L'agriculture, nouveaux défisÉdition 2007

Insee Références
Paru le : 01/01/2007
Consulter

Le commerce extérieur agroalimentaire de la France

Gérard Thomas

À la fin des années quatre-vingt-dix, pour la première fois depuis trois décennies, les performances du commerce extérieur agroalimentaire de la France faiblissent : l'excédent commercial stagne après avoir reculé et la croissance des exportations en volume s'interrompt. La position de la France fléchit sur les pays non communautaires et s'érode sensiblement sur la zone communautaire. Ces évolutions s'expliquent davantage par des pertes de marchés sectorielles que par une mauvaise adaptation de la France à la demande européenne ou mondiale. Les réformes de la Pac ont amélioré la compétitivité-prix des produits européens mais la concurrence de nouveaux exportateurs à très faibles coûts de production (Brésil, Thaïlande, Russie, Ukraine notamment) rend plus vulnérable les positions françaises sur les marchés traditionnels, dans un contexte où l'accord de Marrakech limite le soutien à l'exportation et fragilise la protection du marché communautaire. En revanche, la France gagne des parts de marché dans le secteur des produits de seconde transformation (biscuiterie, chocolaterie, yaourts), à plus forte valeur ajoutée.

Insee Références
Paru le : 01/01/2007