Insee Conjoncture RéunionBilan économique 2017 - La Réunion

Une croissance soutenue

En 2017, à La Réunion, la croissance économique perdure et s’établit à 3,2 %. La consommation des ménages et le regain des dépenses des administrations publiques constituent les principaux moteurs de cette croissance. Le pouvoir d’achat augmente de 2,8 %, du fait d’une inflation contenue (+ 0,4 %), d’une hausse conjuguée des prestations sociales et des salaires, dans le secteur marchand et non marchand (+ 4 %). L’investissement ralentit, mais en contrepartie, les importations pèsent moins négativement sur la croissance que les années précédentes.

Pour autant, les effets de la croissance se ressentent peu sur le marché du travail. Le chômage reste stable en 2017, à 23 % de la population active. L’emploi salarié augmente moins qu’auparavant (+ 0,9 % après + 1,5 % en 2016 et + 2,3 % en2015).

Les créations d’entreprises augmentent pour la deuxième année consécutive. La campagne agricole est contrastée : bonne pour les maraîchers, catastrophique pour les fruits et satisfaisante pour la canne à sucre. Les dépenses touristiques, le trafic aérien de passagers et la fréquentation hôtelière augmentent de concert. La reprise de la construction de logements se confirme. En parallèle, l’activité bancaire est dynamique : la croissance des actifs financiers des résidents réunionnais est soutenue et celle des crédits s’accélère.

Au sein d’une zone euro où la reprise de l’activité se poursuit, l’économie française accélère franchement : + 2,2 % après + 1,2 % en 2016, soit sa plus forte croissance depuis 2011. Dans l’océan Indien, la croissance économique se maintient. Elle reste en particulier soutenue à Maurice.

Insee Conjoncture Réunion
No 4
Paru le : Paru le 23/08/2018
Nathalie Poleya, Insee
Insee Conjoncture Réunion  No 4 - Août 2018
Consulter

Fréquentation hôtelière - La hausse de la fréquentation hôtelière se poursuit en 2017Bilan économique 2017

Nathalie Poleya, Insee

Avec 1 208 500 nuitées en 2017, la fréquentation des hôtels réunionnais croît de 5 % par rapport à 2016. Les hôtels étoilés ou non profitent de cette augmentation. L’embellie profite davantage aux hôtels du Sud et du Nord-est. De plus en plus d’étrangers fréquentent les hôtels réunionnais (+ 12 %). Toutefois, la clientèle française reste largement majoritaire.

Insee Conjoncture Réunion

No 04

Paru le : 23/08/2018

La fréquentation des hôtels de cinq chambres ou plus à La Réunion augmente de nouveau en 2017 (+ 5 %, figure 1). Il s'agit de la troisième année consécutive de hausse (+ 13 % en 2016 et + 11 % en 2015).

La fréquentation est dynamique tout au long de l’année 2017. Toutefois, c'est aux 2e et 3 e trimestres que les croissances sont les plus fortes par rapport au même trimestre de l’année précédente (+ 7 %).

Figure 1La fréquentation hôtelière en hausse de 5 % en 2017Fréquentation hôtelière en 2017 à La Réunion

La fréquentation hôtelière en hausse de 5 % en 2017
2016 2017 Évolution
en nombre en %
Nombre de nuitées 1 153 800 1 208 500 4,7
Non classés 159 800 174 700 9,3
1 ou 2 étoiles 171 100 177 400 3,7
3 étoiles 511 100 519 100 1,6
4 ou 5 étoiles 311 800 337 300 8,2
Nord-est 270 300 288 800 6,9
Ouest 599 300 611 900 2,1
Sud 284 200 307 800 8,3
Offre de chambres 1 096 600 1 078 100 - 1,7
Chambres occupées 661 100 694 300 5,0
  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGE - Enquête de fréquentation hôtelière.

Bonne dynamique pour les hôtels 4 et 5 étoiles

La fréquentation des hôtels 4 ou 5 étoiles (+ 8 %) dynamise la fréquentation hôtelière : quatre nuitées supplémentaires sur dix concernent ces hôtels. Néanmoins, tous les types d’hôtels sont plus fréquentés en 2017. Ainsi, la fréquentation augmente également dans les hôtels non classés (+ 9 %) et plus modestement dans les hôtels 1 et 2 étoiles (+ 4 %). Les hôtels 3 étoiles sont aussi plus fréquentés (+ 2 %).

Les hôtels du Sud et du Nord-est sont les premiers bénéficiaires de cette embellie (respectivement + 8 % et + 7 %). Dans une moindre mesure, la fréquentation progresse également dans l‘Ouest (+ 2 %).

En 2017, 64 % des chambres d’hôtels sont en moyenne occupées (figure 2). Ce taux d’occupation est nettement plus élevé qu’en 2016 (60 %). En effet, à la fois plus de chambres sont occupées (+ 5 % en nombre de nuits d’occupation) et du fait de fermeture d’établissements, moins de chambres sont proposées sur le marché réunionnais (- 2 %).

Figure 2Le taux d’occupation augmente de 4 points en 2017Taux d’occupation annuel de 2012 à 2017 à La Réunion

en %
Le taux d’occupation augmente de 4 points en 2017 (en %)
Année Taux d'occupation
2012 62,6
2013 62,4
2014 59,1
2015 61,0
2016 60,3
2017 64,4
  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGE - Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 2Le taux d’occupation augmente de 4 points en 2017Taux d’occupation annuel de 2012 à 2017 à La Réunion

  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGE - Enquête de fréquentation hôtelière.

Hausse de la clientèle étrangère

Plus de clients français et étrangers fréquentent les hôtels en 2017 (figure 3). La hausse est particulièrement importante parmi la clientèle étrangère : + 12 % en 2017. La clientèle allemande progresse de 3 % : l’Allemagne reste ainsi en 2017 le premier pays d'origine des touristes étrangers. Les hôtels accueillent également plus de Français (+ 4 %). Parmi eux, la fréquentation des hôtels par les Réunionnais augmente modérément en 2017, alors qu’elle avait bondi en 2016 (+ 3 % après + 27 % en lien avec l’ouverture de 4 hôtels). Néanmoins, la clientèle française reste largement majoritaire (86 %). Avec 459 000 nuitées, la clientèle réunionnaise représente 38 % des nuitées, contre 48 % pour celle en provenance des autres départements français.

Figure 3Une clientèle essentiellement françaiseFréquentation des hôtels selon la provenance de la clientèle

Une clientèle essentiellement française
Nuitées en 2017 Part de la clientèle selon sa provenance Évolution 2017/2016
en milliers en % en %
Ensemble de la clientèle 1 209 100,0 4,7
France 1 042 86,2 3,6
La Réunion 459 38,0 3,0
Mayotte 11 0,9 3,6
Autres departements français 572 47,3 4,3
Étranger 166 13,8 12,3
Afrique 37 3,1 13,4
Maurice 20 1,7 15,8
Madagascar 6 0,5 -10,2
Autres pays d'Afrique 11 0,9 26,5
Europe hors France 108 8,9 7,5
Allemagne 45 3,7 3,3
Belgique 12 1,0 -2,2
Suisse 15 1,3 -6,6
Autres pays d'Europe 37 3,0 25,7
Amérique 3 0,2 23,7
Asie, Océanie et Australie 18 1,5 47,5
  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGE - Enquête de fréquentation hôtelière.

Le tourisme international atteint son niveau le plus haut depuis sept ans

En 2017, selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le tourisme international augmente de 7 % pour atteindre 1,3 milliard de visiteurs, soit un nombre de touristes internationaux jamais atteint depuis sept ans. La fréquentation touristique augmente dans toutes les zones géographiques.

Dans l’océan Indien, en particulier à Maurice et aux Seychelles, le nombre de touristes continue de progresser. Avec 1,3 million de visiteurs, l’île Maurice a été la destination la plus visitée en 2017. Aux Seychelles, le nombre de visiteurs a augmenté de 15 % pour atteindre 350 000 visiteurs. A Mayotte, la fréquentation touristique est en hausse sensible de 21 % : 62 000 touristes sont venus, après huit années de stagnation autour de 50 000 touristes.

Définitions

Le taux d'occupation est le rapport entre le nombre de chambres (emplacements) occupés et le nombre de chambres (emplacements)  offerts par les hôtels et campings ouverts. Il diffère du taux d'utilisation qui rapporte le nombre de chambres (emplacements)  occupés au nombre de chambres (emplacements) total des hôtels et campings, qu'ils soient ouverts ou fermés.

Champ

Champ de l’enquête

L’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie concerne depuis janvier 2014 tous les hôtels de cinq chambres ou plus, qu’ils soient classés ou non. Elle concerne toute la clientèle, que celle-ci soit résidente à La Réunion ou non, de tourisme ou d’affaires.

Les résultats présentés ici portent à La Réunion sur 75 hôtels, dont 55 sont classés et 20 non classés

Définitions

Le taux d'occupation est le rapport entre le nombre de chambres (emplacements) occupés et le nombre de chambres (emplacements)  offerts par les hôtels et campings ouverts. Il diffère du taux d'utilisation qui rapporte le nombre de chambres (emplacements)  occupés au nombre de chambres (emplacements) total des hôtels et campings, qu'ils soient ouverts ou fermés.