Bilan économique 2016 - Guadeloupe

L’activité de la Guadeloupe a été bien orientée en 2016. L’emploi reste assez peu dynamique, le chômage à un niveau structurellement très élevé, mais le nombre de chômeurs de longue durée baisse. La consommation des ménages, le financement de l’économie et la création de sociétés sont bien orientés. Les flux de marchandises et de voyageurs sont en progression, de même que les nuitées touristiques. Seules zones d’ombre : l’agriculture qui a connu une année mitigée et la construction avec des ventes de ciment au plus bas.

Insee Conjoncture Guadeloupe
No 3
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Transport aérien - Le transport aérien s’envole vers de nouveaux horizonsBilan économique 2016

Gérald Servans

En 2016, le secteur du transport aérien présente un de ses meilleurs bilans. L'aéroport international Guadeloupe Pôle Caraïbe enregistre son plus important trafic de passagers depuis sa création. Signe de stabilité, il franchit pour la quatrième année consécutive le cap des deux millions de passagers. Après avoir connu un net retrait en 2015, le fret aérien affiche de meilleurs résultats. Le secteur du transport aérien continue de croître plus rapidement que l'économie.

Insee Conjoncture Guadeloupe
No 3
Paru le : 23/05/2017

En 2016, plus de deux millions de passagers sont partis ou arrivés à l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbe. Avec 2 253 284 passagers, l'aéroport réalise ainsi sa meilleure performance. C’est la quatrième année consécutive que le cap des deux millions de passagers est franchi, ce qui constitue une première historique. Le trafic de passagers progresse de 7,8 % et dépasse ainsi le pic de 2000 (2 117 232 passagers).

Ces résultats restent à relativiser dans le contexte du secteur. Les aéroports d'outre-mer et français, voire de l'ensemble des pays européens, progressent (respectivement 4,7 %, 3,1 % et 6,7 %) mais pas dans une telle mesure. La relative progression des aéroports français est peut-être en lien avec le contexte sécuritaire.

L'environnement politique et économique mondial actuel (taux d’intérêt et cours du pétrole bas, reprise de la croissance notamment) est favorable au développement du transport aérien, notamment d’une destination touristique telle que la Guadeloupe. Ce résultat permet à Pôle Caraïbe de rester au premier rang des aéroports domiens et dixième au niveau national.

Pôle Caraïbe : premier aéroport domien

La métropole et l'Europe restent les premières destinations et représentent 60 %. Avec 1 253 240 passagers, Paris demeure la première destination et réalise sa meilleure performance ; le trafic a progressé de 53 619 passagers (+ 4,5 %).

En lien avec la révision en mars 2016 des grilles tarifaires d'Air Caraïbe et d’Air Antilles, le trafic régional est aussi en forte augmentation. Il progresse de 13 % et contribue presque pour moitié à la croissance du trafic de 2016 (+ 48 %). Fort-de-France (428 609 passagers) et Saint-Martin Grand-Case (160 043 passagers) demeurent les deuxième et troisième destinations les plus empruntées et progressent respectivement de 17,55 % et 10,43 %.

Les liaisons avec l'Amérique du Nord et le Canada continuent de progresser. Elles bénéficient de l’ouverture, en décembre 2016, de nouvelles lignes à destination notamment de New York et le renforcement de celles vers Montréal.

Les liaisons avec l'Amérique du Nord représentent désormais un trafic conséquent de 105 540 passagers et affichent une évolution de + 55,3 %. New York, avec 23 628 passagers en 2016, se place directement à la neuvième place des destinations au départ de Pointe-à-Pitre.

L'ouverture de Cuba a aussi offert de nouvelles possibilités. Le nombre de passagers à destination de Cuba augmente (+ 120,26 %). À partir de 2017, Air Caraïbe s'associe avec la compagnie actuelle, Cubana de aviacion, pour desservir le pays. Cette arrivée conjuguée à la présence de la compagnie MSC Cruise Lines sur La Havane, ouvre une perspective de développement de la liaison. Les premiers résultats pour l'année 2017 tendent à confirmer le développement et le potentiel croissant de ces différentes liaisons.

Le fret aérien n'est plus à quai

Le fret aérien reprend sa progression en 2016. Avec 10 541 tonnes de marchandises traitées, le fret aérien enregistre une reprise de son activité (+ 4,26 %), soit une progression de 3,52 % des importations et de 5,76 % des exportations. En constante progression depuis 2011, l'activité du fret aérien avait subi un net recul en 2015 (– 8,05 %). Ce résultat reste en retrait de sa meilleure performance enregistrée (11 483 tonnes en 2011).

Au-delà de la concurrence en termes de prix, le fret aérien est aussi retenu pour les produits ne supportant pas le temps d'acheminement par voie maritime. Cette progression du fret à l’export peut tirer son origine de meilleures exportations des denrées périssables, dont notamment d'une meilleure saison de l'activité melon.

Enfin, le trafic de la Poste est en augmentation de 2,30 % sur l'année 2016. Ceci est peut être en lien avec l'évolution des grilles tarifaires et des politiques de bagages de certaines compagnies aériennes. Le rôle du transport, particulièrement aérien, pour la Guadeloupe demeure central dans le cadre de son développement économique et social.

Figure 1 – Chiffres clés du transport aérien en 2016

Chiffres clés du transport aérien en 2016
Nombre Évolution 2016/2015 (%)
Passagers 2 253 284 7,80
dont France 1 254 706 4,4
dont DOM 667 514 13
autres 331 064 11,5
Fret commercial 10 541 4,26
La Poste 3 336 2,3
  • Note : données brutes.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le trafic passager si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Source : Union des aéroports français.

Figure 2 – Une année 2016 marquée par le développement des lignes internationales low costPassagers des aéroports (nombre en en millier et évolution en %)

Une année 2016 marquée par le développement des lignes internationales low cost
Guadeloupe France métropolitaine
Passagers 2016 (nombre) Évolution 2016/2015 Évolution annuelle moyenne 2016/2012 (1) Passagers 2016 (nombre) Évolution 2016/2015 Évolution annuelle moyenne 2016/2012 (1)
Lignes nationales 1 922 7,2 2,1 48 982 2,9 0,8
Lignes internationales 238 12,3 10,6 125 485 3,0 0,3
Transit 93 9,5 7,5 509 11,1 -7,9
Total 2 253 7,8 3,1 174 976 3,0 2,7
dont lignes à bas coût (low cost) 43 504,8 84,2 52 930 10,7 10,5
Part des lignes à bas coût (low cost) 1,9 460,9 184,2 30,2 7,5 7,7
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le trafic passager si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • /// : absence de donnée due à la nature des choses.
  • Source : Union des aéroports français.

Figure 3 – Plus de 2,2 millions de passagers en 2016Évolution des passagers de l'aéroport Pôle Caraïbe sur vols commerciaux (en nombre)

Plus de 2,2 millions de passagers en 2016
Passagers vol commerciaux
2010 1 948 813
2011 2 050 471
2012 1 994 575
2013 2 033 763
2014 2 029 080
2015 2 089 763
2016 2 253 284
  • Source : Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbe

Figure 3 – Plus de 2,2 millions de passagers en 2016Évolution des passagers de l'aéroport Pôle Caraïbe sur vols commerciaux (en nombre)

Figure 4 – La ligne transatlantique représente près de 60 % du traficRépartition du trafic passager par réseau en 2016 (hors transit)

La ligne transatlantique représente près de 60 % du trafic
Métropole et Europe 59,46
Martinique-Guyane 21,99
Domestique 8,91
Caraïbe et Amérique du Sud 4,89
Amérique du Nord 4,75
  • Source : Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbe

Figure 4 – La ligne transatlantique représente près de 60 % du traficRépartition du trafic passager par réseau en 2016 (hors transit)

Figure 5 – Le trafic de passagers avec l'Amérique du Nord double entre 2013 et 2016Évolution du trafic passagers par réseau en base 100 (hors transit)

Le trafic de passagers avec l'Amérique du Nord double entre 2013 et 2016
Métropole Europe et divers Martinique-Guyane Domestique Caraîbe et Amérique du Sud Amérique du Nord
2009 100 100 100 100 100
2010 105,4 107,3 99,8 119,5 112,6
2011 112,9 111,6 106,0 124,3 127,8
2012 113,7 106,5 105,6 107,5 138,0
2013 118,8 104,8 105,1 90,6 172,7
2014 118,6 106,2 100,8 88,3 178,3
2015 119,41 109,80 105,60 94,60 212,70
2016 123,13 125,53 116,06 97,60 330,36
  • Source : Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbe

Figure 5 – Le trafic de passagers avec l'Amérique du Nord double entre 2013 et 2016Évolution du trafic passagers par réseau en base 100 (hors transit)

Figure 6 – Le fret aérien redécolleÉvolution annuelle du fret aérien entre 2010 et 2016 (en tonne)

Le fret aérien redécolle
Cumul 
2 010 11 483
2 011 10 377
2 012 10 548
2 013 10 660
2 014 10 992
2 015 10 110
2016 10 541
  • Source : Union des aéroports français.

Figure 6 – Le fret aérien redécolleÉvolution annuelle du fret aérien entre 2010 et 2016 (en tonne)