Bilan économique 2015 - Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

En 2015, en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (ALPC) comme en France métropolitaine, l'économie montre des signes de reprise. Le PIB national progresse de 1,3 % et la plupart des indicateurs économiques régionaux sont dans le vert.

Insee Conjoncture Nouvelle-Aquitaine
Paru le : 31/05/2016

Commerce extérieur - En 2015, un solde commercial excédentaire pour l’ALPC

Philippe Guérin de Tourville, Direction régionale des Douanes de Bordeaux - Pôle action économique

En 2015, les exportations de l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (ALPC) rebondissent, avec une progression plus accentuée qu’au niveau national. Les importations, elles, restent en repli. Cette évolution dynamique des exportations permet à la région de consolider son solde commercial. Au terme de l’année 2015, les échanges commerciaux de la région dégagent un excédent de près de 2 milliards d’euros. Quasiment tous les secteurs majeurs des ventes contribuent aux bons résultats de l’exportation. Dans ce contexte favorable, les États-Unis renforcent leur position en tête du classement des pays clients de la région.

Insee Conjoncture Nouvelle-Aquitaine
No 3
Paru le : 31/05/2016

À l’exportation, bonnes performances des produits phares

En 2015, l’ALPC a exporté pour 22,2 milliards d’euros (+ 6 % par rapport à 2014), soit un chiffre très proche de celui de 2013 (22,6 Md€) (figure 1). Elle réalise 5 % des exportations de la France et se situe au 8e rang du classement des régions à l’export.

Figure 1 – Exportations et importations par produits en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes en 2015

Exportations et importations par produits en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes en 2015
Nomenclature agrégée A17 Exportations Importations
2015 (millions d'euros) Part (%) Évolution 2015/2014 (%) 2015 (millions d'euros) Part (%) Évolution 2015/2014 (%)
AZ Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l’aquaculture 2 519 11,3 4,0 869 4,3 10,3
dont Produits de la culture et de l’élevage 2 397 10,8 4,2 707 3,5 12,2
dont Produits de la pêche et de l'aquaculture 96 0,4 -1,9 130 0,6 0,2
dont Produits sylvicoles 26 0,1 9,7 32 0,2 12,6
C1 Produits des industries agroalimentaires (IAA) 6 131 27,6 5,4 2 062 10,1 2,0
dont Boissons 4 205 18,9 8,9 453 2,2 6,8
dont Viande et produits à base de viande 583 2,6 -3,8 267 1,3 -0,4
dont Produits laitiers et glaces 367 1,7 -5,5 191 0,9 -11,5
C2 Produits pétroliers raffinés et coke 31 0,1 -34,8 2 661 13,1 -27,4
C3 Équipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique 2 646 11,9 6,7 3 560 17,5 8,9
dont Matériel électrique 938 4,2 1,0 838 4,1 3,9
dont Machines et équipements d'usage général 684 3,1 6,1 880 4,3 7,9
C4 Matériels de transport 3 844 17,3 19,7 2 975 14,6 6,2
dont Produits de la construction aéronautique et spatiale 2 126 9,6 15,5 931 4,6 -4,0
dont Équipements pour automobiles 1 075 4,8 13,7 505 2,5 37,2
dont Produits de la construction automobile 127 0,6 2,7 1 431 7,0 3,4
C5 Autres produits industriels  6 580 29,6 -1,0 8 008 39,3 3,8
dont Produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique 1 231 5,5 -1,7 1 574 7,7 1,6
dont Pâte à papier, papier et carton 931 4,2 -1,2 609 3,0 0,9
dont Bois, articles en bois 597 2,7 7,8 563 2,8 5,0
dont Produits pharmaceutiques 550 2,5 -1,2 452 2,2 10,6
dont Produits chimiques divers 470 2,1 -1,4 394 1,9 3,8
dont Coutellerie, outillage, quincaillerie et ouvrages divers en métaux 348 1,6 3,1 470 2,3 -4,5
DE Hydrocarbures naturels, autres produits des industries extractives, électricité, déchets 344 1,6 4,1 118 0,6 -18,5
JZ Produits de l’édition et de la communication 65 0,3 -0,8 95 0,5 -1,4
MN Plans et dessins techniques ; plaques et films photographiques exposés 2 0,0 -42,4 6 0,0 -5,0
RU Objets d’art, d’antiquité et de collection 35 0,2 329,7 7 0,0 2,8
Total 22 195 100,0 5,5 20 351 100,0 -0,6
  • Note : Les importations sont comptées en valeur CAF (coût, assurance, fret), les exportations FAB (franco à bord), les données ne comprennent pas le matériel militaire.
  • Source : Direction régionale des Douanes de Bordeaux, Exploitation base de données BEANET d'avril 2016

Après la déconvenue de l’année 2014, les ventes repartent : aéronautique et spatial (+ 16 %, après – 22 %), boissons (+ 9 %, après – 13 %), produits de la culture et de l’élevage (+ 4 %, après – 11 %). Celles des équipements pour automobiles continuent de progresser (+ 14 %, après + 16 %). La hausse marquée des livraisons de matériel aéronautique et spatial est pour une large part portée par les commandes de trois pays : États-Unis, Allemagne, Canada. Les exportations de boissons alcoolisées distillées augmentent de 13 %, à la faveur notamment de celles à destination des États-Unis (+ 32 %) et de la Chine (+ 38 %). Les ventes de vins reprennent également (+ 5 %), essentiellement grâce à la clientèle des pays tiers (hors Union européenne), comme les États-Unis (+ 23 %) ou des pays d’Asie, avec au 1er rang, la Chine (+ 28 %) et Hong-Kong (+ 31 %). En revanche, la tendance baissière se confirme pour les expéditions de vins au sein de l’UE. Les exportations de produits de la culture et de l’élevage reprennent un peu de vigueur avec des résultats très contrastés selon les couples pays-produits. L’Union européenne reste le débouché principal, mais de très bons résultats sont réalisés avec des marchés autres. Les ventes s’envolent vers la Chine (+ 155 %) qui devient le 4e pays client pour ce secteur.

Le secteur des boissons (4,2 milliards d’euros) est en tête du palmarès 2015 des ventes de la région, devant les produits de la culture et de l’élevage (2,4 Md) et la construction aéronautique et spatiale (2,1 Md) (figure 2). Ce classement est identique à celui des années précédentes.

Figure 2 – Principaux produits exportés de l'ALPC en 2015 (part dans le total des exportations)

en %
Principaux produits exportés de l'ALPC en 2015 (part dans le total des exportations)
Boissons 18,9
Produits de la culture| et de l'élevage 10,8
Produits de l'aéronautique 9,6
Produits chimiques| de base 5,5
Équipements pour| automobiles 4,8
Matériel électrique 4,2
Pâte à papier,| papier et carton 4,2
Machines et équipements| d'usage général 3,1
Bois, articles| en bois 2,7
Viande et produits| à base de viande 2,6
Produits pharmaceutiques 2,5
  • Source : Direction régionale des Douanes de Bordeaux

Figure 2 – Principaux produits exportés de l'ALPC en 2015 (part dans le total des exportations)

Des importations globalement en retrait

Après un recul en 2014, les importations de l’ALPC se contractent à nouveau en 2015 (– 1 %). Elles représentent un montant de 20,4 milliards d’euros, soit 4 % des importations nationales, ce qui place l’ALPC au 9e rang du palmarès des régions à l’import.

Les achats de produits pétroliers diminuent fortement en valeur : – 27 % par rapport à 2014, après – 17 % en 2013, alors que ce poste représente 13 % de la valeur totale des importations régionales. En effet, en 2015, les cours du pétrole ont atteint leur plus bas niveau depuis dix ans, l’impact de leur baisse étant toutefois limité par la dépréciation de l’euro par rapport au dollar (– 16 %). De leur côté, les volumes importés progressent de 4 %. Par ailleurs, de nombreux produits et non des moindres sont importés à la hausse : produits chimiques de base et produits azotés (+ 2 %), produits de la construction automobile (+ 3 %), machines (+ 8 %), matériel électrique (+ 4 %), produits de la culture et de l’élevage (+ 12 %).

Les produits pétroliers restent le premier produit importé en valeur, pour 2,7 milliards d’euros. Suivent les produits chimiques de base et produits azotés (1,6 Md), les produits de la construction automobile (1,4 Md) et les produits de la construction aéronautique et spatiale (0,931 Md) (figure 3).

Ces orientations asymétriques, baisse à l’import, hausse à l’export, améliorent de façon significative le solde du commerce extérieur régional, pour le porter à + 1,8 milliard d’euros (0,6 Md en 2014).

Figure 3 – Principaux produits importés en ALPC en 2015 (part dans le total des importations)

en %
Principaux produits importés en ALPC en 2015 (part dans le total des importations)
Produits pétroliers| raffinés 13,1
Produits chimiques| de base 7,7
Produits de la |construction automobile 7,0
Produits de l'aéronautique 4,6
Machines et équipements| d'usage général 4,3
Matériel électrique 4,1
Produits de la culture| et de l'élevage 3,5
Pâte à papier,| papier et carton 3,0
Bois, articles| en bois 2,8
Articles d'habillement 2,6
  • Source : Direction régionale des Douanes de Bordeaux

Figure 3 – Principaux produits importés en ALPC en 2015 (part dans le total des importations)

Les États-Unis, 1er partenaire à l’export

Les exportations de l’ALPC vers les États-Unis se renforcent notablement par rapport à l’année précédente (+ 24 %). Hors le matériel électrique (– 36 %), la hausse des ventes bénéficie à tous les principaux produits exportés vers ce pays, tels que le matériel aéronautique et spatial, premier poste, + 31 % ou encore les boissons, deuxième poste, + 30 %. La hausse est encore plus favorable pour les exportations vers la Chine (+ 25 %). Par ailleurs, les livraisons vers la plupart des pays partenaires de l’Union européenne se raffermissent : Espagne (+ 3 %), Allemagne (+ 2 %), Royaume-Uni (+ 1 %), Belgique (+ 3 %), Pays-Bas (+ 1 %).

Aussi, en 2015, les États-Unis consolident leur première place au classement des pays clients de l’ALPC, avec une part supérieure à 15 % (figure 4). Ils précèdent, dans l’ordre, l’Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie. La Chine est maintenant à la 6e place, devant la Belgique. À l’importation, l’Espagne devance l’Allemagne, les États-Unis, la Chine et l’Italie (figure 5). Le Royaume-Uni, avec lequel les échanges à l’import ont diminué de moitié depuis 2013, occupe la 10e place du palmarès des pays fournisseurs.

À l’exportation comme à l’importation, les cinq pays têtes de liste concentrent 52 % des flux de marchandises.

Figure 4 – Exportations de l'ALPC par pays en 2015

en %
Exportations de l'ALPC par pays en 2015
Pays
États-Unis 15,3
Espagne 12,6
Allemagne 11,3
Royaume-Uni 6,9
Italie 6,1
Chine 4,6
Autres 43,2
  • Source : Direction régionale des Douanes de Bordeaux

Figure 4 – Exportations de l'ALPC par pays en 2015

Figure 5 – Importations de l'ALPC par pays en 2015

en %
Importations de l'ALPC par pays en 2015
Pays
Espagne 14,4
Allemagne 12,2
États-Unis 9,9
Chine 8,4
Italie 7,0
Autres 48,1
  • Source : Direction régionale des Douanes de Bordeaux

Figure 5 – Importations de l'ALPC par pays en 2015

Sources

Les chiffres du commerce extérieur régional correspondent à des données CAF-FAB, hors matériel militaire.

Pour en savoir plus

Documentation

Définitions (pdf, 72 Ko)