Données sur les quartiers de la politique de la ville

Chiffres détaillés
Paru le : 16/10/2018

Ce produit propose un ensemble de données thématiques sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville définis par le décret n° 2015-1138 du 14 septembre 2015.

DémographieQuartiers de la politique de la ville 2015

Chiffres détaillés
Paru le : 23/02/2018
  • 12 février 2018 - La population municipale en quartier prioritaire a été corrigée pour deux quartiers : QP059005 Flers En Escrebieux Pont De La Deûle - Dorignies ; QP095005 Val D'Argent Nord.
  • 23 février 2018 - La population municipale a été corrigée pour les EPCI des communes de Paris, Lyon et Marseille.

Cette base de données reprend différents indicateurs statistiques qui ont été sélectionnés dans le cadre du suivi des contrats de ville 2015-2020, par un groupe de travail national piloté par le CGET, associant des acteurs locaux et nationaux de la politique de la ville. Les indicateurs relatifs à la thématique Démographie sont issus de données de l’Insee et de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf). Ils seront actualisés chaque année.

Les indicateurs sont donnés au niveau des quartiers de la politique de la ville et, à des fins de comparaison, aux niveaux suivants :
- communes contenant au moins un quartier prioritaire de la politique de la ville ;
- EPCI 2015 contenant au moins un quartier prioritaire de la politique de la ville ;
- EPCI 2017 contenant au moins un quartier prioritaire de la politique de la ville.

Démographie
(xls, 1 Mo)

Pour comprendre

Documentation

Une documentation plus détaillée est disponible dans l’onglet documentation du fichier de données à télécharger.

Géographie

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) correspondent au décret modificatif n°2015-1138 du 14 septembre 2015. Le découpage géographique des communes est celui en vigueur au 01/01/2014.

Les indicateurs sur les Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) concernent les groupements de communes à fiscalité propre au 1er janvier 2015 et au 1er janvier 2017.

Pour l'ensemble des indicateurs, les QPV sont comparés à leur(s) communes(s) et leur(s) EPCI d'implantation. Si le QPV est sur plusieurs communes et/ou EPCI, les indicateurs sont cumulés. Si une ou plusieurs commune(s) de comparaison (mais pas toutes) ne fait ou ne font pas partie d'un EPCI, les indicateurs EPCI sont calculés en sommant le ou les EPCI et la ou les commune(s) sans EPCI.

Attention, un même EPCI peut avoir une composition communale différente en 2015 et en 2017.

Un QPV de Paris, Lyon ou Marseille est comparé à sa commune et non à son arrondissement municipal (sauf pour la part de la population du QPV dans la commune et la part de la population de la commune dans le QPV).

Sources

Les sources utilisées pour fabriquer la fiche sont :

- Le Recensement de la Population 2010 et 2013 ;

- Les Estimations démographiques 2010 ;

- FILEAS décembre 2015, Fichiers des allocataires des Caf, Source Cnaf.

Les données sur les allocataires Caf proviennent des fichiers des Caisses d'allocations familiales. Le champ est celui de l’ensemble des foyers allocataires ayant un droit versable à au moins une prestation au cours du mois de décembre, ou au cours de l’année, une prestation versée en une seule fois (ex ARS, prime de naissance).

Le foyer allocataire est composé du responsable du dossier (personne qui perçoit au moins une prestation au regard de sa situation familiale et/ou monétaire), et l'ensemble des autres ayants droit au sens de la réglementation en vigueur (conjoint, enfant(s) et autre(s) personne(s) à charge). Plusieurs foyers allocataires peuvent cohabiter dans un même lieu, ils constituent alors un seul ménage au sens de la définition statistique Insee. C’est le cas, par exemple, lorsque un couple perçoit des allocations logement et héberge son enfant titulaire d'un minimum social des Caf (RSO, RSA, AAH).

En pratique, le terme « allocataire » est souvent utilisé à la place de « foyer allocataire ».

Le droit versable signifie que le foyer allocataire remplit toutes les conditions pour être effectivement payé au titre du mois d’observation. En particulier ne sont pas inclus dans ce périmètre les bénéficiaires qui n’ont pas fourni l’intégralité de leurs pièces justificatives, ou ceux dont le montant de la prestation est inférieur au seuil de versement.

Restriction méthodologique :

Dans le traitement des données Caf, les adresses correspondant à des adresses administratives sont repérées afin d'être exclues des agrégations sur les échelons infra-communaux, de façon à ne pas introduire des surreprésentations artificielles.

    • Liste des variables

      • CODGEO : Identifiant du QPV, de la commune ou de l'EPCI. Pour les groupes de communes ou d'EPCI, il s'agit de la concaténation des identifiants.
      • LIBGEO : Nom de la (les) zone(s) géographique(s)
      • POP_MUN : Population municipale
      • TX_F : Part de femmes parmi la population
      • TX_TOT_0A24 : Part des personnes de 0 à 24 ans parmi la population
      • TX_F_0A24 : Part des femmes de 0 à 24 ans parmi les femmes
      • TX_TOT_60ETPLUS : Part des personnes de 60 ans et plus parmi la population
      • TX_F_60ETPLUS : Part des femmes de 60 ans et plus parmi les femmes
      • IND_JEUNE : Indice de jeunesse : population de 0 à 19 / population de 60 ans et plus
      • TX_TOT_MEN1 : Part des ménages de 1 personne parmi les ménages
      • TX_TOT_MEN6 : Part des ménages de 6 personnes et plus parmi les ménages
      • TX_TOT_ET : Part des étrangers parmi la population
      • TX_F_ET : Part des étrangères parmi les femmes
      • A : Nombre total de foyers allocataires percevant au moins une prestation Caf
      • PERCOU : Nombre de personnes couvertes par au moins une prestation Caf (allocataire + conjoint + enfants et autres personnes à charge)
      • AM : Nombre de familles monoparentales (allocataires isolés avec enfant)
      • AI : Nombre d'allocataires isolés sans enfant
      • ACSSENF : Nombre de couples sans enfant
      • ACAVENF : Nombre de couples avec enfant
      • AC3ENF : Nombre de couples avec 3 enfants et plus
      • A_NETUD_24 : Nombre d'allocataires de moins de 25 ans non étudiants
      • A_ETUD : Nombre d'allocataires étudiants
      • ENF : Nombre d'enfants couverts par au moins une prestations Caf
      • ENF_2 : Nombre d'enfants de moins de 3 ans couverts par au moins une prestations Caf
      • ENF_3_5 : Nombre d'enfants de 3 à moins de 6 ans couverts par au moins une prestations Caf
      • ENF_6_10 : Nombre d'enfants de 6 à moins de 11 ans couverts par au moins une prestations Caf
      • ENF_11_14 : Nombre d'enfants de 11 à moins de 15 ans couverts par au moins une prestations Caf
      • ENF_15_17 : Nombre d'enfants de 15 à moins de 18 ans couverts par au moins une prestations Caf
      • ENF_18_24 : Nombre d'enfants de 18 à moins de 25 ans couverts par au moins une prestations Caf
      • NOTE_CNAF : Note de diffusion pour les variables de la source Cnaf
      • POP_COM_QP : Population municipale en QPV de la (des) commune(s) englobante(s) ou arrondissement(s) municipal(aux) pour Paris, Lyon et Marseille
      • POP_COM : Population municipale de la (des) commune(s) englobante(s) ou arrondissement(s) municipal(aux) pour Paris, Lyon et Marseille
      • LIB_COM : Libellé géographique de la (des) commune(s) englobante(s) ou arrondissement(s) municipal(aux) pour Paris, Lyon et Marseille

Pour comprendre

Les contours des quartiers de la politique de la ville ont été définis par le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET).

La cartographie officielle est accessible sur le site du Système d'information géographique de la politique de la ville.

Dans le cadre de la refonte de la politique de la ville, une nouvelle géographie prioritaire a été mise en place. Les nouveaux quartiers sont officiels depuis le 1ᵉʳ janvier 2015.

Les modalités de réforme de la géographie prioritaire de la politique de la ville sont définies, pour la métropole, dans le décret n° 2014-767 du 3 juillet 2014 relatif à la liste nationale des quartiers de la politique de la ville et à ses modalités particulières de détermination dans les départements métropolitains. Pour les départements d'outre-mer, Saint-Martin et la Polynésie française, elles sont détaillées dans le décret n° 2014-1575 du 22 décembre 2014.

Ces périmètres viennent se substituer aux zones urbaines sensibles (Zus) et aux quartiers en contrat urbain de cohésion sociale (Cucs) à compter du 1ᵉʳ janvier 2016.

Pour en savoir plus

Quartiers de la politique de France métropolitaine définis par le décret n° 2014-1750 du 30 décembre 2014, et pour ceux de la Réunion définis par le décret n° 2014-1575 du 22 décembre 2014.>