 à 24 ans qui ne sont pas en études, 22 % n’ont pas de diplôme ou au plus le brevet des collèges en 2017. Mayotte et la Guyane se distinguent avec plus de la moitié des jeunes qui sont peu ou pas diplômés (respectivement 67 % et 53 %) (figure 2a). Ces derniers représentent également près d’un jeune sur trois à La Réunion, en Seine-Saint-Denis, dans les Pyrénées-Orientales et dans plusieurs départements des Hauts-de-France. Ce sont aussi des départements où le taux de chômage est élevé et le niveau de vie inférieur à la moyenne métropolitaine. Dans le Nord et en Seine-Saint-Denis, la part de jeunes diplômés du supérieur est cependant proche de la moyenne nationale (44 % et 41 %).

Entre 2007 et 2017, la proportion de jeunes peu ou pas diplômés est passée de 27 % à 22 % en France hors Mayotte. Plus d’un quart des jeunes de 16 à 24 ans non scolarisés sont toujours peu ou pas diplômés dans un département de métropole sur dix, à la Réunion, en Guyane et à Mayotte. Dix ans plus tôt, c’était le cas dans tous les DOM (hors Mayotte) et dans six départements de métropole sur dix (figure 2b).

En France y compris Mayotte, la part des peu ou pas diplômés est plus élevée chez les jeunes hommes (24 % contre 20 % chez les femmes) (figure 3 et figure 4), tandis que les femmes sont plus souvent diplômées du supérieur (51 % contre 40 % des hommes). Seules la Guyane et Mayotte se distinguent : en Guyane, les femmes sont à la fois plus nombreuses parmi les peu ou pas diplômés et parmi les diplômés du supérieur ; à Mayotte, les différences entre femmes et hommes sont très faibles.

Figure 2a – Part des peu ou pas diplômés parmi les 16-24 ans qui ne sont pas en études en 2017

en %
Figure 2a – Part des peu ou pas diplômés parmi les 16-24 ans qui ne sont pas en études en 2017 (en %)
Ain 19,9
Aisne 28,9
Allier 24,4
Alpes-de-Haute-Provence 22,7
Hautes-Alpes 18,0
Alpes-Maritimes 22,7
Ardèche 20,3
Ardennes 25,0
Ariège 23,1
Aube 25,4
Aude 26,4
Aveyron 15,6
Bouches-du-Rhône 24,2
Calvados 20,1
Cantal 16,5
Charente 22,1
Charente-Maritime 21,2
Cher 23,3
Corrèze 19,3
Côte-d'Or 19,3
Côtes-d'Armor 17,2
Creuse 20,1
Dordogne 21,5
Doubs 18,5
Drôme 21,2
Eure 24,4
Eure-et-Loir 21,9
Finistère 16,5
Corse-du-Sud 22,5
Haute-Corse 25,7
Gard 23,8
Haute-Garonne 18,2
Gers 19,2
Gironde 20,2
Hérault 23,6
Ille-et-Vilaine 15,9
Indre 22,5
Indre-et-Loire 18,5
Isère 20,5
Jura 19,3
Landes 18,7
Loir-et-Cher 22,9
Loire 21,3
Haute-Loire 17,0
Loire-Atlantique 17,2
Loiret 23,1
Lot 19,8
Lot-et-Garonne 22,6
Lozère 18,3
Maine-et-Loire 19,1
Manche 16,6
Marne 22,0
Haute-Marne 20,0
Mayenne 17,5
Meurthe-et-Moselle 21,8
Meuse 21,3
Morbihan 17,0
Moselle 21,4
Nièvre 23,7
Nord 27,9
Oise 24,8
Orne 21,4
Pas-de-Calais 28,5
Puy-de-Dôme 20,5
Pyrénées-Atlantiques 16,7
Hautes-Pyrénées 19,7
Pyrénées-Orientales 30,6
Bas-Rhin 18,5
Haut-Rhin 19,7
Rhône 19,6
Haute-Saône 20,2
Saône-et-Loire 21,6
Sarthe 20,9
Savoie 17,4
Haute-Savoie 17,1
Paris 14,0
Seine-Maritime 22,8
Seine-et-Marne 21,6
Yvelines 18,6
Deux-Sèvres 18,8
Somme 26,4
Tarn 21,4
Tarn-et-Garonne 26,6
Var 23,0
Vaucluse 24,8
Vendée 16,2
Vienne 18,0
Haute-Vienne 22,2
Vosges 21,3
Yonne 27,1
Territoire de Belfort 21,8
Essonne 23,2
Hauts-de-Seine 17,9
Seine-Saint-Denis 28,8
Val-de-Marne 20,8
Val-d'Oise 23,7
Guadeloupe 23,3
Martinique 23,6
Guyane 52,5
Réunion 31,0
Mayotte 66,6
  • Champ : jeunes de 16 à 24 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Figure 2a – Part des peu ou pas diplômés parmi les 16-24 ans qui ne sont pas en études en 2017

  • Champ : jeunes de 16 à 24 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Figure 3 – Part des peu ou pas diplômés parmi les 16-24 ans qui ne sont pas en études, selon le sexe en 2017

en %
Figure 3 – Part des peu ou pas diplômés parmi les 16-24 ans qui ne sont pas en études, selon le sexe en 2017 (en %) - Lecture : en 2017, en Auvergne-Rhône-Alpes, 17,8 % des jeunes femmes de 16-24 ans non inscrites dans un établissement d’enseignement sont peu ou pas diplômées.
Femmes Hommes
Auvergne-Rhône-Alpes 17,8 21,4
Bourgogne-Franche-Comté 19,2 22,5
Bretagne 14,4 18,3
Centre-Val de Loire 19,2 23,9
Corse 20,5 27,5
Grand Est 19,0 22,7
Guadeloupe 18,1 27,5
Guyane 53,6 51,4
Hauts-de-France 24,3 30,4
Île-de-France 17,2 24,9
La Réunion 27,7 34,0
Martinique 19,3 27,2
Mayotte 66,4 67,0
Normandie 18,9 23,8
Nouvelle-Aquitaine 18,1 21,6
Occitanie 20,3 23,9
Pays de la Loire 15,5 20,3
Provence-Alpes-Côte d'Azur 21,3 25,4
  • Lecture : en 2017, en Auvergne-Rhône-Alpes, 17,8 % des jeunes femmes de 16-24 ans non inscrites dans un établissement d’enseignement sont peu ou pas diplômées.
  • Champ : jeunes de 16 à 24 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Figure 3 – Part des peu ou pas diplômés parmi les 16-24 ans qui ne sont pas en études, selon le sexe en 2017

  • Lecture : en 2017, en Auvergne-Rhône-Alpes, 17,8 % des jeunes femmes de 16-24 ans non inscrites dans un établissement d’enseignement sont peu ou pas diplômées.
  • Champ : jeunes de 16 à 24 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Figure 4 – Part des diplômés du supérieur parmi les 25-34 ans qui ne sont pas en études, selon le sexe en 2017

en %
Figure 4 – Part des diplômés du supérieur parmi les 25-34 ans qui ne sont pas en études, selon le sexe en 2017 (en %) - Lecture : en 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes, 41,3 % des jeunes hommes de 25-34 ans non inscrits dans un établissement d’enseignement sont diplômés du supérieur.
Femmes Hommes
Auvergne-Rhône-Alpes 52,7 41,3
Bourgogne-Franche-Comté 44,7 32,7
Bretagne 51,9 38,8
Centre-Val de Loire 45,1 34,1
Corse 39,1 26,6
Grand Est 45,9 35,3
Guadeloupe 39,8 27,3
Guyane 23,9 17,7
Hauts-de-France 43,4 33,7
Île-de-France 62,5 53,8
La Réunion 34,4 25,1
Martinique 43,0 29,0
Mayotte 16,5 17,0
Normandie 42,9 31,5
Nouvelle-Aquitaine 47,7 35,8
Occitanie 49,7 39,2
Pays de la Loire 49,6 38,8
Provence-Alpes-Côte d'Azur 48,0 36,6
  • Lecture : en 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes, 41,3 % des jeunes hommes de 25-34 ans non inscrits dans un établissement d’enseignement sont diplômés du supérieur.
  • Champ : jeunes de 25 à 34 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Figure 4 – Part des diplômés du supérieur parmi les 25-34 ans qui ne sont pas en études, selon le sexe en 2017

  • Lecture : en 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes, 41,3 % des jeunes hommes de 25-34 ans non inscrits dans un établissement d’enseignement sont diplômés du supérieur.
  • Champ : jeunes de 25 à 34 ans vivant en France déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017, exploitation principale.

Définitions

Les jeunes qui ne sont pas en études sont ici les jeunes qui ont déclaré ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.

Les diplômes de l’enseignement supérieur sont les diplômes délivrés par les établissements d’enseignement supérieur (BTS, DUT, licence, master, etc.).

La part des jeunes diplômés du supérieur est le nombre de jeunes de 25 à 34 ans qui sont diplômés du supérieur et qui ne sont pas en études, rapporté au nombre de jeunes de 25 à 34 ans qui ne sont pas en études.

La part des jeunes peu ou pas diplômés est le nombre de jeunes de 16 à 24 ans qui ne sont pas en études et n’ayant pas de diplôme ou détenant au plus le brevet des collèges, rapporté au nombre de jeunes de 16 à 24 ans qui ne sont pas en études.

Pour en savoir plus

« Géographie de l’école », douzième édition, MENESR-Depp, 2017.

« Aller étudier ailleurs après le baccalauréat : entre effets de la géographie et de l’offre de la formation », Insee Première n° 1727, janvier 2019.