Economie et Statistique n°383-384-385 - Les approches de la pauvreté à l'épreuve des comparaisons internationales

Economie et Statistique
Paru le : 01/12/2005
Consulter

Les multiples facettes de la pauvreté dans un pays en développement. Le cas de la capitale malgache

Mireille Razafindrakoto et François Roubaud

Le caractère multidimensionnel de la pauvreté est rarement pris en considération dans les pays où la pauvreté sévit avec le plus d'acuité. La disponibilité de données concernant la capitale malgache a permis de confronter différentes approches de la pauvreté et d'apporter un éclairage nouveau sur la nature et l'ampleur de la pauvreté. Parallèlement à la définition la plus classique basée sur le critère monétaire, différents concepts de la pauvreté reposent soit sur des critères objectifs (conditions matérielles d'existence, capital humain, exclusion sociale), soit sur l'appréciation subjective des ménages (perception générale, satisfaction des besoins jugés essentiels, aisance financière), rarement prise en compte dans le contexte des pays pauvres. Existe-t-il un noyau dur de pauvres, facilement identifiable, qu'il convient de réduire ? Ou au contraire, a-t-on affaire à différentes formes de pauvreté, qui ne se recoupent que partiellement et qui appellent des politiques différenciées ? Le faible recoupement entre les différentes approches confirme la nature multidimensionnelle de la pauvreté. La caractérisation des populations pauvres suivant les types d'approches montre par ailleurs des profils différenciés. À titre d'exemple, les variables d'origine sociale et de trajectoire influent sur la pauvreté « subjective » alors qu'elles n'ont aucun effet direct sur la pauvreté définie suivant des critères objectifs. Ces résultats impliquent que les stratégies de réduction de la pauvreté ne peuvent reposer sur un instrument unique, ni porter sur un seul domaine, mais doivent recourir à une palette de mesures touchant ses différentes dimensions.

Economie et Statistique
No 383-384-385
Paru le : 01/12/2005