Tableaux de l'Économie FrançaiseÉdition 2011

Insee Références
Paru le : 23/02/2011
Consulter
Sommaire

Salaires dans la fonction publique

En 2008, un agent de la fonction publique d'État a perçu en moyenne un salaire brut de 2 772 euros par mois, dont 15,5 % sous forme de primes et rémunérations annexes. Déduction faite des prélèvements sociaux, le salaire net moyen s'établit à 2 328 euros par mois : il augmente de 3,7 % en euros à prix courants en 2008 (après + 2,9 % l'année précédente). Compte tenu d'une forte hausse des prix en 2008 (2,8 % en moyenne annuelle), le salaire net moyen a augmenté de 0,9 % en euros à prix constants. Outre l'évolution de la valeur du point d'indice, cette hausse repose sur la croissance soutenue des primes et indemnités (+ 9,7 %, après + 3,5 %), avec une forte dynamique des heures supplémentaires, notamment chez les enseignants. Toutefois, l'évolution du salaire moyen est sensible aux départs et recrutements ainsi qu'aux promotions et avancements des personnes en place. En particulier, si l'on exclut du champ, en 2007, les 47 000 agents faiblement qualifiés partis vers la fonction publique territoriale en 2008, le salaire net moyen augmente alors de 2,7 % en euros courants. La rémunération nette moyenne des personnes présentes en 2007 et 2008 a, quant à elle, progressé de 4,5 % en euros courants, soit 1,6 % en euros constants. Dans la fonction publique d'État, la moitié des agents a vu son traitement indiciaire augmenter de plus de 13,7 % entre 2004 et 2008. Sur cette période, 10,6 % des agents de la fonction publique d'État ont vu leur traitement indiciaire brut évoluer moins vite que l'inflation (7,9 %), donnant lieu dans les ministères à une prime moyenne de 846 euros au titre de la garantie individuelle du pouvoir d'achat (GIPA).

Insee Références
Paru le : 23/02/2011