Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2011

Insee Références
Paru le : 23/02/2011
Consulter
Sommaire

Politiques d'emploi

Les dispositifs spécifiques de la politique de l'emploi prennent la forme d'aides à l'emploi, de stages de formation professionnelle ou de mesures de retrait d'activité anticipé. En 2009, le nombre total d'entrées dans ces dispositifs est en hausse, le dynamisme des entrées en emplois non marchands aidés et en stages de formation compensant la baisse des entrées dans les mesures de retrait d'activité. Conséquence du plan de relance et des mesures mises en œuvre à la mi-2009 pour soutenir l'emploi des jeunes, les entrées en Contrats d'accompagnement dans l'emploi et en Contrats d'avenir se sont élevées à 359 000 en 2009 après 276 000 en 2008. Mis en place en 2005 avec la loi de programmation pour la cohésion sociale, les Contrats d'avenir, contrats à durée déterminée à temps partiel destinés aux allocataires de minima sociaux, et les Contrats d'accompagnement dans l'emploi, contrats à durée déterminée destinés à faciliter l'insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés particulières d'accès à l'emploi, ont succédé aux Contrats emploi solidarité et Contrats emploi consolidé. Dans le secteur marchand, le Contrat insertion - revenu minimum d'activité (CI-RMA), à durée déterminée, est dédié aux bénéficiaires de minima sociaux, tandis que le Contrat initiative emploi (CIE), qui peut être un CDD ou un CDI, à temps plein ou à temps partiel, vise à favoriser le retour à l'emploi des personnes qui en sont éloignées. En 2009, les entrées en CIE et en CI-RMA ont fortement augmenté (117 000 après 62 000 en 2008), particulièrement en CIE dans le cadre des mesures en faveur de l'emploi des jeunes. En revanche, les entrées en contrats en alternance se sont réduites de 9 % en lien avec la dégradation de la conjoncture.

Insee Références
Paru le : 23/02/2011