Economie et Statistique n°383-384-385 - Les approches de la pauvreté à l'épreuve des comparaisons internationales

Economie et Statistique
Paru le : 01/12/2005
Consulter

La pauvreté et l'exclusion sociale en Grande-Bretagne

Eldin Fahmy et David Gordon

Au Royaume-Uni, vieillissement de la population et forte divortialité se conjuguent pour réduire la taille moyenne des ménages. La proportion de familles monoparentales y est en augmentation sensible. Le pays se caractérise également par un bas taux de chômage et des conditions économiques favorables. La pauvreté après plus de deux décennies de hausse presque ininterrompue se maintient à un niveau élevé et concerne 20% à 25% de la population, quelle que soit la façon dont on la définit, en termes strictement monétaires ou plus largement de conditions de vie matérielles difficiles ou encore de pauvreté subjective. Il existe un large consensus en Grande-Bretagne sur une liste d'éléments jugés indispensables pour assurer des conditions de vie acceptables, parmi lesquels figurent notamment la possibilité de se nourrir convenablement, de s'habiller mais aussi de pouvoir rendre visite à ses amis. L'étude des situations de cumul de faibles ressources et de privation de certains de ces éléments permet de compléter l'approche strictement monétaire. Certaines catégories de ménages y sont particulièrement exposées, notamment les familles monoparentales et les personnes sans emploi.

Economie et Statistique
No 383-384-385
Paru le : 01/12/2005