Les entreprises en FranceÉdition 2021

Insee Références
Paru le : Paru le 01/12/2021
Les entreprises en France - Décembre 2021
Consulter
Sommaire

ETI en France

En 2019, la France compte 5 500 entreprises de taille intermédiaire (ETI) dans les secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers. Elles emploient 3,0 millions de salariés en équivalent temps plein (ETP), réalisent 30 % du chiffre d’affaires, 27 % des investissements et 26 % de la valeur ajoutée de l’ensemble des entreprises (figure 1). En moyenne, elles emploient 550 salariés et comptent 10 unités légales. La quasi‑totalité des ETI appartient à un groupe : seules 5 % des ETI sont indépendantes.

Figure 1Principales caractéristiques des entreprises de taille intermédiaire (ETI) en 2019

Principales caractéristiques des entreprises de taille intermédiaire (ETI) en 2019 - Lecture : en 2019, les secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers comptent 5 530 entreprises de taille intermédiaire.
Nombre d'entreprises Nombre d'unités légales en France Effectif salarié en ETP Chiffre d'affaires Chiffre d'affaires à l'export Valeur ajoutée hors taxes Immobilisations corporelles Investissements corporels bruts hors apports Total de bilan (actif net)
(en milliers) (en milliards d'euros)
Entreprises de taille intermédiaire (ETI) 5 530 56 762 3 026 1 184 248 299 741 61 2 099
Poids dans l'ensemble des entreprises (en %) 0,2 1,6 24,3 29,7 32,6 26,3 27,2 26,6 28,6
  • ETP : équivalent temps plein.
  • Lecture : en 2019, les secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers comptent 5 530 entreprises de taille intermédiaire.
  • Champ : France, entreprises des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers.
  • Source : Insee, Ésane 2019.

Les ETI se distinguent des autres catégories d’entreprises par leur orientation industrielle, en particulier manufacturière, et par le poids de leurs implantations étrangères. 34 % des salariés (en ETP) des ETI travaillent dans l’industrie manufacturière (35 % dans l’industrie) (figure 2), contre seulement 18 % dans les autres catégories d’entreprises (22 % dans l’industrie). Parmi les 2,7 millions de salariés (en ETP) que compte l’industrie manufacturière, 37 % sont employés par des ETI.

Figure 2Salariés en ETP des ETI selon le secteur d’activité et le type de contrôle en 2019

en %
Salariés en ETP des ETI selon le secteur d’activité et le type de contrôle en 2019 (en %) - Lecture : en 2019, 14 % des salariés en ETP des ETI non multinationales sont employés dans le secteur de l’industrie.
Industrie Construction Commerce Transports Services marchands
Non multinationales 14 8 31 12 35
Multinationales sous contrôle français 40 5 15 7 32
Multinationales sous contrôle étranger 51 2 22 3 22
Ensemble des ETI 35 5 22 8 30
  • Lecture : en 2019, 14 % des salariés en ETP des ETI non multinationales sont employés dans le secteur de l’industrie.
  • Champ : France, ETI des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers.
  • Source : Insee, Ésane 2019 (données individuelles).

Figure 2Salariés en ETP des ETI selon le secteur d’activité et le type de contrôle en 2019

  • Lecture : en 2019, 14 % des salariés en ETP des ETI non multinationales sont employés dans le secteur de l’industrie.
  • Champ : France, ETI des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers.
  • Source : Insee, Ésane 2019 (données individuelles).

Compte tenu de leur orientation industrielle, les ETI jouent un rôle essentiel dans le commerce extérieur, réalisant 33 % du chiffre d’affaires à l’export (figure 3). Sur les 5 500 ETI non agricoles et non financières présentes en France, 25 % sont des ETI multinationales sous contrôle étranger (30 % des grandes entreprises et 5 % des PME non microentreprises). Celles‑ci emploient 832 000 salariés en ETP, soit 27 % des salariés des ETI, et représentent la moitié de l’emploi des implantations étrangères en France. À titre de comparaison, les ETI multinationales sous contrôle français emploient 1,3 million de salariés en ETP, soit 42 % des salariés des ETI. La moitié des salariés des ETI multinationales sous contrôle étranger travaillent dans l’industrie, contre 40 % pour les ETI multinationales sous contrôle français. Les ETI non multinationales n’emploient que 14 % de leurs salariés dans l’industrie.

Figure 3Répartition des exportations françaises selon la catégorie d’entreprises et le type de contrôle en 2019

en %
Répartition des exportations françaises selon la catégorie d’entreprises et le type de contrôle en 2019 (en %) - Lecture : en 2019, 45 % des exportations françaises sont réalisées par les grandes entreprises (GE).
Non multinationales Multinationales sous contrôle français Multinationales sous contrôle étranger
PME 8,1 2,2 3,6
Entreprises de taille intermédiaire 2,5 13,6 16,4
Grandes entreprises 0,3 45,1 8,1
  • Lecture : en 2019, 45 % des exportations françaises sont réalisées par les grandes entreprises (GE).
  • Champ : France, entreprises des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers.
  • Source : Insee, Ésane 2019 (données individuelles).

Figure 3Répartition des exportations françaises selon la catégorie d’entreprises et le type de contrôle en 2019

  • Lecture : en 2019, 45 % des exportations françaises sont réalisées par les grandes entreprises (GE).
  • Champ : France, entreprises des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers.
  • Source : Insee, Ésane 2019 (données individuelles).

Non seulement les ETI multinationales sous contrôle étranger sont surreprésentées dans l’industrie, mais au sein de celle‑ci, elles n’ont pas les mêmes activités que celles sous contrôle français. Elles sont particulièrement présentes dans l’automobile, ainsi que dans la fabrication de machines et d’équipements, d’équipements électriques et dans l’industrie du papier et du carton, où les effectifs sont plus élevés que dans les ETI multinationales sous contrôle français. Dans les industries de la chimie, de la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique et de la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques, les effectifs des ETI multinationales sous contrôle étranger sont proches de celles sous contrôle français. Par ailleurs, les ETI multinationales sous contrôle français sont présentes dans les secteurs industriels traditionnels : l’agroalimentaire, le textile, l’habillement et le cuir, le travail du bois, mais aussi la pharmacie et la fabrication de produits métalliques.

Les ETI multinationales sont plus grandes et plus capitalistiques. Hors secteurs financier et immobilier, les ETI multinationales sous contrôle français emploient en moyenne 738 salariés (en ETP) sur le territoire national, et celles sous contrôle étranger 610 (figure 4). Les ETI non multinationales en emploient 390 en moyenne. Les ETI multinationales sous contrôle étranger ont davantage d’immobilisations corporelles par salarié que celles sous contrôle français (en excluant les entreprises de l’immobilier, atypiques par la nature de leurs actifs). Elles dégagent également une plus forte valeur ajoutée par salarié. Les ETI sous contrôle étranger versent aussi des salaires plus élevés, avec un écart de 11 % par rapport à ceux des ETI multinationales sous contrôle français et de 44 % par rapport à ceux des ETI non multinationales.

Figure 4Ratios sur les ETI et les grandes entreprises (GE) selon le type de contrôle en 2019

Ratios sur les ETI et les grandes entreprises (GE) selon le type de contrôle en 2019 - Lecture : en 2019, le salaire annuel moyen par ETP dans les ETI non multinationales s’élève à 38 milliers d'euros.
Nombre d'entreprises Effectif salarié en ETP (en milliers) Effectif salarié en ETP moyen par entreprise Productivité apparente du travail (VAHT par salarié) Immobilisations corporelles par salarié Salaire annuel moyen Taux de marge (EBE/VAHT) Taux d'exportation
(en milliers d'euros par ETP) (en %)
Ensemble
ETI non multinationales 2 287 891 390 73 155 38 25,2 5,9
ETI multinationales sous contrôle français 1 685 1 243 738 99 157 49 24,6 24,2
ETI multinationales sous contrôle étranger 1 361 830 610 117 211 54 25,2 30,4
GE non multinationales 5 31 6 102 130 102 51 36,5 11,1
GE multinationales sous contrôle français 177 2 828 15 975 109 383 47 28,9 30,9
GE multinationales sous contrôle étranger 78 540 6 928 120 191 61 18,5 23,6
Industrie manufacturière
ETI non multinationales 347 115 332 76 169 38 25,9 17,2
ETI multinationales sous contrôle français 660 490 742 92 161 45 25,1 35,7
ETI multinationales sous contrôle étranger 615 421 684 107 242 51 24,4 42,5
  • Note : les entreprises de taille intermédiaires (ETI) et les grandes entreprises (GE) de l'immobilier sont exclues car elles sont nombreuses et très atypiques par les actifs immobiliers qu'elles détiennent, ce qui biaise les ratios au regard du capital productif des autres activités. VAHT : valeur ajoutée hors taxe, EBE : excédent brut d’exploitation.
  • Lecture : en 2019, le salaire annuel moyen par ETP dans les ETI non multinationales s’élève à 38 milliers d'euros.
  • Champ : France, entreprises des secteurs principalement marchands non agricoles, non financiers et non immobiliers.
  • Source : Insee, Ésane 2019 (données individuelles).

Définitions

Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont celles qui occupent 250 à 4 999 salariés et qui comptabilisent un bilan inférieur à 2 milliards d’euros. Sont également ETI, des entreprises occupant entre 1 et 249 salariés et ayant : soit un chiffre d’affaires compris entre 50 millions et 1 500 millions d’euros et un total de bilan de plus de 43 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires de plus de 1 500 millions d’euros et un total bilan compris entre 43 et 2 000 millions d’euros.

Une ETI multinationale sous contrôle étranger est une entreprise de taille intermédiaire constituée en groupe ayant au moins une société à l’étranger et une en France et dont la tête de groupe est une société étrangère. Sa catégorie d’entreprise est déterminée sur son périmètre observé en France.

Une ETI multinationale sous contrôle français est une entreprise de taille intermédiaire constituée en groupe ayant au moins une société à l’étranger et une en France et dont la tête de groupe est une société française. Sa catégorie d’entreprise est déterminée sur son périmètre observé en France.

Définitions

Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont celles qui occupent 250 à 4 999 salariés et qui comptabilisent un bilan inférieur à 2 milliards d’euros. Sont également ETI, des entreprises occupant entre 1 et 249 salariés et ayant : soit un chiffre d’affaires compris entre 50 millions et 1 500 millions d’euros et un total de bilan de plus de 43 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires de plus de 1 500 millions d’euros et un total bilan compris entre 43 et 2 000 millions d’euros.

Une ETI multinationale sous contrôle étranger est une entreprise de taille intermédiaire constituée en groupe ayant au moins une société à l’étranger et une en France et dont la tête de groupe est une société étrangère. Sa catégorie d’entreprise est déterminée sur son périmètre observé en France.

Une ETI multinationale sous contrôle français est une entreprise de taille intermédiaire constituée en groupe ayant au moins une société à l’étranger et une en France et dont la tête de groupe est une société française. Sa catégorie d’entreprise est déterminée sur son périmètre observé en France.

Pour en savoir plus