L'économie et la société à l'ère du numériqueÉdition 2019

Cet ouvrage inédit rassemble les données de la statistique publique rendant compte des transformations de l’économie et de la société par le numérique.

Insee Références
Paru le : Paru le 04/11/2019
L'économie et la société à l'ère du numérique - Novembre 2019
Consulter
Sommaire

Accès à Internet et présence sur le Web des entreprises

Insee Références

Paru le : 04/11/2019

En France, en 2018, la quasi-totalité des sociétés de 10 personnes ou plus ont accès à Internet, et ce, depuis de nombreuses années : c’était déjà le cas pour 96 % d’entre elles en 2011, date à laquelle sont disponibles les premières données comparables avec les données actuelles. De même, en 2018, 94 % des sociétés utilisent une connexion fixe à haut ou très haut débit (c’était déjà le cas pour plus de 90 % des sociétés en 2011). L’accès à Internet ne concerne que 61 % des employés de ces sociétés. La qualité de cet accès diffère selon le secteur d’activité (figure 1) : 12 % des sociétés utilisent une connexion internet fixe dont la vitesse de téléchargement contractuelle atteint au moins 100 mégabits par seconde (Mbits/s), contre 35 % dans les secteurs des technologies, contenus et supports de l’information (TCSI). Dans ces secteurs, 85 % des sociétés estiment que la vitesse de connexion fixe à Internet est suffisante pour leurs besoins réels, contre 79 % pour l’ensemble des sociétés. La qualité de l’accès à Internet varie également selon les pays : dans l’Union européenne à 28, 18 % des sociétés de 10 personnes ou plus utilisent une connexion internet fixe dont la vitesse de téléchargement contractuelle atteint au moins 100 Mbits/s. Par rapport à la France, cette proportion est plus faible en Italie (9 %), mais plus élevée en Allemagne (17 %) et surtout en Suède (45 %).

Figure 1a – Vitesses de téléchargement de la connexion internet fixe la plus rapide en 2018 (ensemble des secteurs)

en %
Figure 1a – Vitesses de téléchargement de la connexion internet fixe la plus rapide en 2018 (ensemble des secteurs) (en %) - Lecture : en 2018, 12 % des sociétés de 10 personnes ou plus utilisent une connexion internet fixe dont la vitesse de téléchargement contractuelle atteint au moins 100 Mbits/s.
Ensemble des secteurs
Non connectées en haut débit 6
Moins de 2 Mbits/s 8
De 2 à moins de 10 Mbits/s 32
De 10 à moins de 30 Mbits/s 25
De 30 à moins de 100 Mbits/s 17
100 Mbits/s ou plus 12
  • Lecture : en 2018, 12 % des sociétés de 10 personnes ou plus utilisent une connexion internet fixe dont la vitesse de téléchargement contractuelle atteint au moins 100 Mbits/s.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d’assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC-entreprises 2018.

Figure 1a – Vitesses de téléchargement de la connexion internet fixe la plus rapide en 2018 (ensemble des secteurs)

  • Lecture : en 2018, 12 % des sociétés de 10 personnes ou plus utilisent une connexion internet fixe dont la vitesse de téléchargement contractuelle atteint au moins 100 Mbits/s.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d’assurance.
  • Source : Insee, enquête TIC-entreprises 2018.

Dans les secteurs des TCSI, les sociétés, quelle que soit leur taille, sont plus présentes sur Internet via un site web , les médias sociaux ou un wiki (figure 2). En 2017, la part des sociétés cumulant site web et médias sociaux est deux fois plus importante dans ces secteurs (69 %) que pour l’ensemble des secteurs (35 %). Cette part augmente avec la taille (+ 35 points entre les sociétés de 10 à 49 personnes et celles de 250 personnes ou plus), mais de façon moins marquée dans les secteurs des TCSI (+ 21 points). Au cours des dernières années, c’est surtout la part des sociétés de 10 personnes ou plus utilisant des médias sociaux qui a augmenté : 41 % en 2017 contre 18 % en 2013.

Figure 2 - Présence des sociétés sur Internet selon leur taille en 2017

en %
Figure 2 - Présence des sociétés sur Internet selon leur taille en 2017 (en %) - Lecture : en 2017, 32 % des sociétés de 10 à 49 salariés ont un site web et sont présentes sur au moins un média social, 63 % ont un site web et 39 % sont présentes sur au moins un média social.
Site web et média social Site web Au moins un média social Médias sociaux Wiki, site de partage de la connaisance
Réseau social Blog, microblog Site de partage de contenu multimédia
De 10 à 49 salariés 32 63 39 37 10 9 3
dont secteurs des TCSI 67 87 73 71 46 37 22
De 50 à 249 salariés 49 88 51 48 19 20 9
dont secteurs des TCSI 77 96 79 78 56 51 28
250 salariés ou plus 67 95 68 66 40 40 21
dont secteurs des TCSI 88 99 88 86 74 65 47
Ensemble 35 67 41 39 12 11 4
dont secteurs des TCSI 69 89 74 73 49 41 24
  • Note : ici, les wikis et outils de partage ne sont pas considérés comme des médias sociaux.
  • Lecture : en 2017, 32 % des sociétés de 10 à 49 salariés ont un site web et sont présentes sur au moins un média social, 63 % ont un site web et 39 % sont présentes sur au moins un média social.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d’assurance, déclarant avoir accès à Internet.
  • Source : Insee, enquête TIC-entreprises 2017.

Les sites web des sociétés proposent principalement la description de biens ou de services, voire des listes de prix (figure 3). Cette fonctionnalité est la seule à s’être fortement développée en quatre ans : 77 % des sites web en 2017, contre 44 % en 2013. Dans le même temps, le pourcentage de sociétés ayant un site web stagne : 67 % en 2017 contre 65 % en 2013. Dans les secteurs des TCSI, les sites web contiennent aussi très souvent des liens vers les médias sociaux ou le wiki de la société (68 % des sociétés contre 45 % pour l’ensemble des secteurs). En effet, dans ces secteurs, 74 % des sociétés sont présentes sur au moins un média social, contre 41 % pour l’ensemble des secteurs.

Figure 3 - Fonctionnalités du site web en 2017

en %
Figure 3 - Fonctionnalités du site web en 2017 (en %) - Lecture : en 2017, 45 % des sociétés ont un site web qui contient des liens vers les médias sociaux ou le wiki de la société.
Ensemble Secteurs des TCSI
Description de biens ou services, listes de prix 77 77
Commande ou réservation en ligne 27 25
Personnalisation ou conception des biens ou services en ligne 13 12
Suivi de commande en ligne 15 17
Contenu personnalisé pour les visiteurs réguliers 19 25
Des liens vers les médias sociaux ou wiki de la société 45 68
  • Lecture : en 2017, 45 % des sociétés ont un site web qui contient des liens vers les médias sociaux ou le wiki de la société.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d’assurance, déclarant avoir un site web.
  • Source : Insee, enquête TIC-entreprises 2017.

Figure 3 - Fonctionnalités du site web en 2017

  • Lecture : en 2017, 45 % des sociétés ont un site web qui contient des liens vers les médias sociaux ou le wiki de la société.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d’assurance, déclarant avoir un site web.
  • Source : Insee, enquête TIC-entreprises 2017.

Les médias sociaux sont surtout utilisés comme vitrine pour développer l’image de la société et/ou commercialiser ses produits : en 2017, 84 % des sociétés présentes sur un média social l’utilisent à cette fin (figure 4). Ils servent également d’interface à la relation client en recueillant leurs avis, leurs critiques, leurs questions et en les faisant participer à l’amélioration des produits. Globalement, les usages des médias sociaux sont restés stables entre 2013 et 2017, seule leur utilisation pour recruter du personnel a augmenté (+ 7 points). Dans les secteurs des TCSI, les sociétés présentes sur les médias sociaux le sont nettement plus que les autres pour recruter du personnel (70 %), échanger de l’information en interne (44 %) ou collaborer en interne (32 %).

En matière de sécurité des systèmes d’information (SI), en 2019, 86 % des sociétés veillent à la mise à jour régulière de leurs logiciels et 70 % exigent un mot de passe fort (au moins 8 caractères mixtes, changés régulièrement) pour accéder à leurs systèmes. Seuls 33 % conduisent des évaluations régulières des risques liés aux SI. Enfin, 27 % des sociétés se sont dotées de documents sur la sécurité de leurs SI (49 % dans le secteur des TCSI).

Figure 4 - Motifs de présence sur les médias sociaux en 2017

en %
Figure 4 - Motifs de présence sur les médias sociaux en 2017 (en %) - Lecture : en 2017, 44 % des sociétés présentes sur les médias sociaux utilisent ce canal pour recruter du personnel.
Ensemble Secteurs des TCSI
Développer son image, commercialiser ses produits 84 88
Recueillir l'avis, les critiques, les questions des clients 55 52
Faire participer les clients à l'amélioration des biens et de services 34 38
Collaborer avec ses partenaires ou d'autres organismes 23 32
Recruter du personnel 44 70
Echanger des avis ou de la connaissance au sein de l'entreprise 24 44
  • Lecture : en 2017, 44 % des sociétés présentes sur les médias sociaux utilisent ce canal pour recruter du personnel.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d’assurance, déclarant être présentes sur au moins un média social ou un wiki.
  • Source : Insee, enquête TIC-entreprises 2017.

Figure 4 - Motifs de présence sur les médias sociaux en 2017

  • Lecture : en 2017, 44 % des sociétés présentes sur les médias sociaux utilisent ce canal pour recruter du personnel.
  • Champ : sociétés de 10 personnes ou plus, implantées en France, des secteurs principalement marchands, hors secteurs agricole, financier et d’assurance, déclarant être présentes sur au moins un média social ou un wiki.
  • Source : Insee, enquête TIC-entreprises 2017.

Définitions


Vitesse de téléchargement contractuelle : Il s’agit de la vitesse indiquée dans le contrat d’abonnement à Internet, et non pas de la vitesse de téléchargement constatée. À titre d’exemple, une vitesse de téléchargement inférieure à 10 Mbits/s sera proposée avec une connexion ADSL ou SDSL. En revanche, une vitesse de téléchargement supérieure ou égale à 100 Mbits/s sera proposée avec une connexion fibre optique.


Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.


Site web : Ensemble des pages web accessibles via Internet sur un serveur identifié par une adresse. Le site web d’une entreprise peut être le sien propre ou celui d’un réseau auquel elle appartient (réseau de franchises, groupe, etc.).


Médias sociaux : Les médias sociaux désignent trois types d’application internet : les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Viadeo, Google+, etc.), les blogs d’entreprise ou microblogs (Twitter, Present.ly, etc.), les sites web de partage de contenu multimédia (YouTube, Flickr, SlideShare, etc.).


Wiki : Site web collaboratif structuré de partage de la connaissance, au développement duquel les utilisateurs peuvent participer.


Enquête communautaire sur les technologies de l’information et de la communication dans les entreprises (TIC-entreprises) : cette enquête s’inscrit dans le dispositif d’enquêtes européennes, en application du règlement européen n° 1006/2009 du 16 septembre 2009 amendant le règlement du 21 avril 2004. Ce dispositif permet d’évaluer la progression de l’usage des TIC dans les entreprises en Europe. L’enquête TIC vise à mieux connaître l’informatisation et la diffusion des technologies de l’information et de la communication dans les entreprises. Elle cherche notamment à apprécier la place des outils nouveaux dans les relations externes de l’entreprise (Internet, commerce électronique) et dans leur fonctionnement interne (réseaux, systèmes intégrés de gestion).

Champ

Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.

Faute de données disponibles dans la comptabilité nationale et les estimations d’emploi, il exclut la réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication (95.1). À l’inverse, il inclut des technologies connexes aux TIC : la fabrication d’instruments et d’appareils de mesure, d’essai et de navigation, l’horlogerie (26.5), la fabrication d’équipements d’irradiation médicale, d’équipements médicaux et électro-thérapeutiques (26.6), ainsi que la fabrication de matériels optiques et photographiques (26.7). Pour l’analyse en valeur ajoutée dans la fiche 3.5, le secteur du commerce de gros d’équipement de l’information et de la communication (46.5) est ajouté à partir des données du compte du commerce aux données des autres branches des TCSI, la donnée par branche étant indisponible à ce niveau de détail de la NAF en comptabilité nationale. De même, pour des raisons de comparabilité internationale, les activités de commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5) ne sont pas prises en compte dans la fiche 5.3.

Ce champ n’identifie pas l’ensemble de l’économie numérique. Conformément à leur objectif de décrire des activités, indépendamment de leur mode d’exercice, les nomenclatures statistiques disponibles agrègent les activités économiques sans tenir compte de leur degré de numérisation. En particulier, elles ne permettent pas d’isoler le commerce électronique et les plateformes sur Internet.

Définitions

Pour en savoir plus