Bilan économique 2014 en Picardie - La reprise se fait attendre en Picardie

En 2014, les freins de la croissance française semblent se desserrer mais pas encore pour l'économie picarde. L'emploi salarié marchand chute de -1,4 %, tous les secteurs sont en repli. Le chômage s'est aggravé au deuxième semestre pour atteindre 11,7 % en fin d'année. Dans ce climat morose et bien que proche de l'équilibre par rapport à 2013, le nombre de créations d'entreprises accuse une légère baisse pour la quatrième année consécutive (-0,2 %) alors que la tendance s'est inversée au niveau national (+2,6 %). La conjoncture reste également difficile dans la construction et l'industrie. Les autorisations de construction de logements reculent de -17 % et les mises en chantiers de -8 %. Avec une évolution de -0,4 % entre 2013 et 2014, le chiffre d'affaires des entreprises industrielles picardes s'est à peine stabilisé en 2014. Mais la situation reste fragile pour l'ensemble des secteurs. Comme l'an dernier, seuls le transport, le tourisme et l'agriculture ont connu quelques légères zones d'éclaircie.

Insee Conjoncture Picardie
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Tourisme - Léger recul de la fréquentation hôtelière

Sophie Mille, Insee – Claire Hénocque, Comité régional du tourisme

Avec 251 établissements en 2014, la capacité offerte par l’hôtellerie picarde diminue légèrement. La fréquentation des hôtels picards baisse de -1,2 % par rapport à 2013, impacté par la désaffection de la clientèle d’affaires. Cependant, soutenu par une clientèle étrangère concernée notamment par le démarrage des manifestations commémoratives de la guerre 1914-1918, le taux d’occupation dans l’hôtellerie picarde progresse légèrement alors qu’il stagne en France. En 2014, 155 campings sont ouverts au tourisme de passage. L’offre locative progresse davantage que celle des emplacements nus. Pour le camping, après une excellente année 2013, en hausse de +8 % par rapport à 2012, l’année 2014 se présente moins dynamique. Le nombre de nuitées diminue de -6 % mais reste supérieur à celui de 2012. S’établissant à 32 %, le taux d’ occupation des campings picards est inférieur de 4 points au niveau national.

Insee Conjoncture Picardie
No 5
Paru le : 27/04/2015

En 2014, l’hôtellerie picarde compte 251 établissements, soit -3,1% de moins qu’en 2013. L’hôtellerie indépendante représente 71% du parc mais 43% des chambres, en progression de +2% sur l’année 2014. En regard, l’hôtellerie de chaîne couvre 29% du parc mais 57% des chambres. Certes, par rapport à 2013, la capacité offerte par l’hôtellerie indépendante augmente pendant que celle de l’hôtellerie de chaîne diminue. Toutefois, son taux d’occupation affiche 48,4% quand celui des chaines hôtelières atteint 60,5%.

Au final, le taux d’occupation en Picardie atteint 55,3% mais reste en deçà du taux national de 3,9 points. Cependant, il progresse légèrement de 0,4 point alors qu’en France, il stagne. Comparée à ses régions voisines, la Picardie occupe la seconde place derrière le Nord- Pas-de-Calais (56,4%) mais juste devant la Haute-Normandie (55,2%) et la Champagne-Ardenne (54,8%).

Baisse du tourisme d’affaires

Avec 2,6 millions de nuitées en 2014, la fréquentation des hôtels picards diminue de -1,2 % par rapport à 2013. Cette baisse s’explique par la relative désaffection de la clientèle d’affaires. Représentant 56,7 % des nuitées picardes, le tourisme d’affaires diminue de -3,3 % par rapport à 2013. Ceci pourrait s’expliquer par une conjoncture, tant nationale qu’internationale, plutôt morose. Du reste, la diminution atteint -3,6 % au niveau national. Concernant la part de cette clientèle d’affaires, la Picardie perd sa place de leader au profit de la Lorraine et du Limousin. (figure 1)

Figure 1 – Nombre de nuitées dans les hôtels par département

en %
Nombre de nuitées dans les hôtels par département
Nombre de nuitées dans les hôtels Part de nuitées effectuées en 2014 par une clientèle étrangère
2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2010 (1)
Aisne 507 4,5 -3,4 22,7
Oise 1 172 -3,1 -1,2 16,1
Somme 880 -1,8 -1,1 25,0
Picardie 2 559 -1,2 -1,6 20,5
France métropolitaine 198 509 -1,4 1,0 36,7
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Néanmoins la baisse de la fréquentation picarde est limitée par la présence accrue de touristes étrangers, attirés pour certains par les nombreuses manifestations commémoratives liées au centenaire de la guerre 1914-1918. Le volume des nuitées étrangères augmente de +2,9 % en 2014, après une stagnation en 2013. Le Royaume-Uni, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas couvrent les deux tiers de ces nuitées. Au total, la présence étrangère représente 20,5 % des nuitées picardes. Elle est très similaire à celle de la Haute- Normandie, y compris dans sa progression et sa composition : seule l’Italie remplace les Pays-Bas à la quatrième place des nationalités touristiques les plus présentes. Dans le Nord-Pas-de-Calais, région transfrontalière, la part des étrangers est plus importante et plus dynamique et représente 27,6 % des nuitées de 2014, en progression de +11,8 % par rapport à 2013. Si les nationalités étrangères prépondérantes sont identiques, presque la moitié des touristes étrangers nordistes sont anglais. (figure 3)

Figure 3 – Fréquentation des hôtels et des campings

en milliers
Fréquentation des hôtels et des campings
Picardie France métropolitaine
Hôtels Campings Hôtels Campings
Arrivées 1 673 450 110 244 20 770
- Français 1 320 159 76 003 13 360
- Étrangers 353 292 34 241 7 409
Nuitées 2 559 1 157 198 509 109 743
- Français 2 036 563 125 568 73 131
- Étrangers 523 594 72 941 36 612
Durée moyennedu séjour (en jours) 1,5 2,6 1,8 5,3
- Français 1,5 3,6 1,7 5,5
- Étrangers 1,5 2,0 2,1 4,9
  • Note : données 2014 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

La Picardie Maritime et l’Aisne sont les seules zones où le nombre de nuitées augmente en 2014. La Picardie Maritime bénéficie d’une demande hôtelière en hausse de +5 % par rapport à 2013, conjuguée à un taux d’occupation s’améliorant de 2,4 points. L’Aisne, qui recouvre 19,8 % des nuitées régionales, connaît une embellie avec une hausse annuelle de +4,5 %. C’est une bonne performance dans la mesure où l’offre en chambres stagne dans ce département. Le Sud de l’Oise et le Grand Amiénois, qui totalisent 38,2 % des nuitées picardes, accusent une baisse de -3,4 % alors que l’offre dans cette zone ne diminue que très légèrement (-0,7 %) ( figure 6 et 7)

Figure 6 – Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2014 (milliers) Évolution 2014/2013 (%)
Picardie France métropolitaine Picardie France métropolitaine
1-2 étoiles 866 53 862 14,8 0,8
3 étoiles 952 71 935 1,7 -0,7
4-5 étoiles 349 44 287 4,1 -0,0
Non classés 392 28 426 -30,5 -9,0
Total 2 559 198 509 -1,2 -1,4
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 7 – Taux d'occupation dans les hôtels

en % du nombre de lits disponibles
Taux d'occupation dans les hôtels
Picardie - en 2014 Picardie - moyenne 2010-2013 France métropolitaine - en 2014 France métropolitaine - moyenne 2010-2013
janvier 42,732220512429800 45,793997148813100 46,855794177496900 47,887890871911200
février 46,302198497830300 48,048975510696600 50,721021273904300 51,067716713253900
mars 48,955527518512200 53,023564747981600 53,082497798302100 55,972594768826700
avril 57,004346001705200 58,191087318414200 57,986763134573400 57,114788238315400
mai 58,382318422315300 60,722742168817700 60,515044790224800 61,912012031004400
juin 69,015150170941000 70,347804103590200 68,298830776600200 69,195328663143400
juillet 60,731438374084600 61,489145810348700 66,044248414169600 67,449710187606600
août 56,490976456302000 55,093891472068700 68,781437607636900 67,067007641924500
septembre 68,173766930819800 66,849224912914600 68,053652348572900 68,579196561308200
octobre 61,270011826819600 58,986334658500600 61,409757301538200 60,766195248378900
novembre 49,483180988601500 52,535399970445300 51,941319891825200 54,142641898719500
décembre 43,173158009545800 43,993961750540500 51,059327125830100 49,856461893125500
  • Note : données 2013 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 7 – Taux d'occupation dans les hôtels

Le mauvais temps pénalise les campings

En 2014, 155 campings picards sont ouverts au tourisme de passage, soit une diminution de 1,9 % par rapport à 2013 mais avec des emplacements en hausse de 3,2 %. À l’instar des années précédentes et pour mieux répondre aux besoins d’une clientèle avide de confort, l’offre locative progresse davantage que celle des emplacements nus : respectivement +6,4 % et +2,1 % entre 2013 et 2014. D’ailleurs, dans le même temps, la demande en emplacements locatifs croît de +8,6 %. Leur taux d’occupation augmente également pour atteindre 56,0 %, alors que la moyenne nationale est de 52,6 %. Ce score classe la Picardie au troisième rang des régions de province, derrière Paca et la Corse. Répondant moins aux attentes de la clientèle, et davantage exposés aux aléas climatiques, les emplacements nus n’attirent plus autant. En un an, la demande a reculé de -3,3 % et même de -9,1 % sur la période 2010/2014. (figure 2)

Figure 2 – Nombre de nuitées dans les campings par département

en %
Nombre de nuitées dans les campings par département
Nombre de nuitées dans les campings Part de nuitées effectuées en 2014
2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2010 (1) par une clientèle étrangère sur emplacements équipés
Aisne 367 -10,3 7,5 86,2 70,0
Oise 85 28,5 13,6 43,8 41,1
Somme 705 -6,2 2,3 34,1 39,4
Picardie 1 157 -5,7 4,4 51,3 49,2
France métropolitaine 109 743 0,3 1,6 33,4 47,3
  • Note : données 2014 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Les caprices de la météo ont quelque peu découragé les campeurs dans leur ensemble. Seuls les mois de juin, boosté par le week-end de la Pentecôte, et septembre ont connu une embellie. Au final, s’étalant de mai à septembre, la saison touristique picarde se traduit par 1,2 millions de nuitées, soit une diminution de -5,7 % par rapport à 2013. Dans les régions voisines, la saison a été moins mauvaise avec une baisse de -3,4 % en Champagne-Ardenne et -1,2 % en Nord-Pas-de-Calais. Quant à la Haute- Normandie, son nombre de nuitées reste stable, tout comme au niveau national. (figure 4)

Figure 4 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

en indice base 100 en 2010
Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings
Nombre de nuitées - Picardie Nombre d'arrivées - Picardie Nombre de nuitées - France métropolitaine Nombre d'arrivées - France métropolitaine
2010 100 100 100 100
2011 100,3 100,75 103,07 103,2
2012 98,75 99,83 102,96 103,62
2013 100,66 101,32 103,6 104,39
2014 98,02 99,26 102,73 103,67
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 4 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

La forte progression de la clientèle étrangère, observée en 2013 en Picardie comme en France métropolitaine, ne s’est pas poursuivie. En 2014, le volume de nuitées s’est contracté de -7,0 % en Picardie et de -1,8 % au niveau national, respectivement +10,2 % et +5,0 % l’année précédente. Néanmoins, dans les campings picards, la clientèle étrangère représente encore plus de la moitié des nuitées totales contre un tiers en France. La Picardie Maritime et l’Aisne demeurent les principales destinations des campeurs avec respectivement 52,8 % et 31,7 % des nuitées régionales. En Picardie Maritime, les trois quarts des touristes sont français. L’Aisne, quant à elle, accueille une clientèle essentiellement étrangère, totalisant 86,2 % des nuitées. En 2014, l’Oise voit sa fréquentation, tant française qu’étrangère, augmenter de +28,5 %, mais elle reste modeste à l’échelle régionale. (figure 5 et 8)

Figure 5 – Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2014 (milliers) Évolution 2014/2013 (%)
Picardie France métropolitaine Picardie France métropolitaine
1-2 étoiles 239 16 115 -5,6 0,4
3-4-5 étoiles 885 86 605 -5,7 0,6
Non classés 33 7 024 -5,9 -3,8
Total 1 157 109 743 -5,7 0,3
  • Note : données 2014 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 8 – Taux d'occupation dans les campings

en % du nombre d'emplacements disponibles
Taux d'occupation dans les campings
Picardie - en 2014 Picardie - moyenne 2010-2013 France métropolitaine - en 2014 France métropolitaine - moyenne 2010-2013
mai 20,676234922795900 20,602729280618800 15,468319551008000 14,249269916953000
juin 26,610240657129700 24,911958762657600 23,766084973116000 21,394542926250000
juillet 42,867330318568700 42,220194856552900 49,393706029497900 51,445370877697400
août 46,222025839037000 48,348479317149700 61,355774431363900 60,950647435755000
septembre 21,827503539860600 20,812846384660400 22,800770964485100 20,012914533256600
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et les comités régionaux du tourisme (CRT).

Figure 8 – Taux d'occupation dans les campings

Encadré

Un bilan quinquennal contrasté

Sur la période 2010/2014, le tourisme hôtelier picard diminue de -1,5% par an pendant qu’il augmente de +0,4% en France Métropolitaine. En Picardie, comme ailleurs en France, les touristes français fréquentent moins les hôtels. Ce sont les touristes étrangers qui font la différence en étant moins nombreux en Picardie mais plus présents ailleurs. Pendant cette période, la capacité hôtelière continue de croître de 4,7%, plus fortement que sur l’ensemble du territoire où l’offre n’augmente que de 3,1%. Les hôtels indépendants dopent cette croissance en Picardie, alors que ce sont les hôtels de chaîne ailleurs.

Pour les campings, tributaires de la météo, la fréquentation touristique progresse : +1,8% par an en Picardie et +1,3% en France. C’est davantage le fait de la clientèle française que celle étrangère. En 5 ans, le nombre d’emplacements picards progresse de 13%, surtout le locatif. Dans la même période, l’offre nationale stagne

Pour en savoir plus

www.insee.fr

L’emploi touristique en Picardie : une dynamique de croissance Insee Analyses Picardie n°7 avril 2015

Le tourisme en Picardie : près de deux milliards d’euros de retombées économiques Insee Analyses Picardie n°8 avril 2015

De la baie de Somme à la Canche : ressort des activités économiques Insee Analyses Picardie n°9 avril 2015

www.picardietourisme-acteurs.com

Rubrique : Vos-outils/Chiffres-cles-et-etudes