Bilan économique 2014 de Lorraine

La conjoncture économique reste morose en 2014 en Lorraine, dans un contexte peu porteur. L'emploi salarié diminue encore. Cette détérioration se ressent dans la quasi-totalité des secteurs d'activité. Le taux de chômage, en hausse en Lorraine comme en France, s'établit à 10,7% dans la région au dernier trimestre.

Insee Conjoncture Lorraine
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Activité en berne dans les hôtels et les campings lorrains

Brigitte Vienneaux, Insee Lorraine

En 2014, les hôteliers lorrains ont enregistré 3 674 000 nuitées, soit 4,6 % de moins qu’en 2013. La baisse touche particulièrement les établissements indépendants. Le département de la Meuse tire toutefois son épingle du jeu, grâce aux commémorations du Centenaire de la première guerre mondiale. Dans les campings, 834 000 nuitées ont été comptablisées, soit un nombre inférieur de 5,5 % à celui de la saison 2013.

Insee Conjoncture Lorraine
No 5
Paru le : 29/05/2015

En 2014, la fréquentation dans les hôtels et les campings lorrains s’est nettement dégradée par rapport à l’année précédente. Seul le département de la Meuse échappe à cette morosité. En effet, dans ce département, l’activité touristique s’est trouvée renforcée par les commémorations du Centenaire de la première guerre mondiale.

Fréquentation hôtelière en net repli

En Lorraine, les hôteliers ont enregistré 3 674 000 nuitées en 2014, soit 4,6 % de moins qu’en 2013. Dans l'ensemble de la France métropolitaine, la fréquentation est également en retrait, de façon moins marquée toutefois (- 1,4 %).

La baisse d’activité est essentiellement due à un fort recul de fréquentation (- 10 %) dans les établissements indépendants. Le taux d'occupation de ces hôtels, d’un peu moins de 46 % en moyenne sur l’année, diminue de près de deux points par rapport à 2013. Au contraire, l'hôtellerie de chaîne, qui accueille plus de la moitié de la clientèle en Lorraine, comptabilise en 2014 un nombre de nuitées légèrement supérieur à celui de l’année précédente (+ 0,8 %). Le taux d’occupation moyen dans les hôtels de chaîne atteint 58,4 %, avec des pics avoisinant 68 % en juin et en septembre.

En 2014, près de 2,9 millions de nuitées françaises ont été enregistrées dans les hôtels de la région. C’est 5 % de moins qu’en 2013, soit un manque à gagner de plus de 150 000 nuitées. Parmi les clients français, 34 % ont choisi de séjourner dans des hôtels de une ou deux étoiles, et 39 % dans des établissements de trois étoiles.

Quant aux clients étrangers, un peu plus nombreux qu’en 2013, ils ont encore écourté leurs séjours, dont la durée moyenne est en 2014 d’à peine un jour et demi. Au total, l’hôtellerie lorraine a enregistré 776 000 nuitées étrangères, soit 3,2 % de moins que l’année précédente.

Les touristes étrangers constituent plus de 20 % de la clientèle de la région. Les Européens constituent naturellement la grande majorité de la fréquentation hôtelière. Les Belges (164 000 nuitées) et les Allemands (148 000 nuitées) sont les plus nombreux. Suivent les ressortissants des Pays-Bas (122 000 nuitées) et du Royaume-Uni (99 000 nuitées).

La clientèle étrangère représente plus du tiers des séjours effectués dans les hôtels très haut de gamme (4 ou 5 étoiles). Environ 30 % des touristes suisses privilégient ces établissements de grand standing. Parmi les voyageurs venant de Chine ou du Japon, 37 % font le même choix.

1 – Nombre de nuitées dans les hôtels par département

en %
Nombre de nuitées dans les hôtels par département
Nombre de nuitées dans les hôtels Part de nuitées effectuées en 2014 par une clientèle étrangère
2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2010 (1)
Meurthe-et-Moselle 1 022 -5,3 +1,9 20,7
Meuse 245 +1,7 +3,5 17,6
Moselle 1 575 -1,0 +1,1 22,0
Vosges 832 -11,7 -1,4 21,0
Lorraine 3 674 -4,6 +0,8 21,1
France métropolitaine 198 509 -1,4 +1,0 36,7
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée
  • Source : Insee en partenariat avec la Direction générale des entreprises DGE et le comité régional du tourisme (CRT)

2 – Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les hôtels selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2014 (milliers) Évolution 2014/2013 (%)
Lorraine France métropolitaine Lorraine France métropolitaine
1-2 étoiles 1 254 53 862 -5,3 +0,8
3 étoiles 1 410 71 935 +0,2 -0,7
4-5 étoiles 361 44 287 +1,6 -0,0
Non classés 648 28 426 -15,3 -9,0
Total 3 674 198 509 -4,6 -1,4
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et le CRT

Le Centenaire de la Grande Guerre au bénéfice des hôtels meusiens

En 2014, la Meuse est le seul département lorrain où la fréquentation hôtelière s’améliore (+ 1,7 %). Les commémorations du Centenaire de la guerre de 14-18, qui ont débuté au deuxième trimestre, ont notamment attiré des touristes étrangers plus nombreux qu’à l’accoutumée (15 % de nuitées de plus qu’en 2013).

À l’opposé, dans les Vosges, la baisse de fréquentation est particulièrement marquée (- 11,7 %). Le faible enneigement du début et de la fin de l’année 2014 explique en grande partie ces résultats. Toutefois, la neige tombée abondamment au premier trimestre 2015 laisse présager de meilleurs résultats pour le département des Vosges et ses stations de ski.

En Meurthe-et-Moselle, la fréquentation hôtelière recule également (- 5,3 %), de façon moins marquée. Dans ce département, l’hôtellerie indépendante est durement touchée (- 11,4 %). Dans les hôtels de chaîne, malgré une part importante de la clientèle d’affaires, l’activité est en léger repli (- 1,6 %) par rapport à 2013.

Les hôtels mosellans s’en sortent un peu mieux. La baisse de fréquentation y est plus limitée (- 1,0 %), grâce à des nuitées étrangères en nette hausse (+ 3,0 %). En 2014, près de 45 % des nuitées étrangères en Lorraine sont enregistrées en Moselle.

Moins de touristes étrangers dans les campings

Au cours de la saison estivale, entre mai et septembre 2014, près de 286 000 campeurs se sont arrêtés dans les campings lorrains, pour un total de 834 000 nuitées. La fréquentation des terrains de la région est en forte baisse (- 5,5 %) par rapport à l’année précédente. Le début de saison était prometteur, avec en mai et juin 28 % de nuitées de plus qu’aux mêmes mois de 2013. Le temps maussade de l’été a réduit à néant ces premiers résultats. Le nombre de nuitées dans les campings de la région a fortement diminué en juillet (- 14,1 %) et en août (- 15,5 %). Sur l'ensemble de la saison, la baisse de fréquentation est essentiellement due à un recul de la clientèle étrangère (- 9,7 %).

Le taux d'occupation des campings est de 23,5 % sur la saison, soit 1,3 point de moins qu’en 2013. En Lorraine, 10 % des emplacements sont locatifs. Dans ces emplacements, le taux d’occupation avoisine 43 %. Dans les emplacements nus, il est inférieur à 22 %. Les emplacements loués nus (y compris places pour camping-cars) accueillent 87 % des campeurs étrangers et 64 % des Français.

En 2014, les étrangers sont à l'origine de 55 % de la fréquentation totale des campings lorrains. Plus de la moitié d'entre eux viennent des Pays-Bas. Ils séjournent en moyenne 2,6 jours dans la région, avant de se diriger vers les régions plus au sud. Les Allemands (29 % des nuitées étrangères), les Belges (9 %) et les Britanniques (6 %) sont également bien représentés sur les terrains lorrains.

3 – Nombre de nuitées dans les campings par département

en %
Nombre de nuitées dans les campings par département
Nombre de nuitées dans les campings Part de nuitées effectuées en 2014
2014 (en milliers) Évolution 2014/2013 Évolution moyenne annuelle 2013/2010 (1) par une clientèle étrangère sur emplacements équipés
Meurthe-et-Moselle 82 -0,3 +2,0 78,7 5,8
Meuse 77 +12,2 -7,7 54,1 11,7
Moselle 175 -8,6 -2,5 60,6 21,7
Vosges 500 -7,5 +1,7 49,6 28,0
Lorraine 834 -5,5 -0,1 55,2 23,0
France métropolitaine 109 743 +0,3 +1,6 33,4 47,3
  • Note : données 2014 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le nombre de nuitées si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et le CRT

4 – Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie

Nombre de nuitées dans les campings selon la catégorie
Nombre de nuitées en 2014 (milliers) Évolution 2014/2013 (%)
Lorraine France métropolitaine Lorraine France métropolitaine
1-2 étoiles 293 16 115 +1,4 +0,4
3-4-5 étoiles 454 86 605 -10,6 +0,6
Non classés 87 7 024 +1,0 -3,8
Total 834 109 743 -5,5 +0,3
  • Note : données 2014 définitives. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et le CRT

5 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings

en indice base 100 en 2010
Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings
Nombre de nuitées - Lorraine Nombre d'arrivées - Lorraine Nombre de nuitées - France métropolitaine Nombre d'arrivées - France métropolitaine
2010 100 100 100 100
2011 98,76 98,32 103,07 103,2
2012 98,93 102,62 102,96 103,62
2013 101,85 108,86 103,6 104,39
2014 96,97 104,93 102,73 103,67
  • Note : données 2014 définitives. Données 2010, 2011, 2012 et 2013 rétropolées suite au changement de classification début 2014. La fréquentation des campings n'est observée que de mai à septembre.
  • Source : Insee en partenariat avec la DGE et le CRT

5 – Évolution des nuitées dans les hôtels et les campings