La France et ses territoiresÉdition 2021

Cet ouvrage offre un panorama des questions économiques, sociales et environnementales au niveau territorial. En utilisant les zonages d’études actualisés en 2020, l’ouvrage fait le point sur les disparités géographiques en France, sur les forces et faiblesses des divers territoires ainsi que sur les conditions de vie de la population.

Insee Références
Paru le : Paru le 29/04/2021
La France et ses territoires - Avril 2021
Consulter
Sommaire

Taille et composition des ménages

Insee Références

Paru le : 29/04/2021

En 2017, la France compte 29,5 millions de ménages. Plus d’un tiers sont constitués d’une seule personne, un tiers de deux personnes et à peine un tiers de trois personnes ou plus. Les ménages sont de plus en plus petits : ils comportent en moyenne 2,2 personnes, contre 2,6 en 1990. À l’œuvre depuis les années 1970, cette évolution découle du vieillissement de la population et des changements dans les modes de vie (hausse des séparations, diminution des familles nombreuses, etc.).

De plus en plus de personnes vivent seules : 20 % des personnes de plus de 15 ans en 2017, contre 13 % en 1990. Les plus âgés vivent plus souvent seuls : 27 % des hommes de 80 ans ou plus, et 62 % des femmes du même âge (figure 1). Le veuvage concerne en effet plus souvent les femmes, les hommes ayant une moindre espérance de vie et étant souvent un peu plus âgés que leur conjointe. Parmi les plus jeunes, l’écart entre femmes et hommes est moins prononcé, mais la part de personnes seules présente en revanche des différences marquées selon le type de territoire : 4 % des 15-24 ans et 12 % des 25-64 ans résidant dans les communes des couronnes vivent seuls, contre respectivement 26 % et 25 % dans les communes-centres des pôles. Dans les communes-centres, presque un ménage sur deux est ainsi composé d’une personne vivant seule, et ce essentiellement du fait des personnes seules jeunes ou d’âge actif qui y vivent plus fréquemment (figure 2). Les personnes seules de 65 ans ou plus constituent une part plus importante des ménages dans les communes hors attraction des villes : 17 % des ménages contre 13 % à 15 % dans les autres territoires.

Figure 1 – Part de personnes vivant seules selon l'âge, par lieu de résidence

en %
Figure 1 – Part de personnes vivant seules selon l'âge, par lieu de résidence (en %) - Lecture : en commune-centre, 27 % des personnes de 15 à 24 ans vivent seules.
Femmes Hommes
Commune-centre Autre commune du pôle Commune de la couronne Commune hors attraction des pôles Ensemble Commune-centre Autre commune du pôle Commune de la couronne Commune hors attraction des pôles Ensemble
15 à 24 ans 27 10 4 4 14 24 9 5 6 12
25 à 64 ans 23 15 10 11 15 28 18 14 18 19
65 à 79 ans 44 37 29 30 35 23 18 16 20 19
80 ans ou plus 66 62 58 59 62 28 26 26 28 27
Ensemble 31 21 16 20 22 26 17 14 18 18
  • Lecture : en commune-centre, 27 % des personnes de 15 à 24 ans vivent seules.
  • Champ : France, population des ménages âgée de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017.

Figure 1 – Part de personnes vivant seules selon l'âge, par lieu de résidence

  • Lecture : en commune-centre, 27 % des personnes de 15 à 24 ans vivent seules.
  • Champ : France, population des ménages âgée de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017.

Figure 2 – Composition des ménages selon le lieu de résidence

en %
Figure 2 – Composition des ménages selon le lieu de résidence (en %) - Lecture : dans les communes-centres, 21 % des ménages sont composés d’un couple sans enfant et 47 % d’une personne seule.
Commune-centre Autre commune du pôle Commune de la couronne Commune hors attraction des pôles Ensemble
Une personne seule 47 36 29 34 36
Moins de 25 ans 7 3 1 1 3
25 à 64 ans 25 20 15 16 19
65 ans ou plus 15 13 13 17 14
Un couple sans enfant 21 22 30 31 25
Une famille avec enfants 27 38 38 31 34
Couple avec un enfant 7 10 12 10 10
Couple avec deux enfants 7 11 13 10 10
Couple avec trois enfants ou plus 4 6 5 4 5
Famille monoparentale 10 11 8 7 9
Ménage complexe 5 5 3 4 4
Comprenant un ou plusieurs enfants 1 2 1 1 1
Ensemble 100 100 100 100 100
  • Lecture : dans les communes-centres, 21 % des ménages sont composés d’un couple sans enfant et 47 % d’une personne seule.
  • Champ : France, population des ménages.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017.

La proportion de ménages d’une seule personne dépasse 40 % dans six départements (figure 3a). Pour certains d’entre eux, comme la Nièvre, l’Allier, la Creuse ou les Alpes-Maritimes, cela est lié principalement au vieillissement de leur population. D’autres ont des villes universitaires importantes et les ménages composés d’une personne seule de moins de 25 ans y sont surreprésentés, comme en Côte-d’Or ou dans le Puy de Dôme. La situation est mixte en Haute-Vienne et dans le Finistère. À Paris, où 51 % des ménages comprennent une seule personne, ce sont surtout les personnes âgées de 25 à 64 ans et vivant seules qui sont surreprésentées (32 % de l’ensemble des ménages).

Les ménages de plus de cinq personnes sont davantage présents à l’extérieur des communes-centres, dans les autres communes des pôles et les couronnes : les couples avec enfants ont tendance à s’éloigner des communes-centres. Les familles monoparentales sont quant à elles davantage présentes dans les pôles, à l’inverse des couples sans enfant. Dans les DOM, la plupart des départements du Bassin parisien, ainsi que dans le Nord et le Pas-de-Calais, les ménages comptent plus fréquemment qu’ailleurs des enfants, mineurs ou majeurs (figure 3b). Parmi les ménages comprenant des enfants, 17 % en comprennent trois ou plus. Cette proportion atteint 21 % ou plus à Mayotte, en Guyane, dans le Val-d’Oise, en Seine-Saint-Denis, dans le Nord, ainsi qu’en Mayenne, dans le Maine-et-Loire et le Rhône.

Figure 3a – Part de ménages d’une personne

en %
Figure 3a – Part de ménages d’une personne (en %) - Lecture : dans le Finistère, 40 % des ménages sont composés d’une personne seule.
Ain 31,4
Aisne 33,2
Allier 40,4
Alpes-de-Haute-Provence 37,9
Hautes-Alpes 37,5
Alpes-Maritimes 39,9
Ardèche 34,9
Ardennes 34,8
Ariège 37,8
Aube 38,0
Aude 36,5
Aveyron 37,0
Bouches-du-Rhône 37,0
Calvados 36,8
Cantal 37,9
Charente 35,8
Charente-Maritime 37,1
Cher 37,5
Corrèze 38,4
Côte-d'Or 39,6
Côtes-d'Armor 37,0
Creuse 40,2
Dordogne 36,3
Doubs 37,8
Drôme 35,2
Eure 30,6
Eure-et-Loir 32,1
Finistère 40,1
Corse-du-Sud 30,4
Haute-Corse 33,8
Gard 35,1
Haute-Garonne 39,4
Gers 35,4
Gironde 37,4
Hérault 39,1
Ille-et-Vilaine 37,3
Indre 39,0
Indre-et-Loire 38,2
Isère 34,0
Jura 36,8
Landes 34,2
Loir-et-Cher 35,4
Loire 36,9
Haute-Loire 35,5
Loire-Atlantique 36,7
Loiret 35,1
Lot 37,2
Lot-et-Garonne 36,0
Lozère 39,0
Maine-et-Loire 35,2
Manche 36,1
Marne 38,4
Haute-Marne 37,2
Mayenne 34,2
Meurthe-et-Moselle 38,2
Meuse 35,3
Morbihan 37,8
Moselle 33,6
Nièvre 41,0
Nord 34,2
Oise 30,1
Orne 37,0
Pas-de-Calais 31,2
Puy-de-Dôme 39,7
Pyrénées-Atlantiques 38,7
Hautes-Pyrénées 39,3
Pyrénées-Orientales 37,9
Bas-Rhin 34,1
Haut-Rhin 32,9
Rhône 38,9
Haute-Saône 34,2
Saône-et-Loire 36,9
Sarthe 35,0
Savoie 36,9
Haute-Savoie 34,8
Paris 51,4
Seine-Maritime 36,5
Seine-et-Marne 28,8
Yvelines 31,1
Deux-Sèvres 33,6
Somme 33,8
Tarn 35,3
Tarn-et-Garonne 32,1
Var 36,2
Vaucluse 35,0
Vendée 32,4
Vienne 38,6
Haute-Vienne 41,0
Vosges 36,8
Yonne 36,4
Territoire de Belfort 37,5
Essonne 30,6
Hauts-de-Seine 39,5
Seine-Saint-Denis 32,7
Val-de-Marne 36,2
Val-d'Oise 28,9
Guadeloupe 35,7
Martinique 37,1
Guyane 24,1
La Réunion 27,8
Mayotte 13,9
  • Lecture : dans le Finistère, 40 % des ménages sont composés d’une personne seule.
  • Champ : France, population des ménages.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017.

Figure 3a – Part de ménages d’une personne

  • Lecture : dans le Finistère, 40 % des ménages sont composés d’une personne seule.
  • Champ : France, population des ménages.
  • Source : Insee, recensement de la population 2017.

Définitions

Un ménage correspond à l'ensemble des occupants d’un même logement, sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté. Un ménage peut ne comprendre qu’une seule personne. Les personnes vivant dans des habitations mobiles, les mariniers, les sans abri et les personnes vivant en communauté (maisons de retraite, résidences universitaires, maisons de détention. etc.) sont considérées comme vivant hors ménage.

Une famille correspond à la partie d’un ménage comprenant un couple sans enfant, un couple avec ses enfants, ou une personne seule avec ses enfants. Un ménage peut ne comprendre aucune famille, s’il est composé d’une personne seule ou de plusieurs personnes sans relation de couple ou sans relation parent enfant. Un ménage peut comprendre une famille ou, rarement, plusieurs.

L’aire d’attraction d’une ville désigne un ensemble de communes, d’un seul tenant et sans enclave, constitué d’un pôle de population et d’emploi, et d’une couronne qui regroupe les communes dont au moins 15 % des actifs travaillent dans le pôle. La commune la plus peuplée du pôle est appelée commune-centre.

 

Les pôles sont déterminés principalement à partir de critères de densité et de population totale, suivant une méthodologie cohérente avec celle de la grille communale de densité.

Un seuil d’emplois est ajouté de façon à éviter que des communes essentiellement résidentielles, comportant peu d’emplois, soient considérées comme des pôles.

Les communes qui envoient au moins 15 % de leurs actifs travailler dans le pôle constituent la couronne de l’aire d’attraction du pôle.

Les aires sont classées suivant le nombre total d’habitants de l’aire.

Une très grande aire d’attraction des villes est une aire de 700 000 habitants ou plus (hors Paris).

Une grande aire d’attraction des villes est une aire de 200 000 à moins de 700 000 habitants.

Une moyenne aire d’attraction des villes est une aire de 50 000 à moins de 200 000 habitants.

Une petite aire d’attraction des villes est une aire de moins de 50 000 habitants.

Les communes qui n’appartiennent ni à un pôle ni à une couronne sont les communes hors attraction des villes.

Un enfant est une personne vivant avec son ou ses parents, célibataire et sans conjoint ni enfant vivant dans le ménage. Aucune limite d’âge n’est fixée pour être enfant d’une famille.

Un ménage complexe est un ménage qui n’est pas composé exclusivement soit d’une personne seule, soit d’une seule famille (un couple sans enfant, un couple avec enfants ou une famille monoparentale).

Pour en savoir plus

Bernard V., Gallic G., Léon O., Sourd C., « Logements suroccupés, personnes âgées isolées… : des conditions de confinement diverses selon les territoires », Insee Focus n° 189, avril 2020.

De Bellefon M.-P., Eusebio P., Forest J., Pégaz-Blanc O., Warnod R., « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », Insee Focus n° 211, octobre 2020.

Daguet F., « Des ménages toujours plus nombreux, toujours plus petits  », Insee Première n° 1663, août 2017.

Buisson G., Lincot L., « Où vivent les familles en France ? », Insee Première n° 1582, janvier 2016.

Couples et familles , coll. « Insee Références », édition 2015.

Définitions

Un ménage correspond à l'ensemble des occupants d’un même logement, sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté. Un ménage peut ne comprendre qu’une seule personne. Les personnes vivant dans des habitations mobiles, les mariniers, les sans abri et les personnes vivant en communauté (maisons de retraite, résidences universitaires, maisons de détention. etc.) sont considérées comme vivant hors ménage.

Une famille correspond à la partie d’un ménage comprenant un couple sans enfant, un couple avec ses enfants, ou une personne seule avec ses enfants. Un ménage peut ne comprendre aucune famille, s’il est composé d’une personne seule ou de plusieurs personnes sans relation de couple ou sans relation parent enfant. Un ménage peut comprendre une famille ou, rarement, plusieurs.

L’aire d’attraction d’une ville désigne un ensemble de communes, d’un seul tenant et sans enclave, constitué d’un pôle de population et d’emploi, et d’une couronne qui regroupe les communes dont au moins 15 % des actifs travaillent dans le pôle. La commune la plus peuplée du pôle est appelée commune-centre.

 

Les pôles sont déterminés principalement à partir de critères de densité et de population totale, suivant une méthodologie cohérente avec celle de la grille communale de densité.

Un seuil d’emplois est ajouté de façon à éviter que des communes essentiellement résidentielles, comportant peu d’emplois, soient considérées comme des pôles.

Les communes qui envoient au moins 15 % de leurs actifs travailler dans le pôle constituent la couronne de l’aire d’attraction du pôle.

Les aires sont classées suivant le nombre total d’habitants de l’aire.

Une très grande aire d’attraction des villes est une aire de 700 000 habitants ou plus (hors Paris).

Une grande aire d’attraction des villes est une aire de 200 000 à moins de 700 000 habitants.

Une moyenne aire d’attraction des villes est une aire de 50 000 à moins de 200 000 habitants.

Une petite aire d’attraction des villes est une aire de moins de 50 000 habitants.

Les communes qui n’appartiennent ni à un pôle ni à une couronne sont les communes hors attraction des villes.

Un enfant est une personne vivant avec son ou ses parents, célibataire et sans conjoint ni enfant vivant dans le ménage. Aucune limite d’âge n’est fixée pour être enfant d’une famille.

Un ménage complexe est un ménage qui n’est pas composé exclusivement soit d’une personne seule, soit d’une seule famille (un couple sans enfant, un couple avec enfants ou une famille monoparentale).