Bilan économique 2016 - Martinique

Les voyants de l'économie martiniquaise restent au vert en 2016. Le chômage baisse et l’emploi salarié progresse. La situation financière des ménages est satisfaisante ; l’encours sain de crédit augmente de 3,4 % en raison des taux d’intérêt en baisse. Les consommateurs ont par ailleurs profité d’une inflation quasi nulle (– 0,2 %) et d’une baisse du prix des carburants. Cependant, la baisse du prix du pétrole a entrainé une chute de 13 % des exportations martiniquaises.

Insee Conjoncture Martinique
No 3
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Transport aérien - 2016, année du renouveau marquée par une forte croissance du traficBilan économique 2016

José JEAN-MARIE, SAMAC

En 2016, le trafic aérien affiche des résultats encourageants. Les mouvements d’avions commerciaux progressent de 4,3 % et le trafic passagers de 10,2 %. Les liaisons internationales continuent leur progression ; près de 37 % de hausse sont enregistrées sur ces liaisons. Ces résultats en forte augmentation ont pour principaux leviers, le développement des segments France, Guadeloupe et la dynamique insufflée sur les Etats-Unis, le Canada et l’Europe ou encore les nouvelles dessertes vers les marchés européens à fort potentiel comme l’Allemagne avec la compagnie CONDOR. Le fret commercial aérien est à la baisse (– 3,2 %), tandis que la Poste est en légère progression avec un taux de 1,8 %.

Insee Conjoncture Martinique
No 3
Paru le : 23/05/2017

Le flux de passagers : l’ensemble des destinations affiche une progression record

En 2016, l’Aéroport Martinique Aimé Césaire enregistre le meilleur résultat de trafic réalisé sur la plate-forme aéroportuaire depuis plus de 20 ans. Avec 9 % d’augmentation pour le seul mois de décembre 2016, les résultats toutes destinations confondues sont supérieurs de 10,2 % à ceux de l’année 2015, soit 1 801 083 passagers locaux transportés fin décembre 2016 contre 1 634 723 fin décembre 2015. Tous les mois de l’année 2016 sont en augmentation par rapport à 2015.

Le trafic national affiche une tendance haussière de 7,8 % sur un an. Ce faisceau de trafic comprend le régional national qui progresse de 15,6 %, porté d’une part, par les liaisons avec la Guadeloupe (+ 17,5 %) et d’autre part, par les liaisons avec la Guyane (+ 3,4 %). Les résultats observés sur le trafic à destination ou en provenance de la France hexagonale progressent de 4,3 %. Cette progression s’explique notamment par l’effet de la croisière « tête de ligne1 » au cours du premier trimestre et au mois de décembre 2016, mais aussi par un contexte international tendu du fait des attentats qui écornent l’image de certaines régions du monde potentiellement concurrentes dans le domaine du tourisme.

Le renforcement de l’offre de croisière de la Mediterranean Shipping Company (MSC Croisières) au départ de Martinique influencent très positivement le trafic offrant ainsi à la destination Martinique une meilleure connectivité.

Le trafic international progresse de 37 % : il englobe une baisse de 4,7 % sur les liaisons avec la Caraïbe internationale et une hausse de 58,4 % sur les « autres aéroports ». La progression cumulée fin décembre 2016 provient des liaisons nouvelles avec l’Amérique du Nord (New-York, Boston et Washington) opérées par la compagnie NORWEGIAN AIR SHUTTLE depuis décembre 2015. Les rotations se sont poursuivies de janvier à début mai 2016 et ont repris en novembre 2016.

En outre, les échanges avec l’Amérique du Sud, plus exactement Sao Paulo au Brésil, accentuent leur progression. Le trafic a considérablement augmenté par rapport à 2015 (+ 607 %). Enfin, la progression du trafic avec l’Europe (+ 658 %) résulte du développement du segment de la croisière « tête de ligne » avec des vols charters en provenance de Milan et Francfort. Ce faisceau bénéficie également de l’arrivée de la Compagnie aérienne CONDOR en novembre 2016 avec une rotation hebdomadaire (Francfort - Fort-de-France - Tobago) le dimanche pendant la haute saison avec une offre estimée entre 3 000 et 6 000 sièges.

Les Mouvements commerciaux continuent leur progression

Les mouvements commerciaux progressent de 4,3 % entre 2015 et 2016. Les mouvements commerciaux internationaux augmentent de 3,0 %, alors que les mouvements commerciaux nationaux augmentent de 5 %.

Le Tonnage Atterri Décollé (TAD) progresse respectivement de 5,5 % sur le national, de 17,9 % sur l’international et de 750 % sur les vols européens. Le TAD commercial augmente de 7,9 % en valeur cumulée.

Le Fret commercial aérien à la baisse

En valeur cumulée, le trafic Fret commercial est en régression de 3,0 % fin décembre 2016 par rapport à fin décembre 2015. Cette régression traduit une réalité contrastée, à savoir, une hausse de 5,5 % des importations et une baisse de 17,8 % des exportations.

Le trafic Poste est en progression de 1,9 % depuis le début de l’année, évolution principalement liée au développement des achats sur internet.

Figure 1 – Chiffres clés

Chiffres clés
2015 2016 Évolution 2016/2015 ( %)
Passagers 1 634 723 1 801 083 10,2
Dont France 1 032 724 1 077 312 4,3
Dont DFA 470 618 543 858 15,6
Autres 131 381 179 913 36,9
Fret commercial (en tonnes) 10 286 9 961 -3,2
La Poste 2 907 2 960 1,8
  • Source : SAMAC.

Figure 2 – Le Fret commercial aérien est à la baisseÉvolution du fret commercial en Martinique (en tonnes)

Le Fret commercial aérien est à la baisse
Trafic fret commercial (tonnes)
2010 11 010
2011 10 603
2012 9 492
2013 9 430
2014 9 913
2015 10 266
2016 9 961
  • Source : Samac.

Figure 2 – Le Fret commercial aérien est à la baisseÉvolution du fret commercial en Martinique (en tonnes)

Figure 3 – Une évolution constante du trafic postal depuis 2013Évolution du trafic de la poste en Martinique (en tonnes)

Une évolution constante du trafic postal depuis 2013
Trafic poste (en tonnes)
2010 2 697
2011 2 753
2012 2 861
2013 2 717
2014 2 802
2015 2 907
2016 2 960
  • Source : Samac.

Figure 3 – Une évolution constante du trafic postal depuis 2013Évolution du trafic de la poste en Martinique (en tonnes)

Figure 4 – Nette augmentation du trafic passager sur le transatlantiqueÉvolution du trafic de passagers sur le transatlantique en Martinique (en nombre)

Nette augmentation du trafic passager sur le transatlantique
France
2010 976 845
2011 1 022 667
2012 992 418
2013 1 067 591
2014 1 055 639
2015 1 032 724
2016 1 077 312
  • Source : SAMAC.

Figure 4 – Nette augmentation du trafic passager sur le transatlantiqueÉvolution du trafic de passagers sur le transatlantique en Martinique (en nombre)

Figure 5 – Forte évolution de la desserte avec la GuadeloupePassagers entre la Martinique et les Départements Français d'Amérique (en nombre)

Forte évolution de la desserte avec la Guadeloupe
Année Guadeloupe Guyane Total Régional
2010 396 589 66 282 462 871
2011 412 354 67 045 479 399
2012 391 423 66 350 457 773
2013 386 029 62 895 448 924
2014 388 089 62 135 450 224
2015 406 025 64 593 470 618
2016 477 086 66 772 543 858
  • Source SAMAC.

Figure 5 – Forte évolution de la desserte avec la GuadeloupePassagers entre la Martinique et les Départements Français d'Amérique (en nombre)

Figure 6 – Le trafic de passagers en forte augmentationÉvolution du trafic aéroportuaire en Martinique (nombre et %)

Le trafic de passagers en forte augmentation
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Variation 2016/2015 (%)
Mouvements d'avions commerciaux 23 871 24 086 22 824 20 473 20 692 21 501 19 814 19 590 19 512 20 397 21 282 4,34
Trafic de passagers (en milliers) 1 636 1 695 1 673 1 608 1 672 1 727 1 640 1 685 1 685 1 697 1 865 9,90
dont passagers locaux 1 542 1 603 1 572 1 496 1 557 1 621 1 566 1 624 1 625 1 635 1 801 10,18
dont passagers en transit 94 93 101 112 115 107 75 61 60 62 63 2,65
Trafic fret commercial (tonnes) 13 493 13 925 12 785 11 336 11 010 10 603 9 492 9 430 9 913 10 266 9 961 -2,96
Trafic poste (en tonnes) 2 236 2 240 2 315 2 712 2 697 2 753 2 861 2 717 2 802 2 907 2 960 1,85
  • Source : Samac.