Bilan économique 2015 - Martinique

Les voyants de l'économie martiniquaise virent peu à peu au vert pour l'année 2015. Le chômage baisse et l'emploi salarié progresse, en particulier dans l'industrie. La situation financière des ménages s'améliore ; l'encours sain de crédit augmente de 6,7 % en raison des taux d'intérêt en baisse. Les consommateurs ont par ailleurs profité d'une inflation quasi nulle et d'une baisse de 8,4 % du prix des carburants. Cependant, la baisse du prix du pétrole a entrainé une chute de 14 % des exportations martiniquaises.

Insee Conjoncture Martinique
Paru le : 15/06/2016

Transport maritime - L’activité portuaire reste dynamique

Jean-Michel Vion, Grand Port Maritime de la Martinique

Après une année record 2014, l’activité portuaire 2015 se maintient à un très bon niveau. Le bilan reste positif, malgré des résultats en baisse dans certaines activités, Le tonnage en vrac se maintient (+ 3,4 %) alors que le tonnage conteneurisé recule (– 17 %). La croisière se porte bien et arbore d’excellents résultats, le nombre d’escales continue de progresser (+ 17 %) ainsi que celui des passagers (+ 33 %).

Insee Conjoncture Martinique
No 02
Paru le : 15/06/2016

Le trafic portuaire se maintient cette année encore

Malgré une baisse de 5 % en 2015, le tonnage total de marchandises affiche cette année encore des résultats satisfaisants et dépasse le seuil des 3,4 Mt, soit le meilleur tonnage réalisé après celui de l’exceptionnelle année 2014. Le tonnage des marchandises en vrac (Définitions) se maintient avec une hausse de 3,4 %, portée en particulier par les vracs pétroliers. En effet, la raffinerie de pétrole connaît une activité très soutenue en 2015. Les solides en vrac connaissent une légère baisse atténuée par l'augmentation du tonnage des céréales et du clinker, respectivement + 4,5 % et 3,4 %. Par ailleurs la répartition du tonnage total entre le vrac ou le conteneur reste relativement équilibrée depuis plusieurs années. Toutefois en 2015, le tonnage du vrac absorbe 55 % du tonnage totale confirmant ainsi les résultats positifs de ce type de conditionnement de marchandises.

A l'inverse, le tonnage des marchandises diverses est en régression, – 13,0 %, malgré les résultats en hausse des véhicules d’importation (+ 19 %), du trafic ro-ro (Définitions) (+ 6 %). Le trafic de conteneurs impacte fortement ce secteur, le tonnage de marchandises conteneurisées diminue de 17 %. Le nombre total de conteneurs est en baisse de 7,4 %. Cette baisse significative est liée à la perte du trafic de transbordement (Définitions) au deuxième semestre (– 19 000 EVP, soit – 52 %).

Cependant le trafic domestique qui a progressé de façon importante (6 000 EVP soit + 4 %) permet d’entretenir un niveau de trafic intéressant (>159 000 EVP). Hormis 2004, année non significative, 2015 se présente comme une des meilleures années depuis le début de la conteneurisation.

Les fluctuations observées dans le trafic de conteneurs ces deux dernières années sont dues principalement à la variation des conteneurs pleins. Après les résultats exceptionnels de 2014, ceux de 2015, pourtant satisfaisants, restent plus modestes.

Le secteur de la croisière continue sa progression spectaculaire

Les efforts déployés pour promouvoir la destination Martinique continuent à porter leurs fruits. Le nombre d’escales passe de 145 à 170 (+ 17 %) et le nombre de passagers (mouvements d’entrées et de sorties ), passe de 411 000 à 548 000 (+ 33 %).

Il retrouve ainsi des niveaux comparables à ceux du début des années 2000. Le record concerne le nombre d’escales et de passagers de la croisière dite « basée », c'est à dire les passagers embarquant à Fort-de-France pour leur croisière. Ce segment d’activité comptabilise 92 escales et 68 000 passagers embarquant ou débarquant, confirmant ainsi son essor en Martinique depuis 2012.

Le trafic de passager inter-îles reprend, après des baisses successives depuis plusieurs années liées notamment à l’ouverture de lignes concurrentes au départ de Saint-Pierre, et du Marin. Par ailleurs, deux phénomènes ont permis d’augmenter à la fois sensiblement le trafic total de passagers (1,9 %), et de façon très notable le nombre d’escales (25 %) : d’une part une stabilisation du trafic de l’Express des Îles, et d’autre part l’arrivée d’une nouvelle compagnie à partir de mi-août. Globalement, l’activité de passager (croisière + inter-îles) passe de 525 000 à 664 000 passagers (+ 26 %). Ces bons résultats d'ensemble, même s’ils semblent assez en retrait par rapport à 2014, reflètent ceux de l’économie de l’île en 2015, et ne sont ternis que par la chute du transbordement, confirmant ainsi la volatilité de cette activité non attachée à une destination. L’activité croisière quant à elle continue sa progression, dopée d’une part par le développement mondial de ce type de vacances, et d’autre part par le recentrage du tourisme vers des destinations plus sûres, telles que les Antilles.

Figure 1 – Chifffres clés du transport maritime

Chifffres clés du transport maritime
2014 2015 Évolution 2015/2014
Marchandise totale en tonnes 3 576 434 3 405 315 -4,8
Nombre de passagers 525 496 664 422 26,4
dont croisière basée 58 920 67 891 15,2
  • Source : Grand port maritime de la Martinique

Figure 2 – Un trafic relativement dynamique

Evolution du trafic de conteneurs en milliers d'EVP
Un trafic relativement dynamique
Conteneurs vides Conteneurs pleins
2006 54 104
2007 51 99
2008 52 94
2009 49 93
2010 44 106
2011 44 103
2012 45 98
2013 46 102
2014 49 122
2015 52 108
  • Source : Grand port maritime de la Martinique

Figure 2 – Un trafic relativement dynamique

Figure 3 – Le tonnage en vrac gagne du terrain

Evolution du tonnage en vracs et en conteneurs (en milliers de tonnes)
Le tonnage en vrac gagne du terrain
vracs conteneurs
2006 1785 1467
2007 1658 1488
2008 1685 1405
2009 1626 1394
2010 1705 1504
2011 1364 1451
2012 1665 1444
2013 1431 1466
2014 1817 1760
2015 1879 1523
  • Source : Grand port maritime de la Martinique

Figure 3 – Le tonnage en vrac gagne du terrain

Figure 4 – La croisière se porte bien

Evolution de la croisière en Martinique
La croisière se porte bien
Nombre d'escales (En unité) Nombre de passagers Entrées/sorties (En milliers)
2001 234 382
2002 206 382
2003 217 513
2004 222 302
2005 127 188
2006 138 179
2007 117 134
2008 109 180
2009 100 145
2010 97 161
2011 60 76
2012 105 195
2013 110 254
2014 145 411
2015 170 548
  • Source : Grand port maritime de la Martinique

Figure 4 – La croisière se porte bien

Figure 5 – La Martinique, désormais une escale caraïbe de la Croisière

Evolution de la fréquentation portuaire (en nombre et en %)
La Martinique, désormais une escale caraïbe de la Croisière
2014 2015 Évolution 2015/2014
Nombre de passagers (en pax) 525 496 664 422 26,4
Croisière transit* 352 280 480 348 36,4
Croisière basée au port 58 920 67 891 15,2
Total Croisière 411 200 548 239 33,3
Inter-îles 114 296 116 183 1,7
  • * passagers croisière en transit (excursionnistes) comptés 2 fois (au débarquement et à l'embarquement), conformément au référentiel technique annexé à l'arrêté ministériel du 24 octobre 2012 et relatif à l'élaboration et à la transmission des statistiques portuaires
  • Source : Grand port maritime de la Martinique

Figure 6 – L'activité se maintient

Evolution du transit portuaire en Martinique (en milliers de tonnes et %)
L'activité se maintient
2011 2012 2013 2014 2015 Évolution 2015/2014
Liquides en vrac 1 162 396 1 455 742 1 213 036 1 577 152 1 643 012 4,2
Pétrole brut 551 543 699 252 477 319 636 962 709 022 11,3
Produits pétroliers raffinés (1) 610 853 756 490 735 717 796 464 776 634 -2,5
Import EDF Bellefontaine 143 726 157 356 9,5
Solides en vrac 201 379 208 806 217 857 239 709 235 973 -1,6
Céréales 37 977 41 907 53 598 51 687 53 987 4,4
Engrais 10 526 15 674 19 814 23 267 20 163 -13,3
Clinker 152 876 151 225 137 671 143 116 147 987 3,4
Autres solides en vracs 0 0 6 774 21 639 13 826 -36,1
Total liquides + solides en vrac 1 363 775 1 664 548 1 430 893 1 816 861 1 878 985 3,4
Marchandises diverses 1 450 910 1 443 819 1 448 121 1 759 573 1 522 564 -13,5
Conteneurs 1 414 910 1 407 819 1 028 776 1 280 380 1 059 975 -17,2
Tares des conteneurs 292 484 339 700 312 494 -17,2
Véhicules automobiles 20 662 21 609 25 638 18,6
RO-RO (hors conteneurs) 81 630 77 678 82 519 6,2
Tares Ro-Ro et ferry 42 749 40 206 41 938 4,3
Total marchandises 2 814 685 3 108 367 2 879 014 3 576 434 3 401 549 4,3
  • Source : Grand port maritime de la Martinique

Définitions

Tonnage des marchandises en vrac : Équivalent Vingt Pieds

Trafic ro-ro : Mouvements d’entrées et de sorties : mouvements de passagers, c’est-à-dire que les passagers en escale à la journée sont comptabilisés 2 fois, au débarquement puis au retour sur le navire

Documentation

Définitions (pdf, 58 Ko)