Bilan économique 2014 de Lorraine

La conjoncture économique reste morose en 2014 en Lorraine, dans un contexte peu porteur. L'emploi salarié diminue encore. Cette détérioration se ressent dans la quasi-totalité des secteurs d'activité. Le taux de chômage, en hausse en Lorraine comme en France, s'établit à 10,7% dans la région au dernier trimestre.

Insee Conjoncture Lorraine
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Reprise de la création d’entreprise en Lorraine

Pierre-Yves Berrard, Insee Lorraine

En Lorraine, 14 055 entreprises ont été créées en 2014, soit 2,7 % de plus qu’en 2013. Le rebond s’explique principalement par celui des auto-entrepreneurs (+ 4,4 %). La création d’entreprise est particulièrement dynamique dans l’industrie et les services aux particuliers. Elle est au contraire en net recul dans la construction. Les demandes d’immatriculations progressent de 8 % en Meurthe-et-Moselle et stagnent en Moselle. Plus de 1 950 défaillances d’entreprises se sont produites au cours de l’année, soit un nombre équivalent à celui de 2013.

Insee Conjoncture Lorraine
No 5
Paru le : 29/05/2015

En Lorraine, 14 055 entreprises ont été créées au cours de l’année 2014 dans les activités marchandes non agricoles. Après trois années successives de baisse, le nombre de créations rebondit (+ 2,7 % par rapport à 2013). Il demeure néanmoins à un niveau nettement inférieur à celui de 2010, où 16 500 entreprises avaient été créées.

En France métropolitaine, la création d’entreprise augmente de façon similaire. Quatorze régions de métropole enregistrent davantage de créations qu’en 2013, mais aucune des régions voisines de la Lorraine n’en fait partie. Les créations d’entreprises reculent en Champagne-Ardenne (- 2 %), en Franche-Comté (- 3 %) et en Alsace (- 4 %).

Rebond des créations d’auto-entreprises

En 2014, près de 7 400 entreprises ont été créées sous le régime de l’auto-entrepreneur, soit un peu plus d’une nouvelle entreprise sur deux (ce ratio est stable par rapport à 2013). Après une contraction de près d’un cinquième en 2013, les créations d’auto-entreprises repartent à la hausse (+ 4,4 %, soit 310 créations supplémentaires). Ce rebond explique la majeure partie de la hausse de l’ensemble des créations.

Environ 3 580 demandes immatriculations de sociétés ont été enregistrées en Lorraine. Les créations sous cette forme augmentent (+ 2,3 %, soit 80 créations supplémentaires), mais de façon deux fois moins importante qu’en France métropolitaine.

Enfin, 3 100 créateurs d’entreprises ont opté pour l’entreprise individuelle hors dispositif auto-entrepreneur. Ce nombre n’est qu’en léger repli (- 1 %), après une très forte augmentation en 2013 au détriment des auto-entreprises.

1 – Créations d'entreprises en Lorraine

Créations d'entreprises en Lorraine
Sociétés Entreprises individuelles hors auto-entreprises Auto-entreprises
2009 3544 2823 9193
2010 3565 2487 10493
2011 3704 2109 8672
2012 3501 1898 8810
2013 3501 3123 7065
2014 3583 3093 7378
  • Note : nombre de créations brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene)

1 – Créations d'entreprises en Lorraine

Hausse dans l’industrie et dans les services aux particuliers

Les créations d’entreprises sont en hausse dans l’industrie (+ 9 %). L’essentiel de cette augmentation est imputable aux créations d’auto-entreprises (+ 21 %, après - 33 % en 2013), avec par conséquent un impact réduit en matière d’emploi. Les créations sous d’autres formes sont en légère diminution.

La création repart également dans le secteur des services aux particuliers. La hausse de 8 %, soit 260 créations de plus qu’en 2013, ramène les immatriculations d’entreprises à leur niveau de 2012. Près de 91 % de ces créations sont des entreprises individuelles, avec une prépondérance marquée pour l’auto-entrepreneuriat (cinq entreprises individuelles ont choisi ce régime pour trois ne l’ayant pas fait).

Une hausse se produit également dans les services aux entreprises (+ 5 %) et dans le commerce, transport, hébergement et restauration (+ 1 %).

À l’inverse, les créations diminuent dans le secteur de la construction (– 8 %). Il s’agit du seul secteur où le nombre de créations d’auto-entreprises fléchit. Moins de 1 000 nouvelles entreprises ont été créées sous ce statut en 2014 (- 12 %). Le nombre d’immatriculations sous forme sociétaire chute également (- 11 %).

2 – Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2013 et 2014 en Lorraine

en %
Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2013 et 2014 en Lorraine
Sociétés Entreprises individuelles hors auto-entreprises Auto-entreprises Ensemble
Ensemble 2,3421879463010566 -0,9606147934678194 4,430290162774239 2,666374461246256
Industrie -3,5555555555555554 -0,9950248756218906 20,85427135678392 8,859223300970873
Construction -11,063829787234043 1,675977653631285 -11,524163568773234 -7,609130957148579
Commerce, |Transport, |Hébergement, |Restauration 4,946727549467275 -14,824797843665769 5,042016806722689 1,3974013238538858
Services |aux entreprises 9,384775808133472 -0,7194244604316546 4,471101417666303 5,264797507788162
Services |aux particuliers 4,3624161073825505 6,9723018147086915 9,803921568627452 8,314387788242936
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene)

2 – Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2013 et 2014 en Lorraine

Dynamisme de la création en Meurthe-et-Moselle

Le surplus de 365 créations par rapport à 2013 provient presque intégralement de Meurthe-et-Moselle. La hausse des créations y est importante (+ 7,9 %), quel que soit le statut juridique de l’entreprise ou le secteur d’activité. L’industrie bénéficie en particulier d’une hausse de 29 %, soit 70 créations de plus qu’en 2013, principalement des entreprises individuelles.

En Moselle, la création d’entreprise se stabilise. Une baisse des créations dans la construction (- 14 %) et dans le commerce, transport, hébergement et restauration (- 3 %) est totalement compensée par une hausse dans les services aux particuliers (+ 11 %) et les services aux entreprises (+ 5%). Le département concentre près de la moitié des créations lorraines.

Dans les Vosges, l’évolution en 2014 (+ 0,8 %) est proche de celle de 2013. La hausse la plus sensible se produit dans l’industrie (+ 6 %, soit 10 immatriculations de plus qu’en 2013). Les créations diminuent légèrement dans le commerce, transport, hébergement et restauration ainsi que dans les services aux particuliers.

En 2014, les créations dans la Meuse ne représentent que 6 % des créations de la région. Malgré une baisse conséquente dans la construction (- 28 %), le nombre de créations est en hausse de 2,5 % par rapport à 2013.

3 – Créations d'entreprises par département

en %
Créations d'entreprises par département
Sociétés Entreprises individuelles hors auto-entreprises Régime d'auto-entrepreneur Ensemble
Évolution 2014/2013 Évolution 2014/2013 Évolution 2014/2013 Créations en 2014 (nombre) Évolution 2014/2013
Meurthe-et-Moselle +8,7 +7,5 +7,6 4 487 +7,9
Meuse +17,3 -12,1 +4,3 913 +2,5
Moselle +0,2 -6,8 +2,5 6 366 -0,0
Vosges -6,1 +2,1 +3,9 2 288 +0,8
Lorraine +2,3 -1,0 +4,4 14 054 +2,7
France métropolitaine +4,4 -2,9 +3,5 534 454 +2,6
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene)

Nombre de défaillances stable

Au cours de l’année 2014, en Lorraine, 1 950 entreprises ont été placées en redressement ou en liquidation judiciaire. Le nombre de défaillances est stable par rapport à 2013, tout comme en France métropolitaine.

Trois départements lorrains enregistrent une hausse : la Meuse (+ 15 %), la Meurthe-et-Moselle (+ 4 %) et les Vosges (+ 1 %).

Au contraire, le nombre des défaillances diminue de près de 6 % en Moselle. Cette évolution est toutefois susceptible d’être revue à la hausse car certaines défaillances du quatrième trimestre ne sont pas encore comptabilisées pour ce département.

4 – Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Lorraine

en indice base 100 en janvier 2005
Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Lorraine
Lorraine France métro
janv. 2005 100,0 100,0
févr. 2005 102,2 100,5
mars. 2005 103,6 100,6
avr. 2005 104,7 101,2
mai. 2005 106,3 101,9
juin. 2005 108,3 102,3
juil. 2005 107,6 102,0
août. 2005 106,7 101,9
sept. 2005 105,8 102,1
oct. 2005 105,5 101,7
nov. 2005 105,3 101,5
déc. 2005 105,2 101,2
janv. 2006 105,6 100,4
févr. 2006 104,5 99,3
mars. 2006 100,7 98,8
avr. 2006 102,1 97,7
mai. 2006 101,6 97,0
juin. 2006 100,5 96,6
juil. 2006 98,8 96,6
août. 2006 99,6 96,8
sept. 2006 99,4 96,9
oct. 2006 100,7 97,4
nov. 2006 103,5 98,1
déc. 2006 103,9 98,7
janv. 2007 104,8 99,6
févr. 2007 105,7 100,9
mars. 2007 107,5 101,8
avr. 2007 107,2 102,5
mai. 2007 106,6 102,9
juin. 2007 106,2 103,7
juil. 2007 107,3 104,8
août. 2007 106,4 104,7
sept. 2007 106,0 104,7
oct. 2007 107,6 105,5
nov. 2007 107,1 105,4
déc. 2007 106,9 105,4
janv. 2008 108,4 105,4
févr. 2008 108,5 105,9
mars. 2008 108,9 105,5
avr. 2008 111,1 106,9
mai. 2008 112,5 106,7
juin. 2008 116,2 106,6
juil. 2008 116,6 107,2
août. 2008 117,9 107,4
sept. 2008 122,2 108,9
oct. 2008 123,6 110,3
nov. 2008 122,4 111,5
déc. 2008 124,3 113,8
janv. 2009 123,7 115,5
févr. 2009 126,2 117,3
mars. 2009 130,5 120,8
avr. 2009 131,2 122,5
mai. 2009 131,8 124,4
juin. 2009 130,5 126,2
juil. 2009 132,2 127,7
août. 2009 131,6 128,6
sept. 2009 131,1 130,3
oct. 2009 129,7 130,1
nov. 2009 129,8 130,6
déc. 2009 129,5 130,2
janv. 2010 129,8 130,4
févr. 2010 126,5 130,2
mars. 2010 128,1 130,3
avr. 2010 126,2 129,0
mai. 2010 127,3 129,0
juin. 2010 130,4 129,1
juil. 2010 130,4 128,1
août. 2010 133,6 128,3
sept. 2010 133,5 127,1
oct. 2010 133,1 126,1
nov. 2010 135,4 125,5
déc. 2010 135,5 124,4
janv. 2011 137,3 124,5
févr. 2011 141,6 124,4
mars. 2011 135,5 123,6
avr. 2011 134,6 123,1
mai. 2011 136,9 124,6
juin. 2011 132,6 123,3
juil. 2011 133,3 122,5
août. 2011 132,2 122,6
sept. 2011 131,0 122,1
oct. 2011 131,4 122,2
nov. 2011 130,6 122,4
déc. 2011 129,8 122,2
janv. 2012 129,6 123,2
févr. 2012 127,4 123,2
mars. 2012 129,2 122,2
avr. 2012 130,7 122,6
mai. 2012 126,6 120,9
juin. 2012 128,5 121,0
juil. 2012 129,7 122,7
août. 2012 127,7 122,5
sept. 2012 128,3 121,9
oct. 2012 129,5 123,9
nov. 2012 130,4 124,2
déc. 2012 132,2 125,6
janv. 2013 132,5 125,3
févr. 2013 132,1 125,1
mars. 2013 132,8 125,0
avr. 2013 133,8 126,4
mai. 2013 134,3 126,6
juin. 2013 134,1 127,1
juil. 2013 133,0 128,1
août. 2013 134,3 127,9
sept. 2013 132,8 128,9
oct. 2013 131,9 128,9
nov. 2013 130,7 128,7
déc. 2013 128,7 128,7
janv. 2014 127,1 128,9
févr. 2014 130,4 130,0
mars. 2014 128,4 130,1
avr. 2014 129,4 130,3
mai. 2014 127,6 129,7
juin. 2014 127,5 130,0
juil. 2014 129,3 130,0
août. 2014 127,6 130,1
sept. 2014 130,8 130,5
oct. 2014 130,0 130,4
nov. 2014 129,3 130,6
déc. 2014 128,3 128,9
  • Note : données brutes, en date de jugement. Chaque point correspond au cumul des 12 derniers mois. Données provisoires pour le quatrième trimestre 2014.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 15 mai 2015)

4 – Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Lorraine