Bilan économique 2015 - Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

En 2015, en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (ALPC) comme en France métropolitaine, l'économie montre des signes de reprise. Le PIB national progresse de 1,3 % et la plupart des indicateurs économiques régionaux sont dans le vert.

Insee Conjoncture Nouvelle-Aquitaine
Paru le : 31/05/2016

Tourisme - Une année 2015 au beau fixe pour le tourisme

Sébastien Brumaud, Insee

En 2015, la croissance de la fréquentation touristique est au rendez-vous dans les campings et les hôtels de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. La diversité de l'offre sur le littoral et un temps chaud et ensoleillé ont attiré davantage de touristes français dans les campings. La fréquentation des hôtels rebondit grâce au retour de la clientèle nationale et à une clientèle étrangère de plus en plus présente. La hausse est plus marquée dans les hôtels girondins et les hôtels « haut de gamme ».

Insee Conjoncture Nouvelle-Aquitaine
No 03
Paru le : 31/05/2016

Dans les campings et les hôtels de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, la fréquentation touristique progresse de 4,8 % en 2015 et atteint 39,1 millions de nuitées. De mai à septembre, les campeurs ont passé 23,6 millions de nuitées dans quelque 1 400 campings de la région, soit une augmentation de 4,6 % par rapport à 2014. La région se place ainsi en deuxième position, entre Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (23,7 millions) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (15,1 millions). Avec 15,4 millions de nuitées sur l'ensemble de l'année, la fréquentation des 1 945 hôtels de la région rebondit (+ 5,2 %), après une année 2014 difficile (– 1,3 %). Cette croissance est supérieure à celle de France métropolitaine (+ 1,8 %) (figure 1).

Figure 1 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

en indice base 100 en 2010
Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings
Nombre de nuitées - Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes Nombre d'arrivées - Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes Nombre de nuitées - France métropolitaine Nombre d'arrivées - France métropolitaine
2010 100 100 100 100
2011 104,25 104,98 103,07 103,2
2012 103,4 105,19 102,96 103,62
2013 104,1 104,77 103,6 104,39
2014 103,9 105,52 102,73 103,66
2015 108,92 110,47 104,97 106,33
  • Note : données 2015 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT)

Figure 1 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

Une croissance portée par les campeurs français

La clientèle française est à l’origine de la hausse significative de la fréquentation des campings. Les Français y ont passé 17,3 millions de nuitées (figure 2), soit 1 million de plus (+ 6,3 %) que durant la saison 2014. Près de 60 % de cette croissance est réalisée en juillet. En revanche, la fréquentation étrangère stagne (+ 0,1 %) sous l'effet d'un mauvais mois d'août (185 000 nuitées en moins) qui efface la hausse des mois de mai, juin et juillet (200 000 nuitées en plus). La clientèle en provenance des Pays-Bas, d'Allemagne et de Grande-Bretagne réalise les trois quarts des nuitées étrangères.

Figure 2 – Fréquentation des hôtels et des campings

en milliers
Fréquentation des hôtels et des campings
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes France métropolitaine
Hôtels Campings Hôtels Campings
Arrivées 9 311 3 895 112 692 21 691
- Français 7 868 2 890 77 756 14 289
- Étrangers 1 443 1 006 34 936 7 402
Nuitées 15 447 23 630 202 087 112 876
- Français 12 915 17 333 128 306 76 831
- Étrangers 2 532 6 297 73 782 36 044
Durée moyenne de séjour (en jours) 1,7 6,1 1,8 5,2
- Français 1,6 6,0 1,7 5,4
- Étrangers 1,8 6,3 2,1 4,9
  • Note : données 2015 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT)

Les départements du littoral plébiscités

Les campings des départements de la façade atlantique sont les plus attractifs : ils concentrent 80 % de la fréquentation régionale de l’hôtellerie de plein air, soit 19 millions de nuitées. Ces nuitées augmentent de 5,4 % en 2015. La Gironde affiche la plus forte progression (+ 12,6 %), suivie par la Charente-Maritime (+ 3,9 %), les Landes (+ 3,2 %) et les Pyrénées-Atlantiques (+ 2,1 %) (figure 3).

Pour l’ensemble des autres départements de la région, la hausse est de 1,4 %. Les Deux-Sèvres et la Haute-Vienne sont les seuls départements où le nombre de nuitées recule, respectivement de 3,2 % et 1,9 %.

Figure 3 – Nombre de nuitées dans les campings par département

en %
Nombre de nuitées dans les campings par département
Nombre de nuitées dans les campings Part de nuitées effectuées en 2015
2015 (en milliers) Évolution 2015/2014 Évolution annuelle moyenne 2014/2010 (1) par une clientèle étrangère sur emplacements équipés
Charente 139 23,8 -3,8 39,2 23,1
Charente-Maritime 6 619 3,9 1,6 15,6 57,1
Corrèze 484 1,9 0,1 30,1 41,3
Creuse 129 0,9 1,1 41,2 25,7
Dordogne 3 074 0,4 1,2 38,8 49,4
Gironde 4 519 12,6 2,5 31,9 49,3
Landes 5 722 3,2 1,5 28,1 56,6
Lot-et-Garonne 305 9,2 2,9 33,2 45,2
Pyrénées-Atlantiques 1 990 2,1 -1,1 23,9 44,1
Deux-Sèvres 140 -3,2 0,4 30,4 25,2
Vienne 315 0,4 2,4 27,8 37,9
Haute-Vienne 196 -1,9 1,3 32,2 30,4
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes 23 630 4,6 1,4 26,6 51,9
France métropolitaine 112 876 2,9 1,3 31,9 48,5
  • Note : données 2015 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT)

De bonnes conditions météo en début de saison

Les campeurs passent leurs séjours majoritairement dans les emplacements équipés (bungalow, mobile-home, chalet). Sur l'ensemble de la saison touristique, la fréquentation sur ce type d'hébergement augmente de 6,3 %, entraînée par un excellent mois de juillet (+ 13 %).

Deux tiers des emplacements proposés aux campeurs sont des emplacements nus. Cette offre diminue de 1,8 % sur la saison. Néanmoins, la fréquentation progresse de 2,8 % grâce aux conditions anticycloniques du début de saison : + 26 % en mai, + 16 % en juin et + 5,7 % en juillet. En revanche, elle fléchit de 2 % en août et 3 % en septembre.

Les campings « haut de gamme » (3, 4 et 5 étoiles) rassemblent, comme au plan national, plus de 80 % des nuitées totales, et leur fréquentation est dynamique (+ 6,1 %) (figure 4). À l'inverse, la fréquentation des campings de catégories inférieures décline de 1,2 % pour les non classés et 2,5 % pour les 1 et 2 étoiles.

Figure 4 – Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2015 (milliers) Évolution 2015/2014 (%)
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes France métropolitaine Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes France métropolitaine
1-2 étoiles 2 830 16 120 -2,5 0,2
3-4-5 étoiles 19 544 90 199 6,1 4,1
Non classés 1 256 6 556 -1,2 -6,6
Total 23 630 112 876 4,6 2,9
  • Note : données 2015 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT)

Présence accrue de la clientèle étrangère dans les hôtels

La clientèle française est de retour dans les hôtels (+ 4,6 % de nuitées) après une baisse en 2014 (– 3,7 %). Elle assure 84 % des nuitées hôtelières. La fréquentation étrangère continue de croître à un rythme soutenu : + 8,3 % en 2015 après + 7,9 % en 2014. La clientèle internationale est avant tout européenne : 81 % des nuitées étrangères sont le fait des Européens pour lesquels les nuitées augmentent de 8 %.

Parmi les cinq marchés les plus porteurs pour les hôtels de la région, quatre progressent : les Espagnols (+ 20 %), les Belges (+ 12 %), les Allemands (+ 6 %) et les Suisses (+ 12 %). La fréquentation des Britanniques baisse de 0,8 % entre 2014 et 2015, mais ceux-ci restent les premiers clients étrangers avec 520 000 nuitées. En dehors de l'Europe, les États-Unis arrivent premiers avec 198 000 nuitées, en augmentation de 8 %.

Les hôtels girondins et les hôtels « haut de gamme » en tête

La fréquentation hôtelière croît dans tous les départements de la région à l'exception de la Dordogne, dont le nombre de nuitées s’érode de 0,5 %. Les croissances sont les plus élevées en Gironde (+ 8,5 %) et dans les Deux-Sèvres (+ 8,4 %) (figure 5).

Figure 5 – Nombre de nuitées dans les hôtels par département

en %
Nombre de nuitées dans les hôtels par département
Nombre de nuitées dans les hôtels Part de nuitées effectuées en 2015 par une clientèle étrangère
2015 (en milliers) Évolution 2015/2014 Évolution annuelle moyenne 2014/2010 (1)
Charente 439 2,7 0,2 13,1
Charente-Maritime 2 239 4,3 1,4 12,6
Corrèze 498 2,2 -2,2 11,3
Creuse 128 0,7 -3,2 10,6
Dordogne 1 032 -0,5 0,7 26,7
Gironde 4 090 8,5 1,8 21,1
Landes 1 113 5,3 -2,0 11,2
Lot-et-Garonne 394 3,0 -0,2 11,0
Pyrénées-Atlantiques 2 683 3,5 -0,5 18,0
Deux-Sèvres 469 8,4 0,2 9,5
Vienne 1 699 6,8 0,6 12,1
Haute-Vienne 663 5,0 -1,9 12,7
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes 15 447 5,2 0,3 16,4
France métropolitaine 202 087 1,8 0,4 36,5
  • Note : données 2015 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT)

La Gironde est la plus attractive avec 4,1 millions de nuitées, devant les Pyrénées-Atlantiques (2,7 millions) et la Charente-Maritime (2,2 millions). Ces trois départements concentrent 58 % des nuitées et 66 % des nuitées étrangères des hôtels de la région.

La fréquentation des hôtels classés 4 et 5 étoiles progresse de 10,8 % (figure 6) avec une offre de chambres qui s'accroît de 3,7 %. Les hôtels non classés souffrent d'une importante baisse de fréquentation (– 10,6 %) en lien avec une réduction marquée de l'offre (– 13,2 % de chambres offertes sur l'année).

Figure 6 – Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2015 (milliers) Évolution 2015/2014 (%)
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes France métropolitaine Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes France métropolitaine
1-2 étoiles 5 907 58 002 6,5 7,7
3 étoiles 5 351 75 770 7,2 5,3
4-5 étoiles 2 516 48 224 10,8 8,9
Non classés 1 673 20 091 -10,6 -29,3
Total 15 447 202 087 5,2 1,8
  • Note : données 2015 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT)

Sources

Avertissement 

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

 

Pour en savoir plus

Thème Tourisme

Documentation

Définitions (pdf, 72 Ko)