L'agriculture, nouveaux défisÉdition 2007

Insee Références
Paru le : 01/01/2007
Consulter

De 1997 à 2003, repli du revenu disponible et du niveau de vie des agriculteurs malgré la pluriactivité

Olivier Guillemin, Bernard Legris

En 2003, le revenu disponible moyen d'un ménage d'agriculteurs se situe 5 % au-dessus de celui de l'ensemble des ménages, alors qu'il le dépassait en 1997 de plus de 25 %. Cette baisse relative tient principalement à la diminution du revenu agricole que le poids croissant des revenus non agricoles n'a pu compenser. Comme un ménage d'agriculteurs comporte davantage de personnes que le ménage moyen, le niveau de vie des agriculteurs est désormais inférieur de 10 à 15 % à la moyenne. C'est chez les plus jeunes que le repli du niveau vie par rapport à 1997 est le plus prononcé. En 2003, le taux de pauvreté des agriculteurs est nettement supérieur à la moyenne. Une part toujours importante des ménages d'agriculteurs relève, pour l'imposition de leur revenu agricole, du régime du forfait ; pour un même revenu global, les ménages au forfait paient moins d'impôt sur le revenu. La redistribution fiscale et sociale bénéficie aux agriculteurs ayant l'agriculture pour unique activité alors que les pluriactifs y contribuent davantage qu'ils n'en bénéficient. Si la pluriactivité n'a pas permis de maintenir le niveau de vie des agriculteurs, elle leur permet en revanche d'atteindre le niveau de vie moyen de l'ensemble des ménages.

Insee Références
Paru le : 01/01/2007